Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Gryphe le Dim 14 Sep 2014 - 19:18

LE SNALC NON SOLIDAIRE DE L'ARTICLE D'EMMANUEL PROTIN
PUBLIÉ LE 14-09-2014

DERNIÈRE MODIFICATION LE 14-09-2014

Le SNALC-FGAF affirme avec force que l'article d'Emmanuel Protin figurant dans la dernière mouture d'un journal académique ne reflète en aucun cas les positions et les idées du syndicat. Nous nous refusons à faire de la récupération à partir d'un drame humain, et rejetons les liens qui sont explicitement faits entre un courant de pensée éducatif et ce drame. Ce texte ne correspond ni à nos idées, ni à nos valeurs, ni à notre manière de défendre l'Éducation nationale et ses personnels.

Le SNALC-FGAF rappelle qu'il avait déjà exclu Emmanuel Protin de son poste d'attaché de presse, et qu'il est en train de prendre toutes les mesures qui s'imposent pour qu'un tel dérapage ne se reproduise pas.

Le SNALF-FGAF renouvelle ses condoléances à la famille de Fabienne Terral-Calmès, et la prie de bien vouloir accepter nos excuses les plus sincères.

François Portzer, Président national du SNALC-FGAF

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Celeborn le Dim 14 Sep 2014 - 19:24

Je vais me faire un thé, maintenant… furieux

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Aevin le Dim 14 Sep 2014 - 19:31

@Celeborn a écrit:Je vais me faire un thé, maintenant… furieux
Bon thé (sans doute bien mérité Wink )

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par pmuller le Dim 14 Sep 2014 - 19:47

@Gryphe a écrit:
LE SNALC NON SOLIDAIRE DE L'ARTICLE D'EMMANUEL PROTIN
PUBLIÉ LE 14-09-2014

DERNIÈRE MODIFICATION LE 14-09-2014

Le SNALC-FGAF affirme avec force que l'article d'Emmanuel Protin figurant dans la dernière mouture d'un journal académique ne reflète en aucun cas les positions et les idées du syndicat. Nous nous refusons à faire de la récupération à partir d'un drame humain, et rejetons les liens qui sont explicitement faits entre un courant de pensée éducatif et ce drame. Ce texte ne correspond ni à nos idées, ni à nos valeurs, ni à notre manière de défendre l'Éducation nationale et ses personnels.

Le SNALC-FGAF rappelle qu'il avait déjà exclu Emmanuel Protin de son poste d'attaché de presse, et qu'il est en train de prendre toutes les mesures qui s'imposent pour qu'un tel dérapage ne se reproduise pas.

Le SNALF-FGAF renouvelle ses condoléances à la famille de Fabienne Terral-Calmès, et la prie de bien vouloir accepter nos excuses les plus sincères.

François Portzer, Président national du SNALC-FGAF

OK, mais et les autres ? En suivant le lien vers le journal en question, on trouve :
- un président académique (même en ne connaissant pas la "hiérarchie" au sein du Snalc, on peut penser qu'il est au-dessus de son vice-président)
- un directeur de publication, qui figure en page 1.
Quand je lis un journal, je pense que l'équipe qui l'a écrit est solidaire, donc la réponse de M. Portzer, qui désigne comme bouc-émissaire l'auteur du texte (à juste titre, oui, mais...) ne peut suffire. Tout comme ne peuvent suffire des excuses, même les plus sincères, à la famille.

pmuller
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Celeborn le Dim 14 Sep 2014 - 19:55

@pmuller a écrit:
Quand je lis un journal, je pense que l'équipe qui l'a écrit est solidaire, donc la réponse de M. Portzer, qui désigne comme bouc-émissaire l'auteur du texte (à juste titre, oui, mais...) ne peut suffire. Tout comme ne peuvent suffire des excuses, même les plus sincères, à la famille.

Et tu nous proposes quoi ?

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par pmuller le Dim 14 Sep 2014 - 19:59

Aucune idée. Il prévoit quoi, le règlement du syndicat ?

pmuller
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Jim Thompson le Dim 14 Sep 2014 - 20:02

holderfar a écrit:Alors là, je le dis, j'ai franchement honte d'avoir adhéré au SNALC un jour. Je m'en tiendrai là, c'est mieux.
C'est sûr le SE-UNSA c'est mieux Evil or Very Mad

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par pmuller le Dim 14 Sep 2014 - 20:06

L'unsa, je n'apprécie pas non plus leurs positions, mais là, ce n'est pas la question : ils n'ont pas tiré parti de la mort d'une collègue.

pmuller
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Invité le Dim 14 Sep 2014 - 20:06

Sur ce genre de fil, il fallait oser critiquer mon appartenance syndicale et tu l'as fait. Bravo. Rajouter un peu d'indécence à l'indécence, ça ne coûtait rien, n'est-ce pas?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Jim Thompson le Dim 14 Sep 2014 - 20:08

@pmuller a écrit:L'unsa, je n'apprécie pas non plus leurs positions, mais là, ce n'est pas la question : ils n'ont pas tiré parti de la mort d'une collègue.
j'suis pas au SNALC mais je pense que là le national n'y peut rien, le gars qui a balancé ça a pas dû les consulter avant...c'est tout on peut leur reprocher les propos (sauf s'il avait sorti des trucs semblables et ahurissant avant, ils auraient pu le débarquer)


Dernière édition par Jim Thompson le Dim 14 Sep 2014 - 20:10, édité 1 fois

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par pmuller le Dim 14 Sep 2014 - 20:09

Je suppose que tu parles à J. Thompson, parce que moi, avant que tu le dises, je ne savais pas dans quel syndicat tu étais.

pmuller
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Isis39 le Dim 14 Sep 2014 - 20:10

@Jim Thompson a écrit:
holderfar a écrit:Alors là, je le dis, j'ai franchement honte d'avoir adhéré au SNALC un jour. Je m'en tiendrai là, c'est mieux.
C'est sûr le SE-UNSA c'est mieux Evil or Very Mad

Là c'est lamentable.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Invité le Dim 14 Sep 2014 - 20:10

@pmuller a écrit:Je suppose que tu parles à J. Thompson, parce que moi, avant que tu le dises, je ne savais pas dans quel syndicat tu étais.
Oui Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Finrod le Dim 14 Sep 2014 - 20:12

holderfar a écrit:Je traduis: elle était pédagôgo et elle s'est jetée dans la gueule du loup. Je crois que c'est la phrase la plus ignoble de ce torchon.

Il n'y a aucun lien entre le fait de s'investir pour les personnes défavorisés et les dérives pédagogistes.

Presse purée a raison, la phrase est incompréhensible, dû sans doute a de piètres qualités littéraires.  

On dirait qu'il sous-entend que la charité ou toute forme d'aide à plus faible que soit est une mauvaise façon de résoudre un problème mais il est tout à fait possible qu'il ait juste essayé d'affirmer le décalage entre le fait que l'investissement de la victime aurait dû être reconnu, qu'elle aurait dû recevoir (de la république par ex) des remerciements et qu'en lieu et place, elle reçoit des coups de couteau. Cela me semble la seule explication qui justifie l'utilisation de "ironie" en début de phrase.

Bon après il parle de convictions perso de la victime donc se désolidarise de la démarche, puis la thèse de son article est quand même que le climat actuel et la pédagogie actuelle incitent les parents au meurtre des enseignants (puisque cité comme seule cause directe) donc effectivement, il doit qq part sous-entendre aussi que ça ne sert à rien de s'investir pour autrui si on ne change pas le fond du système.

Mais bon là, faut être honnête, il nous fait du Dieudonné,il est effectivement barré, et c'est le SNALC qui se retrouve dans le rôle d'élie Semoun.


Dernière édition par Finrod le Dim 14 Sep 2014 - 20:14, édité 1 fois

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Jim Thompson le Dim 14 Sep 2014 - 20:31

holderfar a écrit:Sur ce genre de fil, il fallait oser critiquer mon appartenance syndicale et tu l'as fait. Bravo. Rajouter un peu d'indécence à l'indécence, ça ne coûtait rien, n'est-ce pas?
Parce que ton intervention était sans arrières-pensées?
Tu tiens tout le SNALC pour responsable, sacré raccourci quand même
Or, ce qu'on peut reprocher au national c'est d'avoir laissé publier ce torchon, mais ils ne l'ont pas écrit..

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Invité le Dim 14 Sep 2014 - 20:36

Mon intervention était sans arrière pensée aucune, juste guidée par la colère et cela n'est nullement illogique. Je ne comprends d'ailleurs toujours pas comment un tel torchon a pu être publié sans contrôle, mais dans mes posts suivants, j'ai clairement exclu toute généralisation.


Dernière édition par holderfar le Dim 14 Sep 2014 - 20:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Jim Thompson le Dim 14 Sep 2014 - 20:39

holderfar a écrit:Mon intervention était sans arrière pensée aucune, juste guidée par la colère et cela n'est nullement illogique. Je ne comprends d'ailleurs toujours pas comment un tel torchon a pu être publié sans contrôle, mais j'ai dans mes posts suivants, j'ai clairement exclu toute généralisation.
OK au temps pour moi
Ce qui est certain c'est comment ont-ils fait pour laisser passer un truc pareil?

_________________
CAPA/CAPN: SNES CTA/CTM: FSU

Jim Thompson
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Invité le Dim 14 Sep 2014 - 20:55

C'est soit de la négligence soit une complaisance locale. Je ne vois rien d'autre comme possibilité...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par pmuller le Lun 15 Sep 2014 - 6:38

@Finrod a écrit:
On dirait qu'il sous-entend que la charité ou toute forme d'aide à plus faible que soit est une mauvaise façon de résoudre un problème mais il est tout à fait possible qu'il ait juste essayé d'affirmer le décalage entre le fait que l'investissement de la victime aurait dû être reconnu, qu'elle aurait dû recevoir (de la république par ex) des remerciements et qu'en lieu et place, elle reçoit des coups de couteau.

La République l'a fait - puisqu'elle a été décorée à titre posthume. Evidemment, on peut regretter que ce soit à titre posthume et que ses mérites n'aient pas été reconnus avant. Mais si elle s'investissait pour les défavorisés, je pense qu'elle n'attendait pas ce type de reconnaissance de toute manière, on ne le fait pas pour cela. Et les deux événements (meurtre/militantisme) n'ont aucun rapport entre eux.

pmuller
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par User5899 le Lun 15 Sep 2014 - 14:12

@Isis39 a écrit:
@Jim Thompson a écrit:
holderfar a écrit:Alors là, je le dis, j'ai franchement honte d'avoir adhéré au SNALC un jour. Je m'en tiendrai là, c'est mieux.
C'est sûr le SE-UNSA c'est mieux Evil or Very Mad
Là c'est lamentable.
Je ne développerai pas comment se lit la réponse d'Isis39, principalement parce que pour le coup, je me range du côté de Holderfar.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par P_Arnaud le Lun 15 Sep 2014 - 16:26

Mon post est un peu délicat, car j'ai appartenu au SNALC Créteil et ai connu, même brièvement, les différents protagonistes de l'affaire. Je peux simplement affirmer que je ne me reconnaissais guère dans les propos de plus en plus caricaturaux tenus par Emmanuel Protin au point qu'avant qu'il ne soit "débarqué" de son poste d'attaché de presse, j'avais déjà, à l'occasion d'un message, demandé à titre personnel à ne plus recevoir sur ma boîte mail sa prose particulière qui me semblait en opposition avec les principes défendus par le syndicat. Peu après, il était effectivement remercié de son poste pour la participation à une émission de Radio-Courtoisie avec des membres du collectif Racine.
Je pense que les lignes évoquées sur la manif pour tous sont de son cru et n'auraient jamais pu être écrites sous le précédent président Gérard Taffin, homme ouvert, jovial, humaniste, un grand président. Atteignant la retraite, il a laissé ce poste à Loïc Vattin, jeune professeur agrégé de maths, avec lequel j'ai toujours eu les meilleures relations et dont aucune parole ne m'a jamais choqué, peu dissert sur la situation politique, très concerné d'abord et avant tout par nos conditions d'exercice et nos droits. Enfin, je veux rappeler qu'un poste de vice-président n'est nullement statutaire dans le syndicat: il n'est qu'"honorifique". Les seules fonctions essentielles sont réduites à trois : présidence, secrétariat, trésorerie. Enfin, j'ai eu la curiosité de consulter l'organigramme du SNALC Créteil, et n'y trouve aucune mention d'une telle fonction de vice-président http://www.snalc.fr/national/article/121/
Donc, adhérent du SNALC passé à Paris, je ne peux que me féliciter de la réaction rapide du national. Très bien si la superstructure administrative du SNES leur permet de faire relire par une vingtaine de sous-secrétaires à la propagande (dans lesquels doivent être représentés les six courants du congrès) le moindre billet, mais dans un syndicat à vocation humaniste comme le SNALC où les bonnes volontés restent rares, les moyens humains ne nous le permettent pas. Je déplore évidemment que Loïc n'ait pas censuré et refusé son imprimatur au texte, mais il n'a sans doute pas mesuré, s'il en a eu connaissance avant, l'ampleur des réactions que susciterait ce texte dans lequel ne se retrouve aucune des valeurs défendues par le SNALC.
Voilà pour essayer de faire court,
P. Arnaud

_________________
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet (G. Courteline)

P_Arnaud
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Karine B. le Lun 15 Sep 2014 - 16:29

@P_Arnaud a écrit:
Très bien si la superstructure administrative du SNES leur permet de faire relire par une vingtaine de sous-secrétaires à la propagande (dans lesquels doivent être représentés les six courants du congrès) le moindre billet

N'importe quoi ... On a un fonctionnement collectif et des militants impliqués, avec ou sans décharge (et aucune ne dépasse le mi-temps, c'est plutôt une ou deux en moyenne, et pas pour ça en plus), et le souci d'être représentatifs. Par ailleurs, quand j'écris et que d'autres écrivent sur le site ou dans le bulletin, j'en suis responsable légalement.

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Finrod le Lun 15 Sep 2014 - 16:49

@pmuller a écrit:
@Finrod a écrit:
On dirait qu'il sous-entend que la charité ou toute forme d'aide à plus faible que soit est une mauvaise façon de résoudre un problème mais il est tout à fait possible qu'il ait juste essayé d'affirmer le décalage entre le fait que l'investissement de la victime aurait dû être reconnu, qu'elle aurait dû recevoir (de la république par ex) des remerciements et qu'en lieu et place, elle reçoit des coups de couteau.

La République l'a fait - puisqu'elle a été décorée à titre posthume. Evidemment, on peut regretter que ce soit à titre posthume et que ses mérites n'aient pas été reconnus avant. Mais si elle s'investissait pour les défavorisés, je pense qu'elle n'attendait pas ce type de reconnaissance de toute manière, on ne le fait pas pour cela. Et les deux événements (meurtre/militantisme) n'ont aucun rapport entre eux.

La république ne le fera pas pour tous les autres. "on" ne s'investit pas pour cela, certes si le "on" se réfère à des personnes particulièrement altruistes, mais si on souhaite que l'action aille au delà du symbole, autant ne pas y rester indifférent.

Tiens par exemple, on ne fait pas un enfant pour toucher des alloc ou le laisser à la crèche pourtant plus un pays à une politique familliale forte, plus on y fait des enfants.


Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par pmuller le Lun 15 Sep 2014 - 16:58

@Finrod a écrit:
@pmuller a écrit:
@Finrod a écrit:
On dirait qu'il sous-entend que la charité ou toute forme d'aide à plus faible que soit est une mauvaise façon de résoudre un problème mais il est tout à fait possible qu'il ait juste essayé d'affirmer le décalage entre le fait que l'investissement de la victime aurait dû être reconnu, qu'elle aurait dû recevoir (de la république par ex) des remerciements et qu'en lieu et place, elle reçoit des coups de couteau.

La République l'a fait - puisqu'elle a été décorée à titre posthume. Evidemment, on peut regretter que ce soit à titre posthume et que ses mérites n'aient pas été reconnus avant. Mais si elle s'investissait pour les défavorisés, je pense qu'elle n'attendait pas ce type de reconnaissance de toute manière, on ne le fait pas pour cela. Et les deux événements (meurtre/militantisme) n'ont aucun rapport entre eux.

La république ne le fera pas pour tous les autres.  "on" ne s'investit pas pour cela, certes si le "on" se réfère à des personnes particulièrement altruistes, mais si on souhaite que l'action aille au delà du symbole, autant ne pas y rester indifférent.

Tiens par exemple, on ne fait pas un enfant pour toucher des alloc ou le laisser à la crèche pourtant plus un pays à une politique familliale forte, plus on y fait des enfants.  


Finrod, si j'aide mes collègues, je ne le ferai jamais pour une médaille, parce que je n'aime pas les médailles. Il y a d'autres valeurs dans la vie.
Le // avec le taux de natalité... bof, qu'en dire ?

pmuller
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum