La suppression de redoublement n'est pas le scoop annoncé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La suppression de redoublement n'est pas le scoop annoncé

Message par Aevin le Ven 26 Sep 2014 - 7:01

Slate a écrit:Tiens tiens hier matin, Europe 1 nous parlait d’une «révolution» dans l’éducation. Quoi? La fin du redoublement? Sujet et interview du secrétaire national du Snalc, Jean-Rémi Girard pour dire tout le mal qu’il en pense… relai sur les réseaux sociaux. L’info passe pour une nouvelle exclu.

Sauf que… la fin du redoublement et le contenu de la circulaire examinée en ce moment par le Conseil d’état ne sont pas à proprement parler une nouveauté: on en parle depuis le lancement de la «Refondation de l’école» par Vincent Peillon à l’été 2012.

[...]

Là où l’observateur avisé (l’observatrice avisée en l'occurrence) est surpris(e) c’est que le ministère a publié un démenti. Pas un correctif, pas une précision, pas une note d’information, un démenti.

Lien vers l'article

Lien vers démenti

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression de redoublement n'est pas le scoop annoncé

Message par Reine Margot le Ven 26 Sep 2014 - 7:39

De toute façon le redoublement est déjà devenu l'exception...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression de redoublement n'est pas le scoop annoncé

Message par pmuller le Ven 26 Sep 2014 - 7:52

@Aevin a écrit:
Slate a écrit:Tiens tiens hier matin, Europe 1 nous parlait d’une «révolution» dans l’éducation. Quoi? La fin du redoublement? Sujet et interview du secrétaire national du Snalc, Jean-Rémi Girard pour dire tout le mal qu’il en pense… relai sur les réseaux sociaux. L’info passe pour une nouvelle exclu.

Sauf que… la fin du redoublement et le contenu de la circulaire examinée en ce moment par le Conseil d’état ne sont pas à proprement parler une nouveauté: on en parle depuis le lancement de la «Refondation de l’école» par Vincent Peillon à l’été 2012.

[...]

Là où l’observateur avisé (l’observatrice avisée en l'occurrence) est surpris(e) c’est que le ministère a publié un démenti. Pas un correctif, pas une précision, pas une note d’information, un démenti.

Lien vers l'article

Lien vers démenti

Merci Aevin, je disais la même chose sur la loi de refondation et le redoublement dans l'autre fil de discussion, mais en effet, le redoublement était déjà devenu très très difficile à obtenir, sauf pour un élève (je parle du lycée) qui aurait eu une moyenne de 7 ou en-dessous.

pmuller
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression de redoublement n'est pas le scoop annoncé

Message par Gryphe le Ven 26 Sep 2014 - 8:43

S'il y a démenti à apporter, c'est aux propos du journaliste d'Europe1 qui disait en une formule journalistique et ramassée que "la ministre voulait mettre fin au redoublement". Ce n'était qu'une manière de dire "la politique en matière d'éducation va de plus en plus dans le sens d'une suppression du redoublement, et ce dans un mouvement de fond qui a une bonne vingtaine d'années". A 7h15, on résume et on va au plus synthétique.
Jean-Rémi Girard faisait lui allusion au texte précis présenté au CSE début juillet, avant le changement ministériel.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression de redoublement n'est pas le scoop annoncé

Message par Iphigénie le Ven 26 Sep 2014 - 8:47

sauf pour un élève (je parle du lycée) qui aurait eu une moyenne de 7 ou en-dessous.
oh non, celui-là il passe: plus rien à faire pour lui.
Le redoublement s'envisage pour celui qui est entre 8 et 10 plutôt, et qui voudrait une meilleure orientation. Le redoublement, c'est un luxe aujourd'hui: seuls les parents avisés et les élèves en difficulté passagère peuvent espérer y accéder en lycée.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression de redoublement n'est pas le scoop annoncé

Message par User5899 le Ven 26 Sep 2014 - 9:49

@pmuller a écrit:le redoublement était déjà devenu très très difficile à obtenir, sauf pour un élève (je parle du lycée) qui aurait eu une moyenne de 7 ou en-dessous.
Ben pas vraiment, et pas vraiment non plus pour le non-passage. On est à peu près à 25% de non-passages en fin de seconde chez nous (avec beaucoup de réorientations demandées, cela dit : des élèves refusés en pro en fin de 3e qui tentent à nouveau).
Moins de 7 de moyenne, ce n'est pas si rare, quand même. L'élève qui ne fait rien en GT, pesant que ça l'aidera à passer en pro (alors que ça ne marche évidemment pas comme ça), on connaît.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression de redoublement n'est pas le scoop annoncé

Message par pmuller le Ven 26 Sep 2014 - 12:18

Cripure a écrit:
@pmuller a écrit:le redoublement était déjà devenu très très difficile à obtenir, sauf pour un élève (je parle du lycée) qui aurait eu une moyenne de 7 ou en-dessous.
Ben pas vraiment, et pas vraiment non plus pour le non-passage. On est à peu près à 25% de non-passages en fin de seconde chez nous (avec beaucoup de réorientations demandées, cela dit : des élèves refusés en pro en fin de 3e qui tentent à nouveau).
Moins de 7 de moyenne, ce n'est pas si rare, quand même. L'élève qui ne fait rien en GT, pesant que ça l'aidera à passer en pro (alors que ça ne marche évidemment pas comme ça), on connaît.

Tu es où ? Je VEUX muter dans un lycée qui sélectionne les élèves !

pmuller
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: La suppression de redoublement n'est pas le scoop annoncé

Message par pmuller le Ven 26 Sep 2014 - 12:19

@Iphigénie a écrit:
sauf pour un élève (je parle du lycée) qui aurait eu une moyenne de 7 ou en-dessous.
oh non, celui-là il passe: plus rien à faire pour lui.

Very Happy Very Happy Very Happy

pmuller
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum