Dialogue dans le récit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dialogue dans le récit

Message par Sylvia le Ven 8 Mai 2009 - 12:31

Suite à la correction d'une rédaction, je souhaiterais donner à mes élèves une fiche synthèse sur la mise en page d'un dialogue dans le récit. Qui aurait qqc comme cela dans ses tiroirs?
D'avance merci!

Sylvia
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogue dans le récit

Message par maglore le Sam 9 Mai 2009 - 7:57

J'ai un petit truc, je ne sais pas si ça conviedra mais tu peux ajouter des choses si tu veux... Cela porte surtout sur le dialogue argumentatif... Je te l'envoie!

maglore
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogue dans le récit

Message par Sylvia le Sam 9 Mai 2009 - 8:03

Merci pour le document! En fait, c'est pour une classe de 5ème. J'aimerais leur rappeler comment ponctuer, mettre en page un dialogue dans un récit, comment varier les verbes de paroles... Ce genre de choses...

Sylvia
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogue dans le récit

Message par maglore le Sam 9 Mai 2009 - 8:06

Je t'ai envoyé ce que j'avais mais je pense que cela ne conviendra pas alors... Mince!

maglore
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogue dans le récit

Message par Sylvia le Sam 9 Mai 2009 - 8:15

J'ai bien reçu le document! Je le garde dans mes tiroirs! Merci!

Sylvia
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogue dans le récit

Message par miss sophie le Sam 9 Mai 2009 - 20:35

Est-ce que cela t'irait?





I.
PRESENTATION





1) Définition


Etymologie : la racine grecque logos signifie « parole ».


Au sens propre, un dialogue est une conversation entre deux
personnes. De façon plus large, c’est l’ensemble des paroles qu’échangent les
personnages d’un récit, d’une pièce de théâtre ou d’un film.


Les personnes participant à un dialogue sont des interlocuteurs ou des locuteurs (du
latin locutor :
« parler »). Chaque prise de parole s’appelle une réplique.





2) Temps


Comme les paroles sont rapportées telles qu’elles sont censées
avoir été prononcées, même dans un récit au passé les passages de dialogue ne
seront pas forcément au passé, mais plutôt aux temps liés à l’énonciation (présent, passé composé, futur…).








3) Effet


Le dialogue rend un récit
plus vivant (on parle d’ailleurs de style
direct car on rapporte directement les paroles échangées, sans les
remanier). Les paroles dites, le registre de langue, le vocabulaire employé donnent des informations sur les personnages
(caractère, sentiments, intentions, milieu social…). Enfin les échanges
d’informations entre les personnages et les décisions qu’ils prennent font aussi progresser l’action.


(De temps en
temps, au lieu de retranscrire directement les paroles, le narrateur les résume
dans un passage narratif, souvent pour éviter les répétitions ou les
banalités.)




II.
LA PONCTUATION





1) Règles
de présentation


On met des guillemets
(« .. ») avant la première réplique et après la dernière, de manière
à « encadrer » le dialogue. On passe à la ligne à chaque réplique ; la deuxième réplique et les
suivantes commencent par un tiret
(-) qui indique le changement d’interlocuteur.





2) Expressivité


Les signes de ponctuation à l’intérieur du dialogue sont
importants car ils marquent l’intonation
des paroles prononcées : interrogation ( ?), exclamation ( !),
hésitation (…), etc. Ils donnent au dialogue son rythme et son expressivité.







III.
INTRODUIRE LES REPLIQUES





1) Passer
du récit au dialogue


Les
répliques sont en général précédées par une proposition qui contient un verbe introducteur (c’est-à-dire un
verbe rapportant des paroles) et qui est suivie de deux-points ( Smile.


Mais les
répliques peuvent aussi être coupées (au milieu) ou suivies par une proposition
incise (c’est-à-dire une proposition
courte qui est « à l’intérieur » du dialogue) qui indique qui parle. Le sujet est alors inversé. La
proposition incise ne peut être séparée des propos du personnage que par une virgule ; si ces propos se
terminent par un point d’interrogation ou d’exclamation, la virgule disparaît.


Ces propositions
appartiennent au récit, pas au dialogue. Elles font le lien entre les deux.
Elles permettent au narrateur de donner des renseignements sur l’identité et
l’attitude des interlocuteurs.





2) Les
verbes introducteurs


Le choix du verbe employé pour introduire une réplique dépend du
type de parole prononcée (question, exclamation, ordre, déclaration…), de la
façon de parler (voix, articulation, ton) et du moment auquel le personnage
prend la parole (au début de l’échange, à la fin…).

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dialogue dans le récit

Message par Sylvia le Lun 18 Mai 2009 - 9:15

Viens de découvrir ton message! Merci beaucoup pour cette fiche de synthèse Miss Sophie!

Sylvia
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum