Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
supersoso
Grand sage

Re: Fin du redoublement

par supersoso le Mer 24 Sep 2014 - 8:54
Mouais, qu'on nous demande de travailler plus, ça c'est clair que ça nous pend au nez. Par contre, on nous demandera surtout de différencier un maximum et de prendre en compte la "spécificité" de nos élèves. Sauf qu'avec déjà des classes multi-niveaux chargées, il y a un moment où tu n'arrives plus à individualiser le travail.
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Fin du redoublement

par Iphigénie le Mer 24 Sep 2014 - 9:03
Bon, les études montrent que le redoublement ne sert à rien car c'est cher.
Mais les études montrent aussi que laisser passer des élèves jamais au niveau c'est cher car ça ne sert à rien.
La seule solution est donc de décréter la fin de l'école, trop coûteuse.
Spoiler:
Il y a un moment où il faudrait choisir entre la logique comptable et la logique du travail scolaire: visiblement,  le choix de notre ministre est...
Très bien Celeborn,mais je dois dire que cette première décision prise par la ministre me laisse furieux furieux furieux ça promet.

Au fait, les parents ont bien compris que les élèves qui loupent leur bac n'auront donc plus le droit de redoubler? Parce qu'il faut être logique, hein....
zoupinette
Niveau 8

Re: Fin du redoublement

par zoupinette le Mer 24 Sep 2014 - 9:12
Chez nous , l'inspection impose le passage et nous demande d'adapter notre organisation sur l'école. Un faible lecteur CE2 va faire de la lecture au CE1 etc etc
avatar
Jenny
Modérateur

Re: Fin du redoublement

par Jenny le Mer 24 Sep 2014 - 9:15
@Iphigénie a écrit:Au fait, les parents ont bien compris que les élèves qui loupent leur bac n'auront donc plus le droit de redoubler? Parce qu'il faut être logique, hein....

Déjà que certains doublants n'ont plus de lycée...
http://campus.lemonde.fr/campus/article/2014/09/18/la-drole-de-rentree-des-sans-lycee_4488613_4401467.html Rolling Eyes
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Fin du redoublement

par doctor who le Mer 24 Sep 2014 - 9:18
Dans les faits, le redoublement a été remplacé par les PPRE. On a de plus en plus de ces "passants" en classe... qui parfois semblent ne faire que passer...

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
skindiver
Érudit

Re: Fin du redoublement

par skindiver le Mer 24 Sep 2014 - 9:23
La "suppression" du redoublement n'est pas une mesure si stupide que ça.
Déjà ça se passe un peu comme ça, en gros ce sont déjà les parents qui décident... Les commissions d'appels ont laissé passer un gamin en seconde générale avec 6 de moyenne au collège...

Honnêtement ça se passe comment les redoublements dans vos établissements? A part quelques exceptions ils sont toujours aussi mauvais l'année de leur redoublement.

Mes plus mauvais élèves en 5ième sont deux redoublants 0 et 0,5 à leur premier contrôle....Que les contribuables payent quelques milliers d'euros alors que nous sommes en déficit pour ces résultats.....
Il faudrait mieux une refonte totale de ce collège unique avec une prise en charge adaptée de ces élèves en difficulté qui le sont depuis le CP et qui le restent d'une année sur l'autre.

En revanche une élève dont le redoublement avait été décidé en accord avec ses parents que j'ai cette année en 4ième est pour le moment très bénéfique. Mais ce redoublement sera toujours possible après ce décret.

avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Fin du redoublement

par Iphigénie le Mer 24 Sep 2014 - 9:41
Mes plus mauvais élèves en 5ième sont deux redoublants 0 et 0,5 à leur premier contrôle....Que les contribuables payent quelques milliers d'euros alors que nous sommes en déficit pour ces résultats.....
C'est justement pour cela qu'ils ne peuvent passer en classe supérieure.
Dire que le redoublement n'est pas efficace n'a rien à voir avec le fait que le passage lui serait efficace!
Supprimer le redoublement, c'est bien si c'est remplacé par de meilleures orientations (et pas par, en plus, l'"orientation choisie" qui se met en place! ) et si c'est accompagné par du soutien éducatif. Lequel serait encore plus coûteux que le redoublement.
On voit donc ce qui se profile en réalité: garderie imposée jusqu'à 16 voire 18 ans. Dém*** les gars.
avatar
Aliceinwonderland
Fidèle du forum

Re: Fin du redoublement

par Aliceinwonderland le Mer 24 Sep 2014 - 9:53
osteoboy a écrit:La "suppression" du redoublement n'est pas une mesure si stupide que ça.
Déjà ça se passe un peu comme ça, en gros ce sont déjà les parents qui décident... Les commissions d'appels ont laissé passer un gamin en seconde générale avec 6 de moyenne au collège...

Honnêtement ça se passe comment les redoublements dans vos établissements? A part quelques exceptions ils sont toujours aussi mauvais l'année de leur redoublement.

Mes plus mauvais élèves en 5ième sont deux redoublants 0 et 0,5 à leur premier contrôle....Que les contribuables payent quelques milliers d'euros alors que nous sommes en déficit pour ces résultats.....
Il faudrait mieux une refonte totale de ce collège unique avec une prise en charge adaptée de ces élèves en difficulté qui le sont depuis le CP et qui le restent d'une année sur l'autre.  

En revanche une élève dont le redoublement avait été décidé en accord avec ses parents que j'ai cette année en 4ième est pour le moment très bénéfique. Mais ce redoublement sera toujours possible après ce décret.


Oui, au collège dans la majorité des cas on peut se montrer cynique, souvent ça ne change pas grand chose, les jeux sont faits, autant les pousser vers la sortie. Même si parfois, avec l'accord des parents ça peut être profitable...

Mais en primaire la plupart du temps on les envoie au casse-pipe, et pire on crée de la pathologie : un non lecteur en CE1/CE2 va développer des symptômes similaires à un dyslexique, d'où l'épidémie de faux dys dénoncée par Colette Ouzilou.
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: Fin du redoublement

par MelanieSLB le Mer 24 Sep 2014 - 9:53
osteoboy a écrit:La "suppression" du redoublement n'est pas une mesure si stupide que ça.
Déjà ça se passe un peu comme ça, en gros ce sont déjà les parents qui décident... Les commissions d'appels ont laissé passer un gamin en seconde générale avec 6 de moyenne au collège...

Honnêtement ça se passe comment les redoublements dans vos établissements? A part quelques exceptions ils sont toujours aussi mauvais l'année de leur redoublement.

Mes plus mauvais élèves en 5ième sont deux redoublants 0 et 0,5 à leur premier contrôle....Que les contribuables payent quelques milliers d'euros alors que nous sommes en déficit pour ces résultats.....
Il faudrait mieux une refonte totale de ce collège unique avec une prise en charge adaptée de ces élèves en difficulté qui le sont depuis le CP et qui le restent d'une année sur l'autre.  

En revanche une élève dont le redoublement avait été décidé en accord avec ses parents que j'ai cette année en 4ième est pour le moment très bénéfique. Mais ce redoublement sera toujours possible après ce décret.

Début de réponse, je pense. La plupart des élèves en difficulté au collège sont de très mauvais lecteurs... Quand ils savent lire. Je crois fondamentalement au redoublement au primaire, notamment en CP pour la lecture et le calcul basique, et en CE1 pour les débuts de la grammaire. Au-delà, je ne sais pas. Il est clair que c'est parfaitement inutile au collège (sauf dans quelques cas spécifiques d'orientation, segpa ou 3e je ne sais plus quoi pour lesquels il faut avoir redoublé au moins 1 fois). En 2de, c'est parfois utile en cas de vrai projet professionnel qui demande une série spé non possible la 1re année de 2de.

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Fin du redoublement

par Dhaiphi le Mer 24 Sep 2014 - 10:09
@Iphigénie a écrit: et si c'est accompagné par du soutien éducatif. Lequel serait encore plus coûteux que le redoublement.
Toutafé !...
Sauf que, dans un collège "expérimental zéro redoublement" évoqué ce matin sur Europe 1, ce sont des enseignants retraités et des étudiants qui "soutiennent". Rolling Eyes

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
skindiver
Érudit

Re: Fin du redoublement

par skindiver le Mer 24 Sep 2014 - 10:31
Je n'ai l'expérience que du collège.
Mais c'est vrai qu'on voit arriver des enfants avec beaucoup de lacunes qui ne savent à peine lire.
L'environnement familial a un rôle non négligeable pour autant.

A part réformer complètement le système (ce que personne à mon avis ne fera) quelles sont les solutions?
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Fin du redoublement

par Dhaiphi le Mer 24 Sep 2014 - 10:49
osteoboy a écrit:A part réformer complètement le système (ce que personne à mon avis ne fera) quelles sont les solutions?
Lire, écrire, compter en primaire. professeur

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
neomath
Neoprof expérimenté

Re: Fin du redoublement

par neomath le Mer 24 Sep 2014 - 11:09
républicain a écrit:Cela fait quand-même une bonne dizaine d'années que les obstacles administratifs sont volontairement tellement insupportables que "tout le monde passe" au primaire, non?

En tous les cas, dans mon école, sur 160 élèves, il n'y a plus qu'une élève avec 1 an de retard...

Pareil dans mon lycée. Quasiment tous les élèves de 2de ont l'âge "normal".
Il faudrait d'ailleurs que les partisans du passage automatique dans la classe supérieure nous expliquent ce mystère. Le redoublement, dans les faits, est déjà aboli depuis longtemps. Pourquoi est ce que tout ne va pas pour le mieux dans nos classes ?

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
avatar
Ilse
Expert

Re: Fin du redoublement

par Ilse le Mer 24 Sep 2014 - 11:25
D'ailleurs cela pose aussi des problèmes : pour être pris en prépa pro (ex dp6) il faut avoir redoublé. Pour faire un apprentissage en fin de 3ème, il faut avoir 16 ans...
avatar
Fraser
Habitué du forum

Re: Fin du redoublement

par Fraser le Mer 24 Sep 2014 - 11:30
osteoboy a écrit:Je n'ai l'expérience que du collège.
Mais c'est vrai qu'on voit arriver des enfants avec beaucoup de lacunes qui ne savent à peine  lire.
L'environnement familial a un rôle non négligeable pour autant.

A part réformer complètement le système (ce que personne à mon avis ne fera) quelles sont les solutions?

Nous laisser travailler, à apprendre à lire, à compter, à écrire?

Mais je vais passer pour réac!
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Fin du redoublement

par Dhaiphi le Mer 24 Sep 2014 - 11:32
@neomath a écrit: Pourquoi est ce que tout ne va pas pour le mieux dans nos classes ?
parce que "l'école propose du prêt à porter alors qu'il faut à chaque élève du sur mesure" Marcel Rufo à l'instant sur Europe 1.
Voilà, cher collègue, la réponse à votre interrogation. Very Happy

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
neomath
Neoprof expérimenté

Re: Fin du redoublement

par neomath le Mer 24 Sep 2014 - 11:55
@Dhaiphi a écrit:
@neomath a écrit: Pourquoi est ce que tout ne va pas pour le mieux dans nos classes ?
parce que "l'école propose du prêt à porter alors qu'il faut à chaque élève du sur mesure" Marcel Rufo à l'instant sur Europe 1.
Voilà, cher collègue, la réponse à votre interrogation. Very Happy
Mais pourquoi n'y avais je pas pensé plus tôt ?

Spoiler:
A devenir spécialiste-de-tout-et-de-rien-qui-cause-dans-le-poste plutôt que prof.

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
avatar
Sphinx
Modérateur

Re: Fin du redoublement

par Sphinx le Mer 24 Sep 2014 - 11:59
Lire ce genre de fil me met au désespoir. Que n'organise-t-on un vrai, mais alors un vrai scandale à l'échelle nationale sur ces gosses de six, sept ans que l'on massacre littéralement en ne leur apprenant pas à lire, en leur refusant toute deuxième chance ? J'en ai assez de voir débarquer des mômes de onze à quinze ans qui ne savent rien, ne comprennent rien, s'ennuient, sont mal dans leur peau, dont on se dit que quoiqu'ils aient toute l'existence devant eux, ils sont déjà fichus, la vie ne leur laissera aucune chance. C'est criminel, au sens plein du mot.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

avatar
COCOaine
Habitué du forum

Re: Fin du redoublement

par COCOaine le Mer 24 Sep 2014 - 12:05
@arcenciel a écrit:Celeborn maintenant sur Europe 1. Très bien!
Celeborn est une personnalité connue? :shock:
avatar
Audrey
Oracle

Re: Fin du redoublement

par Audrey le Mer 24 Sep 2014 - 12:06
Celeborn est le secrétaire national à la pédagogie du SNALC... ;-)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: Fin du redoublement

par Dhaiphi le Mer 24 Sep 2014 - 12:07
@COCOaine a écrit:Celeborn est une personnalité connue? :shock:
Ben voui, par nous ! Laughing

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
COCOaine
Habitué du forum

Re: Fin du redoublement

par COCOaine le Mer 24 Sep 2014 - 12:13
osteoboy a écrit:La "suppression" du redoublement n'est pas une mesure si stupide que ça.
Déjà ça se passe un peu comme ça, en gros ce sont déjà les parents qui décident... Les commissions d'appels ont laissé passer un gamin en seconde générale avec 6 de moyenne au collège...

Honnêtement ça se passe comment les redoublements dans vos établissements? A part quelques exceptions ils sont toujours aussi mauvais l'année de leur redoublement.

Mes plus mauvais élèves en 5ième sont deux redoublants 0 et 0,5 à leur premier contrôle....Que les contribuables payent quelques milliers d'euros alors que nous sommes en déficit pour ces résultats.....
Il faudrait mieux une refonte totale de ce collège unique avec une prise en charge adaptée de ces élèves en difficulté qui le sont depuis le CP et qui le restent d'une année sur l'autre.  

En revanche une élève dont le redoublement avait été décidé en accord avec ses parents que j'ai cette année en 4ième est pour le moment très bénéfique. Mais ce redoublement sera toujours possible après ce décret.


Pas forcément...

J'ai moi même redoublé ma 5ème (7 de moyenne) car j'ai eu de gros problème perso (j'allais à l'école mais dans ma tête je n'étais pas la) Sad

Ma 2ème cinquième m'a permis de me remettre dans le bon chemin et de reprendre un rythme normal... Si je n'avais pas redoublé, je me serai retrouvé en 4ème et j'aurais été à 100% largué... Evil or Very Mad
avatar
COCOaine
Habitué du forum

Re: Fin du redoublement

par COCOaine le Mer 24 Sep 2014 - 12:15
@Audrey a écrit:Celeborn est le secrétaire national à la pédagogie du SNALC... ;-)

C'est bon à savoir, merci Wink
avatar
livie
Fidèle du forum

Re: Fin du redoublement

par livie le Mer 24 Sep 2014 - 12:28
Dans une de mes classes de seconde, 13 sur 35 ont déjà redoublé.

Je suis favorable au redoublement pour ma part à condition qu'il soit bénéfique et bien cadré par les parents, les profs, l'élève. Je vais surtout parler pour la seconde générale ici mais ...

...il n'y a rien de plus agaçant pour moi en conseil de classe de seconde d'entendre des collègues dire, au sujet d'un élève qui veut ES " ah oui mais bon, c'est faible quand même, hein, pourquoi pas lui proposer le STMG ? " ... et bien moi je dis, pourquoi ne pas proposer le redoublement pour le consolider ? Ce constat je le fais pour d'autres séries, cela dérange toujours des collègues de faire redoubler un élève moyen mais qui ne peut tout de même pas aller en S (alors qu'il le demande )mais qui a une moyenne suffisante pour ne pas redoubler. On préfère proposer le ES, ou le STMG mais dans quels buts ? qui est-ce que cela satisfait ? l'institution ? Certainement pas l'élève.

Je pense que si le redoublement était mieux accepté, les filières pro et les filières techno cesseraient de passer pour les " poubelles " (et oui je choque mais croyez-moi c'est ce que j'entends trop souvent) de l'éducation nationale. Elles seraient vraiment des choix et pas le lieu de rencontre des élèves mis là par défaut, qu'on a pas voulu faire redoubler mais qui n'avaient pas le niveau attendu pour passer en général.

avatar
micaschiste
Vénérable

Re: Fin du redoublement

par micaschiste le Mer 24 Sep 2014 - 12:44
En ce moment dans le journal national sur France 3, exemple d'un collège sans classe (mais avec des niveaux). Les élèves peuvent suivre un cours de maths niveau 4 ème mais un cours de SVT niveau 3ème par exemple.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
tango
Esprit éclairé

Re: Fin du redoublement

par tango le Mer 24 Sep 2014 - 12:47
@livie a écrit:Dans une de mes classes de seconde, 13 sur 35 ont déjà redoublé.

Je suis favorable au redoublement pour ma part à condition qu'il soit bénéfique et bien cadré par les parents, les profs, l'élève. Je vais surtout parler pour la seconde générale ici mais ...

...il n'y a rien de plus agaçant pour moi en conseil de classe de seconde d'entendre des collègues dire, au sujet d'un élève qui veut ES " ah oui mais bon, c'est faible quand même, hein, pourquoi pas lui proposer le STMG ? " ... et bien moi je dis, pourquoi ne pas proposer le redoublement pour le consolider ? Ce constat je le fais pour d'autres séries, cela dérange toujours des collègues de faire redoubler un élève moyen mais qui ne peut tout de même pas aller en S (alors qu'il le demande )mais qui a une moyenne suffisante pour ne pas redoubler. On préfère proposer le ES, ou le STMG mais dans quels buts ? qui est-ce que cela satisfait ? l'institution ? Certainement pas l'élève.

Je pense que si le redoublement était mieux accepté, les filières pro et les filières techno cesseraient de passer pour les " poubelles " (et oui je choque mais croyez-moi c'est ce que j'entends trop souvent) de l'éducation nationale. Elles seraient vraiment des choix et pas le lieu de rencontre des élèves mis là par défaut, qu'on a pas voulu faire redoubler mais qui n'avaient pas le niveau attendu pour passer en général.

Merci! Je suis 10 000 fois d'accord avec toi!
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum