Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par sansara le Sam 4 Oct 2014 - 17:27

@Thalia de G a écrit:
Cripure a écrit:Qu'est-ce que l'académie en dit-elle professeur
Et le point d'interrogation, où est-ce qu'il est-il ?  Smile

Attention aux questions qui commencent par "où" et appellent inévitablement une réponse presque aussi vulgaire que le titre de ce topic... Embarassed

sansara
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par Olympias le Sam 4 Oct 2014 - 17:32

Je sais pas c'est quoi (très fréquemment formulé par des élèves...dont le relâchement syntaxique, grammatical, orthographique est aussi agaçant que leur confusion...de tout ! Shocked )

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par User5899 le Sam 4 Oct 2014 - 17:34

@Thalia de G a écrit:
Cripure a écrit:Qu'est-ce que l'académie en dit-elle professeur
Et le point d'interrogation, où est-ce qu'il est-il ?  Smile
J'ai pensé que c'était redondant Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par Thalia de G le Sam 4 Oct 2014 - 17:35

Cripure a écrit:
@Thalia de G a écrit:
Cripure a écrit:Qu'est-ce que l'académie en dit-elle professeur
Et le point d'interrogation, où est-ce qu'il est-il ?  Smile
J'ai pensé que c'était redondant Rolling Eyes
Mouais.  Razz

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par cunégonde le Sam 4 Oct 2014 - 17:42

Rapport de l'agrégation LC paru: 195 présents, 143 admissibles.

cunégonde
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par e-Wanderer le Sam 4 Oct 2014 - 17:48

@Lefteris a écrit:
En langues anciennes , où l'ignorance historique est rédhibitoire ( un des jurys de l'agrég de LC l'a pointé dans les années passés ) il y a carrément des cours d'histoire . Dans certaines facs, ce sont parfois  les mêmes que ceux des historiens, par exemple histoire grecque en 1ère et 2ème année.
Avec en LC, parfois l'excès inverse. J'étais assez étonné, à l'agreg interne de LC, de voir que les collègues latinistes se contentaient souvent de questions purement historiques sur les Verrines (le rôle du préteur en Sicile etc.) et en oubliaient complètement la dimension littéraire et oratoire du texte.

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par BlackMail le Sam 4 Oct 2014 - 18:43

On peut se demander qu'est-ce qu'on a fait pour en arriver là !

_________________
Spoiler:

I'm watching you.

BlackMail
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par sansara le Sam 4 Oct 2014 - 18:44

Et comment va-t-on va-t'on s'en sortir.

sansara
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par Ma'am le Sam 4 Oct 2014 - 18:52

Et sinon en vrai, les profs de lettres, Ronsard il veut la pécho ou pas ? heu Laughing

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par PauvreYorick le Sam 4 Oct 2014 - 18:54

Grave professeur

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par sansara le Sam 4 Oct 2014 - 18:55

J'suis pas une experte, mais ça m'étonnerait pas. Quel chaud lapin, ce Ronsard.

sansara
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par Ma'am le Sam 4 Oct 2014 - 18:56

Bon ben alors, pourquoi vous râlez ? heu Il a tout compris l'impétrant ! yesyes yesyes yesyes
De plus, il sait se mettre à la portée de ses élèves ! professeur

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par Kapellmeister le Sam 4 Oct 2014 - 19:09

@Daphné a écrit:Oui enfin il ne passe pas l'agreg, ni le CAPES d'ailleurs Laughing
Vous l'imaginez dans une classe, avec des élèves Razz

Face à des 6e.

"Casse-toi pti khon !" lol!

Kapellmeister
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par Herrelis le Sam 4 Oct 2014 - 19:54

Cripure a écrit:Qu'est-ce que l'académie en dit-elle professeur
C'est là qu'y'a des miches, c'est là qu'y'a du pain! Pardon.
D'un autre côté, il me semble que dans mes jeunes zet folles zannées, j'ai appris que les poèmes de Ronsard avaient, pour certains, comme message clair : "c'est kankon ba*se?" ou "est-ce que tu ba*se?"

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par HARDYPINKK le Sam 4 Oct 2014 - 20:03

Le rapport du jury de l'agregation d'economie et gestion souligne le fait qu'un certain nombre de candidats ne fait pas la difference entre chiffre d 'affaires et benefice. C'est tout de meme inquietant !

HARDYPINKK
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par Ma'am le Sam 4 Oct 2014 - 20:22

Oui, mais c'est moins croustillant... Razz

Mon grand-père, qui avait un simple certificat d'études et qui était artisan disait tout le temps : "Il ne faut pas confondre chiffre d'affaires et bénéfice" !

Ma'am
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par HARDYPINKK le Sam 4 Oct 2014 - 20:39

Moins croustillant surement mais au niveau agrégatif c'est gravissime, nous sommes gestionnaires ! Les conséquences peuvent être extrêmes pour la pérennité d'une entreprise.

HARDYPINKK
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par Sphinx le Sam 4 Oct 2014 - 20:59

@Lefteris a écrit:
@Dimka a écrit:
@Lefteris a écrit:Il est vrai que ce n'est pas d'hier, mais j'ai souvenir encore d'introduction  assez approfondies  aux oeuvres et à leur contexte, par exemple à la période classique, pour étudier Corneille, Molière, Racine. Et comment faire autrement ? Je n'imagine même pas qu'on puisse expliquer quoi que ce soit dans des textes souvent si ancrés dans leur époque.  Je  suis pareil , en latin je fais carrément des cours d'histoire , sinon aucun extrait de Tite-Live ou de César n'aurait de sens . Et je fais noter à mes élèves Historia vero testis temporum, lux veritatis, vita memoriae, magistra vitae. Very Happy
Mais je suis quand même étonné de ce que tu me dis de tes enseignants , car regarde un cours d'agreg de lettres, la partie consacrée au contexte de création, aux institutions, aux coutumes ( je pense  au Moyen-Age par ex.)  est énorme !
Je disais que les médiévistes m’avaient semblé plus rigoureux, de même que les profs de lettres classiques. Mais en licence, j’ai vu Corneille, Molière, Racine sans contexte, ou éventuellement au fil de l’analyse, des petites allusions quand elles étaient nécessaires, et j’ai vu Balzac, Zola, Hugo, Maupassant, la flopée de poètes… en intemporel total. On a même eu des cours d’histoire littéraire (premier semestre : XIXe, deuxième semestre : XXe), ça aurait été l’occasion rêvée pour faire une grosse chronologie historique et poser les conditions de vie, les mentalités, les aspirations des époques, non ?
Evidemment  : une chronologie historique situant les événements et les auteurs (les bonnes histoires littéraires le font).
On peut faire un panorama  d'introduction (le temps manque pur y consacrer plusieurs séances)  puis donner le détail au fur et à mesure des textes. Mais Molière sans rien connaître du siècle de  Louis XIV , ou Zola sans l'époque et le contexte ...  Rolling Eyes

Avant la fainéantise des étudiants, en lettres, j’ai quand même eu l’impression que le principal problème, c’était le manque d’explicite. J’imagine que ces exigences sont implicitement évidentes pour les profs (l’immense majorité de mes cours m’ont semblé très intéressants, avec des analyses correctes et pertinentes d’un point de vue historique), mais un étudiant lambda qui sort tel quel du lycée ne peut pas deviner. Au fur et à mesure, des étudiants arrivent effectivement à avoir une compréhension plus ou moins latente de ce qui est attendu d’eux, mais je ne m’étonnerais pas des possibles lacunes pour les autres. De façon plus globale, je trouve qu’en histoire, les attentes sont assez claires (on fait de l’épistémo, de l’historio, les exigences et les interdits sont très clairement donnés dès la L1), alors qu’en lettres, ça dépend des profs et c’est souvent considéré comme du bon sens, donc jamais vraiment dit.
En langues anciennes , où l'ignorance historique est rédhibitoire ( un des jurys de l'agrég de LC l'a pointé dans les années passés ) il y a carrément des cours d'histoire . Dans certaines facs, ce sont parfois  les mêmes que ceux des historiens, par exemple histoire grecque en 1ère et 2ème année.

J'ai enseigné les bases de l'épigraphie latine (dans un cursus d'archéo, pas de LC) à des étudiants de L3 qui n'avaient jamais fait de latin, ni d'histoire ancienne. C'était tout de même embêtant. J'ai donc dû caser, en douze heures par semestre, un rapide survol de la conjugaison, de la déclinaison, du vocabulaire, des institutions républicaines, des cursus sénatoriaux et militaires et des principaux empereurs. En plus de l'épigraphie. Il n'y avait rien de prévu dans le cursus. Oui, vous avez bien lu : en UFR d'archéo, on ne prévoit pas que les étudiants fassent du latin ni du grec, ni de l'histoire.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par sansara le Sam 4 Oct 2014 - 21:05

Mais ils font quoi, alors ? De l'araméen ? Shocked

sansara
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par Thalia de G le Sam 4 Oct 2014 - 21:07

Sphynx, ton témoignage est hallucinant et inquiétant. 
Tu évoques bien de futurs archéologues ?

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par Leclochard le Sam 4 Oct 2014 - 21:15

@HARDYPINKK a écrit:Moins croustillant surement mais au niveau agrégatif c'est gravissime, nous sommes gestionnaires ! Les conséquences peuvent être extrêmes pour la pérennité d'une entreprise.

A mon avis, tu ne fais pas l'erreur longtemps. C'est comme rouler à contre-sens.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par Iphigénie le Sam 4 Oct 2014 - 21:18

Je vois que petit à petit se démontre ce que je disais p. 1: c'est bien beau de s'esbaudir des bourdes finales quand on a tout faux sur l'ensemble de la formation.
L'enseignement en France est devenu totalement schizophrène: il détruit les savoirs sur tout le parcours et reproche in fine aux étudiants leur manque de savoirs.
En ce qui concerne la contextualisation, ce sont les retombées d'un structuralisme totlitariste qui considère les textes comme suffisants et autonomes.
On analyse des procédés d'écriture, à quelque époque que ce soit, sur la base des usages du français contemporain. C'est comme ça qu'on en est venu en latin à s'extasier en "commentaire de texte" sur la richesse remarquable de n'importe quel texte en assonances et allitérations finales, voire sur la place des virgules et le caractère lyrique des points d'exclamation.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par sansara le Sam 4 Oct 2014 - 21:19

@Iphigénie a écrit:Je vois que petit à petit se démontre ce que je disais p. 1: c'est bien beau de s'esbaudir des bourdes finales quand on a tout faux sur l'ensemble de la formation.
L'enseignement en France est devenu totalement schizophrène: il détruit les savoirs sur tout le parcours et reproche in fine aux étudiants leur manque de savoirs.
En ce qui concerne la contextualisation, ce sont les retombées d'un structuralisme totlitariste qui considère les textes comme suffisants et autonomes.
On analyse des procédés d'écriture, à quelque époque que ce soit, sur la base des usages du français contemporain. C'est comme ça qu'on en est venu en latin à s'extasier en "commentaire de texte" sur la richesse remarquable de n'importe quel texte en assonances et allitérations finales, voire sur la place des virgules et le caractère lyrique des points d'exclamation.

affraid Mais... mais... mais... !

sansara
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par Iphigénie le Sam 4 Oct 2014 - 21:25

Ben oui, tu n'as jamais fait passer le bac en langues anciennes? Enfin chez nous c'est comme ça désormais: la traduction est plus que problématique, mais les commentaires de textes en latin, ça décoiffe !... Perso j'aimais mieux quand on se contentait des remarques historiques [u]comme disait Lefteris (qui le déplorait)[/u] (non e-wanderer qui répondait à Lefteris, pardon!), même pour les discours de Cicéron : ou alors il faut être très costaud en périodes et clausules et arriver à les faire comprendre par les élèves, une fois qu'ils auront réussi à traduire le texte.


Dernière édition par Iphigénie le Sam 4 Oct 2014 - 22:04, édité 2 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par Thalia de G le Sam 4 Oct 2014 - 21:30

@Iphigénie a écrit:Je vois que petit à petit se démontre ce que je disais p. 1: c'est bien beau de s'esbaudir des bourdes finales quand on a tout faux sur l'ensemble de la formation.
L'enseignement en France est devenu totalement schizophrène: il détruit les savoirs sur tout le parcours et reproche in fine aux étudiants leur manque de savoirs.
En ce qui concerne la contextualisation, ce sont les retombées d'un structuralisme totalitariste qui considère les textes comme suffisants et autonomes.
On analyse des procédés d'écriture, à quelque époque que ce soit, sur la base des usages du français contemporain. C'est comme ça qu'on en est venu en latin à s'extasier en "commentaire de texte" sur la richesse remarquable de n'importe quel texte en assonances et allitérations finales, voire sur la place des virgules et le caractère lyrique des points d'exclamation.
Tiens, ta phrase me rappelle un prof que nous avons eu en HK et toi en KH dont nous avons diversement apprécié le talent.Wink
Parenthèse fermée.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les perles du Capes de Lettres 2014 : "Ronsard songe surtout à la niquer".

Message par sansara le Sam 4 Oct 2014 - 21:30

@Iphigénie a écrit:Ben oui, tu n'as jamais fait passer le bac en langues anciennes? Enfin chez nous c'est comme ça désormais: la traduction est plus que problématique, mais les commentaires de textes en latin, ça décoiffe !... Perso j'aimais mieux quand on se contentait des remarques historiques comme disait Lefteris (qui le déplorait), même pour les discours de Cicéron : ou alors il faut être très costaud en périodes et clausules et arriver à les faire comprendre par les élèves, une fois qu'ils auront réussi à traduire le texte.

Pas encore, c'est ma 2e année d'enseignement seulement, et c'est la première fois que je suis en lycée. Je suppose que je vais découvrir ça cette année. Mais c'est vraiment inquiétant... Shocked

sansara
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum