Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par Bizardouille le Mar 30 Sep - 6:12

Et mes anciens 6e qui viennent me dire "on peut pas revenir avec vous ! on veut !" toutes les 5min....

Et parfois devant ma collègue, je me sens très gênée du coup... Je leur dis "non va en classe" mais bon vis-à-vis de ma collègue...

Et mes nouveaux 4è qui me disent "oh c'est bien avec vous on comprend !" pareil, une gêne vis à vis de ma collègue...

Bizardouille
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par nicolin le Mar 30 Sep - 6:33

@Daphné a écrit:
@nicolin a écrit:J'ai eu une expérience similaire il y a 2 ans avec un collègue contractuel en maths.
En vie de classe, les élèves énuméraient toutes ses excentricités. Pendant l'heure de vie de classe, je laissais d'ailleurs émerger toutes les remarques que les élèves faisaient à propos de l'ensemble des collègues. Assez rapidement, les élèves arrivaient à nuancer mutuellement leurs propos en faisant la part de ce qu'ils imaginaient, de ce qui appartenait au caractère des collègues, de ce qu'ils déformaient pour mettre leurs profs sur le grill... Enfin, après distillation, j'ai discuté avec les différents collègues de ce qui, dans leur comportement, avait choqué les élèves. Libre à eux de modifier certaines choses, d'en atténuer, ou de se raidir : il ne s'agit que d'un feedback où on ne répète pas tout, mais qui peut être utile dans tous les cas : le collègue exagère ou il est en difficulté, il a l'opportunité de rectifier, et pour des collègues plus "mainstream", c'est après tout l'occasion de modifier leur pratique, s'ils le souhaitent, en s'appuyant sur la perception des élèves. Pour ce qui est des collègues trop rigides y compris dans leurs erreurs, la fréquentation même des élèves va continuer à les sanctionner, avant même la hiérarchie.
Ce fut d'ailleurs le cas de ce collègue de maths, qui ne comprenait pas que les remarques pouvaient tout de même renvoyer à des points "améliorables" ou du moins modifiables de sa pratique.

A poster dans "j'hallucine" affraid

En fait, ce que je rapporte aux profs n'est pas relatif à leur pratique pédagogique. Je parle bien de comportements (voir plus haut). Et j'ajoute que je ne me pose en juge ni avec les collègues ni avec les élèves. Cela paraît logique non ? Cette heure est aussi l'occasion de montrer aux élèves qu'ils ont des représentations [des profs] et qu'elles sont nourries de leur imaginaire juvénile - ce qu'ils parviennent à élaborer ensemble - en HVC, on peut aussi dénouer des situations de harcèlement entre élèves, et il faut bien en passer par l'évocation de ce qui se fait, et la confrontation des points de vue. Exclure les profs de la "vie" de l'école, ça fait un sacré pan en moins non ?

Et quand je parle des "remarques" il s'agit de celle des élèves, pas des miennes.


Dernière édition par nicolin le Mar 30 Sep - 7:54, édité 1 fois

nicolin
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par pitchounette le Mar 30 Sep - 7:04

@zeprof a écrit: J'ajoute que s'ils ont un souci avec lui ils ont des délégués qui peuvent aller lui parler à la fin d'une de ses heures de cours, afin d'éviter l'effet masse d'une classe qui se rue sur un professeur.
même réplique que toi.
Je garde un très mauvais souvenir d'une PP qui demandait ouvertement à ses élèves comment cela se passait dans mon cours! Elle voulait savoir comment la petite nouvelle s'en sortait avec SA classe. Certains en profitaient pour foutre le bazar et lui dire "elle a pas su gérer". Un jour j'ai remis les points sur les I devant les élèves. Après je suis allée voir cette PP. J'ai remis les points sur les I à l'inter-cours. Tout le monde m'a entendu!

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par pasteque le Mar 30 Sep - 7:08

@Bizardouille a écrit:Et mes anciens 6e qui viennent me dire "on peut pas revenir avec vous ! on veut !" toutes les 5min....

Et parfois devant ma collègue, je me sens très gênée du coup... Je leur dis "non va en classe" mais bon vis-à-vis de ma collègue...

Et mes nouveaux 4è qui me disent "oh c'est bien avec vous on comprend !" pareil, une gêne vis à vis de ma collègue...

Enfin ça, ils le disent tous, et à la fin de l'année, ils diront pareil à ta collègue...

pasteque
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par Iphigénie le Mar 30 Sep - 7:11

@Bizardouille a écrit:Et mes anciens 6e qui viennent me dire "on peut pas revenir avec vous ! on veut !" toutes les 5min....

Et parfois devant ma collègue, je me sens très gênée du coup... Je leur dis "non va en classe" mais bon vis-à-vis de ma collègue...

Et mes nouveaux 4è qui me disent "oh c'est bien avec vous on comprend !" pareil, une gêne vis à vis de ma collègue...
T'inquiète, ils feront pareil l'an prochain.
QUand tu auras mon âge tu auras même le parent qui vient te dire que le prof de l'an dernier était beaucoup mieux que toi et notait mieux et touçatouça.....
Spoiler:
et là tu auras le plaisir de lui apprendre que.... c'était toi aussi Laughing  Laughing  Laughing

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par Thalia de G le Mar 30 Sep - 8:08


Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par stratus31 le Mar 30 Sep - 9:07

Cripure a écrit:Un collègue
-contractuel
-pas intégré
-qui ne va pas en salle des profs...
Mais c'est ignoble !
Comment ose-t-on mettre en face des nenfants un monstre pareil ?
En plus, il est prof de maths et il donne des formules ?
Nanméouvaton !!

L'année dernière, j'étais :
- contractuelle,
- pas intégrée (c'est plus un trait de caractère qu'autre chose d'ailleurs, ya rien à faire, je ne suis pas sociable Very Happy ),
- jamais dans la salle des profs (pas le temps, pas sur mon chemin non plus),
- fréquemment obligée de faire copier bêtement un power point à certaines classes ch... histoire qu'il reste quelque chose dans leur cahier à la fin de la séance

Et j'ai évité le bûcher!
(et même que j'avais des élèves volontaires pour faire du travail supplémentaire facultatif, si si...)

En même temps, c'étais moi ou personne, donc... Twisted Evil

stratus31
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par stratus31 le Mar 30 Sep - 9:09

@Chopin a écrit:
@Daphné a écrit:Que si problème il y a , c'est le CDE qui doit gérer et pas toi.
Le CDE peut demander une inspection afin que le collègue soit vu et conseillé par un IPR de la discipline.

Certes mais en attendant, j'ai le droit pratiquement à tous les cours à une réflexion sur les cours avec ce prof. Je leur réponds que cela ne me regarde pas, que je n'ai pas à juger le contenu d'un cours auquel je n'assiste pas mais il n'y a rien à faire.

J'ai essayé de parler à ce collègue il y a 1 semaine et demi et il m'a sorti qu'il était là pour le fric afin de financer sa thèse. Même les élèves très sages se mettent dans son cours à bavarder tellement ils s'ennuient. Ce n'est pas vivable pour eux !

En gros, j'attends que des parents se plaignent au CDE ?

En même temps, enseignant c'est d'abord un travail

stratus31
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par stratus31 le Mar 30 Sep - 9:11

@mathmax a écrit:
@Chopin a écrit:
@Daphné a écrit:Que si problème il y a , c'est le CDE qui doit gérer et pas toi.
Le CDE peut demander une inspection afin que le collègue soit vu et conseillé par un IPR de la discipline.

Certes mais en attendant, j'ai le droit pratiquement à tous les cours à une réflexion sur les cours avec ce prof. Je leur réponds que cela ne me regarde pas, que je n'ai pas à juger le contenu d'un cours auquel je n'assiste pas mais il n'y a rien à faire.

J'ai essayé de parler à ce collègue il y a 1 semaine et demi et il m'a sorti qu'il était là pour le fric afin de financer sa thèse. Même les élèves très sages se mettent dans son cours à bavarder tellement ils s'ennuient. Ce n'est pas vivable pour eux !

En gros, j'attends que des parents se plaignent au CDE ?

Voilà. Et s'il est pédagogue, le CDE saura leur expliquer que différents gouvernements, secondés par les associations de parents d'élèves ont si bien dégradé les conditions de notre métier qu'on ne trouve plus beaucoup de candidats. Qu'on est donc en situation de pénurie. Qu'en situation de pénurie, on ne peut pas faire le difficile. Que le mieux est de dire merci au contractuel qui accepte de venir devant leurs enfants, parce que si on le vire ou le décourage, il faudra longtemps avant d'en trouver un autre. Que leurs enfants n'ont plus qu'à essayer de tirer le meilleur des cours qui leur sont dispensés.

+ 1 !

stratus31
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par Longyearbyen's lover le Mar 30 Sep - 9:46

C'est ici que l'expression : "no life" prend tout son sens. Si on a le temps de faire sa petite concierge, tant avec les élèves qu'avec les collègues, c'est qu'on n'a pas grand chose d'autre à faire.

Et si le rôle du prof principal était d'orienter correctement les élèves, au seul vu de leurs résultats scolaires ?
Ce travail, à lui seul, justifierait la prime PP. Le reste n'est que bavardages et billevesées.

Longyearbyen's lover
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par nicolin le Mar 30 Sep - 10:15

@Longyearbyen's lover a écrit:  C'est ici que l'expression : "no life" prend tout son sens. Si on a le temps de faire sa petite concierge, tant avec les élèves qu'avec les collègues, c'est qu'on n'a pas grand chose d'autre à faire.
 
 Et si le rôle du prof principal était d'orienter correctement les élèves, au seul vu de leurs résultats scolaires ?
 Ce travail, à lui seul, justifierait la prime PP. Le reste n'est que bavardages et billevesées.


Et lorsque des adolescents te parlent de quelque chose qui les gêne en vie de classe - que ce soit du fait ou pas d'un collègue - ça te fait pas mal, en tant qu'adulte, de leur dire que ça ne te regarde pas ? Tu leur réponds que t'es pas un "no life" et que donc tu as d'autres chats à fouetter ?
Evidemment qu'il ne s'agit pas d'attenter au prestige d'un collègue gratuitement ou bien même d'amener involontairement de l'eau au moulin des élèves, mais je ne vois pas trop l'idée force derrière le réflexe de botter en touche. Dans vie de classe il y a vie ("life" quoi), et précisément c'est un espace pour réfléchir aux limites aussi. Après, si tu préfères des cadres administratifs rigides qui te soulagent de décider ou de communiquer, c'est ton problème, mais ça n'interdit à personne de réfléchir à la façon de parler à des adolescents et de s'inscrire dans une institution.

Je suis comme toi, je n'aime pas du tout les "concierges" qui collent des étiquettes péjoratives sur des collègues, des élèves ou des interlocuteurs sur une simple impression ou par un mouvement d'humeur.

nicolin
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par Dinaaa le Mar 30 Sep - 10:55

Je n'ai jamais fait de vie de classe  et j'ai toujours su orienter les élèves qui avaient un pbl vers la bonne personne (globalement : CDE pour les pbl administratifs, CPE pour les pbl relationnels entre gnômes, infirmière pour les pbl d'ado, assistante sociale pour les pbl familiaux).
Le rôle du PP est d'assurer le suivi des résultats scolaires et du comportement des élèves d'une classe donnée et non de leur donner la main pour écouter leurs jérémiades.


Dernière édition par Dinaaa le Mar 30 Sep - 10:58, édité 1 fois

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par Leclochard le Mar 30 Sep - 10:56

@Daphné a écrit:
@nicolin a écrit:J'ai eu une expérience similaire il y a 2 ans avec un collègue contractuel en maths.
En vie de classe, les élèves énuméraient toutes ses excentricités. Pendant l'heure de vie de classe, je laissais d'ailleurs émerger toutes les remarques que les élèves faisaient à propos de l'ensemble des collègues. Assez rapidement, les élèves arrivaient à nuancer mutuellement leurs propos en faisant la part de ce qu'ils imaginaient, de ce qui appartenait au caractère des collègues, de ce qu'ils déformaient pour mettre leurs profs sur le grill... Enfin, après distillation, j'ai discuté avec les différents collègues de ce qui, dans leur comportement, avait choqué les élèves. Libre à eux de modifier certaines choses, d'en atténuer, ou de se raidir : il ne s'agit que d'un feedback où on ne répète pas tout, mais qui peut être utile dans tous les cas : le collègue exagère ou il est en difficulté, il a l'opportunité de rectifier, et pour des collègues plus "mainstream", c'est après tout l'occasion de modifier leur pratique, s'ils le souhaitent, en s'appuyant sur la perception des élèves. Pour ce qui est des collègues trop rigides y compris dans leurs erreurs, la fréquentation même des élèves va continuer à les sanctionner, avant même la hiérarchie.
Ce fut d'ailleurs le cas de ce collègue de maths, qui ne comprenait pas que les remarques pouvaient tout de même renvoyer à des points "améliorables" ou du moins modifiables de sa pratique.

A poster dans "j'hallucine" affraid

Du grand délire.
C'est quoi, ces heures de vie de classe où les collègues se vont démolir par les élèves pour soi-disant améliorer leurs pratiques ou "s'améliorer" (sic) ?
c'est quoi, cette idée qu'on est sanctionné par les élèves, quand on n'a pas le bon comportement ?


_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par nicolin le Mar 30 Sep - 11:07

@Leclochard a écrit:
@Daphné a écrit:
@nicolin a écrit:J'ai eu une expérience similaire il y a 2 ans avec un collègue contractuel en maths.
En vie de classe, les élèves énuméraient toutes ses excentricités. Pendant l'heure de vie de classe, je laissais d'ailleurs émerger toutes les remarques que les élèves faisaient à propos de l'ensemble des collègues. Assez rapidement, les élèves arrivaient à nuancer mutuellement leurs propos en faisant la part de ce qu'ils imaginaient, de ce qui appartenait au caractère des collègues, de ce qu'ils déformaient pour mettre leurs profs sur le grill... Enfin, après distillation, j'ai discuté avec les différents collègues de ce qui, dans leur comportement, avait choqué les élèves. Libre à eux de modifier certaines choses, d'en atténuer, ou de se raidir : il ne s'agit que d'un feedback où on ne répète pas tout, mais qui peut être utile dans tous les cas : le collègue exagère ou il est en difficulté, il a l'opportunité de rectifier, et pour des collègues plus "mainstream", c'est après tout l'occasion de modifier leur pratique, s'ils le souhaitent, en s'appuyant sur la perception des élèves. Pour ce qui est des collègues trop rigides y compris dans leurs erreurs, la fréquentation même des élèves va continuer à les sanctionner, avant même la hiérarchie.
Ce fut d'ailleurs le cas de ce collègue de maths, qui ne comprenait pas que les remarques pouvaient tout de même renvoyer à des points "améliorables" ou du moins modifiables de sa pratique.

A poster dans "j'hallucine" affraid

Du grand délire.
 C'est quoi, ces heures de vie de classe où les collègues se vont démolir par les élèves pour soi-disant améliorer leurs pratiques ou "s'améliorer" (sic) ?
c'est quoi, cette idée qu'on est sanctionné par les élèves, quand on n'a pas le bon comportement ?


Je précise : avec les élèves , j'"élague" ce que les élèves pensent de tel ou tel collègue. Je transmets diplomatiquement. Si le collègue veut en tenir compte / ou pas, cela lui appartient. S'il ne souhaite pas savoir ce que les élèves pensent ou ressentent dans son cours, OK. Je ne suis qu'un messager et je n'exerce aucun regard, je ne fais que transmettre, et je le redis, de façon édulcorée. Il n'y a aucun retour de ma part vers les élèves.
La sanction des élèves dont je parle, c'est bien une situation de conflit qui existe déjà et se pérennise parce que le dialogue est impossible.
Le délire, c'est ta lecture de ce que j'ai écrit.

nicolin
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par Cath le Mar 30 Sep - 11:14

Pas d'HVC car pas de buget pour nous les payer.

Mais même ainsi, on entend des tonnes en temps que PP. Personnellement, je renvoie systématiquement les élèves à leur comportement afin qu'ils voient que bien souvent, le comportement de leur professeur est en réaction à leur attitude.
Ça me permet de leur conseiller de commencer par être irréprochables (ce qu'ils finissent par reconnaitre ne pas être) avant de se plaindre.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par nicolin le Mar 30 Sep - 11:28

@Cath a écrit:Pas d'HVC car pas de buget pour nous les payer.

Mais même ainsi, on entend des tonnes en temps que PP. Personnellement, je renvoie systématiquement les élèves à leur comportement afin qu'ils voient que bien souvent, le comportement de leur professeur est en réaction à leur attitude.
Ça me permet de leur conseiller de commencer par être irréprochables (ce qu'ils finissent par reconnaitre ne pas être) avant de se plaindre.

Tout à fait !

nicolin
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par JEMS le Mar 30 Sep - 13:31

@nicolin a écrit:
@Daphné a écrit:
@nicolin a écrit:J'ai eu une expérience similaire il y a 2 ans avec un collègue contractuel en maths.
En vie de classe, les élèves énuméraient toutes ses excentricités. Pendant l'heure de vie de classe, je laissais d'ailleurs émerger toutes les remarques que les élèves faisaient à propos de l'ensemble des collègues. Assez rapidement, les élèves arrivaient à nuancer mutuellement leurs propos en faisant la part de ce qu'ils imaginaient, de ce qui appartenait au caractère des collègues, de ce qu'ils déformaient pour mettre leurs profs sur le grill... Enfin, après distillation, j'ai discuté avec les différents collègues de ce qui, dans leur comportement, avait choqué les élèves. Libre à eux de modifier certaines choses, d'en atténuer, ou de se raidir : il ne s'agit que d'un feedback où on ne répète pas tout, mais qui peut être utile dans tous les cas : le collègue exagère ou il est en difficulté, il a l'opportunité de rectifier, et pour des collègues plus "mainstream", c'est après tout l'occasion de modifier leur pratique, s'ils le souhaitent, en s'appuyant sur la perception des élèves. Pour ce qui est des collègues trop rigides y compris dans leurs erreurs, la fréquentation même des élèves va continuer à les sanctionner, avant même la hiérarchie.
Ce fut d'ailleurs le cas de ce collègue de maths, qui ne comprenait pas que les remarques pouvaient tout de même renvoyer à des points "améliorables" ou du moins modifiables de sa pratique.

A poster dans "j'hallucine" affraid

En fait, ce que je rapporte aux profs n'est pas relatif à leur pratique pédagogique. Je parle bien de comportements (voir plus haut). Et j'ajoute que je ne me pose en juge ni avec les collègues ni avec les élèves. Cela paraît logique non ? Cette heure est aussi l'occasion de montrer aux élèves qu'ils ont des représentations [des profs] et qu'elles sont nourries de leur imaginaire juvénile - ce qu'ils parviennent à élaborer ensemble - en HVC, on peut aussi dénouer des situations de harcèlement entre élèves, et il faut bien en passer par l'évocation de ce qui se fait, et la confrontation des points de vue. Exclure les profs de la "vie" de l'école, ça fait un sacré pan en moins non ?

Et quand je parle des "remarques" il s'agit de celle des élèves, pas des miennes.

Gné Je pense que j'aurais très mal réagi à ce type de pratique...

_________________

JEMS
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par nicolin le Mar 30 Sep - 13:43

J'envisage aussi d'organiser des séances d'autocritique à l'intérieur d'un cercle formé par les élèves doublé par celui de leurs parents. Bien sûr, seuls les collègues volontaires participeraient.

nicolin
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par skindiver le Mar 30 Sep - 13:59

J'ai parcouru rapidement ce fil et je trouve ça un peu stupéfiant. En gros tout le monde dit qu'il faut fermer les yeux devant tout ce qui se passe dans les autres classes.

Il y a des profs qui sont des catastrophes pour les élèves , en général le CDE en est rapidement informé et fait ce qu'il faut faire.

Dans un bahut ou j'avais fait un remplacement quand j'avais commencé à enseigner, des élèves filles de plusieurs classes étaient venu me dire que j'étais mieux que leur ancien professeur car lui était étrange, et en effet il avait un comportement très particulier avec les jeunes filles....Il faut fermer les yeux?

Après je ne me verrai pas balancer sur un prof à mon chef de si il est compétent ou non, ce n'est pas de mon ressors, mais en salle des profs on discute bien par moment et on s'en rend bien compte de certains qui sont totalement à coté de la plaque et qui sont à mon avis toxiques pour les apprentissages. Le retard accumulé en maths en 4eme ou en 3eme à mon avis ne se rattrape pas facilement.

On a bien une collègue de français qui fait des fautes d'orthographe à chaque phrase, et sur les bulletins (ainsi que dans les mots qu'elle met dans le carnet de correspondance des élèves)Il y a bien un soucis non?

skindiver
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par Leclochard le Mar 30 Sep - 14:00

@nicolin a écrit:J'envisage aussi d'organiser des séances d'autocritique à l'intérieur d'un cercle formé par les élèves doublé par celui de leurs parents. Bien sûr, seuls les collègues volontaires participeraient.

Où vas-tu chercher toutes tes idées ? Suspect

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par JaneB le Mar 30 Sep - 14:00

là , tu plaisantes ? Razz Laughing

JaneB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par Lilypims le Mar 30 Sep - 14:02

osteoboy a écrit:J'ai parcouru rapidement ce fil et je trouve ça un peu stupéfiant. En gros tout le monde dit qu'il faut fermer les yeux devant tout ce qui se passe dans les autres classes.

Il y a des profs qui sont des catastrophes pour les élèves , en général le CDE en est rapidement informé et fait ce qu'il faut faire.

Dans un bahut ou j'avais fait un remplacement quand j'avais commencé à enseigner, des élèves filles de plusieurs classes étaient venu me dire que j'étais mieux que leur ancien professeur car lui était étrange, et en effet il avait un comportement très particulier avec les jeunes filles....Il faut fermer les yeux?

Après je ne me verrai pas balancer sur un prof à mon chef de si il est compétent ou non, ce n'est pas de mon ressors, mais en salle des profs on discute bien par moment et on s'en rend bien compte de certains qui sont totalement à coté de la plaque et qui sont à mon avis toxiques pour les apprentissages. Le retard accumulé en maths en 4eme ou en 3eme à mon avis ne se rattrape pas facilement.

On a bien une collègue de français qui fait des fautes d'orthographe à chaque phrase, et sur les bulletins (ainsi que dans les mots qu'elle met dans le carnet de correspondance des élèves)Il y a bien un soucis non?

Ce n'est pas à nous d'agir, d'examiner ou de commenter le cours ou le comportement d'un collègue mais au CDE. D'ailleurs, tu le dis toi-même.


Dernière édition par Lilypims le Mar 30 Sep - 14:03, édité 1 fois

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par Leclochard le Mar 30 Sep - 14:02

osteoboy a écrit:J'ai parcouru rapidement ce fil et je trouve ça un peu stupéfiant. En gros tout le monde dit qu'il faut fermer les yeux devant tout ce qui se passe dans les autres classes.

Il y a des profs qui sont des catastrophes pour les élèves , en général le CDE en est rapidement informé et fait ce qu'il faut faire.

Dans un bahut ou j'avais fait un remplacement quand j'avais commencé à enseigner, des élèves filles de plusieurs classes étaient venu me dire que j'étais mieux que leur ancien professeur car lui était étrange, et en effet il avait un comportement très particulier avec les jeunes filles....Il faut fermer les yeux? Après je ne me verrai pas balancer sur un prof à mon chef de si il est compétent ou non, ce n'est pas de mon ressors, mais en salle des profs on discute bien par moment et on s'en rend bien compte de certains qui sont totalement à coté de la plaque et qui sont à mon avis toxiques pour les apprentissages. Le retard accumulé en maths en 4eme ou en 3eme à mon avis ne se rattrape pas facilement.

On a bien une collègue de français qui fait des fautes d'orthographe à chaque phrase, et sur les bulletins (ainsi que dans les mots qu'elle met dans le carnet de correspondance des élèves)Il y a bien un soucis non?

Sauf que là, ça relève de la loi.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par Lizdarcy le Mar 30 Sep - 14:02

@nicolin a écrit:J'envisage aussi d'organiser des séances d'autocritique à l'intérieur d'un cercle formé par les élèves doublé par celui de leurs parents. Bien sûr, seuls les collègues volontaires participeraient.

Tu es ironique? Ou bien... Gné

Lizdarcy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par nicolin le Mar 30 Sep - 14:06

@Leclochard a écrit:
@nicolin a écrit:J'envisage aussi d'organiser des séances d'autocritique à l'intérieur d'un cercle formé par les élèves doublé par celui de leurs parents. Bien sûr, seuls les collègues volontaires participeraient.

Où vas-tu chercher toutes tes idées ? Suspect
 

Celle-là, je l'ai eue à force d'essayer de répondre sur ce fil. J'ai un petit regret toutefois, il n'y a pas de prof de chinois dans mon établissement, si on avait pu commencer par une autocritique en chinois, ça aurait été plus spectaculaire.

nicolin
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que faire lorsque des élèves viennent me parler d'un collègue ?

Message par Leclochard le Mar 30 Sep - 14:16

@nicolin a écrit:
@Leclochard a écrit:
@nicolin a écrit:J'envisage aussi d'organiser des séances d'autocritique à l'intérieur d'un cercle formé par les élèves doublé par celui de leurs parents. Bien sûr, seuls les collègues volontaires participeraient.

Où vas-tu chercher toutes tes idées ? Suspect
 

Celle-là, je l'ai eue à force d'essayer de répondre sur ce fil. J'ai un petit regret toutefois, il n'y a pas de prof de chinois dans mon établissement, si on avait pu commencer par une autocritique en chinois, ça aurait été plus spectaculaire.

Je dois dire que tu m'amuses pas mal.

J'imagine ce qui se passe en salle des profs après une heure de vie de classe:
"Alors chers collègues, j'ai fait le point avec les 4ème C. Ils ne sont pas contents de vous. Ils reconnaissent bavarder un peu. Mais, il faut dire que le trimestre a été long et que vous êtes trop indulgents. Ils promettent de changer si on fait des efforts. Je crois que c'est possible.
Toi, Maurice, par exemple. Tu donnes trop devoirs et ton pull ne leur revient pas. Change de jean aussi. Je ne juge pas. Attention. Tu as droit de porter trois jours de suite le même vêtement. C'est juste que le vert, ils ne supportent plus. Sinon, tu as bien progressé au niveau de la diction.
Toi, Mauricette, c'est ton écriture. Je sais, tu as fait des efforts pour écrire plus gros au tableau mais les garçons du fond n'arrivent  toujours pas à distinguer tes b de tes t.
Quant à toi, Josette, ils ne comprennent pas que tes contôles soient entièrement en anglais. L'an dernier, les questions étaient en français et ils répondaient en anglais. Là, c'est trop dur pour eux. Sinon, ils demandent quand ils partiront à Londres comme la 4 E. Qu'est-ce que je peux leur dire ? "

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum