Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cath
Bon génie

"L'absentéisme des profs"

par Cath le Ven 3 Oct 2014 - 17:38
C'était le titre annoncé de l'émission d'Europe 1, annonce entendue à 11h.
Excédée, j'ai appelé (0.34cts la minute) et ai dit à la personne qui m'a écoutée que hein "profs", ça commençait à bien faire et que "absentéisme" signifiait "absence injustifiée".
L'homme m'a dit qu'il comprenait bien et transmettait sans faute.

Je n'ai pas écouté l'émission, mais quand j'ai entendu le titre, j'ai bien compris que j'avais perdu 0.34 cts.
User17706
Enchanteur

Re: "L'absentéisme des profs"

par User17706 le Ven 3 Oct 2014 - 17:40
Ça n'a donc duré qu'une minute ? Tu as la gueulante succinte Razz

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
Cath
Bon génie

Re: "L'absentéisme des profs"

par Cath le Ven 3 Oct 2014 - 17:46
Mon interlocuteur m'a tellement dit qu'il "comprenait parfaitement" et "transmettait tout de suite" que...je l'ai cru !
User21714
Expert spécialisé

Re: "L'absentéisme des profs"

par User21714 le Ven 3 Oct 2014 - 17:50
@Cath a écrit:Mon interlocuteur m'a tellement dit qu'il "comprenait parfaitement" et "transmettait tout de suite" que...je l'ai cru !

cunégonde
Niveau 9

Re: "L'absentéisme des profs"

par cunégonde le Ven 3 Oct 2014 - 17:51
Malheureusement, Cath, les profs eux-mêmes emploient couramment le mot dans cette acception dans les conseils de classe pour évoquer le cas d'élèves qui ont des problèmes de santé, j'ai déjà essayé de protester, mais...
avatar
Dinaaa
Esprit éclairé

Re: "L'absentéisme des profs"

par Dinaaa le Ven 3 Oct 2014 - 18:18
J'ai écouté l'émission en sortant du boulot et ils ont dû utiliser le mot "absentéisme" pour parler des arrêts maladie et congés de maternité environ 20 fois en 15mn.
Tu as perdu le prix d'un Malabar pour des prunes. Rolling Eyes

Edit : néanmoins, il me semble commencer à percevoir une tendance générale dans les médias qui me donne un peu d'espoir : on entend de plus en plus souvent qu'être "prof", c'est pas si facile, et que c'est mal payé. Avant, être "prof", c'était juste être faignant. Il y a donc une notable évolution (ne voyez aucune ironie dans cette constatation...)
avatar
Yazilikaya
Neoprof expérimenté

Re: "L'absentéisme des profs"

par Yazilikaya le Ven 3 Oct 2014 - 18:41
Quoique... Quand on lit les commentaires de cet article...
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/10/03/01016-20141003ARTFIG00101-absenteisme-660000-journees-non-remplacees-dans-les-ecoles.php
Que les gens sont cons.
User21714
Expert spécialisé

Re: "L'absentéisme des profs"

par User21714 le Ven 3 Oct 2014 - 18:50
avatar
frimoussette77
Grand Maître

Re: "L'absentéisme des profs"

par frimoussette77 le Ven 3 Oct 2014 - 19:53
@Dinaaa a écrit:J'ai écouté l'émission en sortant du boulot et ils ont dû utiliser le mot "absentéisme" pour parler des arrêts maladie et congés de maternité environ 20 fois en 15mn.
Tu as perdu le prix d'un Malabar pour des prunes. Rolling Eyes

Edit : néanmoins, il me semble commencer à percevoir une tendance générale dans les médias qui me donne un peu d'espoir : on entend de plus en plus souvent qu'être "prof", c'est pas si facile, et que c'est mal payé. Avant, être "prof", c'était juste être faignant. Il y a donc une notable évolution (ne voyez aucune ironie dans cette constatation...)
Pas toujours, hier, j'ai écouté les auditeurs ont la parole sur  RTL et un "soi disant" ex prof en lp témoignait : il avait travaillé dans un lp, il y a un peu plus de dix ans, en tant que prof de sport (et de svt ? , je ne suis pas certaine d'avoir bien compris) il faisait 21 heures à l'époque et gagnait entre 18000 et 20 000 F par mois, mais comme ses vieux collègues l'empêchaient de travailler ou lui disaient de traîner ou de se syndiquer il a préféré quitter l'EN. Et j'ai appris que les agrégés dans les lp eux ne faisaient pas grand chose,  ils n'enseignaient que 12 heures par semaine heu  pale pale et la journaliste qui le laissait dire comme si c'était vrai et que les profs  débutants du secondaire gagnaient vraiment 3000 euros en ne faisant rien.
Rolling Eyes


Dernière édition par frimoussette77 le Dim 5 Oct 2014 - 17:27, édité 1 fois (Raison : ORTH)
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: "L'absentéisme des profs"

par Jane le Ven 3 Oct 2014 - 20:52
La journaliste de M6 a quand même précisé que l'absentéisme des profs représentait en moyenne 2 jours d'absence par enseignant et par an, et ajouté que le congé maternité était comptabilisé dans les absence. Alors, si souvent absents, les profs ? Rolling Eyes
avatar
Rabelais
Vénérable

Re: "L'absentéisme des profs"

par Rabelais le Ven 3 Oct 2014 - 22:23
Ou comment faire un sujet sur rien....

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.
avatar
Maria Téguy
Niveau 6

Re: "L'absentéisme des profs"

par Maria Téguy le Sam 4 Oct 2014 - 2:10
Il me semble que ce soir au jt d'ORTF2 (France 2) il y avait un énième marronnier sur "l'absentéisme des enseignants", avec bien sûr des chiffres colossaux et effrayants. C'est curieux, ces prétendus journalistes ne font pas souvent de sujets sur l'absentéisme, par exemple, des chefs d'établissement ou autres ipr...
D'une façon générale, j'observe depuis longtemps que "l'absentéisme" de toutes les professions ou à peu près n'intéresse personne, sauf celui des profs. Ma conclusion : la société peut se contenter de fonctionner avec à peu près tous les corps de métiers en effectifs restreints, sauf celui des profs.

_________________
Il est nuisible au développement de l'art et de la science d'imposer par des mesures administratives un style particulier d'art ou une école de pensée à l'exclusion d'une autre.
avatar
JEMS
Modérateur

Re: "L'absentéisme des profs"

par JEMS le Sam 4 Oct 2014 - 7:17
... j'ai même vu "Eco-Gestion" dans la liste des matières en déficit de profs... laissez-moi rire !
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: "L'absentéisme des profs"

par Reine Margot le Sam 4 Oct 2014 - 8:54
Le reportage sur la 2 mentionnait tout de même l'énorme manque de remplaçants, et 'cétait important de le dire, j'étais assez contente au moins de ça. Et il y avait les chiffres du SNUIPP. On ne peut plus dire qu'il y a trop de profs.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Will.T
Prophète

Re: "L'absentéisme des profs"

par Will.T le Sam 4 Oct 2014 - 9:11
@Maria Téguy a écrit:Il me semble que ce soir au jt d'ORTF2 (France 2) il y avait un énième marronnier sur "l'absentéisme des enseignants", avec bien sûr des chiffres colossaux et effrayants. C'est curieux, ces prétendus journalistes ne font pas souvent de sujets sur l'absentéisme, par exemple, des chefs d'établissement ou autres ipr...
D'une façon générale, j'observe depuis longtemps que "l'absentéisme" de toutes les professions ou à peu près n'intéresse personne, sauf celui des profs. Ma conclusion : la société peut se contenter de fonctionner avec à peu près tous les corps de métiers en effectifs restreints, sauf celui des profs.

Vers 7 min 30
http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/jt-de-20h-du-vendredi-3-octobre-2014_704539.html
avatar
Will.T
Prophète

Re: "L'absentéisme des profs"

par Will.T le Sam 4 Oct 2014 - 9:14
@Cath a écrit:C'était le titre annoncé de l'émission d'Europe 1, annonce entendue à 11h.
Excédée, j'ai appelé (0.34cts la minute) et ai dit à la personne qui m'a écoutée que hein "profs", ça commençait à bien faire et que "absentéisme" signifiait "absence injustifiée".
L'homme m'a dit qu'il comprenait bien et transmettait sans faute.

Je n'ai pas écouté l'émission, mais quand j'ai entendu le titre, j'ai bien compris que j'avais perdu 0.34 cts.

À 37 min :
http://www.europe1.fr/mediacenter/emissions/europe-midi-votre-journal-wendy-bouchard/sons/europe-midi-votre-journal-wendy-bouchard-03-10-14-2249889
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: "L'absentéisme des profs"

par Celadon le Sam 4 Oct 2014 - 11:50
@Reine Margot a écrit:Le reportage sur la 2 mentionnait tout de même l'énorme manque de remplaçants, et 'cétait important de le dire, j'étais assez contente au moins de ça. Et il y avait les chiffres du SNUIPP. On ne peut plus dire qu'il y a trop de profs.
S'ils ont fait un sujet sur l'absentéisme des profs le soir, c'est pour rattraper celui de midi où ils traitaient de l'incroyable légèreté avec laquelle on recrutait désormais les profs, en l'occurrence un prof de maths, après 15 min d'entretien et un test aux 3/4 échoué. Je suppose qu'ils se sont fait remonter les bretelles, alors le soir pour compenser, ils ont plongé à bras raccourci sur le marronnier de l'absentéisme pour rétablir l'équilibre, selon leur vision des choses...
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé

Re: "L'absentéisme des profs"

par e-Wanderer le Dim 5 Oct 2014 - 13:15
Je crois tout simplement que le journaliste lambda ne connaît pas la différence entre "absentéisme" et "absences". Il suffit que le pigiste de l'AFP utilise le mauvais mot, et tous ses confrères entonnent en chœur sans réfléchir plus avant.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: "L'absentéisme des profs"

par User5899 le Dim 5 Oct 2014 - 13:19
@e-Wanderer a écrit:Je crois tout simplement que le journaliste lambda ne connaît pas la différence entre "absentéisme" et "absences". Il suffit que le pigiste de l'AFP utilise le mauvais mot, et tous ses confrères entonnent en chœur sans réfléchir plus avant.
Il n'y a pas que des "soit-disant" professeurs de LP, il y a aussi de soi-disant journalistes Rolling Eyes
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: "L'absentéisme des profs"

par Daphné le Dim 5 Oct 2014 - 13:22
@e-Wanderer a écrit:Je crois tout simplement que le journaliste lambda ne connaît pas la différence entre "absentéisme" et "absences". Il suffit que le pigiste de l'AFP utilise le mauvais mot, et tous ses confrères entonnent en chœur sans réfléchir plus avant.

Parce qu'ils réfléchissent d'habitude ? C'est une vraie question Twisted Evil
Cath
Bon génie

Re: "L'absentéisme des profs"

par Cath le Dim 5 Oct 2014 - 14:25
Cripure a écrit:
@e-Wanderer a écrit:Je crois tout simplement que le journaliste lambda ne connaît pas la différence entre "absentéisme" et "absences". Il suffit que le pigiste de l'AFP utilise le mauvais mot, et tous ses confrères entonnent en chœur sans réfléchir plus avant.
Il n'y a pas que des "soit-disant" professeurs de LP, il y a aussi de soi-disant journalistes Rolling Eyes

J'ai raté un truc ?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: "L'absentéisme des profs"

par User5899 le Dim 5 Oct 2014 - 15:01
Sûrement Razz
Cath
Bon génie

Re: "L'absentéisme des profs"

par Cath le Dim 5 Oct 2014 - 15:31
Zut alors.

Mais si j'étais pas là, j'dois rattraper, hein ? Qui me prête son classeur lien ?
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: "L'absentéisme des profs"

par User5899 le Dim 5 Oct 2014 - 17:02
Y a tout plus haut Wink
avatar
frimoussette77
Grand Maître

Re: "L'absentéisme des profs"

par frimoussette77 le Dim 5 Oct 2014 - 17:29
Cripure a écrit:Y a tout plus haut Wink
J'ai corrigé ma faute Embarassed
Contenu sponsorisé

Re: "L'absentéisme des profs"

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum