Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
inviteeM
Niveau 9

Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par inviteeM le Dim 7 Sep 2014 - 18:00
Bonjour à tous,
J'ai démarré l'année en 1ère L-ES avec un groupement de textes intitulé: "dire le monstre pour penser l'homme".
Je vais y travailler des extraits de Montaigne ("Un enfant monstrueux"), de Mme Leprince de Beaumont (extrait de "La Belle et la bête"), de Hugo (extrait de L'Homme qui rit) et de Ionesco (extrait de Rhinocéros).
Je pensais donner en lecture cursive Le Horla de Maupassant. Cela vous semble-t-il cohérent?
Par ailleurs, demain, je pensais donner à mes élèves l'ensemble du groupement et leur demander de répondre à une question type question de corpus sur ce groupement, ce qui me ferait déjà un premier devoir (noté) à partir duquel me faire une vraie idée de leur niveau. Est-ce que cela vous semble bien?
C'est ma première année en lycée et j'en suis vraiment très stressée. J'ai peur de mal faire et que cela ne porte à préjudice aux élèves.
avatar
Iphigénie
Enchanteur

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par Iphigénie le Dim 7 Sep 2014 - 18:01
hop hop hop on se détend! Very Happy
C'est cohérent! Wink pire: intéressant Very Happy
inviteeM
Niveau 9

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par inviteeM le Dim 7 Sep 2014 - 18:04
Merci Iphigénie!
Je suis terriblement stressée à l'idée de mal faire! Je ne suis que néotit, et j'ai fait mon stage en collège...Alors même si j'adore mon nouveau poste, même si j'adore ce que je fais maintenant, je ne suis pas rassurée!
avatar
Garance
Neoprof expérimenté

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par Garance le Dim 7 Sep 2014 - 18:10
je trouve ça très intéressant aussi.
bon courage !
avatar
InvitéBC
Fidèle du forum

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par InvitéBC le Dim 7 Sep 2014 - 18:49
Douter de toi prouve que tu veux bien faire. Et tu commences bien ; comme dit Iphigénie, c'est intéressant comme point de départ ! Tes élèves sont obligés de lire les textes, au moins...
inviteeM
Niveau 9

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par inviteeM le Dim 7 Sep 2014 - 19:13
Merci à tous, vos retours me rassurent un peu!
inviteeM
Niveau 9

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par inviteeM le Dim 7 Sep 2014 - 22:06
Pour la question de corpus, est-ce que vous pensez que je peux leur demander quelque chose comme "Le monstre est-il toujours inhumain? Vous répondrez à cette question en vous appuyant sur les textes du corpus, que vous aurez soin de confronter."?
inviteeM
Niveau 9

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par inviteeM le Lun 8 Sep 2014 - 19:31
Bon, j'ai commencé ma LA de Montaigne cet aprem, qu'est-ce que je me suis sentie nulle!! Sad
avatar
Rabelais
Grand Maître

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par Rabelais le Lun 8 Sep 2014 - 20:17
Ne dis pas ça!!
Wink ( première LA, mercredi) affraid

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
nomdeplume
Niveau 1

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par nomdeplume le Lun 8 Sep 2014 - 20:49
J'adore ton corpus!! Génial!! Je pense que ça va être inspirant pour les élèves, et les intriguer.
J'avais travaillé l'an dernier avec mes secondes sur la nouvelle La Mère aux monstres de Maupassant, ça leur avait beaucoup plu. Si ça peut ouvrir d'autres pistes de cursive Smile
Garde le moral pour ta première LA!! C'est un exercice dans lequel il faut trouver ses repères (je suis en néotit, après un an de stage en lycée, et suis encore en train de les chercher vraiment...) et vu ton enthousiasme tu devrais y arriver!
avatar
totoro
Guide spirituel

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par totoro le Lun 8 Sep 2014 - 21:05
Non seulement cette séquence est très bien, mais je fais presque la même..; Laughing
En cursive, tu peux proposer aussi Frankenstein, Dr Jekyll, La métamorphose...
Tu peux conseiller Elephant man aussi (voire en étudier qq extraits).

_________________
inviteeM
Niveau 9

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par inviteeM le Lun 8 Sep 2014 - 21:11
Merci à tous, vous êtes adorables.
Je vous avoue que je suis rentrée un peu dépitée, avec l'impression de ne pas être à la hauteur.
Pensez-vous que la question de corpus que je proposais plus haut peut convenir, ou vaut-il mieux que je me contente de quelque chose de plus vague, comme "Quelles visions du montre les différents textes proposent-ils?"
avatar
totoro
Guide spirituel

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par totoro le Lun 8 Sep 2014 - 21:30
La première question me parait plus une problématique de séquence qu'une question sur le corpus. La deuxième me parait plus accessible.

_________________
inviteeM
Niveau 9

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par inviteeM le Lun 8 Sep 2014 - 21:41
Merci, je vais donc partir sur la seconde.
Pour une première question de corpus, ça ira bien, je pense (j'espère).
avatar
Persephoneia
Niveau 9

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par Persephoneia le Mar 9 Sep 2014 - 12:49
Ta séquence est très bien, et normal pour la première LA, il n'y a pas de procédure miracle, faut voir selon toi et selon la classe donc pas de panique. Si tu es là c'est que tu es capable d'y être et laisse-toi le temps de trouver des marques.

+1 Totoro pour les lectures cursives, j'ajouterai un livre sur la seconde guerre comme un pendant aux transformations visibles de tes LA et des autres cursives...(je ne sais pas si je me fais comprendre XD)

_________________
- Maman d'une fée celtique, d'un dieu solaire grec et d'un prince troyen. Razz
- Ma devise : malmaisbien
avatar
John
Médiateur

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par John le Mar 9 Sep 2014 - 12:55
C'est super comme séquence Smile

En cursive, tu peux aussi donner "La vie est un songe" de Calderon de la Barca.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Sambre
Niveau 9

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par Sambre le Mar 9 Sep 2014 - 15:02
Une pièce qui colle bien avec ton thème et qui est très intéressante: Rouge, Noir et Ignorant d'Edward Bond. J'aurais adoré être au lycée pour pouvoir la faire!
Je trouve ta séquence très intéressante.

_________________
2016-2017: TZR, 3 classes de 4e, 1 classe de 3e

2015-2016: TZR, 1 classe de 6e, 1 classe de 4e, 1 classe de 3e 

2014-2015: Stagiaire (2 classes de 4e)

2008-2014: l'Age d'Or
avatar
totoro
Guide spirituel

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par totoro le Mar 9 Sep 2014 - 19:07
@Persephoneia a écrit:Ta séquence est très bien, et normal pour la première LA, il n'y a pas de procédure miracle, faut voir selon toi et selon la classe donc pas de panique. Si tu es là c'est que tu es capable d'y être et laisse-toi le temps de trouver des marques.

+1 Totoro pour les lectures cursives, j'ajouterai un livre sur la seconde guerre comme un pendant aux transformations visibles de tes LA et des autres cursives...(je ne sais pas si je me fais comprendre XD)

Je ne sais pas si c'est à cela que tu penses, mais mes collègues ont bossé sur un extrait d'Anthelme. Je l'ai donné en document complémentaire pour ma part.

_________________
inviteeM
Niveau 9

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par inviteeM le Mar 9 Sep 2014 - 19:18
Merci à tous!
Persephoneia, j'étudie Le Rapport de Brodeck pour le roman, donc je ne voulais pas trop charger la barque concernant la 2nde GM Wink
En tout cas vous me donnez plein d'idées, pour cette année et pour les années à venir!
inviteeM
Niveau 9

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par inviteeM le Mar 9 Sep 2014 - 19:19
Sambre, je ne connais pas du tout cette pièce, je vais la chercher et la lire!
Merci encore à tous!
avatar
Sambre
Niveau 9

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par Sambre le Mar 9 Sep 2014 - 21:48
Maelia, l'année dernière un de mes élèves de soutien avait Le rapport de Brodeck en OI, j'ai donc revu avec lui toutes ses lectures analytique. Je peux t'envoyer quelques trucs si jamais tu manques d'inspiration Smile

_________________
2016-2017: TZR, 3 classes de 4e, 1 classe de 3e

2015-2016: TZR, 1 classe de 6e, 1 classe de 4e, 1 classe de 3e 

2014-2015: Stagiaire (2 classes de 4e)

2008-2014: l'Age d'Or
avatar
caribouc
Empereur

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par caribouc le Mar 9 Sep 2014 - 21:51
Je voulais faire cette séquence sur le monstre aussi (sans Rhinocéros que je fais en OI pour le théâtre).
J'avais pensé à la Modeste proposition de Jonathan Swift en texte complémentaire pour travailler l'éloge paradoxal Smile

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)
inviteeM
Niveau 9

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par inviteeM le Mar 9 Sep 2014 - 21:59
Sambre, volontiers! Cela me donnera toujours à réfléchir!
Si cela vous intéresse, je pourrai vous poster la séquence une fois celle-ci complètement bouclée. Elle vaudra ce qu'elle vaudra (je ne suis toujours pas remise du plantage sur ma première LA, poursuivi aujourd'hui!), mais si elle peut malgré tout servir ce sera avec plaisir!
Pour la petite anecdote, aujourd'hui une élève est venue me voir pour me dire que sa mère suivait de près ses cours et viendrait me voir si quoi que ce soit n'était pas à la hauteur...Idéal pour prendre confiance!
avatar
caribouc
Empereur

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par caribouc le Mar 9 Sep 2014 - 22:02
Hum, sympathique... Et bien sûr, la mère a fait des études littéraires poussées pour juger de la chose ? furieux

Prends confiance en toi (dit celle qui panique aussi comme une malade pour faire ses LA Rolling Eyes )

_________________
"J'adore parler de rien : c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances" (O. Wilde)
inviteeM
Niveau 9

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par inviteeM le Jeu 11 Sep 2014 - 16:40
Bonjour à tous,
J'aurais besoin de vos lumières pour me rassurer et me permettre de produire le meilleur travail possible pour mes élèves, dont certains paraissent m'attendre au tournant.
Voici donc le premier texte sur lequel j'ai travaillé:

Texte A : Michel De Montaigne, Les Essais, Livre II, chap. 30, « Au sujet d'un enfant monstrueux » (1595), trad. d'André Lanly.

Montaigne consacre un court chapitre de ses Essais au phénomène des monstres et apporte ainsi une contribution importante à un débat en vogue au XVIe siècle.

Je vis avant-hier un enfant que deux hommes et une nourrice, qui disaient être le père, l'oncle et la tante, conduisaient pour le montrer à cause de son étrangeté et pour tirer de cela quelque sou. Il était pour tout le reste d'une forme ordinaire et il se soutenait sur ses pieds, marchait et gazouillait à peu près comme les autres enfants de même âge […] ; ses cris semblaient bien avoir quelque chose de particulier : il était âgé de quatorze mois tout juste. Au-dessous de ses tétins, il était attaché et collé à un autre enfant sans tête et qui avait le canal du dos bouché, le reste intact, car s'il avait un bras plus court que l'autre, c'est qu'il lui avait été cassé accidentellement à leur naissance ; ils étaient joints face à face et comme si un plus petit enfant voulait en embrasser un second […].
Les [êtres] que nous appelons monstres ne le sont pas pour Dieu, qui voit dans l'immensité de son ouvrage l'infinité des formes qu'il y a englobées ; et il est à croire que cette forme, qui nous frappe d'étonnement, se rapporte et se rattache à quelque autre forme d'un même genre, inconnu de l'homme. De sa parfaite sagesse1 il ne vient rien que de bon et d'ordinaire et de régulier ; mais nous n'en voyons pas l'arrangement2 et les rapports.
« Quod crebro videt, non miratur, etiam si cur fiat nescit. Quod ante non vidit, id, si evenerit, ostentum esse censet."3 » [Ce que (l'homme) voit fréquem­ment ne l'étonne pas, même s'il en ignore la cause. Mais si ce qu'il n'a jamais vu arrive, il pense que c'est un prodige.]
Nous appelons « contre nature» ce qui arrive contrairement à l'habi­tude : il n'y a rien, quoi que ce puisse être, qui ne soit pas selon la nature. Que cette raison universelle et naturelle chasse de nous l'erreur et l'étonnement que la nouveauté nous apporte.


J'ai mené avec eux toute l'analyse linéaire, parfois en frôlant la paraphrase pour être sûre qu'ils comprennent (classe faible), en tentant malgré tout de m'élever le plus souvent possible mais tout en ayant le sentiment d'être restée au ras des pâquerettes et de n'avoir pas été à la hauteur.
Je leur ai demandé de réfléchir pour demain à un plan et à une problématique.
Je suis moi-même en train de faire le travail, et je pensais proposer quelque chose comme ça:

Problématique: Dans quelle mesure l'évocation d'un "enfant monstrueux" devient-elle l'occasion d'une réflexion sur la notion même de monstre?

I. Le portrait d'un enfant "étrange"
1. La rencontre d'une bête de foire
2. Une description objective d'une "chose vue".
3. L'affirmation de son essence humaine

II. L'occasion d'une réflexion philosophique
1. Une pensée à l'essai (travail autour de la structure du texte, son organisation en deux temps, observation puis réflexion philosophique, travail sur les temps et les pronoms employés)
2. Une invitation à l'humilité (travail autour de l'ignorance affirmée de l'homme, en opposition constante avec Dieu)
3. Un hymne à la raison

III. Une défense humaniste de l'altérité
1. L'affirmation d'un ordre divin du monde
2. Le "contre-nature" en question
3. Pour une redéfinition de la notion même d'humanité.

Est-ce que cela vous semble cohérent? Voyez-vous des choses à reprendre?
Je ne voudrais pas faire mauvaise impression dès le début de l'année...

Merci d'avance à tous ceux qui accepteront de m'aider/de me rassurer! Wink
Contenu sponsorisé

Re: Séquence argumentation 1ère L-ES : dire le monstre pour penser l'homme

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum