Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
marjolie.june
marjolie.june
Érudit

Qui a déjà consulté un conseiller mobilité carrière au rectorat ? Empty Qui a déjà consulté un conseiller mobilité carrière au rectorat ?

par marjolie.june le Mer 1 Oct 2014 - 11:17
J'aimerais bien avoir des retours d'expérience : est-ce que c'est utile ? Comment ça se passe ?
avatar
seven5
Niveau 6

Qui a déjà consulté un conseiller mobilité carrière au rectorat ? Empty Re: Qui a déjà consulté un conseiller mobilité carrière au rectorat ?

par seven5 le Mer 1 Oct 2014 - 11:54
moi, elle a été tres bien, je suis arrivée avec des idées , des questions, elle y a repondu et m'a aussi montré d'autres possibilités!
Apres je pense que cela dépend sur qui tu tombes, par contre, ne reve pas , dans l'urgence ca me parait difficile de changer sur une période courte mais c'est le bon moment pour préparer l'an prochain.

_________________
"J'voudrais pas faire ma raclette, mais la soirée s'annonce pas super."
marjolie.june
marjolie.june
Érudit

Qui a déjà consulté un conseiller mobilité carrière au rectorat ? Empty Re: Qui a déjà consulté un conseiller mobilité carrière au rectorat ?

par marjolie.june le Mer 1 Oct 2014 - 11:55
C'est exactement le sens de ma démarche : trouver une autre solution pour la rentrée prochaine, pas pour tout de suite.
Normandyx
Normandyx
Neoprof expérimenté

Qui a déjà consulté un conseiller mobilité carrière au rectorat ? Empty Re: Qui a déjà consulté un conseiller mobilité carrière au rectorat ?

par Normandyx le Mer 1 Oct 2014 - 12:27
vu les propositions faites à une collègue ayant des problèmes de santé (station debout pénible), je pense que "conseiller mobilité" est une bonne idée de reconversion, reste plus qu'à former ceux qui occupent ce poste... Twisted Evil
B-Becker
B-Becker
Niveau 7

Qui a déjà consulté un conseiller mobilité carrière au rectorat ? Empty Re: Qui a déjà consulté un conseiller mobilité carrière au rectorat ?

par B-Becker le Mer 1 Oct 2014 - 17:37
Les échos que j'en ai sont très variés (positifs comme négatifs). Mon avis, c'est qu'internet t'offrira de toutes manières un panel de possibilités supérieur. Dans ce genre de situations, je pense qu'il faut avant tout compter sur soi-même.
labaroline
labaroline
Niveau 10

Qui a déjà consulté un conseiller mobilité carrière au rectorat ? Empty Re: Qui a déjà consulté un conseiller mobilité carrière au rectorat ?

par labaroline le Mer 1 Oct 2014 - 18:00
J'en ai vu un il y a quatre ans, j'avais envie de changer et de quitter mon métier de doc. J'y suis allée bien préparée, j'avais déjà passé de longs mois à chercher une reconversion dans et hors l'EN.
Conversation surréaliste
- et vous avez pensé au concours de chef d'établissement ?
- oui mais non merci
- c'est dommage. Vous ètes déjà documentaliste, vous savez on n'a pas grand chose à vous proposer
(ah parce que documentaliste c'est le poste cul de sac et fourre-tout, merci de confirmer...)
- mais sinon je vous verrai bien chef d'établissement..
- oui mais non merci..
- vous savez, il y a pas mal de vos collègues doc qui passent le concours et qui s'y épanouissent.
- oui mais non merci. En gros, vous n'avez pas grand chose à me proposer ?
- Manifestement vous n'avez as envie d'un poste administratif...
- non...
Fin de la conversation qui tournait en rond. Je me suis débrouillée toute seule, je n'en veux pas à ce monsieur.
Je savais ce que je ne voulais pas et il ne m'a pas proposé de quoi me faire sauter de joie, il a torpillé (la réalité lui a donné raison) mes rêves de congés formation pour faire tout autre chose. Tout dépend de la raison qui te pousse à te réorienter mais comme le dit B Becker, il faut avant tout compter sur toi, chercher sur le net etc. Comme si tu n'étais pas EN et que tu cherchais un boulot (enfin, c'est comme ça que j'ai procédé, histoire d'aller de l'avant)


Dernière édition par labaroline le Mer 1 Oct 2014 - 18:40, édité 1 fois
Normandyx
Normandyx
Neoprof expérimenté

Qui a déjà consulté un conseiller mobilité carrière au rectorat ? Empty Re: Qui a déjà consulté un conseiller mobilité carrière au rectorat ?

par Normandyx le Mer 1 Oct 2014 - 18:11
il faut se mettre à la place du conseiller mobilité, lui il avait peut être besoin d'un poste de documentaliste pour caser une prof dépressive.

J'en connais une qui a eu droit à cette réponse, en retour de grosse déprime quand elle a consulté le conseiller mobilité, il lui a dit "à votre âge, (48) aucune entreprise ne voudra de vous, dans l'administration non plus, vous êtes trop qualifiée et plus assez adaptable, l'idéal ce serait un poste de documentaliste mais c'est bouché... "
labaroline
labaroline
Niveau 10

Qui a déjà consulté un conseiller mobilité carrière au rectorat ? Empty Re: Qui a déjà consulté un conseiller mobilité carrière au rectorat ?

par labaroline le Mer 1 Oct 2014 - 18:39
J'ai bien compris qu'il aurait eu besoin d'un poste de doc mais justement, j'allais le voir parce que j'enrageais en tant que TZR au 9e échelon de voir passer devant moi sur des postes fixes des enseignants de discipline en réadaptation. Et ma première entrée en matière dans son bureau a été
- je suis documentaliste et comme de nombreux postes fixes sont attribués à des enseignants de discipline en réorientation et qu'il n'y en a plus pour moi avec mon capes ad hoc, je viens vous demander comment faire pour avoir un poste fixe en maths.
Mon humour ne l'a pas fait rire sur le coup...
Sympa la référence à l'âge, pas mieux que les recruteurs du privé :shock:
avatar
Aidoprofs
Niveau 4

Qui a déjà consulté un conseiller mobilité carrière au rectorat ? Empty Excellent, effectivement: les CMC sont mal formés

par Aidoprofs le Mer 5 Nov 2014 - 18:16
@Normandyx a écrit:vu les propositions faites à une collègue ayant des problèmes de santé (station debout pénible), je pense que "conseiller mobilité" est une bonne idée de reconversion, reste plus qu'à former ceux qui occupent ce poste... Twisted Evil

On confirme: les CMC sont mal formés. A peine 3 jours de formation pour apprendre les décrets les circulaires et les types de statuts.
Depuis mai 2012 (...) le réseau des CMC décroît faute d'intérêt pour les secondes carrières. certaines académies se sont "débarrassées" de leur CMC en l'affectant ailleurs. La DGRH ne les réunit plus en séminaire depuis l'année 2012, il n'y a plus d'échanges de pratiques entre eux, ce qui leur permettait de progresser en compétences...

Leurs moyens d'information ? Allez voir la biep, la gazette des communes, etc.

Leurs conseils ? Devenez chef d'établissement, inspecteur, changez de discpline, et pourquoi n'iriez vous pas enseigner dans le primaire puisque vous êtes fatiguée des collégiens ?

Leur origine ?
10% sont contractuels du privé, ont un master en RH ou en Coaching et ne restent en général pas plus de deux ans avant de retourner dans le privé car les DRH les brident dans leurs propositions de mobilité, puisque la règle est de garder le plus possible de profs
20% sont des profs qui ont choisi de devenir CMC en seconde carrière temporaire, ils y restent rarement plus de six ans. Nombreux cas de burnout avec congé de longue maladie tellement ces personnes ont été mal préparées à la complexité de la tache.
30% sont des profs dont le temps est incomplet, en clair il manquait une ou deux classes à leur attribuer et on leur a filé un quart ou un mi-temps de CMC et débrouille toi mon coco. Ils sont sur un siège éjectable et n'y restent pas plus d'un an.
40% sont des attachés d'administration qui y font un passage assez bref (un an ou deux) avant d'aller voir ailleurs, ou d'anciens Co Psy qui n'ont comme vision de l'enseignant qui veut se reconvertir que celle du prof déprimé qui n'en peut plus de ses élèves.

Environ 70 CMC actuellement sur les 30 académies après être monté jusqu'à 85 CMC en 2011-2012.

A savoir:
Dans la majorité des cas on demande un entretien par la voie hiérarchique. Si ça n'est pas le cas, ne croyez pas que votre démarche reste confidentielle. Les CMC sont tenus de tenir à jour un cahier relatant le contenu de l'entretien, qui sera lu par le DRH, et pourra être consulté par votre inspecteur qui pourra en informer votre chef d'établissement.

Donc pour ceux qui ne voudraient surtout pas tenir au courant leur hiérarchie de leur ras le bol, c'est pas une bonne idée d'aller voir un CMC.
Presse-purée
Presse-purée
Grand sage

Qui a déjà consulté un conseiller mobilité carrière au rectorat ? Empty Re: Qui a déjà consulté un conseiller mobilité carrière au rectorat ?

par Presse-purée le Mer 5 Nov 2014 - 18:20
@Aidoprofs a écrit:
A savoir:
Dans la majorité des cas on demande un entretien par la voie hiérarchique. Si ça n'est pas le cas, ne croyez pas que votre démarche reste confidentielle. Les CMC sont tenus de tenir à jour un cahier relatant le contenu de l'entretien, qui sera lu par le DRH, et pourra être consulté par votre inspecteur qui pourra en informer votre chef d'établissement.

Donc pour ceux qui ne voudraient surtout pas tenir au courant leur hiérarchie de leur ras le bol, c'est pas une bonne idée d'aller voir un CMC.

Je me trompe ou bien il n'y a que le MEN qui fonctionne ainsi? Les (nombreuses) connaissances que j'ai dans la FP ne semblent pas éprouver autant de difficultés à évoquer une réorientation de carrière et à la travailler avec leur hiérarchie.
Là encore, j'ai l'impression que la moraline et le "on ne travaille pas pour l'argent" font des ravages.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum