Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: Défense et illustration de l'écriture d'invention

par Écusette de Noireuil le Sam 4 Oct - 22:27
Désolée pour les "bugs" mais actuellement sur la version mobile du site je ne peux ni previsualiser ni éditer mes messages. ..


Dernière édition par Écusette de Noireuil le Sam 4 Oct - 22:38, édité 1 fois
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: Défense et illustration de l'écriture d'invention

par Écusette de Noireuil le Sam 4 Oct - 22:28
Alléluia, je viens de trouver comment basculer sur la version Web. Encore désolée.


Dernière édition par Écusette de Noireuil le Sam 4 Oct - 22:39, édité 1 fois

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Défense et illustration de l'écriture d'invention

par User5899 le Sam 4 Oct - 22:31
@Écusette de Noireuil a écrit:C'est faisable avec de la prose,  à condition de les aider à repérer précisément les procédés de style voire les "tics " de l'auteur.  Démarche qui consiste à proposer un fond précis très porteuse aussi.  Je l'ai proposé parfois en exercice d'évaluation d'une lecture (sur un extrait). Cela permet aussi aux élèves de comprendre qu'il s'agit non pas "d'invention " selon l'intitulé bête du  sujet mais bien de "création littéraire "
Heu... A la naissance de l'exercice, en 2001, il a été explicitement présenté comme un exercice d'argumentation pure, et "invention" a été présenté comme la francisation de l'inuentio latine, ie la recherche des arguments dans le métier d'avocat.
inuentio
dispositio
elocutio
memoria
actio


Désolé, mais moi, je refuse de noter des créations littéraires. Je soutiens qu'un enseignant n'a pas à noter des créations.
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: Défense et illustration de l'écriture d'invention

par Écusette de Noireuil le Sam 4 Oct - 22:43
Cripure a écrit:
@Écusette de Noireuil a écrit:C'est faisable avec de la prose,  à condition de les aider à repérer précisément les procédés de style voire les "tics " de l'auteur.  Démarche qui consiste à proposer un fond précis très porteuse aussi.  Je l'ai proposé parfois en exercice d'évaluation d'une lecture (sur un extrait). Cela permet aussi aux élèves de comprendre qu'il s'agit non pas "d'invention " selon l'intitulé bête du  sujet mais bien de "création littéraire "
Heu... A la naissance de l'exercice, en 2001, il a été explicitement présenté comme un exercice d'argumentation pure, et "invention" a été présenté comme la francisation de l'inuentio latine, ie la recherche des arguments dans le métier d'avocat.
inuentio
dispositio
elocutio
memoria
actio


Désolé, mais moi, je refuse de noter des créations littéraires. Je soutiens qu'un enseignant n'a pas à noter des créations.[/q
quote]

OK. ..Mais dans les faits on se trouve quand même plus ou moins en situation de le faire au bac, non? Où était l'aspect argumentatif dans le sujet de L l'an dernier, par exemple?

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Défense et illustration de l'écriture d'invention

par User5899 le Sam 4 Oct - 22:58
@Écusette de Noireuil a écrit:
Cripure a écrit:
@Écusette de Noireuil a écrit:C'est faisable avec de la prose,  à condition de les aider à repérer précisément les procédés de style voire les "tics " de l'auteur.  Démarche qui consiste à proposer un fond précis très porteuse aussi.  Je l'ai proposé parfois en exercice d'évaluation d'une lecture (sur un extrait). Cela permet aussi aux élèves de comprendre qu'il s'agit non pas "d'invention " selon l'intitulé bête du  sujet mais bien de "création littéraire "
Heu... A la naissance de l'exercice, en 2001, il a été explicitement présenté comme un exercice d'argumentation pure, et "invention" a été présenté comme la francisation de l'inuentio latine, ie la recherche des arguments dans le métier d'avocat.
inuentio
dispositio
elocutio
memoria
actio


Désolé, mais moi, je refuse de noter des créations littéraires. Je soutiens qu'un enseignant n'a pas à noter des créations.[/q
quote]

OK. ..Mais dans les faits on se trouve quand même plus ou moins en situation de le faire au bac, non? Où était l'aspect argumentatif dans le sujet de L l'an dernier,  par exemple?
Mais il y a un historique de cet exercice ! En 2007, nous avons découvert, ébahis, que l'exercice avait complètement changé de définition, mais en loucedé, sans que personne en ait parlé auparavant.
Quand le cas se présente au Bac, en général, il y a un contresens magistral sur le sujet qui me permet de mettre des notes autour de 2. Sinon, sans hors-sujet, je mets 16/16. Au n'importe quoi, je réponds par le n'importe quoi.
avatar
Écusette de Noireuil
Neoprof expérimenté

Re: Défense et illustration de l'écriture d'invention

par Écusette de Noireuil le Dim 5 Oct - 8:44
Évidemment c'est une solution... Un peu paradoxale quand même. Ce qui me gêne c'est que ce sont les candidats qui en font les frais alors qu'ils ne sont pas responsable des sujets qu'on leur propose. ..

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Défense et illustration de l'écriture d'invention

par nlm76 le Sam 21 Fév - 10:25
J'ai actualisé ma fiche sur l'invention-imitation, comme exercice qui sanctionne une culture bien acquise (sans emploi obligatoire de la versification):
http://lettresclassiques.fr/index.php/article/Rh%C3%A9torique-de-l-%C3%A9criture-d-invention

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Défense et illustration de l'écriture d'invention

par Isidoria le Sam 21 Fév - 15:58
Très intéressant, une question toutefois: pourquoi précises-tu "relire en commençant par la fin"? Est-ce une méthode spécifique de relecture?
J'avoue n'avoir jamais pratiqué ni conseillé, c'est pourquoi je m'interroge.
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Défense et illustration de l'écriture d'invention

par nlm76 le Sam 21 Fév - 16:11
J'ai appris ça en faisant du thème et de la version. Cela permet de se concentrer, d'être attentif aux détails, de lire vraiment ce qu'on a écrit sans fantasmer ce qu'on aurait dû écrire : en relisant normalement ce qu'on vient d'écrire, on ne voit pas ce qu'on a vraiment écrit, on voit ce qu'on voulait écrire. Ainsi les oublis, coquilles et autres erreurs grossières nous échappent. En outre, c'est insupportable; on n'a pas envie de le faire. Relire à l'envers donne le sentiment de se livrer à une activité nouvelle, pas de recommencer ce qu'on vient de faire. Faire relire ce qu'on vient d'écrire, c'est un peu comme demander à une femme de recommencer son accouchement cinq minutes après.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Isidoria
Doyen

Re: Défense et illustration de l'écriture d'invention

par Isidoria le Sam 21 Fév - 16:15
Razz j'aime bien ta comparaison. J'essaierai, merci de m'avoir expliqué!
avatar
nlm76
Esprit éclairé

Re: Défense et illustration de l'écriture d'invention

par nlm76 le Ven 27 Fév - 19:10
Un exemple de corrigé, pour un sujet type suite, ici :
http://lettresclassiques.fr/index.php/article/Rh%C3%A9torique-de-l-%C3%A9criture-d-invention-%28suite%29

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
Contenu sponsorisé

Re: Défense et illustration de l'écriture d'invention

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum