Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Page 6 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Chocolat le Mer 10 Sep 2014 - 22:32

@Audrey a écrit:Eh bien il va falloir passer le permis.
Je n'ai rien de plus à dire.

Il n'y a aucune raison que certains passent toute une vie à refuser de passer le permis et demandent des révisions d'affectation pour pouvoir aller au travail quand les autres, qui ont plus de points qu'eux, et se sont donné la peine d'être motorisés, se voient distribuer les restes de postes au prétexte qu'ils sont mobiles.

En passant le concours, normalement, on sait que ce risque de mobilité est une constante du métier.

:shock: :shock: :shock:

Sympa...

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Lucrezia le Ven 12 Sep 2014 - 18:29

Comme promis, je vous tiens informés de la suite des événements Smile
Je suis allée au rectorat, et ils ont décidé de me laisser uniquement dans l'établissement où je suis à 12h, et de refourguer celui à 6h (avec une seule classe) à quelqu'un d'autre, ce quelqu'un étant encore inexistant. Tant qu'un remplaçant n'est pas trouvé, je me taperai les deux établissements.
Du coup, ça tombe bien, le collège où je suis normalement à 12h m'avait collé d'emblée une heure sup' (huuuum humhum ), ce qui fait donc 13h, et comme un système d'AP va être mis en place, jvais essayer de choper une voire 2h supplémentaires. Ce qui ferait monter le compteur à 14/15h.
Je croise les doigts! bounce
avatar
Lucrezia
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par mgb35 le Ven 12 Sep 2014 - 18:32

Super !

mgb35
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par ore le Ven 12 Sep 2014 - 18:33

@Lucrezia a écrit:Comme promis, je vous tiens informés de la suite des événements Smile
Je suis allée au rectorat, et ils ont décidé de me laisser uniquement dans l'établissement où je suis à 12h, et de refourguer celui à 6h (avec une seule classe) à quelqu'un d'autre, ce quelqu'un étant encore inexistant. Tant qu'un remplaçant n'est pas trouvé, je me taperai les deux établissements.
Du coup, ça tombe bien, le collège où je suis normalement à 12h m'avait collé d'emblée une heure sup' (huuuum humhum ), ce qui fait donc 13h, et comme un système d'AP va être mis en place, jvais essayer de choper une voire 2h supplémentaires. Ce qui ferait monter le compteur à 14/15h.
Je croise les doigts! bounce

Espérons pour toi que le rectorat trouve quelqu'un rapidement. Tiens nous au courant.
avatar
ore
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Violet le Ven 12 Sep 2014 - 18:38

Je suis contente pour toi.
avatar
Violet
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par piesco le Ven 12 Sep 2014 - 18:52

C'est une bonne nouvelle, Lucrezia.
Je croise les doigts pour que le remplaçant soit vite trouvé.
avatar
piesco
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par kero le Ven 12 Sep 2014 - 18:55

@Audrey a écrit:Eh bien il va falloir passer le permis.
Je n'ai rien de plus à dire.

Il n'y a aucune raison que certains passent toute une vie à refuser de passer le permis et demandent des révisions d'affectation pour pouvoir aller au travail quand les autres, qui ont plus de points qu'eux, et se sont donné la peine d'être motorisés, se voient distribuer les restes de postes au prétexte qu'ils sont mobiles.

En passant le concours, normalement, on sait que ce risque de mobilité est une constante du métier.

:shock:

Bah voyons. Entre être exposé à un risque de mobilité et se faire 3h30 de transports en commun par jour, il y a de la marge, je crois, non ? Tout en étant conscients des spécificités du boulot de prof, il peut y avoir des cas où on est dans l'exagération.

D'ailleurs, je pense que si même le rectorat accepte de revoir les affectations, c'est bien la preuve que l'institution elle-même reconnaît le problème.

Après, faut espérer qu'ils se souviennent de la promesse.
avatar
kero
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Lilypims le Ven 12 Sep 2014 - 18:57

Bonne nouvelle, Lucrezia. Espérons que le rectorat ne tarde pas à trouver quelqu'un.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
avatar
Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Bouboule le Sam 13 Sep 2014 - 0:01

@Lucrezia a écrit:[...] ils ont décidé [...]

Il me paraît normal que le rectorat reconnaisse son erreur mais ce serait mieux d'avoir une décision écrite.

Bouboule
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par InviteeS le Sam 13 Sep 2014 - 1:13

@Lucrezia a écrit:Comme promis, je vous tiens informés de la suite des événements Smile
Je suis allée au rectorat, et ils ont décidé de me laisser uniquement dans l'établissement où je suis à 12h, et de refourguer celui à 6h (avec une seule classe) à quelqu'un d'autre, ce quelqu'un étant encore inexistant. Tant qu'un remplaçant n'est pas trouvé, je me taperai les deux établissements.
Du coup, ça tombe bien, le collège où je suis normalement à 12h m'avait collé d'emblée une heure sup' (huuuum humhum ), ce qui fait donc 13h, et comme un système d'AP va être mis en place, jvais essayer de choper une voire 2h supplémentaires. Ce qui ferait monter le compteur à 14/15h.
Je croise les doigts! bounce

Bonne nouvelle! Espérons qu'un remplaçant sera vite trouvé!

InviteeS
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par kero le Sam 13 Sep 2014 - 1:18

J'sais pas si ça a déjà été dit, mais il serait pas mal que tu sois en contact avec un quelque syndicat.
avatar
kero
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par brin d'acier le Sam 13 Sep 2014 - 2:53

Tant mieux pour toi mais passe ton permis le plus vite possible malgré tout : même si Audrey a été un peu abrupte dans son message, je suis quand même d'accord sur le fond.

Il y a maintenant 7 ans, lorsque j'étais stagiaire, une fille de la promo était comme toi : elle avait appris son affectation au fin fond du département, n'était pas véhiculée et quand elle a demandé au formateur si on pouvait la changer d'établissement, il lui a quand même rappelé qu'on allait là où on nous demandait. Et c'est malheureusement vrai, au moins le temps de pouvoir obtenir l'affectation que l'on souhaite.
Finalement, les collègues de l'établissement habitaient en ville et l'emmenaient au bahut. Le co-voiturage a fonctionné. Mais enfin, cela a ses limites aussi : si tu finis plus tôt pour X ou Y raison, et pas la personne qui t'emmène, tu dois forcément rester sur place.

Ca passera sûrement pour ton année de stage, mais pas les années d'après à mon avis.

brin d'acier
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Chocolat le Sam 13 Sep 2014 - 9:16

@brin d'acier a écrit:Tant mieux pour toi mais passe ton permis le plus vite possible malgré tout : même si Audrey a été un peu abrupte dans son message, je suis quand même d'accord sur le fond.

Il y a maintenant 7 ans, lorsque j'étais stagiaire, une fille de la promo était comme toi : elle avait appris son affectation au fin fond du département, n'était pas véhiculée et quand elle a demandé au formateur si on pouvait la changer d'établissement, il lui a quand même rappelé qu'on allait là où on nous demandait. Et c'est malheureusement vrai, au moins le temps de pouvoir obtenir l'affectation que l'on souhaite.
Finalement, les collègues de l'établissement habitaient en ville et l'emmenaient au bahut. Le co-voiturage a fonctionné. Mais enfin, cela a ses limites aussi : si tu finis plus tôt pour X ou Y raison, et pas la personne qui t'emmène, tu dois forcément rester sur place.

Ca passera sûrement pour ton année de stage, mais pas les années d'après à mon avis.

Peut-être que si l'on arrêtait d'accepter des affectations ahurissantes, sans broncher, les personnes qui les attribuent réfléchiraient un peu plus avant de proposer/imposer aux enseignants des missions absurdes !

La gestion des ressources humaines du MEN est l'une des plus catastrophiques qui soit et il serait temps que cela change, sans que la prise en charge du facteur humain puisse être interprété comme un truc du genre "ça passe cette fois-ci", mais l'an prochain ce sera le bagne, comme tout le monde !

Ceci étant dit, il est évident que la posture de stagiaire n'est pas la meilleure qui soit pour dire "non"...


@Bouboule a écrit:
@Lucrezia a écrit:[...] ils ont décidé [...]

Il me paraît normal que le rectorat reconnaisse son erreur mais ce serait mieux d'avoir une décision écrite.

+ 1 !

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Hélips le Sam 13 Sep 2014 - 9:21

Mais encore une fois, la gestion du facteur humain c'est sympa, mais c'est comme ça que les célibataires sans enfants se retrouvent priés de faire 8h/10h puis 16h/18h parce qu'ils n'ont pas d'enfants à aller chercher, qu'ils peuvent bien assurer les réunions tardives puisqu'ils n'ont pas d'enfants etc...
Et je parle emploi du temps, parce que 1) c'est du vécu, 2) c'est au niveau de l'établissement qu'il y a effectivement prise en compte du facteur humain pour le moment.

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
avatar
Hélips
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Hermiony le Sam 13 Sep 2014 - 9:25

@Lucrezia : je suis contente pour toi !

Il est réellement ahurissant que de telles situations puissent se produire (stagiaire sur deux bahuts, sans transport en commun "viable"...). Et je rajoute qu'avoir le permis, c'est une chose, mais un permis sans voiture, ça ne sert à rien, et c'est bien la voiture qui est la plus coûteuse des deux. Si mon père ne m'avait pas prêté la sienne quand j'étais stagiaire, j'avais plus de 2h30 de trajet à faire pour me rendre dans mon collège, parfois pour une seule heure (alors que moi aussi j'avais précisé "pas de voiture").
La gestion du personnel de l'EN, c'est beaucoup de gestion mais une part infime de "personnel".


Dernière édition par Hermiony le Sam 13 Sep 2014 - 9:28, édité 2 fois

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
avatar
Hermiony
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Hermiony le Sam 13 Sep 2014 - 9:26

@Hélips a écrit:Mais encore une fois, la gestion du facteur humain c'est sympa, mais c'est comme ça que les célibataires sans enfants se retrouvent priés de faire 8h/10h puis 16h/18h parce qu'ils n'ont pas d'enfants à aller chercher, qu'ils peuvent bien assurer les réunions tardives puisqu'ils n'ont pas d'enfants etc...
Et je parle emploi du temps, parce que 1) c'est du vécu, 2) c'est au niveau de l'établissement qu'il y a effectivement prise en compte du facteur humain pour le moment.

Je n'ai pas d'enfants et jamais en 7 ans je ne me suis retrouvée à faire ce que tu décris. Peut-être parce que dans mon bahut, on tente de prendre en compte la situation de chacun, sans prioriser qui que ce soit (sauf cas de maladie).
Evitons de généraliser...

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
avatar
Hermiony
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Chocolat le Sam 13 Sep 2014 - 9:31

@Hélips a écrit:Mais encore une fois, la gestion du facteur humain c'est sympa, mais c'est comme ça que les célibataires sans enfants se retrouvent priés de faire 8h/10h puis 16h/18h parce qu'ils n'ont pas d'enfants à aller chercher, qu'ils peuvent bien assurer les réunions tardives puisqu'ils n'ont pas d'enfants etc...
Et je parle emploi du temps, parce que 1) c'est du vécu, 2) c'est au niveau de l'établissement qu'il y a effectivement prise en compte du facteur humain pour le moment.

Non, la gestion du facteur humain, ce n'est pas sympa, c'est indispensable.

Quant aux EDT, je crois qu'il ne faut pas exagérer - tous les parents profs n'ont pas d'edt merveilleux et tous les célibataires sans enfants n'ont pas d'edt catastrophiques...


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Bouboule le Sam 13 Sep 2014 - 14:11

Il ne faudrait pas généraliser les edt ; je connais aussi des cas de mères qui prennent un mi-temps de droit, et qui lorsqu'elles découvrent leur edt regrettent amèrement, car tous les cours sont dilués sur toute la semaine.
Je connais aussi des collègues célibataires sans enfant qui obtiennent leur lundi et leur vendredi chaque année, etc...
Ce sont des politiques de chefs d'établissement.

Bouboule
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Bouboule le Sam 13 Sep 2014 - 14:29

Concernant la voiture et le permis, je conseille évidemment de le passer, et de le passer jeune (mais les absences pour code, permis, voire leçon de conduite, ça me saoûle).

Mais on peut aussi faire le choix d'habiter près de son lieu de travail parce qu'on n'a pas envie de conduire. Cela peut très bien être le choix d'un stagiaire. Là, on est dans un cas où il y a stage (pas de flouze de côté notamment, comment le blâmer), deux établissements distants de 20km et des edt matin à un endroit et après-midi à l'autre. Ce n'est pas du tout comme s'il disait : "moi, j'habite là, et je n'ai pas de voiture, donc je ne veux que des établissements ici ou là".

Mais dès que vous aurez un peu d'argent, passez le permis (vacances à venir...), ça peut toujours servir.

Bouboule
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Ragnetrude le Sam 13 Sep 2014 - 15:01

Je trouve aussi que l'argument "il faut avoir le permis quand on est prof" n'est pas justifié dans ce cas là. Il s'agit vraiment d'une affectation merd*que...
avatar
Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par sallyt44 le Sam 13 Sep 2014 - 18:05

je suis mère de famille et j'ai cours 8h/10h puis 15h/17h. Entre les 2 ben je marine dans l'établissement... Je ne pourrai jamais amener mon gosse à l'école de l'année scolaire.

_________________
2015 - 2016 : T1 2nde 1eres ES et S, TES spé maths, AP 2nde et 1ere...
2014 - 2015 : stagiaire 2nde et 1ère S
2013 - 2014 : de la 6ème à la 2nde + physique-chimie 5-4-3 et techno 6-5-4-3-2
avatar
sallyt44
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par palomita le Sam 13 Sep 2014 - 19:25

@sallyt44 a écrit:je suis mère de famille et j'ai cours 8h/10h puis 15h/17h. Entre les 2 ben je marine dans l'établissement... Je ne pourrai jamais amener mon gosse à l'école de l'année scolaire.

Même chose pour moi , avec deux enfants qui ont , de surcroît, un handicap et qu'il faut aller chercher pour les amener aux différentes prises en charge . Heureusement que mon conjoint a des horaires atypiques et peut le faire.
Cela fait belle lurette que je n'ai pas mon mercredi non plus . Quand j'étais à temps partiel, mes emplois du temps étaient les mêmes qu'à temps complet , mais avec plus de trous . Du coup, je travaille désormais à temps complet .


_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.
avatar
palomita
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Ergo le Sam 13 Sep 2014 - 20:01

@abricotedapi a écrit:N'ayant pas encore mon permis je me sens toujours très mal à l'aise quand cette discussion a lieu sur le forum. Aujourd'hui j'ai même entendu une collègue TZR se plaindre d'un autre TZR qui, quand il a une affectation loin de chez lui, harcèle le rectorat pour se plaindre au motif qu'il n'a pas de voiture. Résultat, il a un remplacement en centre-ville, où il va à pied, et elle qui a une voiture et n'est pas du genre à pousser une gueulante au rectorat se retrouve à plus d'une heure de route de chez elle dans un coin paumé.
Je comprends tout à fait ce ras le bol mais parfois on a l'impression que ceux qui n'ont pas leur permis le font exprès pour avoir le poste qu'ils veulent en passant devant d'autres collègues véhiculés.
Peut-être que certains ont cette stratégie mais ce n'est pas forcément le cas de tout stagiaire qui panique parce qu'il ne sait pas comment se rendre à tel ou tel endroit...
Je regrette énormément de ne pas avoir passé mon permis à 18 ans, je ne réalisais pas du tout à quel point il était utile de l'avoir, même quand j'ai passé le CAPES. Je me suis dit très naïvement que n'importe quel établissement serait accessible en bus. J'ai toujours vécu en ville.
topela
La voiture ne me branche pas. Et j'en ai eu, des "pressions" de mon entourage (parents, amis, directrice de thèse...) pour passer ce permis. J'ai mis six mois à passer le code tellement ça ne me disait pas et j'ai fait 3h de conduite pour l'instant...et je me dis souvent que j'aurais dû faire la conduite accompagnée comme mon frère - qui a passé son permis à 19 ans et n'a jamais eu besoin de conduire par la suite (il n'a pas de voiture).

@Hélips a écrit:Mais encore une fois, la gestion du facteur humain c'est sympa, mais c'est comme ça que les célibataires sans enfants se retrouvent priés de faire 8h/10h puis 16h/18h parce qu'ils n'ont pas d'enfants à aller chercher, qu'ils peuvent bien assurer les réunions tardives puisqu'ils n'ont pas d'enfants etc...
Et je parle emploi du temps, parce que 1) c'est du vécu, 2) c'est au niveau de l'établissement qu'il y a effectivement prise en compte du facteur humain pour le moment.
Oui et non. Stagiaire, j'ai eu la chance d'être dans un établissement vaguement desservi en bus (j'avais 20 min de trajet à pied pour rejoindre mon arrêt de bus et ensuite 5 min pour rejoindre le collège...Et il ne fallait pas que je rate le premier bus de 7h15 parce que sinon, j'étais en retard, les bus ne passant que toutes les vingt minutes).

Ensuite, étant titulaire nommée sur une zone de remplacement, j'ai "choisi" un établissement ECLAIR APV truc que j'étais sûre d'avoir parce qu'il y avait trois postes. Et j'ai pris un logement sur place.

Le passage du permis est un sujet sensible et il relève de choix, très certainement (s'endetter, ne pas s'endetter etc.) mais il n'y a pas forcément une "bonne" et une "mauvaise" façon de faire. J'ai des collègues qui, avec ou sans permis, habitent Paris et se tapent 1h de train tous les jours + métro pour rejoindre l'établissement...mais c'est parce qu'on a aussi la chance d'être dans un coin très desservi par les transports.

J'aurais été bien plus embêtée si j'étais restée dans le Finistère finalement...

_________________
No matter. Try again. Fail again. Fail better. ---Samuel Beckett
Stay afraid, but do it anyway. What's important is the action. You don't have to wait to be confident. Just do it and eventually the confidence will follow. ---Carrie Fisher
avatar
Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Isidoria le Sam 13 Sep 2014 - 21:55

Je suis d'accord avec Audrey... Même si la phrase est abrupte. Cela fait des années que ce fonctionnement existe, ce n'est pas nouveau. Il y a un peu plus de trente ans, ma mère nouvellement prof, nouvellement mère et mère célibataire a changé d'académie: nous avons vécu au camping dans une caravane prêtée par de la famille.
Ma propre entrée dans le métier: stagiaire dans un établissement rural, à 90km de mon lieu de vie (près de l'IUFM): village non desservi par les transports en commun.
Bref, nous sommes fonctionnaires de l'état, ce qui implique de se rendre à l'affectation proposée. Dans la mesure du possible des arrangements peuvent être faits, c'est le cas ici, et tant mieux.
avatar
Isidoria
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par amour le Sam 13 Sep 2014 - 22:18

@Isidoria a écrit:Je suis d'accord avec Audrey... Même si la phrase est abrupte. Cela fait des années que ce fonctionnement existe, ce n'est pas nouveau. Il y a un peu plus de trente ans, ma mère nouvellement prof, nouvellement mère et mère célibataire a changé d'académie: nous avons vécu au camping dans une caravane prêtée par de la famille.
Ma propre entrée dans le métier: stagiaire dans un établissement rural, à 90km de mon lieu de vie (près de l'IUFM): village non desservi par les transports en commun.
Bref, nous sommes fonctionnaires de l'état, ce qui implique de se rendre à l'affectation proposée. Dans la mesure du possible des arrangements peuvent être faits, c'est le cas ici, et tant mieux.
+ 1
Je déteste conduire, pour moi le simple fait de prendre un volant est une compromission (rapport aux hérissons tués) mais j'ai passé le permis à 20 ans, en ayant travaillé trois étés de suite, parce que quand tu fais des études de langues et de lettres et que tu veux enseigner dans le public tu sais que tu peux être affecté loin de chez toi et avoir besoin d'une voiture. S'il y a une seule chose pour laquelle l'EN est claire, c'est bien celle-ci.
Il me semble aberrant de lire des personnes se plaindre d'avoir à passer le permis pour travailler (et l'on est bien d'accord que pour le cas de notre jeune collègue, le problème n'est pas là mais dans son affectation, rectifiée, depuis, et j'en suis ravi pour elle).
avatar
amour
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Bouboule le Sam 13 Sep 2014 - 22:19

@Isidoria a écrit:Je suis d'accord avec Audrey... Même si la phrase est abrupte. Cela fait des années que ce fonctionnement existe, ce n'est pas nouveau. Il y a un peu plus de trente ans, ma mère nouvellement prof, nouvellement mère et mère célibataire a changé d'académie: nous avons vécu au camping dans une caravane prêtée par de la famille.
Ma propre entrée dans le métier: stagiaire dans un établissement rural, à 90km de mon lieu de vie (près de l'IUFM): village non desservi par les transports en commun.
Bref, nous sommes fonctionnaires de l'état, ce qui implique de se rendre à l'affectation proposée. Dans la mesure du possible des arrangements peuvent être faits, c'est le cas ici, et tant mieux.

Mais encore une fois, ce n'est pas le problème ! Vous étiez nommée sur deux établissements distants de 20 km lors de votre stage ? Vous aviez 18h à faire ?

Bouboule
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum