Questions de versification

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Questions de versification

Message par diana19 le Sam 27 Sep 2014 - 23:51

Bonjour à tous,

J'ai une question sur le E muet. Faut-il considérer le pluriel "es" comme un e muet ou pas?  et le -ent du pluriel? (quand ils sont suivis d'une voyelle bien sûr) ?

Comment scandez-vous les vers suivants (extrait du Buffet de Rimbaud) ?

De linges odorants et jaunes, de chiffons
De femmes ou d'enfants, de dentelles flétries

Je vois bien qu'il faut compter ces E (linges/ femmes) pour avoir des alexandrins mais quelle est la règle ? J'ai beau la chercher je ne l'ai trouvée nulle part (ou j'ai mal cherché) et je n'ai aucun ouvrage (Embarassed ) sur la poésie.

Merci d'avance pour vos informations.

diana19
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de versification

Message par Audrey le Dim 28 Sep 2014 - 0:04

Ben euh... en fait, il faut faire les liaisons entre "linges" et "odorants", entre "femmes" et "ou"...
La règle ne porte pas sur la graphie "e" mais sur le son "e"... j'expliquais hier à mes 6e justement que le "ent" du pluriel devait être prononcé devant un mot commençant par une voyelle, à cause de la liaison... Rolling Eyes

La règle:
- en finale, l'e est caduc
- dans le vers, l'e n'est pas compté, ni prononcé s'il se trouve devant une voyelle, il est élidé
- dans le vers, l'e est compté s'il est placé devant consonne.


Dernière édition par Audrey le Dim 28 Sep 2014 - 0:06, édité 2 fois

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de versification

Message par vivi1982 le Dim 28 Sep 2014 - 0:04

Je fais la liaison entre linges odorants et, pareil, liaison femmes ou, je prononce le e de dentelles.
Après c'est ce que je fais naturellement, ça ne veut pas dire que c'est ça! Very Happy

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de versification

Message par Audrey le Dim 28 Sep 2014 - 0:06

Mais euh.... sérieusement, j'ai appris ça en collège.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de versification

Message par Audrey le Dim 28 Sep 2014 - 0:14

De/ lin/ge/so/do/rant/set/jau/nes/ de/ chi/ffons
De/ fe/mme/sou/d'en/fants/de/den/tel/les/flé/tries

C'est noté n'importe comment, désolée, mais ça se comprend, je pense...

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de versification

Message par henriette le Dim 28 Sep 2014 - 0:15

@Audrey a écrit:Mais euh.... sérieusement, j'ai appris ça en collège.

Je confirme ce que dit Audrey : c'est bien la règle, toute bête : ces "e" sont suivis de consonnes, donc on les prononce. Où est le problème ? scratch

henriette
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de versification

Message par brown_voodoo le Dim 28 Sep 2014 - 0:58

@henriette a écrit:
@Audrey a écrit:Mais euh.... sérieusement, j'ai appris ça en collège.

Je confirme ce que dit Audrey : c'est bien la règle, toute bête : ces "e" sont suivis de consonnes, donc on les prononce. Où est le problème ? scratch

De plus les alexandrins peuvent t'aider pour savoir combien de syllabes tu dois trouver dans le vers (donc compter les -e ou pas, faire les liaisons ou pas...).

Je m'explique : c'est ce que nous faisons avec mes 6e: généralement nous comptons les syllabes sur deux ou trois vers afin de trouver le mètre (ou les mètres) utilisé(s) dans le poème, puis une fois celui-ci trouvé, nous nous lançons dans la scansion. S'il n'y a pas 12 syllabes nous recherchons l'erreur : c'est souvent un -e non prononcé ou une liaison oubliée qui manque.

brown_voodoo
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de versification

Message par diana19 le Dim 28 Sep 2014 - 2:35

@henriette a écrit:
@Audrey a écrit:Mais euh.... sérieusement, j'ai appris ça en collège.

Je confirme ce que dit Audrey : c'est bien la règle, toute bête : ces "e" sont suivis de consonnes, donc on les prononce. Où est le problème ? scratch

Ben, le problème c'est de penser (à tort) que la consonne doit être dans le mot suivant et non après le "e". pale

Merci pour vos réponses. J'avais bien pensé à la liaison mais je n'étais pas sûre ....



diana19
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de versification

Message par User5899 le Dim 28 Sep 2014 - 4:19

Écoutez un peu de Brassens ou de Brel, ça vous mettra la rythmique dans l'oreille Smile

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de versification

Message par zinzinule le Dim 28 Sep 2014 - 14:01

Et chez Brassens, l'e final est prononcé la plupart du temps ; ça s'appelle un vers féminin et ça s'est prononcé, ça aussi ! Mais bon, je ne sais même pas si les profs ont remarqué que les vers alternent en cadence... et si les ruptures (ou absences) d'alternance sont repérées et analysées comme il se doit.
Audrey, je partage ta perplexité ! Je suis atterrée de voir que parfois, en versification, les profs en savent à peine plus que les élèves.
Je ne jette pas la pierre aux collègues cependant : rares sont les universités à proposer des UE de métrique. Et on trouve des énormités même dans les rapports de jury d'agrégation...
C'est dommage car les connaissances en versification historiques sont vraiment indispensables pour comprendre certains poètes... je pense justement à Rimbaud, fétichiste de la métrique s'il en est !


Dernière édition par zinzinule le Dim 28 Sep 2014 - 14:09, édité 1 fois (Raison : modif)

zinzinule
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de versification

Message par tannat le Dim 28 Sep 2014 - 18:32

@zinzinule a écrit:C'est dommage car les connaissances en versification historiques sont vraiment indispensables pour comprendre certains poètes... je pense justement à Rimbaud, fétichiste de la métrique s'il en est !
Justement, j'ai une question sur ce point précis : en règle générale, il me semble que le sonnet répond à une codification assez stricte (ABBA ABBA CCD EED ou ABBA ABBA CCD EDE), n'est-ce pas ? Or, dans Le Buffet, même s'il respecte l'alternance des rimes féminines et masculines, elles ne sont pas disposées comme cela mais croisées plates croisées (: ABAB ABAB CCD EDE) ; sauriez-vous m'éclairer sur ce point ? Pourquoi ne respecte-t-il pas les "canons" dans ce poème ?

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues

tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de versification

Message par zinzinule le Dim 28 Sep 2014 - 20:47

pour le ccd ede, c'est une variante de ccd eed (de même que ab ba est une variante d'ab ab pour les quatrains avec anticipation de l'écho du second timbre rimique). La variante est moins répandue que la forme de base, mais c'est un sizain assez commun à l'époque de Rimbaud.
Pour les quatrains ab ab cd cd (attention, il faut, en faisant le schéma rimique, marquer le renouvellement des rimes entre les deux quatrains) on en trouve beaucoup chez Baudelaire, qui a essayé pas mal de choses, si bien que le modèle s'est considérablement "assoupli"... Historiquement, dans les sonnets de Ronsard, du Bellay... on ne renouvelait pas les timbres rimiques d'un quatrain à l'autre. Le renouvellement d'un quatrain à l'autre, qui se fait beaucoup depuis Baudelaire (plus tôt, je pense que c'est moins courant, mais à vérifier), a pour effet pour le lecteur de rendre moins sensible la "bascule" du sonnet, c'est-à-dire le passage des quatrains au sizain (qui correspond en général à une rupture sémantique).
On trouve le même agencement de rimes dans les quatrains du Dormeur du val, par exemple ou dans Au cabaret vert.

zinzinule
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de versification

Message par Oudemia le Dim 28 Sep 2014 - 20:57

Le sonnet traditionnel étant bâti sur cinq rimes (les mêmes dans les quatrains), le Dormeur du val est irrégulier de ce point de vue ; pour les tercets, les deux dispositions cohabitent : j'ai appris cela tôt, et je m'efforce de le transmettre à mes élèves.

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de versification

Message par tannat le Dim 28 Sep 2014 - 21:13

Mais ce ne sont pas les tercets qui me surprennent, mesdames, mais plutôt la disposition des deux quatrains en rimes croisées... enfin, quoi qu'il en soit, je vous remercie pour ces réponses.
Zinzinule, ce que je cherchais à comprendre c'était plutôt "l'intérêt" de Rimbaud dans cette "transgression", donc merci (bis).


Dernière édition par tannat le Dim 28 Sep 2014 - 21:25, édité 1 fois

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues

tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de versification

Message par zinzinule le Dim 28 Sep 2014 - 21:23

Encore une fois, à l'époque de Rimbaud, ce n'est plus vraiment une transgression...c'est un lecteur de Baudelaire, il reproduit quelque chose qui a déjà été fait et refait 15 ans auparavant. Quand il veut être transgressif, il l'est beaucoup plus franchement.

zinzinule
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de versification

Message par User5899 le Dim 28 Sep 2014 - 21:44

@tannat a écrit:
@zinzinule a écrit:C'est dommage car les connaissances en versification historiques sont vraiment indispensables pour comprendre certains poètes... je pense justement à Rimbaud, fétichiste de la métrique s'il en est !
Justement, j'ai une question sur ce point précis : en règle générale, il me semble que le sonnet répond à une codification assez stricte (ABBA ABBA CCD EED ou ABBA ABBA CCD EDE), n'est-ce pas ? Or, dans Le Buffet, même s'il respecte l'alternance des rimes féminines et masculines, elles ne sont pas disposées comme cela mais croisées plates croisées (: ABAB ABAB CCD EDE) ; sauriez-vous m'éclairer sur ce point ? Pourquoi ne respecte-t-il pas les "canons" dans ce poème ?
Beaucoup de sonnets des Fleurs du mal ont des quatrains en rimes alternées. Les poètes cherchent, expérimentent.

Pour Zinzinule, je ne sais pas qui vous êtes, mais votre petite pique fielleuse sur les profs qui, si ça se trouve, ne savent pas analyser la métrique, comment dire ? furieux

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de versification

Message par tannat le Dim 28 Sep 2014 - 22:06

Et bien, merci aussi à vous aussi, Cripure, je relis justement Les Fleurs de mal en ce moment ; il va d'ailleurs falloir que je renouvelle mon édition qui date un peu...
J'ai cru qu'il fallait chercher plus que ça quand j'ai lu :
@zinzinule a écrit:Rimbaud, fétichiste de la métrique


De toute façon, je trouve toujours intéressant de vous lire (tous, hein).

_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues

tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de versification

Message par Osmie le Dim 28 Sep 2014 - 22:14

@diana19 a écrit:
@henriette a écrit:
@Audrey a écrit:Mais euh.... sérieusement, j'ai appris ça en collège.

Je confirme ce que dit Audrey : c'est bien la règle, toute bête : ces "e" sont suivis de consonnes, donc on les prononce. Où est le problème ? scratch

Ben, le problème c'est de penser (à tort) que la consonne doit être dans le mot suivant et non après le "e".  pale

Merci pour vos réponses. J'avais bien pensé à la liaison mais je n'étais pas sûre ....


Tu peux te procurer le livre de Mazaleyrat, Les éléments de métrique française, il est clair et complet.
Il y a des tas de choses que des professeurs débutants n'ont jamais apprises dans le secondaire et jamais étudiées à la fac ; le tout est d'être au point le plus vite et le mieux possible. fleurs

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de versification

Message par User5899 le Dim 28 Sep 2014 - 22:18

Sois sage, Ô ma douleur, et tiens-toi plus tranquille :
Tu réclamais le soir, il descend : le voici.
Une atmosphère obscure enveloppe la ville,
Aux uns portant la paix, aux autres le souci.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de versification

Message par Audrey le Dim 28 Sep 2014 - 22:20

Ou sinon, autre référence claire et pas chère: La versification appliquée aux textes de Michèle Aquien, collection 128, éd. Armand Colin.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.

Signez la pétition pour sauver les langues anciennes! Clic!

Audrey
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de versification

Message par tannat le Dim 28 Sep 2014 - 22:29

-"Soyez béni, mon Dieu, qui donnez la souffrance
Comme un divin remède à nos impuretés
Et comme la meilleure et la plus pure essence
Qui prépare les forts aux saintes voluptés !


Voilà celui qui me ressemble le plus :
La sottise, l'erreur, le péché, la lésine,
Occupent nos esprits et travaillent nos corps,
Et nous alimentons nos aimables remords,
Comme les mendiants nourrissent leur vermine.


_________________
« Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.  » Samuel Beckett
« C'est un malheur que les hommes ne puissent d'ordinaire posséder aucun talent sans avoir quelque envie d'abaisser les autres.» Vauvenargues

tannat
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de versification

Message par Nita le Dim 28 Sep 2014 - 22:37



grillée par Janne....

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de versification

Message par diana19 le Dim 28 Sep 2014 - 23:56

Merci pour les ouvrages proposés. Je vais me les procurer rapidement.

diana19
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum