Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par Mezzo voce le Sam 20 Sep 2014 - 14:38

@Ergo a écrit:
@Mezzo voce a écrit:
@Provence a écrit:

Je serais agacée si on entrait dans la salle où je suis encore pour y faire des rangements.

Je suis d'accord, Provence, mais que ferais-tu dans mon cas? Jack, comment faisais-tu cours sans effacer le tableau?
Et le compromis ? Elle y reste pendant toute la durée de la récré ? Parce que si elle est là au début pour ranger ses propres affaires, rien n'empêche d'arriver quelques minutes avant la sonnerie de fin de la récré pour préparer les tiennes ?

Il y a une heure où je peux proposer cela. Mais pour l'heure de la matinée où j'arrive juste après elle, je ne sais comment faire.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par Clodoald le Sam 20 Sep 2014 - 14:58

@scot69 a écrit:y'a quelques années, c'était la PA en personne qui était intervenue dans ma classe et qui commence à m'engueuler moi car c'était le chahut, et là, elle dit à un élève de se taire, et l'élève lui répond "ta gueule la grosse" ou un truc dans le genre... au moins, ça lui a permis de voir ce que l'on vit tous les jours et qu'elle a tendance à minimiser.

Razz Razz

Clodoald
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par Provence le Sam 20 Sep 2014 - 15:13

@Mezzo voce a écrit:
@Ergo a écrit:
@Mezzo voce a écrit:

Je suis d'accord, Provence, mais que ferais-tu dans mon cas? Jack, comment faisais-tu cours sans effacer le tableau?
Et le compromis ? Elle y reste pendant toute la durée de la récré ? Parce que si elle est là au début pour ranger ses propres affaires, rien n'empêche d'arriver quelques minutes avant la sonnerie de fin de la récré pour préparer les tiennes ?

Il y a une heure où je peux proposer cela. Mais pour l'heure de la matinée où j'arrive juste après elle, je ne sais comment faire.

Eh bien tu attends qu'elle sorte et si tu n'as pas le temps de nettoyer, tu ne nettoies pas.

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par Mezzo voce le Sam 20 Sep 2014 - 15:23

@Provence a écrit: et si tu n'as pas le temps de nettoyer, tu ne nettoies pas.

C'est pas génial, peu propice au travail et au sérieux.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par kero le Sam 20 Sep 2014 - 15:26

@Provence a écrit:
@Mezzo voce a écrit:Merci pour vos réponses. Cela me déculpabilise. Mais je ne sais vraiment pas comment faire, du coup. Vais-je continuer à entrer pour ranger la salle en sa présence malgré tout? C'est compliqué.

Je serais agacée si on entrait dans la salle où je suis encore pour y faire des rangements.

Et l'agacement du collègue qui doit prendre en main ses élèves dans une salle dégueulasse ?

Si un collègue n'a pas la décence de laisser en place une salle correcte, il et tout à fait légitime d'y entrer en pleine récré pour mettre un peu d'ordre. C'est même dingue que l'on puisse mettre cela en cause car dans tous les cas, ça devrait au premier de s'en occuper ...

Personnellement, je fais préparer mes élèves pour sortir de la salle toujours deux minutes en avance (et lorsque ça sonne, ils peuvent y aller et ne sont pas en retard au cours suivant). Je leur demande systèmatiquement de bien ranger leurs chaises et ramasser les papiers, alors que moi-même je me balade dans la salle avec la poubelle pour qu'ils les y jettent. Avant de partir de ma salle, je m'assure que tout est en état impeccable pour le collègue qui viendra reprendre la salle.

Je suis halluciné de ce que tout le monde ne fasse pas de même.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par Caspar Goodwood le Sam 20 Sep 2014 - 15:34

Je suis d'accord avec vous mais... si un collègue venait pendant la récré pour s'installer dans la salle alors que je n'ai pas fini de ranger mes affaires je ne le prendrais pas très bien. Si je dois prendre une salle après la récréation ou à la suite d'un autre collègue j'attends qu'il ou elle soit sorti.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par kero le Sam 20 Sep 2014 - 15:41

@Caspar Goodwood a écrit:Je suis d'accord avec vous mais... si un collègue venait pendant la récré pour s'installer dans la salle alors que je n'ai pas fini de ranger mes affaires je ne le prendrais pas très bien. Si je dois prendre une salle après la récréation ou à la suite d'un autre collègue j'attends qu'il ou elle soit sorti.

En règle générale, on est d'accord. Moi je parle du cas où le professeur en question ne se gène pas pour laisser la salle dans un état déplorable.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par Mezzo voce le Sam 20 Sep 2014 - 15:42

@Caspar Goodwood a écrit:Je suis d'accord avec vous mais... si un collègue venait pendant la récré pour s'installer dans la salle alors que je n'ai pas fini de ranger mes affaires je ne le prendrais pas très bien. Si je dois prendre une salle après la récréation ou à la suite d'un autre collègue j'attends qu'il ou elle soit sorti.
Je n'empêche pas moi-même mes collègues de s'installer quand je suis encore dans la salle car nous changeons tous parfois cinq fois de salle et c'est la course. C'est quelque chose que nous faisons poliment, après concertation. D'ailleurs, la collègue dont je parle n'était pas contre. Ce qu'elle refuse, c'est que je range la salle. Moi-même, je fais toujours sortir les élèves après un rangement minutieux et si j'oublie de leur demander de ranger les chaises sur les tables (ça m'est arrivé une fois), je range toutes les chaises moi-même. Ce que je crains dans cette situation, c'est que mes élèves  perdent de bonnes habitudes parce qu'ils seront entrés dans une salle en bazar. Et je ne peux pas non plus savoir si mes élèves laissent traîner des boulettes de papier et les punir en conséquence si la salle est elle-même dès le début jonchée de boulettes et de bouts de papier.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par Caspar Goodwood le Sam 20 Sep 2014 - 15:43

Oui je comprends bien, mais ce n'est heureusement pas très fréquent (mais bon, je ne suis pas mécontent de ne plus partager de salle avec ma collègue d'espagnol Very Happy ).

PS: Les élèves connaissent en général bien les habitudes et les manies de tel ou tel prof, se comportent en conséquence et savent faire la part des choses.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par Jacq le Sam 20 Sep 2014 - 20:15

@kero a écrit:
@Provence a écrit:
@Mezzo voce a écrit:Merci pour vos réponses. Cela me déculpabilise. Mais je ne sais vraiment pas comment faire, du coup. Vais-je continuer à entrer pour ranger la salle en sa présence malgré tout? C'est compliqué.

Je serais agacée si on entrait dans la salle où je suis encore pour y faire des rangements.

Et l'agacement du collègue qui doit prendre en main ses élèves dans une salle dégueulasse ?

Si un collègue n'a pas la décence de laisser en place une salle correcte, il et tout à fait légitime d'y entrer en pleine récré pour mettre un peu d'ordre. C'est même dingue que l'on puisse mettre cela en cause car dans tous les cas, ça devrait au premier de s'en occuper ...

Personnellement, je fais préparer mes élèves pour sortir de la salle toujours deux minutes en avance (et lorsque ça sonne, ils peuvent y aller et ne sont pas en retard au cours suivant). Je leur demande systèmatiquement de bien ranger leurs chaises et ramasser les papiers, alors que moi-même je me balade dans la salle avec la poubelle pour qu'ils les y jettent. Avant de partir de ma salle, je m'assure que tout est en état impeccable pour le collègue qui viendra reprendre la salle.

Je suis halluciné de ce que tout le monde ne fasse pas de même.

Pareil, mais quand j'y pense Embarassed

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par Jacq le Sam 20 Sep 2014 - 20:16

@kero a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:Je suis d'accord avec vous mais... si un collègue venait pendant la récré pour s'installer dans la salle alors que je n'ai pas fini de ranger mes affaires je ne le prendrais pas très bien. Si je dois prendre une salle après la récréation ou à la suite d'un autre collègue j'attends qu'il ou elle soit sorti.

En règle générale, on est d'accord. Moi je parle du cas où le professeur en question ne se gène pas pour laisser la salle dans un état déplorable.

Tout pareil.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par Mezzo voce le Sam 20 Sep 2014 - 20:19

@Caspar Goodwood a écrit:Oui je comprends bien, mais ce n'est heureusement pas très fréquent (mais bon, je ne suis pas mécontent de ne plus partager de salle avec ma collègue d'espagnol Very Happy ).

[i]PS: Les élèves connaissent en général bien les habitudes et les manies de tel ou tel prof, se comportent en conséquence et savent faire la part des choses. [/i]

J'espère qu'ils feront la part des choses... Mais je suis nouvelle, j'essaie d’asseoir mon autorité. Je verrai. Merci pour votre aide.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par Jacq le Sam 20 Sep 2014 - 20:23

@Mezzo voce a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:Je suis d'accord avec vous mais... si un collègue venait pendant la récré pour s'installer dans la salle alors que je n'ai pas fini de ranger mes affaires je ne le prendrais pas très bien. Si je dois prendre une salle après la récréation ou à la suite d'un autre collègue j'attends qu'il ou elle soit sorti.
Je n'empêche pas moi-même mes collègues de s'installer quand je suis encore dans la salle car nous changeons tous parfois cinq fois de salle et c'est la course. C'est quelque chose que nous faisons poliment, après concertation. D'ailleurs, la collègue dont je parle n'était pas contre. Ce qu'elle refuse, c'est que je range la salle. Moi-même, je fais toujours sortir les élèves après un rangement minutieux et si j'oublie de leur demander de ranger les chaises sur les tables (ça m'est arrivé une fois), je range toutes les chaises moi-même. Ce que je crains dans cette situation, c'est que mes élèves  perdent de bonnes habitudes parce qu'ils seront entrés dans une salle en bazar. Et je ne peux pas non plus savoir si mes élèves laissent traîner des boulettes de papier et les punir en conséquence si la salle est elle-même dès le début jonchée de boulettes et de bouts de papier.

Le topic dérive, mais ce n'est pas grave.
POur ce que j'ai surligné : d'où l'importance parfois pour les CdE de prévoir un peu de stabilité pour les salles et les prof. Avoir une salle dans laquelle nous sommes en majorité permet de se responsabiliser dans son entretien, de le faire sentir aux élèves. Cela permet en plus de contrôler facilement les saletés des élèves. Je suis dans une salle presque toute la semaine, lorsqu'il y a des "saloperies" par terre ou sur les tables je sais quel élève était là, à quelle heure etc... je peux contrôler. Pas plus tard que cette semaine j'ai attrapé dans le couloir un de mes élèves de terminale et lui ai demandé de venir nettoyer ses dessins sur la table (il les avait fait le matin), et ce devant les "petits" de seconde (avec qui j'avais cours à cette heure et qui étaient installés dans la salle). Ca fait son effet. Ce grand dadet est passé pour un *** devant la classe de seconde et la classe de seconde à compris que je surveillais l'état de la salle.
En plus les agents eux-même font remonter. Les agents savent très bien quel jour la salle est dégueulasse, et cela remonte aux oreilles des chefs.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par User5899 le Dim 21 Sep 2014 - 2:38

@Provence a écrit:
@Mezzo voce a écrit:Merci pour vos réponses. Cela me déculpabilise. Mais je ne sais vraiment pas comment faire, du coup. Vais-je continuer à entrer pour ranger la salle en sa présence malgré tout? C'est compliqué.
Je serais agacée si on entrait dans la salle où je suis encore pour y faire des rangements.
En même temps, une salle de classe n'est pas un bureau personnel.

@Jacq a écrit:Lorsque j'avais été confronté au problème indiqué j'avais tout laissé en place : les cafés froids qui s'accumulaient, le bordel dans la salle, les papiers partout, et surtout le tableau non effacé. Au bout de deux semaines ce sont les agents d'entretien qui ont fait remonter le problème, et comme le tableau n'était pas effacé  (qu'il y avait donc la trace du cours, identifiable) c'est remonté plus haut et le collègue a dû être sermoné, cela ne s'est jamais reproduit.  Sur ce coup là je n'ai pas été solidaire, mais nous n'avons pas à nettoyer le "bordel" des autres.  Ce collègue me n'aime toujours pas, car il a bien dû sentir que j'avais laissé l'affaire monter, mais je ne suis pas là pour nettoyer à sa place. Par respect pour les collègues on laisse la salle en état correct.  Ceux qui manquent de respect sont ceux qui ne le font pas.
J'hallucine un peu Smile
Je ne sais pas pourquoi, peut-être à cause de ma scolarité (à Thiers, à Marseille, pendant les dix années que j'y ai passées, je crois n'avoir jamais vu un tableau propre en entrant en classe, même s'il dut y en avoir : le prof entrant effaçait le cours précédent s'il avait à écrire, et puis voilà), mais jamais je ne pense à effacer le tableau en partant. Et en vous lisant, je me dis que j'ai dû être sacrément mal perçu avant que la salle que j'occupe ne me soit finalement réservée (peut-être pour cette raison ? Razz) N'est-ce pas une "fixette" exagérée ? Les papiers par terre, OK, les ramasser tous est long et pénible ; mais effacer les notes d'un cours précédent, quand même ? Vraiment ?

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par roxanne le Dim 21 Sep 2014 - 8:27

Ben, ça m'agace d'avoir à le faire, oui. Cette année, tout le monde (ou presque) doit bouger(avant la grande migration prévue l'année prochaine). J'ai une salle principale (12 heures) qui est donc attribuée à d'autres. Par exemple, une jeune remplaçante d'espagnol vient une heure, ne doit pas avoir la clé. Résultat : salle grande ouverte, tableau non effacée, video projecteur allumé (et encore j'ai planqué la télécommande dans l"armoire dont moi seule ai la clé), ma fofolle de collègue de lettres qui met l'ordi par terre au milieu du passage, les inscriptions qui commencent sur les tables...Mais, c'est mieux comme ça paraît-il..Evidemment, pendant qu'on s'engueule sur les salles, les clés, le tableau, on ne parle pas du reste.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par Seb83300 le Dim 21 Sep 2014 - 8:50

Salut à tous,

j'avais perdu le fil de la conversation ( weekend, repos toussa ). Je suis content qu'au delà de mon expérience ( bonne? mauvaise?), cela permette d'aiguiller les collègues dans le même cas.

J'avoue que j'ai peu de scrupules 48h après les faits: ma classe a tout le potentiel pour réussir mais aussi certains pourraient décrocher donc je ne voulais rien laisser passer.

Quelqu'un posait la question de ce que j'avais voulu exprimer par mon action et ma relation à l'autorité:

Franchement,il m'est arrivé d'être bordélisé et parfois ( fin de journée, pairworks), le niveau sonore monte un peu. Mais progressivement, dans ce bahut, j'instaure mon autorité et mes règles.

Je suis d'accord avec les collègues qui pensent que ma collègue a été blessée: j'avoue que par orgueil, je l'aurais mal accepté moi-aussi. Sur le coup...Ça m'est arrivé, il y a 4 ans qu'une collègue intervienne. Je l'ai mal vécu pendant les instants où j'étais devant les élèves. Mais avec la collègue, ça avait permis de définir des règles de classe strictes. Et en fin de compte, ça m'avait servi.

J'ai conscience que ma collègue a du se sentir mal ( en plus, on ne s'est pas croisé à nouveau) mais on papotera demain autour d'un café. Je vais m'excuser et l'encourager à mettre la pression sur les élèves, lui demandant de me donner les noms de ceux qui posent souci. Le tout en lui proposant de ne plus intervenir dans sa classe mais de me parler au moindre souci.

Pour moi ( et la grande majorité des Neos), le P.P n'est clairement pas le chef.... Il se fait juste le réceptacle des doléances concernant la classe. Les autres collègues ont toute liberté pour prendre des mesures coercitives, instaurer un plan de classe. Chacun s'organise comme il peut (je ne suis pas la référence absolue et je suis ouvert à toutes les remarques pour améliorer la gestion de classe).

Par contre, pour les élèves, il est clair que le P.P est le chef. Donc autant jouer sur cette impression pour montrer que nous sommes solidaires, que nous échangeons entre profs.

Et que rien ne reste impuni....

Merci à tous!

Seb83300
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par skindiver le Dim 21 Sep 2014 - 10:34

Tout dépend de la manière dont cela est fait. Si c'est fait avec bienveillance ( et je pense que c'était le but de ton intervention), il n'y a aucun soucis au contraire, c'est de l'entraide entre collègue et pour moi c'est normal et la moindre des choses (encore plus quand la porte est ouverte).
Beaucoup de profs je trouve ont un égo surdimensionné.

En revanche quand c'est fait de manière condescendante et faisant passer le prof pour un "mauvais" c'est scandaleux. (Comme je ne sais plus qui ici avait repris un de mes messages en citation et rajouté un "s" que j'avais oublié bien en gras... )

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par kero le Dim 21 Sep 2014 - 11:56

Cripure a écrit:Je ne sais pas pourquoi, peut-être à cause de ma scolarité (à Thiers, à Marseille, pendant les dix années que j'y ai passées, je crois n'avoir jamais vu un tableau propre en entrant en classe, même s'il dut y en avoir : le prof entrant effaçait le cours précédent s'il avait à écrire, et puis voilà), mais jamais je ne pense à effacer le tableau en partant. Et en vous lisant, je me dis que j'ai dû être sacrément mal perçu avant que la salle que j'occupe ne me soit finalement réservée (peut-être pour cette raison ? Razz) N'est-ce pas une "fixette" exagérée ? Les papiers par terre, OK, les ramasser tous est long et pénible ; mais effacer les notes d'un cours précédent, quand même ? Vraiment ?

Le tableau, ça ne me choque pas outre mesure.

Ce que je trouve vraiment gênant, c'est surtout les papiers et stylo qui traînent par terre partout, parfois des restes de nourriture ici ou là (oui ! Une fois le gars avait fait un goûter avec ses élèves et il restait des traces de coca cola sur les tables ...), éventuellement la paperasse du prof laissée sur la table.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par Jacq le Dim 21 Sep 2014 - 12:08

Cripure a écrit:
@Provence a écrit:
@Mezzo voce a écrit:Merci pour vos réponses. Cela me déculpabilise. Mais je ne sais vraiment pas comment faire, du coup. Vais-je continuer à entrer pour ranger la salle en sa présence malgré tout? C'est compliqué.
Je serais agacée si on entrait dans la salle où je suis encore pour y faire des rangements.
En même temps, une salle de classe n'est pas un bureau personnel.

@Jacq a écrit:Lorsque j'avais été confronté au problème indiqué j'avais tout laissé en place : les cafés froids qui s'accumulaient, le bordel dans la salle, les papiers partout, et surtout le tableau non effacé. Au bout de deux semaines ce sont les agents d'entretien qui ont fait remonter le problème, et comme le tableau n'était pas effacé  (qu'il y avait donc la trace du cours, identifiable) c'est remonté plus haut et le collègue a dû être sermoné, cela ne s'est jamais reproduit.  Sur ce coup là je n'ai pas été solidaire, mais nous n'avons pas à nettoyer le "bordel" des autres.  Ce collègue me n'aime toujours pas, car il a bien dû sentir que j'avais laissé l'affaire monter, mais je ne suis pas là pour nettoyer à sa place. Par respect pour les collègues on laisse la salle en état correct.  Ceux qui manquent de respect sont ceux qui ne le font pas.
J'hallucine un peu Smile
Je ne sais pas pourquoi, peut-être à cause de ma scolarité (à Thiers, à Marseille, pendant les dix années que j'y ai passées, je crois n'avoir jamais vu un tableau propre en entrant en classe, même s'il dut y en avoir : le prof entrant effaçait le cours précédent s'il avait à écrire, et puis voilà), mais jamais je ne pense à effacer le tableau en partant. Et en vous lisant, je me dis que j'ai dû être sacrément mal perçu avant que la salle que j'occupe ne me soit finalement réservée (peut-être pour cette raison ? Razz) N'est-ce pas une "fixette" exagérée ? Les papiers par terre, OK, les ramasser tous est long et pénible ; mais effacer les notes d'un cours précédent, quand même ? Vraiment ?

Ah oui ? J'efface systématiquement le tableau, après il est certain qu'il ne peut être totalement propre sans être lavé, le matin, par les agents.
Dans ce cas, comme cela devenait systématique cela m'a enervé. C'est le seul collègue que je connais faisant cela.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par Mezzo voce le Dim 21 Sep 2014 - 12:22

Le fait d'effacer le tableau en fin d'heure faisait partie des critères d'évaluation au cours de mon année de stage.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par Mamousse le Dim 21 Sep 2014 - 12:44

@Mezzo voce a écrit:Le fait d'effacer le tableau en fin d'heure faisait partie des critères d'évaluation au cours de mon année de stage.
Mezzo, c' est ton tuteur qui t' avait fixé cette règle ?

_________________
"Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis." (Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle)

"C'est véritablement utile, puisque c'est joli." (Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince)

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par Mezzo voce le Dim 21 Sep 2014 - 13:56

Le tuteur et l'ESPE avaient abordé la question du tableau, de la salle, englobant ces points dans la gestion de la classe.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par Marie Laetitia le Dim 21 Sep 2014 - 15:50

Cripure a écrit:
Je ne sais pas pourquoi, peut-être à cause de ma scolarité (à Thiers, à Marseille, pendant les dix années que j'y ai passées, je crois n'avoir jamais vu un tableau propre en entrant en classe, même s'il dut y en avoir : le prof entrant effaçait le cours précédent s'il avait à écrire, et puis voilà), mais jamais je ne pense à effacer le tableau en partant. Et en vous lisant, je me dis que j'ai dû être sacrément mal perçu avant que la salle que j'occupe ne me soit finalement réservée (peut-être pour cette raison ? Razz) N'est-ce pas une "fixette" exagérée ? Les papiers par terre, OK, les ramasser tous est long et pénible ; mais effacer les notes d'un cours précédent, quand même ? Vraiment ?

Je trouve cela très pénible, et cette attitude très impolie... Mais ce n'est qu'un avis.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par Marie Laetitia le Dim 21 Sep 2014 - 15:52

@roxanne a écrit:Ben, ça m'agace d'avoir à le faire, oui. Cette année, tout le monde (ou presque) doit bouger(avant la grande migration prévue l'année prochaine). J'ai une salle principale (12 heures) qui est donc attribuée à d'autres. Par exemple, une jeune remplaçante d'espagnol vient une heure, ne doit pas avoir la clé. Résultat : salle grande ouverte, tableau non effacée, video projecteur allumé (et encore j'ai planqué la télécommande dans l"armoire dont moi seule ai la clé), ma fofolle de collègue de lettres qui met l'ordi par terre au milieu du passage, les inscriptions qui commencent sur les tables...Mais, c'est mieux comme ça paraît-il..Evidemment, pendant qu'on s'engueule sur les salles, les clés, le tableau, on ne parle pas du reste.

Shocked Non mais... je ne comprends vraiment pas. Elle t'appartient?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par ycombe le Dim 21 Sep 2014 - 15:58

@Mezzo voce a écrit:Le tuteur et l'ESPE avaient abordé la question du tableau, de la salle, englobant ces points dans la gestion de la classe.
S'ils n'ont rien de plus intéressant à dire sur la gestion de classe, les stagiaires sont mal barrés.

J'ai ma salle, et en général je n'efface pas le tableau blanc en partant. Les feutres laissent des traces, de toutes façons les agents le repassent avec un produit spécial, et qu'il soit effacé ou non ne change rien pour eux (j'ai vérifié). Je referme juste le tableau si j'ai écrit des deux côtés, c'est le signal qui veut dire «Merci de nettoyer tous les côtés».

Si un autre enseignant utilise cette salle, en général il commence par se faire remonter les bretelles parce qu'il n'a pas fermé les volets (rez-de-chaussée donnant sur la cour), c'est plus important que d'effacer le tableau.

_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis intervenu chez une collègue dans une classe dont je suis P.P...help

Message par Mezzo voce le Dim 21 Sep 2014 - 16:39

@ycombe a écrit:
@Mezzo voce a écrit:Le tuteur et l'ESPE avaient abordé la question du tableau, de la salle, englobant ces points dans la gestion de la classe.
S'ils n'ont rien de plus intéressant à dire sur la gestion de classe, les stagiaires sont mal barrés.

Que ceux qui ont eu une formation pour gérer une classe (voire pour apprendre à construire un cours) lèvent le doigt. Quant à moi, après 15 heures de cours l'année de stage, la seule journée de libre qui aurait pu nous servir à préparer, corriger... nous reposer? ... fut une journée vide de formation. J'apprends plus à vous lire, à échanger avec vous.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum