Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Les parents doivent-ils pouvoir refuser le redoublement de leurs enfants ?

72 - 17%
258 - 60%
74 - 17%
9 - 2%
15 - 4%
 
Total des votes: 428
Isis39
Esprit sacré

Re: Le redoublement doit-il être subordonné à l'accord des parents ?

par Isis39 le Dim 2 Nov 2014 - 20:11
Je connais quelques cas de redoublement réussi mais ils sont rares.
avatar
neomath
Neoprof expérimenté

Re: Le redoublement doit-il être subordonné à l'accord des parents ?

par neomath le Dim 2 Nov 2014 - 20:16
@Aevin a écrit:
@Elyas a écrit:Pourquoi se battre pour le redoublement alors que c'est une pratique inefficace dans 95% des cas ? Il y a des solutions bien plus efficaces pour lesquelles il faudrait peut-être se battre et comme ce serait tellement surprenant qu'on lâche le morceau sur un vieux truc inefficace mais symbolique, le ministère serait si surpris qu'il lâcherait peut-être le morceau sur ce qui est vraiment efficace.
On pourrait même aller plus loin et dire que le redoublement est contreproductif dans la plupart des cas.
Des affirmations dont on aimerait bien avoir des preuves. Mais on attend toujours.

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
avatar
Aevin
Habitué du forum

Re: Le redoublement doit-il être subordonné à l'accord des parents ?

par Aevin le Dim 2 Nov 2014 - 20:17
@neomath a écrit:
@Aevin a écrit:
@Elyas a écrit:Pourquoi se battre pour le redoublement alors que c'est une pratique inefficace dans 95% des cas ? Il y a des solutions bien plus efficaces pour lesquelles il faudrait peut-être se battre et comme ce serait tellement surprenant qu'on lâche le morceau sur un vieux truc inefficace mais symbolique, le ministère serait si surpris qu'il lâcherait peut-être le morceau sur ce qui est vraiment efficace.
On pourrait même aller plus loin et dire que le redoublement est contreproductif dans la plupart des cas.
Des affirmations dont on aimerait bien avoir des preuves. Mais on attend toujours.
ici

_________________
Automate - et fier de l'être  Wink

"Well, the travelling teachers do come through every few months," said the Baron.
"Yes, sir, I know sir, and they're useless. They teach facts, not understanding. It's like teaching people about forests by showing them a saw. I want a proper school, sir, to teach reading an writing, and most of all thinking, sir [...]"
Terry Pratchett - I Shall Wear Midnight

... und wer Fehler findet, kann sie behalten!
avatar
Handsome Devil
Niveau 9

Re: Le redoublement doit-il être subordonné à l'accord des parents ?

par Handsome Devil le Dim 2 Nov 2014 - 22:01
Cela a déjà été écrit ailleurs : corrélation n'implique pas causalité. Cum hoc ergo propter hoc.
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Le redoublement doit-il être subordonné à l'accord des parents ?

par Elyas le Lun 3 Nov 2014 - 6:57
@Handsome Devil a écrit:Cela a déjà été écrit ailleurs : corrélation n'implique pas causalité. Cum hoc ergo propter hoc.

Honnêtement, citer du latin pour faire intelligent est assez rigolo, je trouve.

Je disais donc : le redoublement a une certaine efficacité. Mais, de toutes les options pour permettre aux élèves d'atteindre un niveau qu'ils n'ont pas atteint en fin d'une année, c'est la moins efficace. Pourquoi se battre pour la méthode qui est la moins efficace ?

Il existe d'autres moyens beaucoup plus efficaces comme les stages obligatoires d'été, les cycles à temps adapté (comme la défunte classe de 6e-5e en 3 ans), le suivi par les mêmes équipes pédagogiques d'une même classe sur plusieurs années, le renforcement des disciplines défaillantes en petit nombre (pas plus de 5) pour les élèves n'ayant pas le niveau dans ces disciplines... Le tout avec une politique de discipline scolaire forte (on punit les fauteurs de trouble).

Problème : ça coûte plus cher que le redoublement. Alors, on continue à jouer au grand méchant qui veut supprimer le redoublement, les professeurs s'agitent et tombent dans le panneau et on ne pense pas à mieux que le redoublement.

S'obstiner dans la défense du redoublement est une erreur.
avatar
Normandyx
Neoprof expérimenté

Re: Le redoublement doit-il être subordonné à l'accord des parents ?

par Normandyx le Lun 3 Nov 2014 - 7:34
Je partage largement l'avis d'Elyas sur l'efficacité très relative du redoublement, en prime, quand le redoublement n'est pas accepté par la famille et l'élèves c'est un peu comme une psychothérapie sans adhésion, l'efficacité est proche de 0 quand elle n'est pas négative.

En revanche, un redoublement choisi ou accepté doit être possible, je connais un ancien élève qui a fait une première S un peu perturbée par des problèmes personnels ajoutés à  l'ambiance de classe, les parents et lui ont du se bagarrer pour qu'il redouble sa première car il avait une bonne note en français au bas et une moyenne générale correcte mais obtenue grâce à de très bonnes notes en français et en histoire Géo...

La vérité est peut être entre 2, garder le redoublement comme une solution exceptionnelle qui doit être justifiée. En primaire c'est déjà largement le cas, hélas, il n'y a pas vraiment de solutions mises en place pour pallier les difficultés, les RASED ne sont pas accessibles aux classes rurales, les APC reportées après la classe sont nettement moins efficaces, quant à la "différenciation", c'est en général une vaste foutaise qui consiste à diminuer la dose pour un élève en difficultés, je n'ose imaginer ce que cela peut être en collège... là, on retombe sur le fameux collège unique qui me parait aussi adapté que de ne fabriquer que des chaussures du 42/43 parce que c'est la pointure moyenne, mon 45/46 s'y oppose fermement.
avatar
Handsome Devil
Niveau 9

Re: Le redoublement doit-il être subordonné à l'accord des parents ?

par Handsome Devil le Lun 3 Nov 2014 - 11:57
@Elyas a écrit:
@Handsome Devil a écrit:Cela a déjà été écrit ailleurs : corrélation n'implique pas causalité. Cum hoc ergo propter hoc.

Honnêtement, citer du latin pour faire intelligent est assez rigolo, je trouve.
Je suis simplement tombé sur cette page Wikipedia qui décrit bien le phénomène.
avatar
neomath
Neoprof expérimenté

Re: Le redoublement doit-il être subordonné à l'accord des parents ?

par neomath le Lun 3 Nov 2014 - 17:39
@Elyas a écrit:
@Handsome Devil a écrit:Cela a déjà été écrit ailleurs : corrélation n'implique pas causalité. Cum hoc ergo propter hoc.

Honnêtement, citer du latin pour faire intelligent est assez rigolo, je trouve.

Je disais donc : le redoublement a une certaine efficacité. Mais, de toutes les options pour permettre aux élèves d'atteindre un niveau qu'ils n'ont pas atteint en fin d'une année, c'est la moins efficace. Pourquoi se battre pour la méthode qui est la moins efficace ?

Je disais donc : où sont les études qui étayent vos affirmations ? Et, bien sûr, pas celles écrites par des gens qui ignorent ou font semblant d'ignorer la différence entre corrélation et causalité.

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
avatar
Elyas
Guide spirituel

Re: Le redoublement doit-il être subordonné à l'accord des parents ?

par Elyas le Lun 3 Nov 2014 - 18:19
@neomath a écrit:
@Elyas a écrit:
@Handsome Devil a écrit:Cela a déjà été écrit ailleurs : corrélation n'implique pas causalité. Cum hoc ergo propter hoc.

Honnêtement, citer du latin pour faire intelligent est assez rigolo, je trouve.

Je disais donc : le redoublement a une certaine efficacité. Mais, de toutes les options pour permettre aux élèves d'atteindre un niveau qu'ils n'ont pas atteint en fin d'une année, c'est la moins efficace. Pourquoi se battre pour la méthode qui est la moins efficace ?

Je disais donc : où sont les études qui étayent vos affirmations ? Et, bien sûr, pas celles écrites par des gens qui ignorent ou font semblant d'ignorer la différence entre corrélation et causalité.

Et quelles études montrent la supériorité effective du redoublement sur les autres solutions que j'ai citées ? J'ai vu mis en place d'autres systèmes que le redoublement et c'était diablement plus efficace. Mais tous enterrés. Bizarrement, ces solutions existent ailleurs mais sont réservés à ceux qui paient comme les stages d'été.
avatar
Dimka
Grand Maître

Re: Le redoublement doit-il être subordonné à l'accord des parents ?

par Dimka le Lun 3 Nov 2014 - 18:25
Il me semble que vous n’êtes pas sur la même longueur d’ondes…

En gros, tout le monde est d’accord pour dire qu’il faudrait un truc en plus pour ceux qui ne peuvent pas suivre. Alors qu’en réalité, du point de vue du ministère, il s’agit juste de choisir entre un redoublement sec ou un passage systématique tout aussi sec.

À titre personnel, je suis plutôt d’accord avec Elyas : le redoublement, c’est globalement inefficace et ça doit être supprimé… si on met en place les solutions qu’il propose. Par contre, sachant que ce n’est pas du tout à l’ordre du jour, entre un redoublement sec et un passage systématique sec, je préfère qu’on en reste à la première solution, au moins pour le bien commun (pour affirmer la nécessité d’atteindre un certain niveau pour passer dans le niveau supérieur, et concrètement pour foutre la pression au ventre mou). Quant au bien individuel, pour l’élève en difficulté, il semblerait bien que de toute façon, les deux solutions soient aussi foireuses.

_________________
Spoiler:
Invité
Invité

Re: Le redoublement doit-il être subordonné à l'accord des parents ?

par Invité le Lun 3 Nov 2014 - 22:03
Soit un élève ne sachant ni lire ni écrire...
Il y en a beaucoup sans compter ceux qui écrivent en lettres non attachées, sans ponctuation et en gros bloc avec une faute d'orthographe par mot... Il y a aussi ceux qui ne savent pas additionner 2 et 1 sans recourir à l'aide de la calculatrice...

Bref faire passer tout ce petit monde du CP à la Terminale est idiot.
Leur faire redoubler une année est idiot aussi puisque c'est le premier niveau qui n'a pas été acquis.

Il faut construire des classes de B-A-BA, "lire-écrire-compter et une LV" avec un objectif simple et autant de redoublements que nécessaires à l'intérieur de ce nouveau cursus qui pourra durer de 1 à 10 ans et leur donnera le niveau nécessaire pour lire le programme TV ou réintégrer le collège unique.

avatar
fifi51
Habitué du forum

Re: Le redoublement doit-il être subordonné à l'accord des parents ?

par fifi51 le Mar 4 Nov 2014 - 20:49
@Aevin a écrit:
@neomath a écrit:
@Aevin a écrit:
On pourrait même aller plus loin et dire que le redoublement est contreproductif dans la plupart des cas.
Des affirmations dont on aimerait bien avoir des preuves. Mais on attend toujours.
ici

J'ai brièvement regardé la méthodologie utilisée par Hattie. il a effectué une méta-analyse avec des tailles d'effets (effect size). En clair, il a synthétisé un grand nombre d'études et construit empiriquement des indicateurs (là, je résume très grossièrement).

Je mets quelques liens sur les meta-analyses et les tailles d'effets (le wikipedia anglais est plus détaillé)

http://en.wikipedia.org/wiki/Meta-analysis
http://en.wikipedia.org/wiki/Effect_size

Ainsi qu'une réflexion sur les meta-analyses

http://www.learningspy.co.uk/myths/things-know-effect-sizes/#comment-3879
Contenu sponsorisé

Re: Le redoublement doit-il être subordonné à l'accord des parents ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum