Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Page 5 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Catalunya le Mer 10 Sep 2014 - 16:05

@Lucrezia a écrit:Commencer la vie en ayant des dettes... 😢
Parce que oui, ce serait alors permis & voiture! Quel gouffre financier!...

Je suis paniquée parce que même en commençant maintenant, le permis je ne l'aurai pas avant plusieurs mois...

Oui, j'avais regardé pour le covoit' Smile   mais le problème est que personne ne fait la navette entre les 2 villes entre 12h et 14h... c'est vraiment galère!
En un an de stage, comme apparemment tu n'habites pas à Paris, tu peux facilement économiser de quoi payer le permis et une voiture.

Catalunya
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par roxanne le Mer 10 Sep 2014 - 16:12

@piesco a écrit:
Cripure a écrit:Donc, je suis le seul de ce forum qui mange entre 12h et 13h :shock:
Aucun autre n'est choqué par autre chose que le pb du permis ?

Moi je trouve scandaleux nommer un stagiaire sur deux établissements.
Déjà que pour un titulaire c'est une horreur...

Stagiaire en situation (quel mot bien choisi !) en 1999, j'étais sur deux collèges, distants de 20 kilomètres, 3 niveaux, 21 heures de cours, une heure pour manger le lundi, inspectée une seule fois en Juin...
avatar
roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Wilde le Mer 10 Sep 2014 - 17:02

Comment ça se fait Roxanne? J'étais stagiaire en 2000 et n'ai eu que 6 heures de cours à assurer.
C'est une histoire d'avoir été contractuelle ou vacataire avant peut-être scratch
avatar
Wilde
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Peinard le Mer 10 Sep 2014 - 17:12

L'année de stage est une année très particulière surtout à 18h/sem. Par conséquent, il est dans ton intérêt de demander à tes deux établissements (modif edt), au rectorat (révision affectation) et à un syndicat (aide particulière) de meilleures conditions de travail.

Bien sûr, tu es aussi libre d'écouter les conseils de soumission de tes collègues de l'EN et d'accepter ta situation sans broncher; mais cela ne t'apportera rien du tout.

Peinard
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Ragnetrude le Mer 10 Sep 2014 - 17:45

Non mais je n'arrive pas à croire ce que je lis... Stagiaire sur 2 établissements c'est déjà incroyable mais en plus on t'impose des heures sup ?? Quand on est sur 2 établissements on a droit a une heure de décharge, donc 17h de cours à assurer et normalement les stagiaires ne doivent pas faire d'heures sup'. Je ne sais pas à quel syndicat tu t'es adressée mais là il faut que tu te trouves quelqu'un de sérieux qui pourra s'occuper de ton cas, parce ce que c'est inacceptable.
avatar
Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par mel93 le Mer 10 Sep 2014 - 18:16

Et ben heureusement que les syndicats ne réfléchissent pas comme ce qu'on lit ici, parce-qu'avec le "j'en ai chié alors c'est normal qu'après moi on en chie", on aurait jamais eu les congés payés, l'assurance chômage, le droit du travail, la durée légal du travail...
Parce que c'est vrai quoi, tant qu'à en chier autant en chier comme nos grands parents !
avatar
mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Fesseur Pro le Mer 10 Sep 2014 - 18:22

Quelqu'un a déjà parlé d'un scooter ou d'une mobylette ?
D'occaz, ça coûte pas cher.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
avatar
Fesseur Pro
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par roxanne le Mer 10 Sep 2014 - 18:25

@mel93 a écrit:Et ben heureusement que les syndicats ne réfléchissent pas comme ce qu'on lit ici, parce-qu'avec le "j'en ai chié alors c'est normal qu'après moi on en chie", on aurait jamais eu les congés payés, l'assurance chômage, le droit du travail, la durée légal du travail...
Parce que c'est vrai quoi, tant qu'à en chier autant en chier comme nos grands parents !

C'est uin peu pénible cette réaction à chaque fois que quelqu'un ose rappeler que lui aussi avant a fait sa part de galère. Je rappelais, pour ma part, juste qu'il n'y a rien de nouveau sous le soleil.
avatar
roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Hélips le Mer 10 Sep 2014 - 18:28

@mel93 a écrit:Et ben heureusement que les syndicats ne réfléchissent pas comme ce qu'on lit ici, parce-qu'avec le "j'en ai chié alors c'est normal qu'après moi on en chie", on aurait jamais eu les congés payés, l'assurance chômage, le droit du travail, la durée légal du travail...
Parce que c'est vrai quoi, tant qu'à en chier autant en chier comme nos grands parents !

Heu...ce n'est pas tout à fait ça le discours ! Alors je rajoute une couche derrière Audrey:
1) stagiaire sur deux établissements, avec en plus une heure sup, ce n'est pas acceptable,
2) MAIS, le discours "moi je n'aime pas conduire", "moi j'ai des enfants", "moi j'ai poterie" donne : les célibataires sans enfants avec voiture, faites pas braire, vous pouvez bien être nommés sur 2 établissements à 100km de chez vous et avoir un emploi du temps 8h/10h et 16h/18h tous les jours, de toute façon, vous n'avez pas vie. Et ce n'est pas acceptable non plus.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par mel93 le Mer 10 Sep 2014 - 18:36

On parle d'un stagiaire ! Donc a priori quelqu'un de jeune qui n'a pas beaucoup de revenus, qui a appris son affectation tardivement, qui n'est pas affecté selon le barème général, je ne crois pas qu'on ait devant nous un caprice de diva.
avatar
mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par mel93 le Mer 10 Sep 2014 - 18:43

@roxanne a écrit:
@mel93 a écrit:Et ben heureusement que les syndicats ne réfléchissent pas comme ce qu'on lit ici, parce-qu'avec le "j'en ai chié alors c'est normal qu'après moi on en chie", on aurait jamais eu les congés payés, l'assurance chômage, le droit du travail, la durée légal du travail...
Parce que c'est vrai quoi, tant qu'à en chier autant en chier comme nos grands parents !

C'est uin peu pénible cette réaction à chaque fois que quelqu'un ose rappeler que lui aussi avant a fait sa part de galère. Je rappelais, pour ma part, juste qu'il n'y a rien de nouveau sous le soleil.

Je ne vois pas trop l'intérêt, désolée. D'abord, les situations ne sont pas tout à fait comparables, stagiaire en situation, ça veut dire, qu'on a déjà de l'expérience, qu'on est sûrement un peu plus âgé et qu'on a un peu plus de revenus qu'un étudiant.
Je trouve que le message initial qui n'est pas geignard et démontre plutôt de la bonne volonté méritait un peu plus de sollicitude et/ou un peu moins de condescendance.
avatar
mel93
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Hélips le Mer 10 Sep 2014 - 18:45

@mel93 a écrit:On parle d'un stagiaire ! Donc a priori quelqu'un de jeune qui n'a pas beaucoup de revenus, qui a appris son affectation tardivement, qui n'est pas affecté selon le barème général, je ne crois pas qu'on ait devant nous un caprice de diva.

C'est le discours que j'ai cité qui me crispe. Et une certaine tendance de nouveaux arrivants dans le métier à oublier que dans "fonctionnaire" il y a "tu vas où l’État a décidé". Je n'ai écrit ce que je pensais du cas particulier présenté ici, à part pour dire "2 établissements + une heure sup" c'est pas bien.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par roxanne le Mer 10 Sep 2014 - 18:51

@mel93 a écrit:
@roxanne a écrit:
@mel93 a écrit:Et ben heureusement que les syndicats ne réfléchissent pas comme ce qu'on lit ici, parce-qu'avec le "j'en ai chié alors c'est normal qu'après moi on en chie", on aurait jamais eu les congés payés, l'assurance chômage, le droit du travail, la durée légal du travail...
Parce que c'est vrai quoi, tant qu'à en chier autant en chier comme nos grands parents !

C'est uin peu pénible cette réaction à chaque fois que quelqu'un ose rappeler que lui aussi avant a fait sa part de galère. Je rappelais, pour ma part, juste qu'il n'y a rien de nouveau sous le soleil.

Je ne vois pas trop l'intérêt, désolée. D'abord, les situations ne sont pas tout à fait comparables, stagiaire en situation, ça veut dire, qu'on a déjà de l'expérience, qu'on est sûrement un peu plus âgé et qu'on a un peu plus de revenus qu'un étudiant.
Je trouve que le message initial qui n'est pas geignard et démontre plutôt de la bonne volonté méritait un peu plus de sollicitude et/ou un peu moins de condescendance.

Il n'est pas geignard mais on parle quand même de "péril".Bon, on a connu plus nuancé, non? Et c'est vrai que c'est un peu la tendance de beaucoup de messages de jeunes collègues. Donc, il n'est pas arrogant ni condescendant de leur rappeler que d'autres ont connu ces situations et y ont survécu. Ce qui n'empêche aucunement l'empathie.
avatar
roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Elaïna le Mer 10 Sep 2014 - 19:08

Disons que le message d'Audrey (et ceux allant en son sens) a le mérite de rappeler que OK, le permis n'est pas requis pour passer le CAPES, mais qu'il est très important pour la suite.
Après dans mon bahut qui se trouve à 30 minutes à pieds de la gare (8 minutes en bus, mais pas beaucoup de bus), pas mal de gens viennent en transports, d'autres sse débrouillent en laissant un vélo près de la gare, et enfin, le covoiturage marche plutôt bien : il m'arrive régulièrement de ramener des collègues jusqu'à la gare, devant laquelle je passe. Les gens prennent vite l'habitude de demander et les autres de proposer, ça se passe assez bien. Donc, dans la pratique, les choses peuvent très bien se passer.

_________________
Toutes mes excuses : je n'ai plus de point sur mon clavier, je ponctue donc avec les moyens du bord !
avatar
Elaïna
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par abricotedapi le Mer 10 Sep 2014 - 19:15

N'ayant pas encore mon permis je me sens toujours très mal à l'aise quand cette discussion a lieu sur le forum. Aujourd'hui j'ai même entendu une collègue TZR se plaindre d'un autre TZR qui, quand il a une affectation loin de chez lui, harcèle le rectorat pour se plaindre au motif qu'il n'a pas de voiture. Résultat, il a un remplacement en centre-ville, où il va à pied, et elle qui a une voiture et n'est pas du genre à pousser une gueulante au rectorat se retrouve à plus d'une heure de route de chez elle dans un coin paumé.
Je comprends tout à fait ce ras le bol mais parfois on a l'impression que ceux qui n'ont pas leur permis le font exprès pour avoir le poste qu'ils veulent en passant devant d'autres collègues véhiculés.
Peut-être que certains ont cette stratégie mais ce n'est pas forcément le cas de tout stagiaire qui panique parce qu'il ne sait pas comment se rendre à tel ou tel endroit...
Je regrette énormément de ne pas avoir passé mon permis à 18 ans, je ne réalisais pas du tout à quel point il était utile de l'avoir, même quand j'ai passé le CAPES. Je me suis dit très naïvement que n'importe quel établissement serait accessible en bus. J'ai toujours vécu en ville. Quand j'ai réalisé mi-août que mon établissement de stage n'était pas desservi par les bus, je suis tombée de haut. Je n'ai pas demandé de révision d'affectation, ni d'emploi du temps particulier, je me suis débrouillée avec des collègues adorables. Cette année mon collège est accessible en car, même si les horaires sont contraignants, même si il reste de la marche à faire dans un coin qui est très enneigé l'hiver. Quand mes collègues m'ont parlé du covoiturage, j'ai d'abord décliné parce que je ne peux transporter personne en retour. Je ne me suis jamais plainte, je sais que c'est mon erreur de ne pas avoir le permis, je sais que je dois le passer si je veux avoir une situation plus confortable.
Seulement avoir son permis ne se fait pas en claquant des doigts, aller aux heures de code ou de conduite à 18h après une journée de boulot c'est très fatigant, ça coûte cher, je suis pour le moment très stressée au volant donc il va me falloir du temps et de l'énergie pour pouvoir passer l'examen... Je comprends la panique de cette collègue. Oui, elle aurait dû passer son permis avant, oui il faut qu'elle le passe, mais en attendant la situation est compliquée.
Nous ne sommes pas tous des petits malins qui cherchent à échapper aux affectations lointaines en grugeant les collègues véhiculés...

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
avatar
abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par eliam le Mer 10 Sep 2014 - 19:27

@Elaïna a écrit:Disons que le message d'Audrey (et ceux allant en son sens) a le mérite de rappeler que OK, le permis n'est pas requis pour passer le CAPES, mais qu'il est très important pour la suite.
Après dans mon bahut qui se trouve à 30 minutes à pieds de la gare (8 minutes en bus, mais pas beaucoup de bus), pas mal de gens viennent en transports, d'autres sse débrouillent en laissant un vélo près de la gare, et enfin, le covoiturage marche plutôt bien : il m'arrive régulièrement de ramener des collègues jusqu'à la gare, devant laquelle je passe. Les gens prennent vite l'habitude de demander et les autres de proposer, ça se passe assez bien. Donc, dans la pratique, les choses peuvent très bien se passer.

Certes, il est plus confortable de toute façon, de conduire et d'être autonome. Oui, il est fréquent que des collègues s'arrangent pour se rendre dans leur établissement. Dans le cas présent, c'est un peu différent, la collègue doit prendre sur sa pause déjeuner parce qu'on ne peut aménager son emploi du temps. Je ne vois pas pourquoi ce serait à elle de pallier à une affectation en tant que stagiaire sur deux établissements et à un emploi du temps mal fait. A sa place, comme quelqu'un l'a écrit plus haut, je prendrais tout mon temps pour me rendre dans l'établissement 2 par les transports en commun après avoir pris une pause déjeuner.
avatar
eliam
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par mgb35 le Mer 10 Sep 2014 - 19:30

la collègue doit prendre sur sa pause déjeuner parce qu'on ne peut aménager son emploi du temps

Quelqu'un a lancé ce problème de pause déjeuner et tout le monde le reprend sans vérifier !
Il n'y a pas de problème. Le temps entre les cours du matin et ceux de l'après midi est largement suffisant. Par contre, il faut 2 heures pour changer d'établissement en transports en commun donc elle devra manger durant ces 2 heures.
Il n'y a pas d'edt mal fait mais une problème de transport...

mgb35
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Gryphe le Mer 10 Sep 2014 - 19:31

@eliam a écrit:A sa place, comme quelqu'un l'a écrit plus haut, je prendrais tout mon temps pour me rendre dans l'établissement 2 par les transports en commun après avoir pris une pause déjeuner.
Mais elle est stagiaire et à la fin de l'histoire, elle aimerait quand même être titularisée. Je ne sais pas si prendre exprès tout son temps en plus des problèmes de transport en commun est la chose la plus indiquée. Ça n'enlève rien à la difficulté de la situation, certes.
avatar
Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par mgb35 le Mer 10 Sep 2014 - 19:35

Je pense que le plus simple c'est déjà d'en parler aux collègues. Un élan de solidarité n'est pas à exclure. De plus, il y a souvent des collègues qui exercent sur les mêmes établissements en services partagés.

mgb35
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par eliam le Mer 10 Sep 2014 - 19:35

Il me semble que lucrezia dit clairement que le voyage en transport en commun lui fait rater une demi-heure de cours dans son premier post. Donc, l'emploi du temps ne lui permet pas de se rendre en temps et en heure dans son établissement.
avatar
eliam
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par eliam le Mer 10 Sep 2014 - 19:37

@Gryphe a écrit:
@eliam a écrit:A sa place, comme quelqu'un l'a écrit plus haut, je prendrais tout mon temps pour me rendre dans l'établissement 2 par les transports en commun après avoir pris une pause déjeuner.
Mais elle est stagiaire et à la fin de l'histoire, elle aimerait quand même être titularisée. Je ne sais pas si prendre exprès tout son temps en plus des problèmes de transport en commun est la chose la plus indiquée. Ça n'enlève rien à la difficulté de la situation, certes.

C'est aux CDE de revoir son emploi du temps. Elle est stagiaire, il me semble que lui faciliter l'entrée dans le métier devrait être une priorité.
avatar
eliam
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par xenaladouce le Mer 10 Sep 2014 - 19:48

Ton inspecteur est-il informé de ta situation? Seul son appui peut débloquer la situation. Il est certain que tu commences dans le métier en ayant des conditions difficiles pour la validation de ton année.

xenaladouce
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Gryphe le Mer 10 Sep 2014 - 19:52

@eliam a écrit:
@Gryphe a écrit:
@eliam a écrit:A sa place, comme quelqu'un l'a écrit plus haut, je prendrais tout mon temps pour me rendre dans l'établissement 2 par les transports en commun après avoir pris une pause déjeuner.
Mais elle est stagiaire et à la fin de l'histoire, elle aimerait quand même être titularisée. Je ne sais pas si prendre exprès tout son temps en plus des problèmes de transport en commun est la chose la plus indiquée. Ça n'enlève rien à la difficulté de la situation, certes.
C'est aux CDE de revoir son emploi du temps. Elle est stagiaire, il me semble que lui faciliter l'entrée dans le métier devrait être une priorité.
Si chaque CDE parvenait à bouger une ou deux heures et si dans chaque bahut il y avait une ou deux personnes OK pour du covoiturage, ce serait gagné, en effet.
Je souligne simplement le fait que suggérer de "prendre tout son temps" me semble, à titre strictement personnel, un peu osé pour un professeur stagiaire. Ceci n'engage que moi. Smile
avatar
Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Bouboule le Mer 10 Sep 2014 - 22:00

Mais un stagiaire ne peut pas engager un rapport de forces comme cela ! C'est à l'institution de l'accueillir correctement. On ne s'en sert pas pour boucher des trous.

Alors que peut-il faire d'autre qu'essayer de trouver un appui (cde, inspecteur, syndicat, etc...) s'il y a quelqu'un de sensé dans son coin ?

Et ça n'a rien à voir avec avoir une voiture ou pas. J'ai déjà du mal à accepter que des titulaires se baladent d'un établissement à l'autre, mais un stagiaire à temps plein, et dans une même journée...



Bouboule
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Chocolat le Mer 10 Sep 2014 - 22:29

@Lucrezia a écrit:

En fait, le mieux serait une révision d’affectation. J’ai 3 classes d’un côté, et 1 seule de l’autre. Existe-t-il selon vous une possibilité que le rectorat fasse quelque chose ?
Qui dois-je contacter ? J’ai envoyé un mail à l’adresse qui m’avait envoyé mon affectation, c’est-à-dire « dipe@ac-********.fr » : ai-je frappé à la bonne porte ?

Je vous remercie par avance pour vos conseils !

Un poste de stagiaire sur deux établissements mal desservis, alors que tu n'as pas le permis de conduire - quel magnifique cadeau pour débuter sereinement ! Rolling Eyes Evil or Very Mad

Une révision d'affectation serait bienvenue et je te conseille vivement de te déplacer au Rectorat de ton académie pour ce faire.
Tente de négocier ton EDT en parallèle.

Bon courage et bonne chance ! trefle

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Chocolat le Mer 10 Sep 2014 - 22:32

@Audrey a écrit:Eh bien il va falloir passer le permis.
Je n'ai rien de plus à dire.

Il n'y a aucune raison que certains passent toute une vie à refuser de passer le permis et demandent des révisions d'affectation pour pouvoir aller au travail quand les autres, qui ont plus de points qu'eux, et se sont donné la peine d'être motorisés, se voient distribuer les restes de postes au prétexte qu'ils sont mobiles.

En passant le concours, normalement, on sait que ce risque de mobilité est une constante du métier.

:shock: :shock: :shock:

Sympa...

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum