Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par pmuller le Lun 15 Sep 2014 - 16:58

@Finrod a écrit:
@pmuller a écrit:
@Finrod a écrit:
On dirait qu'il sous-entend que la charité ou toute forme d'aide à plus faible que soit est une mauvaise façon de résoudre un problème mais il est tout à fait possible qu'il ait juste essayé d'affirmer le décalage entre le fait que l'investissement de la victime aurait dû être reconnu, qu'elle aurait dû recevoir (de la république par ex) des remerciements et qu'en lieu et place, elle reçoit des coups de couteau.

La République l'a fait - puisqu'elle a été décorée à titre posthume. Evidemment, on peut regretter que ce soit à titre posthume et que ses mérites n'aient pas été reconnus avant. Mais si elle s'investissait pour les défavorisés, je pense qu'elle n'attendait pas ce type de reconnaissance de toute manière, on ne le fait pas pour cela. Et les deux événements (meurtre/militantisme) n'ont aucun rapport entre eux.

La république ne le fera pas pour tous les autres.  "on" ne s'investit pas pour cela, certes si le "on" se réfère à des personnes particulièrement altruistes, mais si on souhaite que l'action aille au delà du symbole, autant ne pas y rester indifférent.

Tiens par exemple, on ne fait pas un enfant pour toucher des alloc ou le laisser à la crèche pourtant plus un pays à une politique familliale forte, plus on y fait des enfants.  


Finrod, si j'aide mes collègues, je ne le ferai jamais pour une médaille, parce que je n'aime pas les médailles. Il y a d'autres valeurs dans la vie.
Le // avec le taux de natalité... bof, qu'en dire ?

pmuller
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par pmuller le Lun 15 Sep 2014 - 17:06

Je déplore évidemment que Loïc n'ait pas censuré et refusé son imprimatur au texte, mais il n'a sans doute pas mesuré, s'il en a eu connaissance avant, l'ampleur des réactions que susciterait ce texte dans lequel ne se retrouve aucune des valeurs défendues par le SNALC.

D'abord, je ne vois pas pourquoi tu agresses le Snes qui n'est pour rien dans l'affaire et vérifie apparemment ses écrits avant de les publier. Ce qui est la moindre des choses...

Ensuite, je dois te dire que je reste sans voix face à la phrase que tu écris et que je cite plus haut :
- le président de Créteil n'a pas mesuré le sens de cet article de son vice-président ? comment est-ce possible ? est-ce à dire qu'il partage les idées de cet article ?
- en fait, tu dis : n'a pas mesuré l'ampleur des réactions... lourd de sens, cela veut bien dire que si personne n'avait protesté, au Snalc, personne n'aurait réagi... c'est grave, non ?
- le président n'a pas pu empêcher la publication ? mais il dirige quoi, alors ?

pmuller
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Invité le Lun 15 Sep 2014 - 17:31

Alors là je suis d'accord avec pmuller. Pardon, mais ce texte ne pouvait que faire scandale. C'est une honte.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Daphné le Lun 15 Sep 2014 - 17:38

@P_Arnaud a écrit:Mon post est un peu délicat, car j'ai appartenu au SNALC Créteil et ai connu, même brièvement, les différents protagonistes de l'affaire. Je peux simplement affirmer que je ne me reconnaissais guère dans les propos de plus en plus caricaturaux tenus par Emmanuel Protin au point qu'avant qu'il ne soit "débarqué" de son poste d'attaché de presse, j'avais déjà, à l'occasion d'un message, demandé à titre personnel à ne plus recevoir sur ma boîte mail sa prose particulière qui me semblait en opposition avec les principes défendus par le syndicat. Peu après, il était effectivement remercié de son poste pour la participation à une émission de Radio-Courtoisie avec des membres du collectif Racine.
Je pense que les lignes évoquées sur la manif pour tous sont de son cru et n'auraient jamais pu être écrites sous le précédent président Gérard Taffin, homme ouvert, jovial, humaniste, un grand président. Atteignant la retraite, il a laissé ce poste à Loïc Vattin, jeune professeur agrégé de maths, avec lequel j'ai toujours eu les meilleures relations et dont aucune parole ne m'a jamais choqué, peu dissert sur la situation politique, très concerné d'abord et avant tout par nos conditions d'exercice et nos droits. Enfin, je veux rappeler qu'un poste de vice-président n'est nullement statutaire dans le syndicat: il n'est qu'"honorifique". Les seules fonctions essentielles sont réduites à trois : présidence, secrétariat, trésorerie. Enfin, j'ai eu la curiosité de consulter l'organigramme du SNALC Créteil, et n'y trouve aucune mention d'une telle fonction de vice-président http://www.snalc.fr/national/article/121/
Donc, adhérent du SNALC passé à Paris, je ne peux que me féliciter de la réaction rapide du national. Très bien si la superstructure administrative du SNES leur permet de faire relire par une vingtaine de sous-secrétaires à la propagande (dans lesquels doivent être représentés les six courants du congrès) le moindre billet, mais dans un syndicat à vocation humaniste comme le SNALC où les bonnes volontés restent rares, les moyens humains ne nous le permettent pas. Je déplore évidemment que Loïc n'ait pas censuré et refusé son imprimatur au texte, mais il n'a sans doute pas mesuré, s'il en a eu connaissance avant, l'ampleur des réactions que susciterait ce texte dans lequel ne se retrouve aucune des valeurs défendues par le SNALC.
Voilà pour essayer de faire court,
P. Arnaud

Je tiens quand même à préciser que le texte incriminé n'a jamais été publié ni imprimé dans la publication de l'académie de Créteil.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Celeborn le Lun 15 Sep 2014 - 17:39

Alors il faut quand même savoir qu'il n'était pas publié, en fait, ce texte, vu que c'était pas la version définitive du journal académique, mais une version mise en forme pour relecture et vérification. Sauf qu'ils ont l'habitude de la stocker directement à l'adresse où ce sera ensuite accessible, et que donc il est facile de le trouver "en avant première" (en tapant la bonne adresse dans son navigateur, i.e. en changeant juste le chiffre qui indique le mois). Mais aucun lien n'y menait : en gros, ça servait d'espace de stockage temporaire auquel tout le monde pouvait accéder pour voir ce que ça donne. D'après mes infos, le président académique ne l'avait pas encore relu.

En fait, vous avez eu accès à la version "mise en forme pour relecture".

Maintenant, on peut remettre des sous dans la machine jusqu'à Noël si vous le souhaitez, hein…

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Invité le Lun 15 Sep 2014 - 17:45

Eh bien ça change beaucoup de choses (et je suis soulagée). Toutes mes condoléances, supporter cet individu doit relever du sacerdoce syndical.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Zorglub le Lun 15 Sep 2014 - 17:46

@P_Arnaud a écrit:
Très bien si la superstructure administrative du SNES leur permet de faire relire par une vingtaine de sous-secrétaires à la propagande
En même temps, qu'attendre d'un syndicat dont une membre éminente déclame depuis des années qu'il n'existe rien d'envisageable en dehors de son organisation ?
Afficher depuis si longtemps, même sous couvert d'humour, une telle déclaration me semble significatif d'un état d'esprit plus que douteux.

J'ai toujours été choqué de lire ce pied de commentaire et cette fois je décide de le dire !

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Invité le Lun 15 Sep 2014 - 17:47

Je ne tiens pas particulièrement à défendre le SNES, mais ça, ça me paraît être relativement innocent, comme boutade et je ne crois pas que Karine soit adepte de méthodes soviétiques de type syndicat unique. Penser que son syndicat est le meilleur ne me choque pas.


Dernière édition par holderfar le Lun 15 Sep 2014 - 17:49, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Celeborn le Lun 15 Sep 2014 - 17:48

holderfar a écrit:Eh bien ça change beaucoup de choses (et je suis soulagée). Toutes mes condoléances, supporter cet individu doit relever du sacerdoce syndical.

Fallait juste qu'on prenne le temps d'aller à la pêche aux infos ^^.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Invité le Lun 15 Sep 2014 - 17:50

Remarque, ça aura permis aussi de découvrir une faille technique... Voir le positif, toujours... Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Celeborn le Lun 15 Sep 2014 - 17:51

holderfar a écrit:Je ne tiens pas particulièrement à défendre le SNES, mais ça, ça me paraît être relativement innocent, comme boutade.

C'est "le SNES, what else ?", qui te choque, Zorglub ? Si c'est ça, perso, je trouve ça plutôt amusant (même si "SNESpresso, what else ?", ça l'aurait encore + fait Razz). Je crois qu'une de nos responsables avait affiché "think different, think SNALC" à une période, d'ailleurs Wink.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Invité le Lun 15 Sep 2014 - 17:52

Oui, c'est ce que j'ai compris, en tout cas.
Bon, à cause de Karine, je pense toujours à George quand je vois le sigle du SNES, mais non, ça ne me suffit pas pour les rejoindre! Razz

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par pmuller le Lun 15 Sep 2014 - 17:53

Mais apparemment, à Créteil, il y a des problèmes : je suis allé aussi à pêche aux infos, je me souvenais d'avoir lu quelque chose sur un autre fil, en fait, là http://www.neoprofs.org/t81616p60-snes-ou-snalc-creteil#2713620 (d'accord, c'est sûrement interdit de mixer les fils... mais je me risque, parce que le rapport existe)

@MrBrightside a écrit:
Sans être soumis ou affilié, on peut se poser des questions sur certains positionnements idéologiques (en tout cas en ce qui concerne Créteil.) J'ai déjà eu des frayeurs en lisant la lettre d'information glissée dans mon casier l'an dernier.

MrBrightside parle d'une lettre d'information du Snalc, pas du Snes, je précise, car plusieurs posts se sont intercalés.

pmuller
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Isis39 le Lun 15 Sep 2014 - 17:59

holderfar a écrit:Oui, c'est ce que j'ai compris, en tout cas.
Bon, à cause de Karine, je pense toujours à George quand je vois le sigle du SNES, mais non, ça ne me suffit pas pour les rejoindre! Razz

Si c'est George qui me fait remplir mon bulletin, je pourrais l'envisager... Very Happy

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Invité le Lun 15 Sep 2014 - 18:01

Bon ben les collègues du SNES, si vous voulez récupérer des adhérents, voilà un bon moyen Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Celeborn le Lun 15 Sep 2014 - 18:09

holderfar a écrit:Bon ben les collègues du SNES, si vous voulez récupérer des adhérents,  voilà un bon moyen Smile

Honnêtement, aujourd'hui, George, sans maquillage, il est vraiment pas top ! Wink

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

guerre syndicale?

Message par frene2 le Mer 17 Sep 2014 - 8:12

Voilà un fil qui amène beaucoup de questions et de commentaires. Je vais presque tous les jours sur le site du SNALC (dernières fois samedi et dimanche) et je n'ai vu ni ce journal ni cet article. Celui qui l'a trouvé a du cherché ailleurs. Dans quel but? Il a pu trouver une version mise en ligne destinée aux relecteurs car, quoi qu'en dise un membre du SNES, je suppose que le SNALC a aussi des personnes assurant ce rôle... Je ne commenterai pas ici le contenu de cet article que certains veulent voir comme de la récupération car tout est question d'interprétation et on voit ce qu'on veut y voir. La suite des discussions m'amène au titre de ce message car, outre les critiques faites sur le SNALC (doit-on généraliser à partir d'un article?) d'autres syndicats sont écornés et, souvent, de façon très grave. EN soft on a "l'UNSA c'est pas mieux" et en plus grave "FO = FN". Le SNES est aussi cité mais par un de ses adhérents "nous, au SNES....". Ils veulent sans doute montrer qu'ils sont les meilleurs mais d'après les commentaires que j'ai eu de la part de plusieurs collègues, ils feraient bien de nettoyer devant leur porte avant de se décrire comme un modèle!...
Bref on assiste là à une guerre de syndicats à l'approche des élections. Reste à savoir à qui profite le crime!

frene2
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par pmuller le Mer 17 Sep 2014 - 13:23

Je croyais que tout avait été expliqué, frene2. C'est John qui a mis le document sur neoprofs ; John n'est pas particulièrement anti-Snalc à ma connaissance.

De manière générale, les critiques sur les syndicats, c'est facile et tout le monde le fait. C'est beaucoup plus difficile d'être un militant.

Puisque tu soulèves la question d'une maquette destinée à des relecteurs, je pense que ce n'en est pas une, ce journal est beaucoup trop "achevé" pour être une maquette de relecture. Pas de fautes, mise en page parfaite et finie, ça sent le texte prêt pour la presse. Le Snalc a expliqué qu'ils ne l'avaient pas diffusé, l'explication a le mérite d'exister.

Mais ce qui me surprend, frene2, c'est que tu ne voies pas l'article comme de la récupération de très mauvais goût, ce qu'il est manifestement. D'ailleurs, il est temps de l'enterrer, cet article ! Je m'arrêterai donc ici et retourne interroger au bac de septembre.

pmuller
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Bientôtlesud le Mer 17 Sep 2014 - 14:31

Ajoutons qu'il s'agit là d'un très beau premier post.

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Ingeborg B. le Mer 17 Sep 2014 - 14:57

@Karine B. a écrit:
@P_Arnaud a écrit:
Très bien si la superstructure administrative du SNES leur permet de faire relire par une vingtaine de sous-secrétaires à la propagande (dans lesquels doivent être représentés les six courants du congrès) le moindre billet

N'importe quoi ... On a un fonctionnement collectif et des militants impliqués, avec ou sans décharge (et aucune ne dépasse le mi-temps, c'est plutôt une ou deux en moyenne, et pas pour ça en plus), et le souci d'être représentatifs. Par ailleurs, quand j'écris et que d'autres écrivent sur le site ou dans le bulletin, j'en suis responsable légalement.
Oui, la dernière fois que je suis allée dans les locaux du snes, j'ai subi une journée d'autocritique. Après, ils m'ont enfermée dans une cave avant un grand procès. Il y avait même un type qui ressemblait à Djerzinski....  Bon, je suis bonne pour un camp de réeducation. Pouvez-vous prévenir mes proches ?lol!

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par victor44 le Mer 17 Sep 2014 - 15:34

@Celeborn a écrit:Alors il faut quand même savoir qu'il n'était pas publié, en fait, ce texte, vu que c'était pas la version définitive du journal académique, mais une version mise en forme pour relecture et vérification. Sauf qu'ils ont l'habitude de la stocker directement à l'adresse où ce sera ensuite accessible, et que donc il est facile de le trouver "en avant première" (en tapant la bonne adresse dans son navigateur, i.e. en changeant juste le chiffre qui indique le mois). Mais aucun lien n'y menait : en gros, ça servait d'espace de stockage temporaire auquel tout le monde pouvait accéder pour voir ce que ça donne. D'après mes infos, le président académique ne l'avait pas encore relu.

En fait, vous avez eu accès à la version "mise en forme pour relecture".

Maintenant, on peut remettre des sous dans la machine jusqu'à Noël si vous le souhaitez, hein…

Ce type d'argument est du même niveau que quand Benoit Hamon s'était défaussé sur l'informatique pour repousser la rentrée d'une journée (ce que les services informatique ont démenti)

Les documents martyr c'est au mieux sur google drive et plutot via mail. On sait tous le risque qu'il y a à voir diffusé sur le net un article plein de fautes ou de propos diffamatoires.

Pour moi celà démontre de la part du SNALC

- Soit un très grand amateurisme (mais les gens en cause sont expérimentés)

- Soit la manifestation de la vraie nature de certains responsables

Et à ce titre, qu'aucune sanction et qu'aucune procédure disciplinaire ne soit engagée de la part du SNALC, ni à l'encontre de l'auteur, ni à l'encontre du responsable de publication est assez lamentable.

Vous qui êtes prompts à demander l'exclusion des élèves devriez en l'espèce demander des mesures radicales plutot que d'accuser un je ne sais quel problème informatique

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Ronin le Mer 17 Sep 2014 - 15:39

Mais qui te dit qu'il n'y pas de mesures disciplinaires ?

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par victor44 le Mer 17 Sep 2014 - 16:38

@Ronin a écrit:Mais qui te dit qu'il n'y pas de mesures disciplinaires ?

personne ne dit qu il va y en avoir et personne ne se positionne sur ce qu'il pense devoir être fait. On a semble-t-il déjà communiqué sur la pseudo exclusion du mis en cause

Un communiqué c'est bien, mais sans suivi derrière, c'est ressemble à un coup de comm à un mois des élections pour ramasser des voix sur le dos d'un cadavre en faisant jouer les peurs et les plus bas instincts.

Je trouve celà abject

Suite aux révélations Thevenoud, le PS a été clair. Sur Guerini beaucoup moins

Suite aux attaques subies par Taubira, le FN a tranché vite

Suite au dérapage de Richard Trinquier maire de Wissous, on parle d'exlusion à l'UMP (attendons de voir ce qu'il adviendra cependant)

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Emmanuel Protin, vice-président du Snalc Créteil, affirme que "le pédagogisme" est coupable du meurtre de Fabienne Terral-Calmès. Le Snalc national condame ce "dérapage".

Message par Invité le Mer 17 Sep 2014 - 16:52

Relis bien les dernières lignes du communiqué: je le comprends comme une annonce de sanctions.
S'il ne devait rien se passer, je ne comprendrais pas, mais laissons le bénéfice du doute pour le moment.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum