Nouvel Obs : "Boum ! Une bombe atomique sur l’Education nationale".

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "Boum ! Une bombe atomique sur l’Education nationale".

Message par Igniatius le Sam 27 Sep 2014 - 23:39

@John a écrit:
Boum ! Une bombe atomique sur l’Education nationale
Par Arnaud Gonzague

Publié le 27-09-2014
Dans "La Fin de l’école", deux auteurs appellent à "faire exploser l'école" pour la rendre mondiale, plus créative et plus proche de l'identité des élèves. Polémiques en vue ?


L'école mérite-t-elle d'être mise à terre ?

http://tempsreel.nouvelobs.com/education/20140926.OBS0443/boum-une-bombe-atomique-sur-l-education-nationale.html

Cet humour de mauvais goût est tellement con que je ne suis même pas allé plus loin dans l'article.
Vous apprécierez, de la part du journaliste spécialisé dans l'éducation : "L'école mérite-t-elle d'être mise à terre ?"

Depuis le temps que je vous dis que le Nouvel Obs est un repaire de lou ravis de l'éducation !
Gonzague, digne émule de Brizard...

C'est sans fin, il y aura toujours un mec limité et revanchard pour perpétuer des "idées" moisies contre l'école et les profs.

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "Boum ! Une bombe atomique sur l’Education nationale".

Message par Igniatius le Sam 27 Sep 2014 - 23:43

@Pierre-Henri a écrit:
@Olympias a écrit:
oui, combien de temps, et pourquoi en est il parti, avec autant de grandes idées, il aurait du les appliquer à ceux qui en ont le plus besoin...


Je n'ai pas une grande passion pour le bonhomme, mais maitre de conf en sciences de l'éduc à Cergy n'est tout de même pas un poste de traitre social.

Un poste de planqué alors ?

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "Boum ! Une bombe atomique sur l’Education nationale".

Message par John le Sam 27 Sep 2014 - 23:47

maitre de conf en sciences de l'éduc à Cergy n'est tout de même pas un poste de traitre social.
Oh oui : c'est le dur labeur de celui qui, chaque jour, doit lutter de tout son être pour apporter à ses élèves la lumière du savoir qui leur permettra d'être d'excellents enseignants... dans une école qu'il appelle à faire disparaître.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "Boum ! Une bombe atomique sur l’Education nationale".

Message par User5899 le Dim 28 Sep 2014 - 1:32

@Pierre-Henri a écrit:Khâgne à Henri IV, d'après son site, mais il a enseigné dans le 93.
La khâgne, où qu'elle se fasse, n'entre pas dans le barème des affectations.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "Boum ! Une bombe atomique sur l’Education nationale".

Message par egomet le Dim 28 Sep 2014 - 9:22

@Robin a écrit:L’École est un malade en phase terminale que l'on maintient en vie à coup d'acharnement thérapeutique :  remédiations, allégement des programmes, passages automatiques, harmonisation des notations aux examens, socle commun (attention à la tête), "compétences", méthode globale, collège unique, autoconstruction  des savoirs, j'en passe et des pires. Un demi-siècle et demi de c... ininterrompues pour passer de la meilleure école du monde (Lettre de F.Engels à K. Marx) en 1870 au paysage atomique. Que reste-t-il à démolir qui ne l'ait déjà été ?

Le monstre administratif qui empêche les professeurs de faire leur travail.

Parce que lui grossit d'année en année. Rien que l'épaisseur du code de l'éducation devrait nous effrayer. Il devient urgent que les politiques cessent de vouloir sauver l'école, qu'ils fassent confiance aux professeurs, et qu'ils arrêtent de leur depander de sauver le monde en transformant les mentalités.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "Boum ! Une bombe atomique sur l’Education nationale".

Message par egomet le Dim 28 Sep 2014 - 9:32

@Pseudo a écrit:J'ai besoin d'information complémentaires, je n'ai pas saisi comment on veut favorisé "l'apprentissage du libre-arbitre, mais également la rencontre avec l'autre" grâce à une ""éducation transnationale", dispensée dans des "établissements-monde"", ni développer le "vivre ensemble" par la création d'un ""réceptacle d'identités préconstituées" qui tiendrait plus souvent compte des "sous-cultures juvéniles et tribales"".
Non, je ne vois pas. Je crains même que tout cela soit contradictoire (enfin, pour autant que je puisse en juger).
Quelqu'un pour m'éclairer ?

En revanche, grâce à Durpaire et consort, on est rassuré : même explosée à la bombe H, l'EN garde un jargon bien épais. Ouf !

En effet, je trouve l'article fort peu informatif. Le livre est-il du même tonneau, avec de beaux grands mots vagues pour changer le monde par la seule force de la volonté? 

Difficile de se prononcer sans l'avoir lu, mais ça ne donne pas envie.

L'image de la bombe est de mauvais goût. Même si je suis très partisan de l'éclatement de l'éducation nationale,  je n'aime pas beaucoup le côté "table rase" de cette expression.
Je trouve détestable cette habitude française de confondre le progrès et la révolution.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "Boum ! Une bombe atomique sur l’Education nationale".

Message par Normandyx le Dim 28 Sep 2014 - 10:09

un maitre de conférence, fait des conférences, pour moi, c'est un peu différent que d'avoir à enseigner.

en tout cas, il est bien dans le jargon de l'EN avec les grands mots pour recouvrir des concepts creux ou des banalités évidentes

Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "Boum ! Une bombe atomique sur l’Education nationale".

Message par KinetteKinette le Dim 28 Sep 2014 - 11:23

@Normandyx a écrit:un maitre de conférence, fait des conférences, pour moi, c'est un peu différent que d'avoir à enseigner.

en tout cas, il est bien dans le jargon de l'EN avec les grands mots pour recouvrir des concepts creux ou des banalités évidentes
Euh... tout dépend de ce que le maître de conf' enseigne...
Sincèrement, préparer des séances pratiques (TD ou TP) pour des étudiants de première année, c'est différent du second degré, mais il y a quand même des similitude, et dire que ça n'est pas enseigner, c'est quand même méprisant pour les maîtres de conf' qui font bien leur travail.
Quand aux cours "magistraux" certains profs de fac y ont aussi un réel travail d'enseignement...

K.

KinetteKinette
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "Boum ! Une bombe atomique sur l’Education nationale".

Message par Robin le Lun 29 Sep 2014 - 17:33

"Le journalisme justifie son existence par la survivance du plus stupide." (Oscar Wilde)

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "Boum ! Une bombe atomique sur l’Education nationale".

Message par Palombella Rossa le Lun 29 Sep 2014 - 17:38

Loin de moi l'idée de vouloir être désagréable, mais n'a-t-on pas exclu du forum, naguère, un de nos illustres contributeurs, pour avoir traité ledit Arnaud Gonzague de C d ?
injuste

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "Boum ! Une bombe atomique sur l’Education nationale".

Message par Moonchild le Mar 30 Sep 2014 - 0:37

@Pseudo a écrit:J'ai besoin d'information complémentaires, je n'ai pas saisi comment on veut favorisé "l'apprentissage du libre-arbitre, mais également la rencontre avec l'autre" grâce à une ""éducation transnationale", dispensée dans des "établissements-monde"", ni développer le "vivre ensemble" par la création d'un ""réceptacle d'identités préconstituées" qui tiendrait plus souvent compte des "sous-cultures juvéniles et tribales"".
Non, je ne vois pas. Je crains même que tout cela soit contradictoire (enfin, pour autant que je puisse en juger).
Quelqu'un pour m'éclairer ?
Ca a peut-être l'air d'être n'importe quoi, mais ça a au moins le mérite de mettre clairement en évidence le lien entre le libéralisme sociétal et le pédagogisme ; l'un et l'autre finissent par s'appeler mutuellement. François Durpaire et Béatrice Mabillon-Bonfils ne font que vendre la mèche.

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "Boum ! Une bombe atomique sur l’Education nationale".

Message par Robin le Mar 30 Sep 2014 - 7:28

@Moonchild a écrit:
@Pseudo a écrit:J'ai besoin d'information complémentaires, je n'ai pas saisi comment on veut favorisé "l'apprentissage du libre-arbitre, mais également la rencontre avec l'autre" grâce à une ""éducation transnationale", dispensée dans des "établissements-monde"", ni développer le "vivre ensemble" par la création d'un ""réceptacle d'identités préconstituées" qui tiendrait plus souvent compte des "sous-cultures juvéniles et tribales"".
Non, je ne vois pas. Je crains même que tout cela soit contradictoire (enfin, pour autant que je puisse en juger).
Quelqu'un pour m'éclairer ?
Ca a peut-être l'air d'être n'importe quoi, mais ça a au moins le mérite de mettre clairement en évidence le lien entre le libéralisme sociétal et le pédagogisme ; l'un et l'autre finissent par s'appeler mutuellement. François Durpaire et Béatrice Mabillon-Bonfils ne font que vendre la mèche.

Oui, le fond du problème est effectivement là. Le "gauchisme culturel" est un allié du libéralisme (la libre circulation des hommes et des marchandises, la suppression des frontières, l'abolition des "civilisations" au profit d'une "culture" transnationale (vidée de sa dimension cognitive et humaniste), l'affaiblissement du lien social, les citoyens transformés en consommateurs et livrés aux injonctions de la publicité et des médias, la montée des communautarismes, etc. Le "destin" de gens comme Cohn-Bendit ou Barroso est très significatif à cet égard. Il s'agit de détruire ce qui reste encore de "scolaire" dans l’École (la "tradition", du latin tradere = transmettre) pour faire en sorte que les individus soient entièrement livrés (privés de toute défense, esprit critique, etc.) au capital mondialisé, au règne unidimensionnel de la marchandise, aux injonctions des "décideurs", des experts en calcul. Et ces journalistes "de Gauche" (l'esprit Nouvel Obs., Libé., etc.), c'est la conviction qu'ils ont d'être "subversifs", branchés, modernes... alors qu'ils sont englués (et qu'ils engluent les autres) dans un conformisme mortifère.

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "Boum ! Une bombe atomique sur l’Education nationale".

Message par Lefteris le Mar 30 Sep 2014 - 7:52

@Robin a écrit:
@Moonchild a écrit:
@Pseudo a écrit:J'ai besoin d'information complémentaires, je n'ai pas saisi comment on veut favorisé "l'apprentissage du libre-arbitre, mais également la rencontre avec l'autre" grâce à une ""éducation transnationale", dispensée dans des "établissements-monde"", ni développer le "vivre ensemble" par la création d'un ""réceptacle d'identités préconstituées" qui tiendrait plus souvent compte des "sous-cultures juvéniles et tribales"".
Non, je ne vois pas. Je crains même que tout cela soit contradictoire (enfin, pour autant que je puisse en juger).
Quelqu'un pour m'éclairer ?
Ca a peut-être l'air d'être n'importe quoi, mais ça a au moins le mérite de mettre clairement en évidence le lien entre le libéralisme sociétal et le pédagogisme ; l'un et l'autre finissent par s'appeler mutuellement. François Durpaire et Béatrice Mabillon-Bonfils ne font que vendre la mèche.

Oui, le fond du problème est effectivement là. Le "gauchisme culturel" est un allié du libéralisme (la libre circulation des hommes et des marchandises, la suppression des frontières, l'abolition des "civilisations" au profit d'une "culture" transnationale (vidée de sa dimension cognitive et humaniste), l'affaiblissement du lien social, les citoyens transformés en consommateurs et livrés aux injonctions de la publicité et des médias, la montée des communautarismes, etc. Le "destin" de gens comme Cohn-Bendit ou Barroso est très significatif à cet égard. Il s'agit de détruire ce qui reste encore de "scolaire" dans l’École (la "tradition", du latin tradere = transmettre) pour faire en sorte que les individus soient entièrement livrés (privés de toute défense, esprit critique, etc.) au capital mondialisé, au règne unidimensionnel de la marchandise, aux injonctions des "décideurs", des experts en calcul. Et ces journalistes "de Gauche" (l'esprit Nouvel Obs., Libé., etc.), c'est la conviction qu'ils ont d'être "subversifs", branchés, modernes... alors qu'ils sont englués (et qu'ils engluent les autres) dans un conformisme mortifère.
Tout à fait ça ... les "rebellocrates appointés" dirait Muray sont à la solde du Grand Marchand.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "Boum ! Une bombe atomique sur l’Education nationale".

Message par Guillaume le Grand le Mar 30 Sep 2014 - 8:01

@Robin a écrit:
@Moonchild a écrit:
@Pseudo a écrit:J'ai besoin d'information complémentaires, je n'ai pas saisi comment on veut favorisé "l'apprentissage du libre-arbitre, mais également la rencontre avec l'autre" grâce à une ""éducation transnationale", dispensée dans des "établissements-monde"", ni développer le "vivre ensemble" par la création d'un ""réceptacle d'identités préconstituées" qui tiendrait plus souvent compte des "sous-cultures juvéniles et tribales"".
Non, je ne vois pas. Je crains même que tout cela soit contradictoire (enfin, pour autant que je puisse en juger).
Quelqu'un pour m'éclairer ?
Ca a peut-être l'air d'être n'importe quoi, mais ça a au moins le mérite de mettre clairement en évidence le lien entre le libéralisme sociétal et le pédagogisme ; l'un et l'autre finissent par s'appeler mutuellement. François Durpaire et Béatrice Mabillon-Bonfils ne font que vendre la mèche.

Oui, le fond du problème est effectivement là. Le "gauchisme culturel" est un allié du libéralisme (la libre circulation des hommes et des marchandises, la suppression des frontières, l'abolition des "civilisations" au profit d'une "culture" transnationale (vidée de sa dimension cognitive et humaniste), l'affaiblissement du lien social, les citoyens transformés en consommateurs et livrés aux injonctions de la publicité et des médias, la montée des communautarismes, etc. Le "destin" de gens comme Cohn-Bendit ou Barroso est très significatif à cet égard. Il s'agit de détruire ce qui reste encore de "scolaire" dans l’École (la "tradition", du latin tradere = transmettre) pour faire en sorte que les individus soient entièrement livrés (privés de toute défense, esprit critique, etc.) au capital mondialisé, au règne unidimensionnel de la marchandise, aux injonctions des "décideurs", des experts en calcul. Et ces journalistes "de Gauche" (l'esprit Nouvel Obs., Libé., etc.), c'est la conviction qu'ils ont d'être "subversifs", branchés, modernes... alors qu'ils sont englués (et qu'ils engluent les autres) dans un conformisme mortifère.
Tout ce que vous présentez (suppression des frontières, libre circulation des hommes et des marchandises, etc) concerne le libéralisme et vous ne montrez le lien avec ce ''gauchisme culturel'', qu'il faudrait d'ailleurs définir. De quoi parlez vous?

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus

Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvel Obs : "Boum ! Une bombe atomique sur l’Education nationale".

Message par Robin le Mar 30 Sep 2014 - 13:48

@Guillaume le Grand a écrit:
@Robin a écrit:
@Moonchild a écrit:
Ca a peut-être l'air d'être n'importe quoi, mais ça a au moins le mérite de mettre clairement en évidence le lien entre le libéralisme sociétal et le pédagogisme ; l'un et l'autre finissent par s'appeler mutuellement. François Durpaire et Béatrice Mabillon-Bonfils ne font que vendre la mèche.

Oui, le fond du problème est effectivement là. Le "gauchisme culturel" est un allié du libéralisme (la libre circulation des hommes et des marchandises, la suppression des frontières, l'abolition des "civilisations" au profit d'une "culture" transnationale (vidée de sa dimension cognitive et humaniste), l'affaiblissement du lien social, les citoyens transformés en consommateurs et livrés aux injonctions de la publicité et des médias, la montée des communautarismes, etc. Le "destin" de gens comme Cohn-Bendit ou Barroso est très significatif à cet égard. Il s'agit de détruire ce qui reste encore de "scolaire" dans l’École (la "tradition", du latin tradere = transmettre) pour faire en sorte que les individus soient entièrement livrés (privés de toute défense, esprit critique, etc.) au capital mondialisé, au règne unidimensionnel de la marchandise, aux injonctions des "décideurs", des experts en calcul. Et ces journalistes "de Gauche" (l'esprit Nouvel Obs., Libé., etc.), c'est la conviction qu'ils ont d'être "subversifs", branchés, modernes... alors qu'ils sont englués (et qu'ils engluent les autres) dans un conformisme mortifère.
Tout ce que vous présentez (suppression des frontières, libre circulation des hommes et des marchandises, etc) concerne le libéralisme et vous ne montrez le lien avec ce ''gauchisme culturel'', qu'il faudrait d'ailleurs définir. De quoi parlez vous?

Je parle de la connivence objective entre l'idéologie libérale et le "gauchisme culturel". Je fais partie des "vieux" sur ce blog qui ont "fait" mai 68 et qui ont vu la récupération du mouvement et de ses leaders par les "décideurs" européens, par la publicité, par le cool attitude, etc.  Si nous nous bornons à l’École, le fait d'alléger les savoirs, de privilégier "l'épanouissement" des élèves et finalement de préconiser l'utilisation de la bombe atomique pour supprimer le peu de transmission qui reste marche merveilleusement bien avec l'idéologie libérale qui a besoin de consommateurs passifs pour vendre du "temps de cerveau" à Coca-Cola.

A l'époque, nous n'avions pas compris ce qui allait venir, non pas, comme le dit collier de barbe, parce que nous en étions restés à 1914 (je suppose qu'il fait allusion au Traité de Versailles), mais parce que nous nous référions à la Révolution de 1917 en Russie. Et nous avons combattu le stalinisme avec les fantômes de Trotski et de Lénine, la conséquence avec la cause. Tout cela est très loin derrière nous, et vu de 2014, bien naïf, sauf si l'on considère que la chute du stalinisme s'est joué aussi à Gauche, comme c'était l'avis de Vaclav Havel.

Quitte à me griller un peu plus ici, j'avoue avoir emprunté l'expression "gauchisme culturel" à Jean-Pierre Le Goff.

http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/10/24/briser-l-influence-du-gauchisme-culturel_3501777_3232.html
http://www.politique-autrement.org/actu/2013/LeDebat-LeGoff.pdf

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum