Cas d'une élève qui veut arrêter le latin en cours d'année

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Cas d'une élève qui veut arrêter le latin en cours d'année

Message par Oudemia le Dim 28 Sep 2014 - 10:37

@mathmax a écrit:J'ai vécu l'inverse avec mon fils : l'enseignante voulait à toute force s'en débarrasser car il était odieux, je voulais par principe qu'il continue, quitte à être collé toutes les semaines s'il persistait dans son comportement.
Bravo à toi ! veneration

Oudemia
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas d'une élève qui veut arrêter le latin en cours d'année

Message par Iphigénie le Dim 28 Sep 2014 - 10:43

@Oudemia a écrit:Rappelons l'histoire de l'option :
- les doyens du forum pouvaient commencer le latin en 6e -et on était sur des rails jusqu'au bac, pas question d'en sortir-, y ajouter le grec en 4e
- pendant longtemps ensuite il y a eu le choix, mais seulement en 4e désormais, de commencer latin ou grec (dans de rares établissements les deux à la fois) -une "initiation au latin" ayant plus ou moins lieu en fin de 5e, ça a été le cas pour beaucoup d'entre vous
- pour les plus jeunes du forum : François Bayrou a introduit l'étude (pas l'initiation) du latin en 5e, avec un horaire réduit, et repoussé le grec en 3e.
Spoiler:
Cette année-là, dans la classe de ma collègue "eh, les copains, ça sera plus facile qu'une troisième année de latin"

Voilà, Oudémia! le grec en troisième a voulu sauver les lettres classiques en recréant la possibilité de suivre les deux parcours conjointement à partir de la troisième mais les établissements n'ont pas appliqué cette possibilité ils l'ont transformée en un truc absurde où prenaient le grec à la place du latin ceux qui n'arrivaient pas à suivre le latin.
Les deux matières se sont auto-détruites. Et le grec a de ce fait disparu en lycée.

Oudémia quand tu dis" le latin en sixième jusqu'au bac pas question d'en sortir" c'est parce qu'être dans la classe latin c'était la voie royale, le latin jouait le rôle qu'ont pris ensuite les maths et aujourd'hui les classes bilingues, trilingues , euros, les langues rares, les options marginales selon les régions, les districts les établissements, les boîtes privées: on n'a pas supprimé la sélection on l'a rendue opaque pour les classes populaires non averties, c'est tout: belle démocratisation.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas d'une élève qui veut arrêter le latin en cours d'année

Message par Lefteris le Dim 28 Sep 2014 - 10:52

@Iphigénie a écrit:De façon générale tout ce qui est optionnel (c'est vrai aussi pour la musique par exemple en lycée) est massacré: tout ce qui dépasse, en somme, le grand "vivre ensemble" fourre-tout. Et qui coûte cher.
Ce qui est miraculeux c'est qu'il y ait encore des élèves en latin ou euro ou musique dans le public: c'est dire si la bête résiste. Mais combien de temps?
Je suis persuadé que certains, même dans les sphères distinguées de l'E.N., disent que c'est important pour la forme, par langue de bois, et sont non seulement indifférents, mais désireux de voir disparaître les LA, qui leur sont insupportables. On le voit ça et là à de nombreux indices  quand des journaleux, voix de leurs maîtres, se lâchent sur  les options déconnectées de la "modernité", l'"élitisme", l'apprentissage de mémoire "dépassé", le temps scolaire (toujours trop lourd), etc. Le regretté Descoings avait eu le mérite de le dire  sans ambage, il voulait la disparition de ces matières pour faire du soutien.

S'il y avait vraiment volonté de remettre les langues anciennes à leur place, (au moins le latin, langue-mère), ça serait déjà réglé par des moyens simples, qui ne demanderaient qu'une circulaire : option survalorisée dès le brevet, horaires "normaux" (les autres en étude permanence , tant pis), classe de latinistes dont on serait viré  en cas de caprice consistant à ne plus vouloir bosser. Aujourd'hui ,  on prend encore le latin pour essayer  d'éviter les classes les pires, car même avec la mise en "barrettes", en jouant sur une autre langue (allemand au hasard) , petit à petit les possibilités de constitution des classes se limitent (raison pour laquelle on aussi  a de très mauvais élèves , et très pénibles dans les collèges "hétérogènes", où certains parents sont au courant et collent leur petite merveille dans ce qu'on leur a dit être le meilleur).

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas d'une élève qui veut arrêter le latin en cours d'année

Message par Korémuse le Dim 28 Sep 2014 - 11:02

[quote="Lefteris"][quote="Iphigénie"]
. "Aujourd'hui ,  on prend encore le latin pour essayer  d'éviter les classes les pires,"
Chez nous , depuis longtemps, il n' y a plus de classe de latinistes, de classe bilangue (anglais, allemand dès la 6eme) . Ils sont répartis par groupe de deux ou trois élèves dans les 6 ou 7 classes. Idem au lycée, les 7 élèves sont répartis dans 3 classes différentes !! ce qui a posé des pbs redoutables d'emploi du temps !

Korémuse
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas d'une élève qui veut arrêter le latin en cours d'année

Message par Lefteris le Dim 28 Sep 2014 - 11:10

@Korémuse a écrit:
@Lefteris a écrit:
@Iphigénie a écrit:
. "Aujourd'hui ,  on prend encore le latin pour essayer  d'éviter les classes les pires,"
Chez nous , depuis longtemps, il n' y a plus de classe de latinistes, de classe bilangue (anglais, allemand dès la 6eme) . Ils sont répartis  par groupe de deux ou trois  élèves dans les 6 ou 7 classes. Idem au lycée, les 7 élèves sont répartis dans 3 classes différentes !! ce qui a posé des pbs redoutables d'emploi du temps !
Oui, mais les gens tentent le coup. En plus, dans mon établissement , il n'y a que quatre divisions par niveau, donc peu à peu, ça devient insoluble de répartir tout le monde. Avec la combinaison allemand latin ou bilangue + latin , ou euro-latin , on se retrouve à partir de la 4ème avec deux classes moins affreuses que les autres, et en 3ème ça resserre encore plus avec la classe DP3 . Bon , on a un stock suffisant d'élèves pénibles pour pourrir quand même toutes les classes (on est autour de 60 % de réussite à la guignolade nommée brevet, ça parle, et un peu un peu moins de 50 % en passage en 2de GT, où l'on en "donne leur chance " quand même à des élèves ayant 6 ou 7 de moyenne en maths ou en français Rolling Eyes ).

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas d'une élève qui veut arrêter le latin en cours d'année

Message par elisa18 le Dim 28 Sep 2014 - 11:18

@Iphigénie a écrit:
alors autant que les matières optionnelles le soient vraiment.
elles le sont: tu n'es pas obligé de choisir le latin.
Mais si tu choisis l'option, son enseignement est alors tout aussi obligatoire que le français ou l'histoire.
Une option, ce n'est pas Carrefourmarket: j'y vais quand je veux, sinon je vais chez Leclerc.
SI on suit ton raisonnement, un élève pourrait aussi choisir en cours d'année de venir dans l'option: on fait portes ouvertes?

Je suis tout à fait d'accord!
J'ai le cas cette année en ... 5°! Mademoiselle est venue aux 2 premiers cours, puis a demandé d'arrêter car cela ne lui plaisait pas! Elle en a aussi parlé à sa prof principale, la mère est venue me voir,  puis elle est allée voir la principale... Nous avons été cohérents: elle doit poursuivre, elle a choisi l'option en juin dernier, les parents ont signé la demande d'inscription... Vendredi après midi, l'élève vient me voir: "madame, je ne viendrai plus en latin, la principale est au courant" Evil or Very Mad Et effectivement, je trouve dans mon casier une lettre de la mère adressée à la principale: "ma fille désire arrêter le latin et prendre l'option anglais international l'année prochaine. Je vous remercie d'en prendre note..."
1) On ne nous demande plus s'il est possible d'arrêter, on nous demande d'en prendre note!
2) L'anglais international doit être l'anglais euro! je vais me faire un plaisir de signaler à mes collègues l'attitude de cette jeune fille, car il peut très bien leur arriver la même chose l'an prochain. De toute façon, ce n'était pas un argument: latin et anglais auro sont cumulables!
3) la vraie raison est que ses copines ne font pas de latin: il est tellement plus intéressant d'être dans la cour ou de sortir plus tôt le soir!
Je lui ai déjà mis une note de lecture (5/5, c'est dommage), j'espère qu'elle apparaîtra sur le bulletin que je puisse mettre une appréciation!

elisa18
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cas d'une élève qui veut arrêter le latin en cours d'année

Message par Iphigénie le Dim 28 Sep 2014 - 11:29

Oui Elisa, la direction a plié devant les parents un peu insistants, j'ai connu cela aussi.
D'où le bulletin dûment rempli (et en seconde ça peut attirer l'attention dans les dossiers post-bacs, si tant est que... Rolling Eyes  Rolling Eyes , quand même).
En juin pour la première fois depuis plus de vingt ans dans le même établissement, la direction nous a demandé de jeter un oeil sur la formation des classes: j'ai été frappée par le fait que l'on avait plus de cinquante courriers souvent signés des élèves eux-mêmes, qui demandaient "d'être avec machin" ou de "ne pas être avec truc" toujours sur des motifs hyper sérieux (c'est toujours pour "travailler mieux", of course). Et on répond à leurs demandes!
On va bientôt faire tous les cours portes ouvertes: vient et repart qui veut (en septembre c'est un peu ça: on a des tas d'élèves qui changent encore de classe une semaine après la rentrée scolaire, par exemple dans ma première un grand gaillard d'un mètre quatre-vingts qui est venu me dire la larme à l'oeil qu'il n'était pas bien dans cette classe" parce que tous ses copains étaient dans l'autre et qu'ici il était tout seul et n'avait pas d'amis": je lui ai dit d'attendre quinze jours pour en avoir de nouveaux, mais la direction l'a illico presto changé de classe pour qu'il retrouve ses potes). Suspect Suspect C'est le "care"...

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum