Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Bouboule le Sam 13 Sep 2014 - 22:19

@Isidoria a écrit:Je suis d'accord avec Audrey... Même si la phrase est abrupte. Cela fait des années que ce fonctionnement existe, ce n'est pas nouveau. Il y a un peu plus de trente ans, ma mère nouvellement prof, nouvellement mère et mère célibataire a changé d'académie: nous avons vécu au camping dans une caravane prêtée par de la famille.
Ma propre entrée dans le métier: stagiaire dans un établissement rural, à 90km de mon lieu de vie (près de l'IUFM): village non desservi par les transports en commun.
Bref, nous sommes fonctionnaires de l'état, ce qui implique de se rendre à l'affectation proposée. Dans la mesure du possible des arrangements peuvent être faits, c'est le cas ici, et tant mieux.

Mais encore une fois, ce n'est pas le problème ! Vous étiez nommée sur deux établissements distants de 20 km lors de votre stage ? Vous aviez 18h à faire ?

Bouboule
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Guillaume le Grand le Sam 13 Sep 2014 - 22:25

@Isidoria a écrit:Je suis d'accord avec Audrey... Même si la phrase est abrupte. Cela fait des années que ce fonctionnement existe, ce n'est pas nouveau. Il y a un peu plus de trente ans, ma mère nouvellement prof, nouvellement mère et mère célibataire a changé d'académie: nous avons vécu au camping dans une caravane prêtée par de la famille.
Ma propre entrée dans le métier: stagiaire dans un établissement rural, à 90km de mon lieu de vie (près de l'IUFM): village non desservi par les transports en commun.
Bref, nous sommes fonctionnaires de l'état, ce qui implique de se rendre à l'affectation proposée. Dans la mesure du possible des arrangements peuvent être faits, c'est le cas ici, et tant mieux.
J'ai galéré, donc les autres doivent galérer. Avec ce principe, on aurait pas eu beaucoup de progrès sociaux. humhum

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus
avatar
Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Isidoria le Sam 13 Sep 2014 - 23:18

Ce n'est pas ce que j'ai dit. J'essaie juste de dire que nous sommes tous, et depuis toujours, logés à la même enseigne.
En effet je n'étais pas affectée en stage à 18h sur deux établissements. Et cette situation est sur le point d'être réglée, il me semble. C'est une aberration en effet.
Je ne vois pas pourquoi parce que nous avons vécu quelque chose il y a des années nous devrions l'oublier. Je ne souhaite à personne de vivre ça. Comme le dit amour, on le sait quand on passe le concours. Passer le permis n'est pas un pré-requis mais permet quand même de se sortir de situations difficiles.
Et si l'EN, comme cela a aussi été dit plus tôt, devait prendre en compte toutes les situations, nous serions tous prioritaires! Des choix sont faits, comme de donner la priorité (et encore pas toujours) aux situations de handicap et maladies. Le permis ne peut décemment pas être pris en compte, selon moi.
avatar
Isidoria
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Audrey le Dim 14 Sep 2014 - 0:16

Je précise que je n'ai jamais dit non plus qu'ayant galéré, je voulais que les autres galèrent aussi. J'ai même tenu à préciser le contraire.

J'ai simplement dit qu'en passant le concours, il fallait avoir conscience qu'on courait ces risques en n'ayant pas le permis.

Dans certaines matières, aujourd'hui, on est presque systématiquement sur deux, voire trois établissements. En italien et allemand, c'est très fréquent, malheureusement. Nous avons eu deux stagiaires en allemand, l'une certifiée, était sur deux établissements, l'autre, agrégée, y a échappé.

Je suis choquée des conditions de stage actuelles, mais la réalité du métier n'est en rien dissimulée. Choisir ce métier, c'est savoir à quoi l'on s'engage, c'est avoir conscience du service public que l'on incarne aussi.

En tout cas, je suis contente que la situation évoquée ici se règle...sincèrement!

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par kero le Dim 14 Sep 2014 - 1:08

De toute manière, inutile de s'écharper sur une histoire de permis.

Le vrai problème derrière cette histoire est que la situation actuelle est moisie à un tel point que l'on en vient à mettre des stagiaires à 18 heures (problème 1) dans deux bahuts à distance considérable (problème 2), qui sont incapables de s'accorder sur un emploi du temps correct (problème 3). Qu'il faille se les faire en voiture ou en transport en commun, c'est dans tous les cas problématique.

Perso, cette année, en tant que TZR, je suis sur deux collèges qui en soi sont assez éloignés de chez moi, mais qui ont su s'arranger pour que chaque jour je sois soit sur un collège, soit sur un autre, mais jamais sur les deux le même jour. Dans celui où je fais la plus grosse part de mon service, on m'a filé deux heures sup (dont j'aurais pu refuser l'une) mais en contrepartie, ils m'ont fait un emploi du temps particulièrement correct. Et toujours dans ce même bahut, le CDE a fait en sorte que les stagiaires aient la même salle pour l'ensemble de leur service, considérant qu'il serait incorrect de fournir des conditions difficiles d'entrée dans le métier aux nouveaux.

Donc non: c'est pas obligatoire qu'on se retrouve dans des conditions de merde.

Lucrezia: tous mes voeux de réussite pour cette année.
avatar
kero
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Mila Saint Anne le Dim 14 Sep 2014 - 10:01

Posséder un véhicule et le permis qui va avec n'est pas une obligation.
Voire, en ce moment, je trouve même que ce serait une preuve d'intelligence.
Point.





Dernière édition par Mila Saint Anne le Dim 14 Sep 2014 - 10:05, édité 1 fois
avatar
Mila Saint Anne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par linotte le Dim 14 Sep 2014 - 10:05

Posséder un véhicule et le permis qui va avec n'est pas une obligation.
Voire, en ce moment, je trouve même que ce serait une preuve d'intelligence.
Point.

Te voila bien catégorique... Rolling Eyes
avatar
linotte
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Mila Saint Anne le Dim 14 Sep 2014 - 10:11

@linotte a écrit:
Posséder un véhicule et le permis qui va avec n'est pas une obligation.
Voire, en ce moment, je trouve même que ce serait une preuve d'intelligence.
Point.

Te voila bien catégorique... Rolling Eyes

Oui, je sais. Mais plus nous seront nombreux à ne plus avoir de véhicule, moins cela sera considéré comme une norme. Et plus cela permettra de développer l'auto-partage, des transports en commun agréables et adaptés...
Aujourd'hui, 90% des gens qui ont une voiture n'en ont pas de réel besoin.
Dans ma ville, à l'occasion de l'incendie d'un pont majeur de traversée de l'agglomération, de nombreuses personnes se sont rendues compte que le vélo, le métro et le bus, c'est plus rapide et moins cher que la voiture.
Espérons que tous ne seront pas comme celui que j'ai entendu dire "chouette, le pont a ré ouvert, je vais pouvoir reprendre ma voiture".

Ce que je veux dire c'est que si nous ne vivions pas dans une société où tout est fait pour la bagnole, le fait de ne plus en avoir ne serait plus un problème, voire deviendrait la norme. Un peu comme les clops. Il y a trente ans, les non fumeurs étaient des extra-terrestres !
avatar
Mila Saint Anne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Elyas le Dim 14 Sep 2014 - 10:14

Je pense comme Mila.
avatar
Elyas
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par *Fifi* le Dim 14 Sep 2014 - 10:25

Oui enfin tout dépend des académies ou des localités. Oui en ville ça va généralement plus vite en vélo qu'en voiture, mais pas partout... Et quand on est sur 2 établissements (stagiaire ou pas), c'est quand même souvent plus compliqué sans voiture. Je ne vois pas trop où est la preuve d'intelligence de collègues sur plusieurs établissements sans voiture par chez moi... Moi je dirais plus une preuve de non prise en compte de la réalité des établissements...

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
avatar
*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Cath le Dim 14 Sep 2014 - 10:30

Voilà bien le raisonnement de gens qui habitent en ville.
On croirait entendre nos politiques : " Mais prenez-donc les transports en commun !"

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par sallyt44 le Dim 14 Sep 2014 - 10:34

Pour arrivet à l'heure au bahut en prenant les transports en commun, je devrais partir... la veille! 1h en bus (2 bus différents) et 15min en voiture. Ah oui, j'habite dans une agglo moyenne de province, tout le monde n'a pas la "chance" d'habiter en idf... !
Je ne comprends vraiment pas ce débat autour de la voiture... je ne suis pas sûre qu'avec une voiture une affectation telle qu' exposée soit très vivable non plus!

_________________
2015 - 2016 : T1 2nde 1eres ES et S, TES spé maths, AP 2nde et 1ere...
2014 - 2015 : stagiaire 2nde et 1ère S
2013 - 2014 : de la 6ème à la 2nde + physique-chimie 5-4-3 et techno 6-5-4-3-2
avatar
sallyt44
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Dim 14 Sep 2014 - 10:38

Ou une preuve de rien du tout. Comprenez que pour certains il soit vraiment difficile de passer le permis : que ce soit pour des raisons financières, par manque de temps, on même pour cause de nullité profonde au volant (mon cas).

Je ne vois pas bien pourquoi ne pas aider des gens qui n'ont pas le permis. Cela ne reviendrait pas forcément à leur filer les meilleurs postes. Pour un poste fixe, je comprends tout à fait qu'on ne prenne pas en compte la possession ou non du permis. Pour un TZR, un stagiaire, dans certaines académies ou départements au moins (comme celui où il n'y a que quatre établissements hors réseau, vous savez, le mien <3 ), un petit effort ne ferait de mal à personne.
avatar
Sylvain de Saint-Sylvain
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par *Fifi* le Dim 14 Sep 2014 - 10:56

Je comprends ton point de vue Sylvain. Il fonctionne â mes yeux dans les départements où il y a un nombre assez important de postes, où on peut dire que si on n'envoie pas tel tzr dans un établissement sans transport en commun, on pourra envoyer un autre tzr et cela ne le pénalisera pas forcément. Là d'accord. Mais ce n'est pas le cas partout, ou dans toutes les matières. Chez nous nous avons une tzr en langue sur 2 établissements, sans voiture encore. Elle a une situation difficile (un seul train par jour), mais si elle avait pu refuser, qui serait venu ? Il n'y a pas d'autre tzr dans un rayon de 50 km.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
avatar
*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par mamieprof le Dim 14 Sep 2014 - 10:59

@Mila Saint Anne a écrit:
@linotte a écrit:
Posséder un véhicule et le permis qui va avec n'est pas une obligation.
Voire, en ce moment, je trouve même que ce serait une preuve d'intelligence.
Point.

Te voila bien catégorique... Rolling Eyes

Oui, je sais. Mais plus nous seront nombreux à ne plus avoir de véhicule, moins cela sera considéré comme une norme. Et plus cela permettra de développer l'auto-partage, des transports en commun agréables et adaptés...
Aujourd'hui, 90% des gens qui ont une voiture n'en ont pas de réel besoin.
Dans ma ville, à l'occasion de l'incendie d'un pont majeur de traversée de l'agglomération, de nombreuses personnes se sont rendues compte que le vélo, le métro et le bus, c'est plus rapide et moins cher que la voiture.
Espérons que tous ne seront pas comme celui que j'ai entendu dire "chouette, le pont a ré ouvert, je vais pouvoir reprendre ma voiture".

Ce que je veux dire c'est que si nous ne vivions pas dans une société où tout est fait pour la bagnole, le fait de ne plus en avoir ne serait plus un problème, voire deviendrait la norme. Un peu comme les clops. Il y a trente ans, les non fumeurs étaient des extra-terrestres !



Je me demande qu elle est la source de ces chiffres balancés ainsi .
Le pont Mathilde inutilisable a du rendre la vie difficile à de nombreuses personnes qui ont peut etre pu se bébrouiller autrement
C'est facile de se passer de "bagnole" quand on est à Rouen mais quand on est dans la pleine cambrousse on fait comment ?
Je connais un prof qui travaille à Rouen mais qui habite dans un trou, pas très loin finalement à environ 40/45 km mais dans une zone sans transport en commun si ce n'est le ramassage scolaire pour Forges ou La feuillie . Sans voiture il est mort.  Dans l'académie de Versailles certaines communes après les "bouts" des lignes de RER sont peu accessibles (25/35 min à pied après 1h30 de transport en commun) et il est  quasi impossible d'y être pour 8 h. Comment font les collègues qui ne peuvent déménager ? ils achètent une "bagnole"  ou loue une chambre chez l'habitant Et les conseils et réunions parents/profs qui finissent vers 21h ? Ils trouvent un collègue charitable ou ils repartent en stop ensuite jusqu'à la station de RER ou un train passera peut être ou pas ...

Presque tous mes collègues viennent en voiture au lycée, moi je fais 2 bus + tram + marche. je perds 30 minutes par rapport à la voiture mais c'est tout à fait faisable et j'aime marcher. Ceux qui n'ont pas le choix devront posséder un véhicule.
Les ayatollahs du "jamais avec une voiture", les  du Vélib (qui ne respectent rien, ni les feux rouges, ni les piétons ) et qui se ruinent en produits bio (ça n'a pas l'air de leur réussir, avez-vous remarqué la tête des gens dans les magasins bio ? - j'y vais pour chercher qq ingrédients pour mes recettes de cuisine- je les trouve souvent blafards, sinistres) sont des gens obtus peu conscients de leur chance ( pas de voiture quand on habite la Capitale ou une capitale régionale Laughing Laughing  quel exploit !! quel comportement citoyen...
avatar
mamieprof
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Elyas le Dim 14 Sep 2014 - 11:01

Le truc, c'est que l'obligation de déplacement prend le pas sur l'obligation de résidence. Cela arrange l'administration que les enseignant pensent qu'avoir le permis pour travailler. On en arrive à des tzr travaillant sur 3 établissements dans 3 communes différentes sans avoir le temps de manger. Mais les gens trouvent cela normal. Pour moi, il devrait être interdit de travailler dans plus d'une commune. Notre temps de service est 15 ou 18h maximal. Sauf que c'est considéré comme minimal. Bref...
avatar
Elyas
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Mila Saint Anne le Dim 14 Sep 2014 - 11:03

@Cath a écrit:Voilà bien le raisonnement de gens qui habitent en ville.
On croirait entendre nos politiques : " Mais prenez-donc les transports en commun !"

1. Qui te dit que j'habite en ville ?
2. Si tu relis ce que j'ai écris, tu verras que je pense qu'il y a aussi des gens pour qui la voiture est indispensable (zone rurale, montagne, enfants en bas âge...)
3. Même dans les zones urbaines, les transports ne sont pas toujours adaptés. En fait, une partie de nos impôts pourraient servir à proposer aux gens des transports adaptés et "durables" : auto-partage, minibus à la demande, vélos électriques en location..... Mais pour cela, il faudrait voter pour ceux qui font ce genre de proposition !
avatar
Mila Saint Anne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Mila Saint Anne le Dim 14 Sep 2014 - 11:05

@mamieprof a écrit:
Les ayatollahs du "jamais avec une voiture", les  du Vélib (qui ne respectent rien, ni les feux rouges, ni les piétons ) et qui se ruinent en produits bio (ça n'a pas l'air de leur réussir, avez-vous remarqué la tête des gens dans les magasins bio ? - j'y vais pour chercher qq ingrédients pour mes recettes de cuisine- je les trouve souvent blafards, sinistres) sont des gens obtus peu conscients de leur chance ( pas de voiture quand on habite la Capitale ou une capitale régionale Laughing Laughing  quel exploit !! quel comportement citoyen...

Je te remercie de toutes ces gentillesses. Ca me fait plaisir que tu m'affubles du même nom que certaine presse de caniveau à l'égard de notre ministre Smile
avatar
Mila Saint Anne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Mila Saint Anne le Dim 14 Sep 2014 - 11:05

@Elyas a écrit:Le truc, c'est que l'obligation de déplacement prend le pas sur l'obligation de résidence. Cela arrange l'administration que les enseignant pensent qu'avoir le permis pour travailler. On en arrive à des tzr travaillant sur 3 établissements dans 3 communes différentes sans avoir le temps de manger. Mais les gens trouvent cela normal. Pour moi, il devrait être interdit de travailler dans plus d'une commune. Notre temps de service est 15 ou 18h maximal. Sauf que c'est considéré comme minimal. Bref...

+1000
avatar
Mila Saint Anne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Cath le Dim 14 Sep 2014 - 11:07

@Mila Saint Anne a écrit:
@Cath a écrit:Voilà bien le raisonnement de gens qui habitent en ville.
On croirait entendre nos politiques : " Mais prenez-donc les transports en commun !"

1. Qui te dit que j'habite en ville ?
2. Si tu relis ce que j'ai écris, tu verras que je pense qu'il y a aussi des gens pour qui la voiture est indispensable (zone rurale, montagne, enfants en bas âge...)
3. Même dans les zones urbaines, les transports ne sont pas toujours adaptés. En fait, une partie de nos impôts pourraient servir à proposer aux gens des transports adaptés et "durables" : auto-partage, minibus à la demande, vélos électriques en location..... Mais pour cela, il faudrait voter pour ceux qui font ce genre de proposition !


1. Toi : "dans ma ville, l'incendie d'un pont majeur..."
2. Rien de tel dans le message auquel je réponds.
3. Si "même dans les zones urbaines, les transports ne sont pas toujours adaptés", imagine en dehors d'elles.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par *Fifi* le Dim 14 Sep 2014 - 11:08

@Elyas a écrit:Le truc, c'est que l'obligation de déplacement prend le pas sur l'obligation de résidence. Cela arrange l'administration que les enseignant pensent qu'avoir le permis pour travailler. On en arrive à des tzr travaillant sur 3 établissements dans 3 communes différentes sans avoir le temps de manger. Mais les gens trouvent cela normal. Pour moi, il devrait être interdit de travailler dans plus d'une commune. Notre temps de service est 15 ou 18h maximal. Sauf que c'est considéré comme minimal. Bref...
Sur l'idéal de pas travailler sur deux établissements, j'en rêverais. Mais il va falloir revoir le budget à la hausse Razz (ou supprimer des options ou choix de LV2). Par chez moi, ça voudrait dire des profs de LV2 affectés pour 2 ou 3 groupes (9h max) par commune... Idem en musique, arts plastiques etc...

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
http://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
avatar
*Fifi*
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Isis39 le Dim 14 Sep 2014 - 11:16

@*Fifi* a écrit:
@Elyas a écrit:Le truc, c'est que l'obligation de déplacement prend le pas sur l'obligation de résidence. Cela arrange l'administration que les enseignant pensent qu'avoir le permis pour travailler. On en arrive à des tzr travaillant sur 3 établissements dans 3 communes différentes sans avoir le temps de manger. Mais les gens trouvent cela normal. Pour moi, il devrait être interdit de travailler dans plus d'une commune. Notre temps de service est 15 ou 18h maximal. Sauf que c'est considéré comme minimal. Bref...
Sur l'idéal de pas travailler sur deux établissements, j'en rêverais. Mais il va falloir revoir le budget à la hausse Razz (ou supprimer des options ou choix de LV2). Par chez moi, ça voudrait dire des profs de LV2 affectés pour 2 ou 3 groupes (9h max) par commune... Idem en musique, arts plastiques etc...

Dans les zones rurales et de montagne, ça voudrait dire fermer de nombreux petits établissements. Ici on ne peut fonctionner qu'avec le partage de postes.
OU alors on fait une grosse usine dans la sous-préfecture et un très gros internat.
avatar
Isis39
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par kero le Dim 14 Sep 2014 - 11:16

@*Fifi* a écrit:Par chez moi, ça voudrait dire des profs de LV2 affectés pour 2 ou 3 groupes (9h max) par commune... Idem en musique, arts plastiques etc...

Suffit de les rendre bivalent.

Après tout, nous, on est déjà trivalent.
avatar
kero
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Mila Saint Anne le Dim 14 Sep 2014 - 11:17

@kero a écrit:
@*Fifi* a écrit:Par chez moi, ça voudrait dire des profs de LV2 affectés pour 2 ou 3 groupes (9h max) par commune... Idem en musique, arts plastiques etc...

Suffit de les rendre bivalent.

Après tout, nous, on est déjà trivalent.

+ 1 000 !
avatar
Mila Saint Anne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Isis39 le Dim 14 Sep 2014 - 11:20

@kero a écrit:
@*Fifi* a écrit:Par chez moi, ça voudrait dire des profs de LV2 affectés pour 2 ou 3 groupes (9h max) par commune... Idem en musique, arts plastiques etc...

Suffit de les rendre bivalent.

Après tout, nous, on est déjà trivalent.

On est trivalent mais on voudrait nous en rajouter encore.
Moi je veux bien enseigner les lettres, mais j'en suis incapable. Il me faudrait une grosse formation à plein temps. Mais ça ne me semble pas à l'ordre du jour...
avatar
Isis39
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire sur deux établissements dans deux villes et sans voiture : je suis en péril !

Message par Cath le Dim 14 Sep 2014 - 11:21

Mouais.
Avant, les services partagés relevaient du rarissime.
Pourquoi aujourd'hui cela serait-il indispensable ?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum