Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Aevin
Habitué du forum

Abolir les devoirs pour mieux réussir (Québec)

par Aevin le Dim 21 Sep 2014 - 8:38
Le Soleil (Québec) a écrit:(Asbestos) Avec les coupes dans les programmes d'aide aux devoirs, de plus en plus d'écoles primaires se questionnent sur la pertinence de donner des travaux à faire après la classe. À l'école de la Passerelle, à Asbestos, la question est réglée depuis quatre ans déjà: les élèves n'ont pas de devoirs ni de leçons, et leurs résultats scolaires sont même en hausse. Le Soleil est allé y voir de plus près.
[...]
La recette porte fruit, puisque les taux de réussite des élèves sont en hausse dans la plupart des matières, indique le directeur, Alexandre Néron, qui suit attentivement les résultats de ses élèves. Aucune baisse n'a été constatée, ce qui ne l'étonne pas, puisque plusieurs recherches permettent de conclure que les devoirs et les leçons n'ont pas d'influence sur la réussite scolaire, rappelle-t-il.

Lien vers l'article

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Abolir les devoirs pour mieux réussir (Québec)

par Thalia de G le Dim 21 Sep 2014 - 8:50
Je trouve l'expérience très intéressante. Il manque toutefois des données pour analyser vraiment : combien d'élèves par classe ? combien d'heures de cours hebdomadaires ?

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Abolir les devoirs pour mieux réussir (Québec)

par Ruthven le Dim 21 Sep 2014 - 9:23
@Thalia de G a écrit:Je trouve l'expérience très intéressante. Il manque toutefois des données pour analyser vraiment : combien d'élèves par classe ? combien d'heures de cours hebdomadaires ?

Je trouve surtout que le titre de l'article est trompeur :

"Plutôt que d'apprendre des leçons par coeur, tous les élèves doivent se plonger le nez dans un livre chaque soir. En classe, des cercles de lecture sont organisés pour que les jeunes discutent de ce qu'ils ont lu, une façon de s'assurer qu'ils ont bel et bien feuilleté quelques pages."

"Même scénario pour les fameuses tables de multiplication, qui donnent du fil à retordre à plusieurs. Les élèves qui ont plus de difficulté à les retenir sont toutefois encouragés à les répéter le soir avec leurs parents sous forme de jeux ou de quiz."

Bref, du travail personnel, donc des devoirs même si on n'appelle plus cela ainsi !

Quant à "mieux réussir", ce n'est pas "mieux" réussir mais réussir "de la même manière" :

"De son côté, le directeur de l'école secondaire, Daniel Champagne, ne remarque pas de différence entre les élèves venant de l'école primaire de la Passerelle et les autres, du moins jusqu'à maintenant."



Dernière édition par Ruthven le Dim 21 Sep 2014 - 9:24, édité 1 fois
avatar
Hermiony
Esprit sacré

Re: Abolir les devoirs pour mieux réussir (Québec)

par Hermiony le Dim 21 Sep 2014 - 9:24
@Ruthven a écrit:
@Thalia de G a écrit:Je trouve l'expérience très intéressante. Il manque toutefois des données pour analyser vraiment : combien d'élèves par classe ? combien d'heures de cours hebdomadaires ?

Je trouve surtout que le titre de l'article est trompeur :

"Plutôt que d'apprendre des leçons par coeur, tous les élèves doivent se plonger le nez dans un livre chaque soir. En classe, des cercles de lecture sont organisés pour que les jeunes discutent de ce qu'ils ont lu, une façon de s'assurer qu'ils ont bel et bien feuilleté quelques pages."

"Même scénario pour les fameuses tables de multiplication, qui donnent du fil à retordre à plusieurs. Les élèves qui ont plus de difficulté à les retenir sont toutefois encouragés à les répéter le soir avec leurs parents sous forme de jeux ou de quiz."

Bref, du travail personnel, donc des devoirs même si on n'appelle plus cela ainsi !

+1
Les élèves faibles sont d'ailleurs encouragés à travailler aussi à la maison...

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
avatar
Isis39
Esprit sacré

Re: Abolir les devoirs pour mieux réussir (Québec)

par Isis39 le Dim 21 Sep 2014 - 9:30
Donc en fait, ils ont des leçons à revoir à la maison. Ce n'est pas l'arrêt total du travail à la maison.
avatar
Thalia de G
Médiateur

Re: Abolir les devoirs pour mieux réussir (Québec)

par Thalia de G le Dim 21 Sep 2014 - 9:33
J'ai compris la même chose que vous.
Ruthven a raison : le titre est trompeur, il y a de nombreuses restrictions dans l'article.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
avatar
Cox
Niveau 9

Re: Abolir les devoirs pour mieux réussir (Québec)

par Cox le Dim 21 Sep 2014 - 9:50
J'ai hâte de lire ce que pensent les PE sur le sujet.

Ma fille est au CE1 et elle a du travail en français et en maths. Cela peut-être une lecture, une leçon, des révisions, une strophe à apprendre, une dictée de nombres, des mots à écrire... Elle a souvent deux "choses" à faire pour le lendemain.
avatar
The Goon
Érudit

Re: Abolir les devoirs pour mieux réussir (Québec)

par The Goon le Dim 21 Sep 2014 - 11:14
1 C'est un choix contraint, ils n'ont plus d'argent pour l'aide aux devoirs

Il ne suffit toutefois pas d'abolir les devoirs et les leçons sous prétexte que les écoles n'ont plus les moyens de donner un coup de pouce aux élèves qui ont de la difficulté avec les travaux scolaires, ajoute M. Néron.

2 ils ont bien des leçons, pas de miracle, les tables de multiplication ça s'apprend.

Les élèves qui ont plus de difficulté à les retenir sont toutefois encouragés à les répéter le soir avec leurs parents sous forme de jeux ou de quiz.

3 ce sont les élèves en difficultés qui ont le plus de devoirs finalement.

L'élève qui a plus de difficulté est encouragé à faire davantage d'exercices à la maison, selon ses difficultés.

4 au final ça n'a pas l'air de changer grand chose :

De son côté, le directeur de l'école secondaire, Daniel Champagne, ne remarque pas de différence entre les élèves venant de l'école primaire de la Passerelle et les autres, du moins jusqu'à maintenant.
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Abolir les devoirs pour mieux réussir (Québec)

par dandelion le Dim 21 Sep 2014 - 12:48
HS ou presque, même si ça peut permettre de mettre les choses en perspective: Asbestos, pour moi, jusqu'ici, c'était 'amiante' en anglais, et cela évoque aussi automatiquement l'asbestose, la maladie liée à l'amiante. Il s'agit bien après vérification d'une ville minière qui a tiré son nom de sa production. La situation économique et sanitaire ne doit pas y être très favorable No
Pour ce qui est de la méthode présentée comme révolutionnaire, à savoir faire travailler le vocabulaire en classe (ou même les tables), il me semble que c'est ce qui se fait couramment déjà. Les révisions à la maison permettent d'ancrer les connaissances, et sont théoriquement données avec plusieurs jours afin de permettre une répétition régulière. Pour la lecture, ses effets bénéfiques sont évidents mais les enseignants oublient trop souvent à mon sens de le rappeler de nos jours (encore constaté à la réunion à l'école de ma fille qui est en CE1). Il me semble que c'était différent quand j'étais enfant, peut-être que maintenant on considère que cela va de soi.
Contenu sponsorisé

Re: Abolir les devoirs pour mieux réussir (Québec)

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum