Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
pmuller
Habitué du forum

Modérer un Mooc sur Al Andalus : une tâche impossible ?

par pmuller le Dim 07 Sep 2014, 09:12
Après les fructueux et moins fructueux débats sur la modération de Neo, je ne résiste pas à témoigner d'une expérience sur un Mooc de paléographie dédié à l'étude de manuscrits espagnols anciens (raison pour laquelle je m'y étais inscrit). La partie paléographie du Mooc n'est pas en cause, mais la première moitié, consacrée à une introduction (de 2 mois) sur les relations Chrétienté/Islam/Judaisme dans l'Espagne médiévale (et plus largement dans l'Europe médiévale). A côté des habituels curieux et des étudiants standards, il y avait visiblement parmi les inscrits un nombre certain de professeurs d'histoire de différents pays européens, qui ont étrillé sur le forum sans aucune complaisance les erreurs historiques du professeur américain (un royaume de France au 7e siècle, une erreur très vexante sur la patrie d'Alfonso el Sabio, des anglicismes sur les noms des lieux, des erreurs sur Israël pointées par des étudiants de Tel Aviv, etc.). Les modérateurs ont pris courageusement la défense de l'enseignant, expliquant qu'il ne pouvait pas tout savoir, mais aucun avertissement, ni suppression de message, ni ban (en fait, on ne bannit quasiment jamais sur Coursera, ce qui est une très bonne chose).

La thèse de cette partie du cours (la partie de rappel historique) était que le royaume d'Al Andalus était particulièrement tolérant et avait constitué une sorte de régime idéal où musulmans, juifs et chrétiens vivaient en parfaite harmonie. Pas entièrement faux sans doute, mais certainement pas exact. Or il se trouve que l'enseignant responsable du MOOC s'était entretenu avec ses collègues avant de lancer le projet : d'après ce qu'il a rapporté sur un fil, ses collègues s'étaient moqués de lui, en le traitant de fou, et en lui disant qu'il allait déchaîner des flots de propos racistes avec un tel sujet. Dès lors, l'enseignant en question avait engagé parmi ses étudiants (physiques) une armée de modérateurs (des TA chez Coursera) en leur faisant part de ses angoisses. Résultat hilarant, car les modérateurs en question ont tout simplement tout censuré et les fils ne comportaient en bout de course plus que leurs contributions à eux. Au mieux dénués d'intérêt, au pire incompréhensibles.

La partie paléographie s'est révélée assez ludique, mais d'un niveau somme toute décevant. Mais les forums, alors là ! Habituellement, les forums sur les Mooc se modèrent d'eux-mêmes, c'est-à-dire qu'il y a quelques TA, mais ils répondent surtout sur des points de méthode ou règlent des problèmes techniques. Cela fonctionne parfaitement bien, je trouve. Evidemment, il y a de temps à autre un propos un peu plus cru, la belle affaire...

Bon, ce Mooc, je ne vous le recommande pas (pour les curieux : Deciphering Secrets: Unlocking the Manuscripts of Medieval Spain
by Dr. Roger Louis Martínez-Dávila de l'université du Colorado)
Pedro Cordoba
Niveau 8

Re: Modérer un Mooc sur Al Andalus : une tâche impossible ?

par Pedro Cordoba le Dim 07 Sep 2014, 10:03
Je ne comprends pas bien : aucune modération sur Coursera ou des TA qui ont tout censuré?
En tout cas, al-Andalus comme modèle de "tolérance", ça me fait bien rigoler. Même Americo Castro n'aurait pas osé dire des choses pareilles.
avatar
pmuller
Habitué du forum

Re: Modérer un Mooc sur Al Andalus : une tâche impossible ?

par pmuller le Dim 07 Sep 2014, 10:22
@Pedro Cordoba a écrit:Je ne comprends pas bien : aucune modération sur Coursera ou des TA qui ont tout censuré?
En tout cas, al-Andalus comme modèle de "tolérance", ça me fait bien rigoler. Même Americo Castro n'aurait pas osé dire des choses pareilles.

Je t'explique : sur Coursera, habituellement, il y a très peu d'interventions des modérateurs, ils s'occupent des gens qui ont des problèmes techniques (pas pu rendre leurs tests à temps, déconnexions internet, etc.). Ils n'interviennent pas pour faire la police sur les forums des MOOC, mais ils en ont le droit. Ils ne le font pas, c'est tout. Certains par manque de temps, il y a parfois 20 000 inscrits à un seul MOOC, alors ils ne vont pas tout lire. Mais dans le MOOC que je citais, le professeur avait engagé un nombre impressionnant de modérateurs parmi ses étudiants, parce qu'il avait peur des débordements (il s'en est expliqué en ligne). Apparemment, on peut ajouter autant de modérateurs qu'on veut, en leur donnant les droits internet. L'effet inverse a été obtenu, puisque les débordements (sous la forme de la censure) ont été le fait de ces mêmes modérateurs.

Je ne suis pas un habitué des MOOC, mais je crois avoir compris que les modérateurs sont choisis par l'équipe professorale du cours (parfois, ce sont les professeurs eux-mêmes qui modèrent, et donc, comme ils n'ont pas le temps, ils ne modèrent pas, sauf cas grave : quelqu'un qui donne les résultats du test sur un forum, par exemple). La plupart du temps, c'est plutôt un message collectif de mise en garde sur le site : attention, nous avons vu des messages qui violent le code d'honneur de Coursera, relisez les règles - et je pense que c'est suffisant, c'est comme en classe, une menace vaut mieux que plusieurs punitions ou exclusions.

Al Andalus comme modèle de tolérance, c'était la thèse du prof - après tout, cela ne me gêne pas plus que cela qu'il ait ce type de thèse, à la condition qu'on ait le droit de la discuter. Evidemment, les Espagnols parmi les inscrits se sont déchaînés (et ont été censurés). D'autant qu'eux étaient capables de lire et de citer des textes dans leur langue maternelle, qui montraient le contraire. Pour avoir beaucoup voyagé dans le sud de l'Espagne, je sais qu'on peut parfois se tromper et croire que les monuments visités sont de la période maure (et témoignent d'une civilisation raffinée, donc éclairée), alors qu'ils ont été reconstruits après la Reconquista en style mauresque (comme l'Alcazar de Séville, ou la maison de la Pilota, à Séville aussi, ou encore la plupart des alcazars, à part le noyau de l'Alhambra, effectivement maure). Avouons quand même que la mosquée de Cordoue a de la classe.
Contenu sponsorisé

Re: Modérer un Mooc sur Al Andalus : une tâche impossible ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum