Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
laurette18
laurette18
Je viens de m'inscrire !

Arrêter l'enseignement Empty Arrêter l'enseignement

par laurette18 le Mer 10 Sep 2014 - 19:33
Bonjour tout le monde,

J'ai rejoint ce forum car plusieurs questions trottent dans ma tête et j'avais besoin d'en parler avec d'autres personnes qui pourront sans doute me comprendre.
J'habite en Belgique et c'est ma 2e année d'enseignement et je suis déjà complètement blasée. J'ai l'impression de m'être totalement trompée de voie. Lors de mes étude, en stage, on est très encadré, on ne peut pas se rendre compte de toutes les contraintes du métier. Je me lève avec des pieds de plomb, je pleure tous les soirs, je n 'ai aucune motivation. J'en ai assez de voir des élèves qui n'en ont rien à faire de ce qu'on leur enseigne malgré tous nos efforts pour rendre le cours intéressant. J'en ai assez de supporter des collègues qui vous regardent à peine, qui critiquent vos cours, qui ne font rien pour vous intégrer car vous n'êtes qu'une "remplaçante". Je n'en peux plus de passer mon temps libre à corriger, préparer mes cours, remplir mes bulletins, mes conseils de classe, partir une heure une plus tôt tous les jours pour avoir une chance d'avoir le temps de faire mes photocopies. Non vraiment je fais un burn out... Seulement voilà, je ne sais pas quoi faire. J'ai très envie de quitter l'enseignement, mais je n'ai aucune idée de vers quoi me réorienter et peur de le regretter plus tard. Certes le métier présente beaucoup d'avantages mais tellement de contraintes... J'admire ces professeurs qui font une carrière complète toujours avec la même motivation mais moi je n'en suis pas capable. Malheureusement j'ai des obligations financières et je ne peux pas me permettre de quitter mon boulot du jour au lendemain sans avoir autre chose à côté. Quel dilemme, continuer et me ruer vers une dépression ou stopper tout mais au risque de ne pas m'en sortir dans la vie...

Tous les conseils seront les bienvenus, merci à tous.
menerve
menerve
Prophète

Arrêter l'enseignement Empty Re: Arrêter l'enseignement

par menerve le Mer 10 Sep 2014 - 19:41
J'étais dans le même cas que toi...j'ai galéré pendant 15 ans à enseigner le français...puis j'ai demandé un poste de documentaliste. J'ai parrallèlement passé et obtenu le capes de doc....et depuis je revis.
Les premières années sont les plus dures. On prend trop de choses à coeur. Après on acquiert de l'expérience, ça se passe mieux avec les élèves et on apprend à asseoir son autorité et à ne pas sans cesse se remettre en question.

Si vraiment ça ne va pas, il n'y a pas de honte à consulter son médecin et à prendre des antidépresseurs. Ne reste pas seule.
avatar
InvitéBC
Fidèle du forum

Arrêter l'enseignement Empty Re: Arrêter l'enseignement

par InvitéBC le Mer 10 Sep 2014 - 20:10
Je n'ai rien à ajouter à ce qu'a dit menerve.
Mis à part : fleurs fleurs fleurs fleurs fleurs fleurs
Kimberlite
Kimberlite
Fidèle du forum

Arrêter l'enseignement Empty Re: Arrêter l'enseignement

par Kimberlite le Mer 10 Sep 2014 - 21:29
@laurette18 a écrit:Bonjour tout le monde,

J'ai rejoint ce forum car plusieurs questions trottent dans ma tête et j'avais besoin d'en parler avec d'autres personnes qui pourront sans doute me comprendre.
J'habite en Belgique et c'est ma 2e année d'enseignement et je suis déjà complètement blasée. J'ai l'impression de m'être totalement trompée de voie. Lors de mes étude, en stage, on est très encadré, on ne peut pas se rendre compte de toutes les contraintes du métier. Je me lève avec des pieds de plomb, je pleure tous les soirs, je n 'ai aucune motivation. J'en ai assez de voir des élèves qui n'en ont rien à faire de ce qu'on leur enseigne malgré tous nos efforts pour rendre le cours intéressant. J'en ai assez de supporter des collègues qui vous regardent à peine, qui critiquent vos cours, qui ne font rien pour vous intégrer car vous n'êtes qu'une "remplaçante". Je n'en peux plus de passer mon temps libre à corriger, préparer mes cours, remplir mes bulletins, mes conseils de classe, partir une heure une plus tôt tous les jours pour avoir une chance d'avoir le temps de faire mes photocopies.  Non vraiment je fais un burn out... Seulement voilà, je ne sais pas quoi faire. J'ai très envie de quitter l'enseignement, mais je n'ai aucune idée de vers quoi me réorienter et peur de le regretter plus tard. Certes le métier présente beaucoup d'avantages mais tellement de contraintes... J'admire ces professeurs qui font une carrière complète toujours avec la même motivation mais moi je n'en suis pas capable. Malheureusement j'ai des obligations financières et je ne peux pas me permettre de quitter mon boulot du jour au lendemain sans avoir autre chose à côté. Quel dilemme, continuer et me ruer vers une dépression ou stopper tout mais au risque de ne pas m'en sortir dans la vie...

Tous les conseils seront les bienvenus, merci à tous.
Bonsoir,
On peut se tromper de voie. Ceci n'est pas une fatalité.
En attendant de trouver une solution, il ne faut pas se rendre malade (je sais, c'est facile à dire... ceci dit je sais ce que c'est que déprimer, et je sais que ça passe).

Je pense que, déjà, tu prends trop les choses à cœur. Tu peux déjà certainement passer moins de temps à travailler en dehors des cours. Il faut que tu te dégages un minimum de temps pour profiter de la vie.
Tu ne pourras rebondir que si tu récupères de l'énergie pour toi.

Essaie de fermer tes oreilles aux critiques. Dans ce que tu fais, il ne peut  pas y avoir que du mauvais. D'ailleurs, parmi tes élèves, il n'y a probablement pas que des abrutis: j'espère que tu as au moins quelques retours positifs. Si c'est le cas, repose-toi dessus.

Tu dis que tu es en burn-out: ça vaut certainement le coup d'aller consulter un médecin, et si possible avoir un temps d'arrêt.
Comme tu me sembles assez fragilisée, ça peut valoir aussi le coup de t'engager dans une thérapie, pour apprendre un minimum à lutter contre les pensées négatives et désenclencher le cercle vicieux des pensées dépressives (c'est le principe de la thérapie cognitive: mettre en place une sorte d'entraînement pour savoir déceler quand on se met en danger soi-même, quand on se dévalorise inutilement ou quand on se met à se focaliser sur le négatif).
Autre chose d'important: sors, marche ou fait du sport, va rencontrer des gens que tu apprécies et passe du temps avec eux.
Evidemment, en étant au fond du trou, on a peu d'énergie au départ, il faut donc redémarrer la machine doucement. Un petit plaisir par ci, un peu d'activité dehors par là...
Essaie d'être bienveillante envers toi-même. Tu le mérites.

Bon courage et tiens-nous au courant.
K
yogi
yogi
Grand sage

Arrêter l'enseignement Empty Re: Arrêter l'enseignement

par yogi le Mer 10 Sep 2014 - 21:30
Je travaille depuis 10 ans dans l'enseignement, que dans des bahuts difficiles, je n'en peux plus. Je travaille à ma reconversion depuis 2 ans.
Je pense qu'il vaut mieux ne pas subir son boulot et faire les changements nécessaires pour être en adéquation avec soi-meme.
Bon courage fleurs

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
avatar
DerMax
Niveau 10

Arrêter l'enseignement Empty Re: Arrêter l'enseignement

par DerMax le Mer 10 Sep 2014 - 21:34
En France tu peux faire une formation pour une reconversion et en Belgique?
Tu enseignes quelle discipline?
Faire des forums des métiers voir si quelque chose pourrait te tenter.
machoupe
machoupe
Niveau 2

Arrêter l'enseignement Empty Re: Arrêter l'enseignement

par machoupe le Mer 17 Sep 2014 - 20:14
laurette
je te souhaite bon courage et
ne perd pas confiance
si il faut que tu changes de voie et bien vas y, fais le, commence à chercher des pistes
c'est vrai que le métier est très très dur et loin des belles images d'épinal ...
courage courage

laure
avatar
mimika
Niveau 6

Arrêter l'enseignement Empty Re: Arrêter l'enseignement

par mimika le Mer 17 Sep 2014 - 20:52
Pareil,  j'enseigne depuis plus de 20 ans et j'enchaîne les dépressions.
Après étude de plusieurs pistes et beaucoup de temps perdu, je pense me reconvertir finalement dans la documentation.
Mais toi qui vient de démarrer, ne commets pas mon erreur, file vite hors de l'EN si tu peux.
Courage!
Va voir le forum "Quitter l'enseignement ou pas... " et l'association "aideauxprofs".
yogi
yogi
Grand sage

Arrêter l'enseignement Empty Re: Arrêter l'enseignement

par yogi le Mer 17 Sep 2014 - 21:13
Pour moi les choses se précisent, à mon avis l'an prochain je suis FREE!

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
avatar
Calypsa
Niveau 5

Arrêter l'enseignement Empty Re: Arrêter l'enseignement

par Calypsa le Jeu 18 Sep 2014 - 6:57
@yogi a écrit:Pour moi les choses se précisent, à mon avis l'an prochain je suis FREE!

Quelle reconversion as-tu choisi Yogi?
yogi
yogi
Grand sage

Arrêter l'enseignement Empty Re: Arrêter l'enseignement

par yogi le Jeu 18 Sep 2014 - 7:11
@Calypsa a écrit:
@yogi a écrit:Pour moi les choses se précisent, à mon avis l'an prochain je suis FREE!

Quelle reconversion as-tu choisi Yogi?

Le Bien-Etre( travailleur indépendant) : yoga, soins énergétiques, life coaching...

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
Reine Margot
Reine Margot
Demi-dieu

Arrêter l'enseignement Empty Re: Arrêter l'enseignement

par Reine Margot le Jeu 18 Sep 2014 - 7:19
Passer des concours peut être un bon moyen de faire autre chose sans avoir l'inconvénient de se retrouver sans rien.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
skindiver
skindiver
Érudit

Arrêter l'enseignement Empty Re: Arrêter l'enseignement

par skindiver le Jeu 18 Sep 2014 - 9:13
@yogi a écrit:
@Calypsa a écrit:
@yogi a écrit:Pour moi les choses se précisent, à mon avis l'an prochain je suis FREE!

Quelle reconversion as-tu choisi Yogi?

Le Bien-Etre( travailleur indépendant) : yoga, soins énergétiques, life coaching...

Il faut arriver à en vivre... et ce n'est pas évident...
nicolin
nicolin
Niveau 5

Arrêter l'enseignement Empty Re: Arrêter l'enseignement

par nicolin le Jeu 18 Sep 2014 - 9:51
Salut Laurette,

j'imagine qu'il y a pas mal de collègues qui peuvent partager avec toi des aspects de leur expérience ou des sentiments assez similaires à ceux que tu évoques. En ce qui me concerne, j'ai aménagé autant que possible des phases de mon expérience professionnelle qui se révélaient trop pénibles :

- en allant voir un psy (qui me conseilla d'ailleurs de ne pas tout laisser tomber).
- en demandant un mi-temps (qui m'a permis de souffler pendant 2 ans)
- en recherchant un poste moins difficile (les mutations, chaque année)
- en passant un concours interne (+ d'opportunités de muter, des publics différents)
- en changeant de type d'enseignement (il faut faire travailler les élèves, et toi, te reposer, c'était le conseil de ma tutrice, à l'époque, je ne voyais pas vraiment pourquoi elle disait ça)

C'est pour le moyen terme...

Pour l'immédiat, je peux te donner un exemple d'aménagement : en France, suite à une modification des horaires par niveau (anglais / collège), je me retrouve avec une classe de plus (6 classes). Comme j'en ai assez de corriger des copies jusqu'à une heure du mat', j'ai décidé que, et dit aux élèves que :
"Dorénavant, je ne corrigerai qu'une partie des copies lors des tests - les élèves non évalués le seront lors des tests suivants - cela pour garantir une correction (et donc un feedback) rapide"
Les élèves sont ok, il n'y a aucune objection (pourquoi y en aurait-il ?) Et moi, je souffle... (je viens de corriger mon premier test. Avant, en arrivant à la 15ème copie, je me disais "non ! encore 15, je suis crevé, un lit !" maintenant : "ok, les 15 autres seront notés la prochaine fois, je fais mon sac pour demain")

Une grande partie de la pression qu'on se met dans ce métier nous est infligée par nous-mêmes. Je te souhaite de parvenir à assouplir les contraintes de tous ordres qui t'épuisent.

ciao !

_________________
http://audioblog.arteradio.com/blog/patchworks/
skindiver
skindiver
Érudit

Arrêter l'enseignement Empty Re: Arrêter l'enseignement

par skindiver le Jeu 18 Sep 2014 - 11:51
@nicolin a écrit:

"Dorénavant, je ne corrigerai qu'une partie des copies lors des tests - les élèves non évalués le seront lors des tests suivants - cela pour garantir une correction (et donc un feedback) rapide"
Les élèves sont ok, il n'y a aucune objection (pourquoi y en aurait-il ?) Et moi, je souffle... (je viens de corriger mon premier test. Avant, en arrivant à la 15ème copie, je me disais "non ! encore 15, je suis crevé, un lit !" maintenant : "ok, les 15 autres seront notés la prochaine fois, je fais mon sac pour demain")

Une grande partie de la pression qu'on se met dans ce métier nous est infligée par nous-mêmes. Je te souhaite de parvenir à assouplir les contraintes de tous ordres qui t'épuisent.


Je n'aurai vraiment pas aimé ça en étant élève! Je ne comprend pas que l'on puisse faire ça. J'ai 8 classes cette année donc le nombre de copies qui va avec. J'évalue tout autant mais je ne fais mes contrôles que sur des polycopiés très bien présentés ou tout s'enchaine très vite pour les corrections et en effet au maximum je met 20 25 minutes pour corriger un paquet de copies (annotations comprises).
Al
Al
Expert spécialisé

Arrêter l'enseignement Empty Re: Arrêter l'enseignement

par Al le Jeu 18 Sep 2014 - 12:42
osteoboy a écrit:
@nicolin a écrit:

"Dorénavant, je ne corrigerai qu'une partie des copies lors des tests - les élèves non évalués le seront lors des tests suivants - cela pour garantir une correction (et donc un feedback) rapide"
Les élèves sont ok, il n'y a aucune objection (pourquoi y en aurait-il ?) Et moi, je souffle... (je viens de corriger mon premier test. Avant, en arrivant à la 15ème copie, je me disais "non ! encore 15, je suis crevé, un lit !" maintenant : "ok, les 15 autres seront notés la prochaine fois, je fais mon sac pour demain")

Une grande partie de la pression qu'on se met dans ce métier nous est infligée par nous-mêmes. Je te souhaite de parvenir à assouplir les contraintes de tous ordres qui t'épuisent.


Je n'aurai vraiment pas aimé ça en étant élève! Je ne comprend pas que l'on puisse faire ça. J'ai 8 classes cette année donc le nombre de copies qui va avec. J'évalue tout autant mais je ne fais mes contrôles que sur des polycopiés très bien présentés ou tout s'enchaine très vite pour les corrections et en effet au maximum je met 20 25 minutes pour corriger un paquet de copies (annotations comprises).

Même pas 1 minute de correction pour une copie, effectivement, ça laisse rêveur... Rolling Eyes

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
skindiver
skindiver
Érudit

Arrêter l'enseignement Empty Re: Arrêter l'enseignement

par skindiver le Jeu 18 Sep 2014 - 14:17
[quote="Al"][quote="osteoboy"]
@nicolin a écrit:



Même pas 1 minute de correction pour une copie, effectivement, ça laisse rêveur... Rolling Eyes

Début du collège dans ma matière il n'y a pas beaucoup de rédaction donc ça va vite à corriger.
nicolin
nicolin
Niveau 5

Arrêter l'enseignement Empty Re: Arrêter l'enseignement

par nicolin le Jeu 18 Sep 2014 - 15:32
osteoboy a écrit:
@nicolin a écrit:

"Dorénavant, je ne corrigerai qu'une partie des copies lors des tests - les élèves non évalués le seront lors des tests suivants - cela pour garantir une correction (et donc un feedback) rapide"
Les élèves sont ok, il n'y a aucune objection (pourquoi y en aurait-il ?) Et moi, je souffle... (je viens de corriger mon premier test. Avant, en arrivant à la 15ème copie, je me disais "non ! encore 15, je suis crevé, un lit !" maintenant : "ok, les 15 autres seront notés la prochaine fois, je fais mon sac pour demain")

Une grande partie de la pression qu'on se met dans ce métier nous est infligée par nous-mêmes. Je te souhaite de parvenir à assouplir les contraintes de tous ordres qui t'épuisent.


Je n'aurai vraiment pas aimé ça en étant élève! Je ne comprend pas que l'on puisse faire ça. J'ai 8 classes cette année donc le nombre de copies qui va avec. J'évalue tout autant mais je ne fais mes contrôles que sur des polycopiés très bien présentés ou tout s'enchaine très vite pour les corrections et en effet au maximum je met 20 25 minutes pour corriger un paquet de copies (annotations comprises).


Les élèves demandent parfois si on a corrigé les copies une heure après le test, en nous croisant dans le couloir. Dans tous les cas, je ne serai jamais aussi rapide qu'une console de jeux... qui envoie un feedback immédiat.
L'important pour moi est que cela ne pénalise pas les apprentissages, et que je puisse dormir suffisamment.

_________________
http://audioblog.arteradio.com/blog/patchworks/
yogi
yogi
Grand sage

Arrêter l'enseignement Empty Re: Arrêter l'enseignement

par yogi le Jeu 18 Sep 2014 - 18:26
osteoboy a écrit:
@yogi a écrit:
@Calypsa a écrit:

Quelle reconversion as-tu choisi Yogi?

Le Bien-Etre( travailleur indépendant) : yoga, soins énergétiques, life coaching...

Il faut arriver à en vivre... et ce n'est pas évident...

Je me lance car mon mari va m'épauler. J'ai confiance.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
sookie
sookie
Érudit

Arrêter l'enseignement Empty Re: Arrêter l'enseignement

par sookie le Jeu 18 Sep 2014 - 18:41
Laurette, tu enseignes en France ou en Belgique?
Si tu es remplaçante, peut être que tu changeras d'établissement bientôt et que tu tomberas sur des collègues plus sympa. Si, si ça existe.
J'enseigne dans un collège difficile avec des élèves très faibles et j'y reste parce que c'est tout près de chez moi et que j'ai des collègues extra. On se soutient, tant pour le boulot que pour le reste (je peux 
parler de mes "malheurs de mère d'ados" et ça fait du bien)
Je ne dis pas qu'après 20ans je suis hyper motivée pour y aller mais je prends du recul.
Mes débuts ont été très difficiles, j'étais contractuelle dans un collège privé très huppé avec des élèves très arogants et des collègues qui ne m'aidaient pas du tout.
Je çrois qu'il faut s'accrocher au début et ne pas tout lâcher tout de suite, ensuite si on se rend compte qu'on n'est pas fait pour se métier il ne faut pas hésiter à changer mais il ne faut pas prendre de décision sans bien réfléchir.

Sinon Yogi, si tu recrutes tes clients parmi l'EN, je pense que cela va marcher pour toi, dans quelle région seras tu ?
machoupe
machoupe
Niveau 2

Arrêter l'enseignement Empty Re: Arrêter l'enseignement

par machoupe le Jeu 18 Sep 2014 - 20:15
bonsoir à vous
et merci mimika, je ne connaissais pas cette association d'aide aux profs
oui je reste vigilante meme si j'ai eu mon capes cette année (avec 12 ans de vie en tant que contractuelle !) - je me demande si je vais pas changer ds 2 ans environ mais c'est pas facile tt ça)
bye à tous
yogi
yogi
Grand sage

Arrêter l'enseignement Empty Re: Arrêter l'enseignement

par yogi le Ven 19 Sep 2014 - 0:12
@sookie a écrit:Laurette, tu enseignes en France ou en Belgique?
Si tu es remplaçante, peut être que tu changeras d'établissement bientôt et que tu tomberas sur des collègues plus sympa. Si, si ça existe.
J'enseigne dans un collège difficile avec des élèves très faibles et j'y reste parce que c'est tout près de chez moi et que j'ai des collègues extra. On se soutient, tant pour le boulot que pour le reste (je peux 
parler de mes "malheurs de mère d'ados" et ça fait du bien)
Je ne dis pas qu'après 20ans je suis hyper motivée pour y aller mais je prends du recul.
Mes débuts ont été très difficiles, j'étais contractuelle dans un collège privé très huppé avec des élèves très arogants et des collègues qui ne m'aidaient pas du tout.
Je çrois qu'il faut s'accrocher au début et ne pas tout lâcher tout de suite, ensuite si on se rend compte qu'on n'est pas fait pour se métier il ne faut pas hésiter à changer mais il ne faut pas prendre de décision sans bien réfléchir.

Sinon Yogi, si tu recrutes tes clients parmi l'EN, je pense que cela va marcher pour toi, dans quelle région seras tu ?

J'ai déjà plein personnes qui me consultent sur place ainsi qu'à distance et qui achètent aussi mes créations partout dans le monde :-) Suis déjà bien lancée.
Je peux vous montrer mon site par MP!
On va partir à l'étranger avec mon mari,on ne sera pas en France.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
Contenu sponsorisé

Arrêter l'enseignement Empty Re: Arrêter l'enseignement

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum