Stagiaire : envie d'abandonner

Page 16 sur 17 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par Reine Margot le Jeu 1 Jan 2015 - 21:33

@Bonnie Blue a écrit:C'est Charlie Hebdo ?

je ne sais pas, trouvé sur internet, un truc que j'ai déjà vu circuler depuis un moment.

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par philopoussin le Lun 11 Jan 2016 - 19:59

J'ai lu les 19 pages.
Je suis décidée à donner ma démission assez rapidement.
Je reviens toutefois sur ce préavis d'un mois : si je trouve un métier rapidement, que se passe-t-il si je n'honore ce dernier en entier?  Est-ce encore un "abandon de poste"?
Puis je me faire embaucher alors que je serais toujours en "préavis", donc, si je comprends bien, encore membre de la fonction publique?
C'est un casse-tête chinois : je ne veux pas pénaliser les élèves et il faut laisser le temps à l'administration de trouver un remplaçant, d'un autre côté je ne pourrais demander à un éventuel futur employeur de "patienter" en attendant d'être libérée par l'EN...

EDIT : ma syntaxe défaille.

_________________
avatar
philopoussin
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par Mlle_Andromede le Lun 11 Jan 2016 - 20:24

Bonsoir,

J'aurais aimé savoir si, en cas de démission pour un professeur stagiaire, on était tenu de rembourser quelque chose.

Je vous remercie.

Mlle_Andromede
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par Ruthven le Lun 11 Jan 2016 - 20:41

@philopoussin a écrit:J'ai lu les 19 pages.
Je suis décidée à donner ma démission assez rapidement.
Je reviens toutefois sur ce préavis d'un mois : si je trouve un métier rapidement, que se passe-t-il si je n'honore ce dernier en entier?  Est-ce encore un "abandon de poste"?
Puis je me faire embaucher alors que je serais toujours en "préavis", donc, si je comprends bien, encore membre de la fonction publique?
C'est un casse-tête chinois : je ne veux pas pénaliser les élèves et il faut laisser le temps à l'administration de trouver un remplaçant, d'un autre côté je ne pourrais demander à un éventuel futur employeur de "patienter" en attendant d'être libérée par l'EN...

EDIT : ma syntaxe défaille.

Si ce n'est pas indiscret et si ce n'est pas douloureux, qu'est-ce qui te fait lâcher ?

avatar
Ruthven
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par Hari Seldon le Lun 11 Jan 2016 - 20:48

Bonsoir,

Ayant moi-même démissionné l'année dernière, je voudrais vous apporter quelques précisions :

@philopoussin : il semble qu'il n'y ait pas de notion de préavis lorsque l'on démissionne. L'administration a un mois pour vous répondre, mais cette réponse peut très bien consister en l'assurance que ladite administration a bien reçu votre démission et qu'elle vous donnera une réponse, positive ou négative, prochainement ... Bien souvent, le rectorat vous proposera un rendez-vous avec l'inspecteur de votre discipline et ce n'est qu'après ce rendez-vous, durant lequel il vous faudra assurer que vous voulez toujours démissionner, que le Recteur signera l'arrêté officialisant votre démission et la radiation des listes des cadres. Mais, là encore, le délai peut-être long ... Pour ma part, j'ai attendu deux mois durant lesquels le Rectorat a fait la sourde oreille (hormis une personne tout à fait courtoise mais malheureusement impuissante). Concernant l'abandon de poste, peu vous importe si vous avez trouvé un poste dans le privé. Si votre futur poste est dans la Fonction Publique, il semblerait d'après certains syndicats liés à d'autres ministères que cela ait peu d'incidence également, mais l'on m'avait conseillé de jouer le jeu du Rectorat tant qu'il ne me bloquait pas dans mes projets professionnels.
Enfin, concernant votre conscience professionnelle tout à fait remarquable quant au devenir des élèves, rassurez-vous : vous êtes probablement la seule personne à y penser. J'avais indiqué avoir des connaissances, amis et collègues contractuels, qui pourraient tout à fait prendre ma suite devant les classes dont j'avais la charge. Finalement, les élèves ont eu un nouveau professeur 1 mois et demi après mon départ, soit un peu plus de quinze jours avant le début des épreuves du bac.

@Mlle_Andromede : En cas de démission, vous n'êtes absolument pas tenus de rembourser la formation puisque tout ce que vous percevez, ce sont les indemnités liées au déplacement que vous devez faire (votre salaire correspond à votre activité professionnelle, et non à une rémunération liée directement à votre formation).

Hari Seldon
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par Mlle_Andromede le Lun 11 Jan 2016 - 20:58

Merci Hari Seldon.

Mlle_Andromede
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par philopoussin le Lun 11 Jan 2016 - 21:25

Hari Seldon : un grand merci. Si je comprends bien, il me serait possible d'être engagée dans le privé avant de recevoir cet avis de "radiation" pourvu que ma démission soit bien parvenue aux services du rectorat concernés? La chose peut avoir son importance, effectivement, si je voulais passer un autre concours de la FP, je ne voudrais pas me fermer cette porte... En revanche, me dire que mes élèves pourraient se retrouver sans professeur à quelques mois du BAC m'ennuie beaucoup. Non que je me sente irremplaçable - loin de là! - mais ce n'est pas à eux d'être pénalisés...

Ruthven : je suis parvenue au point où tout devient douloureux. Il faut que ça cesse.

_________________
avatar
philopoussin
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par Hari Seldon le Lun 11 Jan 2016 - 23:01

Sur la possibilité que vous soyez engagée alors même que votre démission à l'Education Nationale n'est pas effective, je ne saurais me prononcer, n'étant absolument pas un spécialiste du droit, et encore moins du Code de la Fonction Publique. Cependant, il faut que vous gardiez à l'esprit que tant que votre démission n'est pas effective - c'est-à-dire, d'un point de vue légal, tant que vous n'avez pas reçu l'arrêté vous radiant de la liste des cadres, qui prend effet à la date à laquelle vous le recevez -, vous êtes payée par l'Education Nationale et vous seriez alors, en acceptant un autre emploi, en situation de cumul de deux emplois. C'est, je crois, une faute très importante dans la Fonction Publique puisque chaque fonctionnaire a le devoir de se consacrer uniquement à ses fonctions (hors dérogation).

L'ennui, avec les démissions - et je l'ai constaté l'année dernière -, c'est que personne, ni au rectorat, ni dans les syndicats et encore moins dans les établissements, ne connait réellement le droit applicable avec ce genre de situation. Evidemment, puisque votre départ n'arrange personne (malgré ce que l'on a pu vous dire auparavant), le statu quo peut être privilégié par l'Administration (qui ne s'embête donc pas à chercher un remplaçant).

Je comprends parfaitement que vous ne vouliez pas quitter vos élèves qui n'ont pas à être pénalisés, en aucune façon. C'est ce que je pensais l'année dernière, et c'est sur cette corde que certains collègues ont joué quand ils ont su que j'avais envoyé ma démission. En vérité, vous risquez de vous trouver coincée dans votre établissement jusqu'au mois de juin ou de juillet (mais cela peut très bien vous convenir, concernant votre timing professionnel). Le seul inconvénient, c'est que l'on risque de vous faire payer cette volonté de démissionner (et je sais de quoi je parle, ayant eu affaire à ce genre de procédé).

Hari Seldon
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par philopoussin le Lun 11 Jan 2016 - 23:30

Merci une nouvelle fois de vos éclairantes indications, même si je comprends qu'en fait, je me pose un faux problème : je ne peux pas quitter mes fonctions maintenant pour une embauche immédiate dans le privé, si je souhaite conserver une chance de réintégrer la fonction publique dans un avenir indéterminé.
Bien.
L'arrêt maladie étant exclu - pour des raisons qu'il ne sera pas nécessaire d'exposer ici - merci de bien vouloir envoyer les anti-depresseurs à Philosopoussin - casier numéro...
Je voulais partir le plus rapidement possible. Raté. Me faire licencier?

_________________
avatar
philopoussin
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par coindeparadis le Mar 12 Jan 2016 - 8:45

Dixit un spécialiste du droit à l'EN qui travaille pour un syndicat : cumuler un emploi salarié en plus de son traitement de prof entraîne une radiation immédiate.
Seuls sont autorisés : les cours particuliers, les activités payées en droits d'auteurs, et la production d’œuvres artistiques.

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par Hari Seldon le Mar 12 Jan 2016 - 9:05

@philopoussin a écrit:Merci une nouvelle fois de vos éclairantes indications, même si je comprends qu'en fait, je me pose un faux problème : je ne peux pas quitter mes fonctions maintenant pour une embauche immédiate dans le privé,  si je souhaite conserver une chance de réintégrer la fonction publique dans un avenir indéterminé.
Bien.
L'arrêt maladie étant exclu - pour des raisons qu'il ne sera pas nécessaire d'exposer ici - merci de bien vouloir envoyer les anti-depresseurs à Philosopoussin - casier numéro...
Je voulais partir le plus rapidement possible. Raté.  Me faire licencier?  

Je vous rapporte ce que l'on m'avait conseillé : tâchez de partir dans de bonnes conditions. Toutefois, il paraît très peu probable que l'on connaisse vos états de service détaillés dans les autres ministères, ou parmi les jurys qui vous feront passer d'autres oraux de la Fonction Publique.

En ce qui concerne le licenciement, cela ne me semble pas simple. Je m'explique : le licenciement est un processus décidé uniquement par le Rectorat : vous n'avez aucun moyen de le choisir. D'après vos propos, vous semblez être une professeur appliquée et consciencieuse : ce n'est pas un atout pour manquer délibérément une inspection et "provoquer" le licenciement. Il reste l'éventualité d'évoquer vos doutes quant à votre avenir dans ce métier à l'inspecteur de votre discipline, voire à votre chef d'établissement, mais je doute qu'ils acceptent de vous licencier sans qu'ils ne remarquent, eux-mêmes, de manquements professionnels. De plus, selon ces personnes, vous pourriez le payer cher (ainsi que cela m'est arrivé).

Si vous avez la possibilité de passer devant une commission de titularisation - mais là également, vous ne choisissez pas -, peut-être vous sera-t-il possible d'indiquer aux membres de cette commission que vous ne souhaitez pas continuer et qu'ils proposeront un licenciement à l'amiable, qui prendra effet à la fin de votre contrat, c'est-à-dire au 1er septembre 2016. Là encore, tout est question de timing et d'articulation de vos projets professionnels.

Je crois que vous devez vous poser une question simple : suis-je à un point de détresse professionnelle tel que je ne puis continuer sans mettre en danger ma propre santé ?

Et, de façon générale, souvenez-vous que l'on ne vous remerciera pas pour vos bons services.

Hari Seldon
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par Lili12 le Mar 12 Jan 2016 - 13:22

@Philopoussin: excusez-moi mais pour quelle(s) raison(s) l'arrêt maladie est-il inenvisageable? Si vous prévoyez de démissionner l'arrêt maladie doit sûrement être justifié, non?
Si vous voulez partir, il faut faire les choses bien. Ca évitera par la suite de culpabiliser ou de craindre certaines choses pour la suite de votre avenir professionnel. Il faut respecter le préavis d'un mois sinon c'est un abandon de poste et l'abandon de poste est une faute grave! De même, le licenciement n'est pas sans conséquences: imaginez-vous plus tard devant un employeur défendre votre poire en évoquant ce licenciement. Il vaut mieux se mettre en arrêt maladie le temps du préavis, cela vaudra mieux pour vous mais aussi pour vos élèves puisque l'administration pourra commencer à chercher un remplaçant.
Bon courage dans toutes vos démarches et surtout ne faites rien que vous puissiez regretter par la suite.

Lili12
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par Hari Seldon le Mar 12 Jan 2016 - 13:46

@Lili12
Je crois que, justement, philopoussin est sur le forum pour demander comment "faire les choses bien".

En ce qui concerne le préavis, celui-ci n'existe pas, en tout cas pas dans le sens où on peut l'entendre dans le privé. Il ne s'agit que d'un délai dont l'Administration dispose pour donner une réponse - disons-le plus simplement : un signe de vie - au stagiaire démissionnaire. Evidemment, la réponse fournie par l'Administration peut être l'envoi de l'arrêté de radiation de la liste des cadres, mais selon les informations que j'ai collectées auprès des syndicats et d'après ma propre expérience, il ne s'agit que d'un courrier informant de la bonne réception de ladite démission. La suite est au bon vouloir du Rectorat. D'ailleurs, on m'avait fait comprendre que le Recteur pouvait fort bien attendre juillet ou août pour m'envoyer ledit arrêté (alors que nous étions en début d'année). Je rappelle qu'enfin l'adage désormais admis dans certaines administrations et à certaines conditions, à savoir que le silence vaut consentement de l'Administration, ne s'applique pas dans un cas pareil.

Hari Seldon
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par philopoussin le Mar 12 Jan 2016 - 18:35

Lili12 : je ne souhaitais pas entrer dans une discussion relative à la légitimité d'un arrêt maladie. Je l'estime dans mon cas illégitime - et vous n'êtes pas la première à me signaler qu'il serait pourtant nécessaire... titanic Surtout, je crois que ce serait plâtrer une jambe de bois. Partir deux semaines, revenir (puisque je comprends aussi que je ne pourrai quitter l'EN si facilement) avec du retard au programme pour les élèves et les mêmes 180 copies...

Hari Seldon : effectivement, je tente de faire les choses "bien"... Et je comprends que ce n'est pas dans mon intérêt, à long terme, de penser la porte de sortie proche (puisqu'il me faudrait immédiatement une source de revenus).

Serrons les dents. Merci de vos réponses.

_________________
avatar
philopoussin
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par coindeparadis le Mar 12 Jan 2016 - 19:40

La dépression, le stress post traumatique peuvent relever d'un arrêt maladie , et pour plus de 2 semaines. Et faire une coupure ne résoudra pas tout, mais vous permettra de sortir la tête de l'eau...

_________________
Ne t'excuse jamais d'être ce que tu es. Gandhi
avatar
coindeparadis
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par lavacaloca le Sam 8 Oct 2016 - 12:28

Bonjour à tous!

Je suis prof stagiaire en collège depuis septembre et je souhaite démissionner. J'espère que mon témoignage permettra à certains de "sauter le pas". J'ai été affectée en REP à 400km de chez moi, je passe 10h par semaine dans les transports pour me rendre à l'ESPE et avoir 12-13h de "formation", j'ai une tutrice qui ne s'occupe absolument pas de moi (elle n'a jamais regardé mes séquences, ne me donne aucun conseil pour gérer mes classes qui sont difficiles, elle n'est venue me voir qu'une fois depuis le début de l'année et je n'ai eu aucun retour sur cette visite malgré mes demandes), le principal de mon collège cherche à me filer des heures sup en permanence, je ne suis jamais prévenue des changements d'emploi du temps de mes classes, etc. Bref autant d'éléments qui font que j'en ai ras le bol. A cela s'ajoute le fait que je suis malade depuis le mois d'avril. J'ai été obligée d'arrêter mon traitement médical trop lourd. J'ai alerté le rectorat sur mon état de santé, l'ESPE sur mes conditions de travail, en vain... Je suis à bout; ma santé physique se détériore et je suis épuisée psychologiquement. Je prends des anti-dépresseurs depuis 15 jours sans grand résultat; je passe mon temps à pleurer.
Ma lettre de démission est prête, je la posterai après les vacances. Je ne sais pas comment je vais faire pour vivre sans salaire mais je suis sûre que ce qui m'attend ne peut pas être pire que ce que je vis actuellement!

J'espère que mon témoignage pourra aider les personnes (stagiaire ou non) qui souhaitent partir de l'EN même si c'est une démarche difficile.

lavacaloca
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par proflatin le Sam 8 Oct 2016 - 13:06

Je compatis, tu es dans une situation difficile mais as-tu bien réfléchi? La démission est une décision lourde de conséquences pour la vie professionnelle.
avatar
proflatin
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par micaschiste le Sam 8 Oct 2016 - 13:12

Tu pourrais commencer par consulter ton médecin à nouveau et lui expliquer tes problèmes. S'il décide de d'arrêter, tu pourras réfléchir à tout cela et peut-être éviter une démission précoce. Prendre une telle décision mérite bien quelques semaines.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
micaschiste
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par Reine Margot le Sam 8 Oct 2016 - 13:16

Oui, un arrêt maladie, même à l'année, t'éviterait de démissionner et tu referais simplement une autre année de stage, peut-être plus près. La démission c'est définitif, et c'est dommage si tu aimes ce métier. Quant aux heures sup, vois avec un syndicat pour faire respecter tes droits, tu es stagiaire, point.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par BelaLugosi le Sam 8 Oct 2016 - 13:19

@lavacaloca a écrit:Bonjour à tous!

Je suis prof stagiaire en collège depuis septembre et je souhaite démissionner. J'espère que mon témoignage permettra à certains de "sauter le pas". J'ai été affectée en REP à 400km de chez moi, je passe 10h par semaine dans les transports pour me rendre à l'ESPE et avoir 12-13h de "formation", j'ai une tutrice qui ne s'occupe absolument pas de moi (elle n'a jamais regardé mes séquences, ne me donne aucun conseil pour gérer mes classes qui sont difficiles, elle n'est venue me voir qu'une fois depuis le début de l'année et je n'ai eu aucun retour sur cette visite malgré mes demandes), le principal de mon collège cherche à me filer des heures sup en permanence, je ne suis jamais prévenue des changements d'emploi du temps de mes classes, etc. Bref autant d'éléments qui font que j'en ai ras le bol. A cela s'ajoute le fait que je suis malade depuis le mois d'avril. J'ai été obligée d'arrêter mon traitement médical trop lourd. J'ai alerté le rectorat sur mon état de santé, l'ESPE sur mes conditions de travail, en vain... Je suis à bout; ma santé physique se détériore et je suis épuisée psychologiquement. Je prends des anti-dépresseurs depuis 15 jours sans grand résultat; je passe mon temps à pleurer.
Ma lettre de démission est prête, je la posterai après les vacances. Je ne sais pas comment je vais faire pour vivre sans salaire mais je suis sûre que ce qui m'attend ne peut pas être pire que ce que je vis actuellement!

J'espère que mon témoignage pourra aider les personnes (stagiaire ou non) qui souhaitent partir de l'EN même si c'est une démarche difficile.

Lavacaloca, ils n'ont pas été très sympas avec toi en t'envoyant à 400 km de chez toi et en REP ! Si j'étais toi, je tiendrais bon et je ferais mon boulot très "superficiellement". Le plus important c'est ta santé ! Tu vas en classe, tu fais ton cours, tu notes les élèves sévèrement pour que ça fasse réfléchir ceux qui foutent le bordel mais qui ont envie quand même d'avoir des bonnes notes, et dès que la sonnette de ta dernière heure retentit, tu rentres chez toi. Je ne sais pas si tu es pacsée ? Il faut absolument que tu le fasses si ce n'est pas déjà fait. Avec les points d'éloignement, tu pourras choisir la région où tu veux enseigner et te retrouver dans un bahut "facile à vivre".
Crois-nous, ça change tout d'enseigner dans un collège tranquille. On y prend même du plaisir. Allez, courage !

BelaLugosi
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par gauvain31 le Sam 8 Oct 2016 - 13:20

@lavacaloca a écrit:Bonjour à tous!

Je suis prof stagiaire en collège depuis septembre et je souhaite démissionner. J'espère que mon témoignage permettra à certains de "sauter le pas". J'ai été affectée en REP à 400km de chez moi, je passe 10h par semaine dans les transports pour me rendre à l'ESPE et avoir 12-13h de "formation", j'ai une tutrice qui ne s'occupe absolument pas de moi (elle n'a jamais regardé mes séquences, ne me donne aucun conseil pour gérer mes classes qui sont difficiles, elle n'est venue me voir qu'une fois depuis le début de l'année et je n'ai eu aucun retour sur cette visite malgré mes demandes), le principal de mon collège cherche à me filer des heures sup en permanence, je ne suis jamais prévenue des changements d'emploi du temps de mes classes, etc. Bref autant d'éléments qui font que j'en ai ras le bol. A cela s'ajoute le fait que je suis malade depuis le mois d'avril. J'ai été obligée d'arrêter mon traitement médical trop lourd. J'ai alerté le rectorat sur mon état de santé, l'ESPE sur mes conditions de travail, en vain... Je suis à bout; ma santé physique se détériore et je suis épuisée psychologiquement. Je prends des anti-dépresseurs depuis 15 jours sans grand résultat; je passe mon temps à pleurer.
Ma lettre de démission est prête, je la posterai après les vacances. Je ne sais pas comment je vais faire pour vivre sans salaire mais je suis sûre que ce qui m'attend ne peut pas être pire que ce que je vis actuellement!

J'espère que mon témoignage pourra aider les personnes (stagiaire ou non) qui souhaitent partir de l'EN même si c'est une démarche difficile.

Bonjour Lavacloca

Je suis triste d'entendre ce message qui décrit une situation complètement anormale:
-d'abord ta tutrice touche des indemnités pour son travail d'encadrement. Elle ne fait pas son travail. J'espère que tu as laissé une trace écrite de tes demandes (mails, etc...). J'en toucherais mot d'abord aux formateurs de l'ESPE en faisant une lettre officielle, puis à ton syndicat ou alors aux IPR.
-Donner des les heures sup (HSE je suppose)à un stagiaire alors que tu as dû faire part de tes problèmes de santé et tu ne dois pas dépasser normalement les 9 heures (notre jeune stagiaire avait 9 heures). Refuse donc les heures supplémentaires en faisant une lettre expliquant le motif.Demande à ton médecin un certificat pour lequel le traitement suivi est lourd que tu joindras à la lettre.


Ce n 'est pas à toi à te remettre en question car il y a en fait un enchaînement de défaillance aboutissant tout simplement à un abandon. A ta place je privilégierais  le congé longue maladie à la démission. Ou alors un mi-temps thérapeutique, mais je ne sais pas si ça se fait pour un stagiaire. Mais il faut absolument te préserver

Voici ce que m'inspire ton message. D'autres collègues te donneront des conseils sûrement plus avisés que les miens.

Bon courage à toi fleurs fleurs fleurs fleurs fleurs fleurs2 fleurs2 fleurs2 fleurs2 fleurs2
avatar
gauvain31
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par lavacaloca le Sam 8 Oct 2016 - 13:30

Je vais attendre la fin des vacances par précaution (peut-être qu'un peu de repos suffira à me faire changer d'avis...) mais j'ai déjà pesé le pour et le contre et j'en arrive à la conclusion que mon bien-être et ma santé passe avant tout.
J'ai juste un petit pincement au cœur en pensant à (certains de) mes élèves!
Je vais me mettre en arrêt maladie en attendant la fameuse lettre du rectorat m'annonçant que ma démission est acceptée.

lavacaloca
Je viens de m'inscrire !


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par Reine Margot le Sam 8 Oct 2016 - 13:33

Ne t'attends pas que ta démission soit acceptée, ils te proposeront sans doute une disponibilité.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par maldoror1 le Sam 8 Oct 2016 - 13:40

Bon courage à toi, quelle que soit ta décision finale. Tu as reçu plus haut de très bons conseils ( en effet l'attitude de ta tutrice est anormale, et ton chef n'a pas à t'imposer moultes heures supplémentaires). Je pense qu'en effet ton médecin a désormais un grand rôle à jouer. Un certificat médical peut faire changer les choses ( en tout cas dans mon académie, j'en sais quelque chose). Dernière chose, les antidépresseurs mettent plus de quinze jours à agir. Il faut attendre au moins un mois (dans mon souvenir) pour ressentir de réels effets. Rien d'anormal donc de ce côté là.

fleurs2 fleurs sunny

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett
avatar
maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par patte le Sam 8 Oct 2016 - 13:40

@lavacaloca a écrit:Je vais attendre la fin des vacances par précaution (peut-être qu'un peu de repos suffira à me faire changer d'avis...) mais j'ai déjà pesé le pour et le contre et j'en arrive à la conclusion que mon bien-être et ma santé passe avant tout.
J'ai juste un petit pincement au cœur en pensant à (certains de) mes élèves!
Je vais me mettre en arrêt maladie en attendant la fameuse lettre du rectorat m'annonçant que ma démission est acceptée.

...Et patiente minimum 3 semaines pour voir les effets des antidépresseurs.
Maintenant, quand tu parles de démission, as tu pensé à ce que tu ferais ensuite ? Tu as un projet ? Si tu vis seule, fais attention...
avatar
patte
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stagiaire : envie d'abandonner

Message par VicomteDeValmont le Sam 8 Oct 2016 - 13:49

@lavacaloca a écrit:Je vais attendre la fin des vacances par précaution (peut-être qu'un peu de repos suffira à me faire changer d'avis...) mais j'ai déjà pesé le pour et le contre et j'en arrive à la conclusion que mon bien-être et ma santé passe avant tout.
J'ai juste un petit pincement au cœur en pensant à (certains de) mes élèves!
Je vais me mettre en arrêt maladie en attendant la fameuse lettre du rectorat m'annonçant que ma démission est acceptée.

Tu peux aussi l'envoyer maintenant et dire que ta démission prendra effet le jour de la rentrée des vacances de la toussaint.
Courage.

_________________
Cette insigne faveur que votre coeur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
avatar
VicomteDeValmont
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 16 sur 17 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum