Des stéréotypes et autres billevesées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des stéréotypes et autres billevesées

Message par Mezzo voce le Mer 1 Oct - 12:12

Alors que j'attendais mon fils à la sortie de l'école ce matin (puisque j'ai la chance de pouvoir venir le chercher une fois dans la semaine, le mercredi), j'entends trois voix féminines:
- Voix 1: le prof de français de mon fils qui est en quatrième est bien gentil: il est sympa, mon fils l'adore, un peu fantaisiste. Mais au niveau devoir(s), il n'y a rien. Je suis obligée d'aller acheter des cahiers d'activité pour qu'il trime, et c'est pas de tout repos.
- Voix 2: le mien (entendre: "de prof de français"), mon fils l'aime pas, mais au niveau devoir(s), ça n'arrête pas. Tout le temps, tout le temps.
- Voix 3: Pfff, le mien est arrêté dix jours. Il paraît qu'il s'est cassé un ongle en ouvrant une baie vitrée! C'est la rumeur qui court.
- Voix 2: Pfff, les profs. Ils ne font pas le ménage, apparemment. Moi, je me casse régulièrement les ongles, c'est pas pour ça que je suis arrêtée tous les quatre matins.
Je me retourne. Trois desperate housewives, joliment bronzées, aux lèvres pulpeuses.
-Voix 1: Oh, ce week-end, nous sommes sur notre bateau. Ça vous tente?

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des stéréotypes et autres billevesées

Message par Adren le Mer 1 Oct - 14:19

Peut-être tout simplement que les enfants chéris adoooorent les profs qui ne donnent pas de devoirs et n'aiment pas ceux qui en donnent....

Adren
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des stéréotypes et autres billevesées

Message par Croustibapt le Mer 1 Oct - 16:57

Il m'est arrivé la même chose. Il y a trois ans, je suis parti m'inscrire dans l'école de musique de ma ville un mercredi aprem, et pendant les deux heures d'attente, dans la file, toutes les mères de famille ont baché sur mon collège et mes collègues. Je venais d'arriver dans l'établissement, donc elles ne me connaissaient pas. J'ai entendu aussi les "fantaisistes", "psycho-rigide", "incompétent", "toujours malade", "donne trop de devoirs" "pas assez" ... Au bout de deux heures, la dernière de la file s'est retourné vers moi en disant "Vous avez bien de la chance de ne pas travailler un mercredi". Je lui ai répondu "En effet, je suis professeur dans le collège de vos enfants" sur un ton cassant. J'ai cru qu'elle allait blêmir, ou rougir après tout ce qui avait été dit. Pas du tout, elle a continué la conversation comme si de rien n'était. Shocked

_________________
Discipline & Bonté

Croustibapt
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum