"L'absentéisme des profs"

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "L'absentéisme des profs"

Message par Jane le Mar 8 Mar 2016 - 8:51

Cripure a écrit:
Jane a écrit:
JPhMM a écrit:
Jane a écrit:Dans le même ordre d'idée, le CDE (le même) avait demandé à une collègue les coordonnées téléphoniques du médecin qui devait l'opérer pendant le brevet blanc, parce que "la date de l'opération tombait vraiment mal" et qu'elle n'allait pas pouvoir corriger (ma collègue devait subir une ablation du sein en raison d'un cancer).
Mais quelle horreur ! pale

Grande classe, n'est-ce pas ? De mon côté (toujours le même CDE), je devais subir une opération bénigne (mais fonctionnelle, nécessitant une mise au repos d'environ 3 semaines); je préviens donc l'établissement. Eh on on m'a collé un contrôle médical bien que j'aie fourni le bulletin d'hospitalisation qu'on m'avais remis. Le médecin qui m'avait contrôlée était dans une colère noire; il s'était plaint de l'EN en général et de ce CDE en particulier qui lui faisait perdre un temps précieux puisque dans la majorité des cas, les contrôles étaient injustifiés.
Le bulletin d'hospitalisation n'est pas accepté, en tout cas au rectorat de Besançon. Il faut un arrêt de travail en bonne et due forme. Comme si, hospitalisé, on n'avait que ce souci en tête...

J'avais fourni les deux. Le CDE croyait ferme à un arrêt de complaisance (je sortais de congé maternité; l'opération avait dû être retardée en raison de la grossesse et de l'arrivée du nourrisson qui me demandait, de fait, mes deux bras et mes deux jambes).

Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'absentéisme des profs"

Message par CarmenLR le Mar 8 Mar 2016 - 8:54

Travailler pendant un arrêt de travail est illégal. Les CDE le savent-ils ??????? Quelle que soit la réponse, je la trouve effrayante...

CarmenLR
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'absentéisme des profs"

Message par Jane le Mar 8 Mar 2016 - 8:56

Je pense très sincèrement que oui, il le savent. Mais comme nous sommes investis auprès de nos élèves, ils tentent le coup. Et comme beaucoup d'enseignants méconnaissent leurs droits, craignent je ne sais quoi, je ne sais qui, ils se laissent facilement manipuler attendrir.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)
avatar
Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'absentéisme des profs"

Message par Daphné le Mar 8 Mar 2016 - 10:41

JPhMM a écrit:
Jane a écrit:Dans le même ordre d'idée, le CDE (le même) avait demandé à une collègue les coordonnées téléphoniques du médecin qui devait l'opérer pendant le brevet blanc, parce que "la date de l'opération tombait vraiment mal" et qu'elle n'allait pas pouvoir corriger (ma collègue devait subir une ablation du sein en raison d'un cancer).
Mais quelle horreur ! pale

Ah oui vraiment ! pale
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'absentéisme des profs"

Message par Daphné le Mar 8 Mar 2016 - 10:51

Lorsque j'étais encore en fonction, élue commissaire paritaire académique et national, j'ai eu une CDE qui me déclarait absente à chaque convocation du recteur/ministère en CAPA, FPMA ou GT, sans que je le sache......

Je ne m'en sui aperçue que lorsque j'ai dû contacter ma gestionnaire pour je ne sais plus quoi et là elle me dit : mais Mme Daphné, vous avez plein de lignes d'absences !
Ah bon, mais je n'ai jamais été absente, si ce n'est suite à mes convocations dans le cadre de mes mandats d'élue des personnels !

Là j'ai contacté la DRH avec un courrier bien tourné pour faire annuler ces absences qui n'en étaient pas, on ne sait jamais, si j'avais eu un problème de santé important j'avais déjà "mangé" une bonne partie de mon capital absences et aurais pu vite me retrouver à mi traitement !
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'absentéisme des profs"

Message par laMiss le Mar 8 Mar 2016 - 16:35

Daphné, je ne comprends pas.
Ils ne font donc pas la différence, selon le motif des absences ?
Pourtant sur iprof apparaissent les motifs.


_________________
aai Faut lui laisser sa chance ! Jusque là tout va bien ! aai

laMiss
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'absentéisme des profs"

Message par Daphné le Mar 8 Mar 2016 - 17:06

Normalement si, j'avais des convocations très officielles qui ne devaient pas être comptabilisées comme absences.
Donc je ne me posais pas de questions, je n'avais jamais eu de problème auparavant.
Mais c'était un abus de pouvoir de la CDE qui déclarait des absences au service gestionnaire qui ne faisait que les noter.
Et tout ça bien sûr sans m'en informer et sans que je le sache ! Je n'aurais pas eu besoin de contacter ma gestionnaire je ne l'aurais jamais su...
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'absentéisme des profs"

Message par Shere Khan le Mar 8 Mar 2016 - 18:53

Jane a écrit:Je pense très sincèrement que oui, il le savent. Mais comme nous sommes investis auprès de nos élèves, ils tentent le coup. Et comme beaucoup d'enseignants méconnaissent leurs droits, craignent je ne sais quoi, je ne sais qui, ils se laissent facilement manipuler attendrir.
Certainement, oui. Les CDE sont des hommes d'administration, ils connaissent bien les textes. Mais les professeurs ne connaissent rien de leurs droits, effectivement. D'abord, à l'I.U.F.M. et maintenant à l'E.S.P.E., ça a toujours été un sujet tabou. La majorité des professeurs n'ont jamais entendu parler du décret de 1950, qui pourtant régissait nos statuts c'est dire. De plus, la profession comporte son nombre non négligeable de fayots, prêts à massacrer le premier collègue qui a l'outrecuidance de ressortir les textes, justement. Avec de telles attitudes, 100 de luttes sociales tombent rapidement aux oubliettes.
avatar
Shere Khan
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'absentéisme des profs"

Message par Pouce le Mar 8 Mar 2016 - 18:56

Je n'ai donc pas répondu au CDE. Les conseils ont eu lieu ce soir, sans mes appréciations. J'espère n'avoir aucun reproche durant ces prochains jours ou à mon retour.

Pouce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'absentéisme des profs"

Message par XIII le Mar 8 Mar 2016 - 19:08

Absentéisme des profs est en dessous de la moyenne des salariés!

Parlons un peu de l'absentéisme des politiques!

XIII
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'absentéisme des profs"

Message par Shere Khan le Mar 8 Mar 2016 - 19:09

Pouce a écrit:Je n'ai donc pas répondu au CDE. Les conseils ont eu lieu ce soir, sans mes appréciations. J'espère n'avoir aucun reproche durant ces prochains jours ou à mon retour.
Contacte ton syndicat pour anticiper, parce que dans ce cas, il se mettrait en tort.
avatar
Shere Khan
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'absentéisme des profs"

Message par Reine Margot le Mar 8 Mar 2016 - 20:03

Je pense aussi que contacter un syndicat est une bonne idée (mais peut-être après la rentrée et uniquement si tu as des reproches, car si ça se trouve on ne te dira rien)

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'absentéisme des profs"

Message par Jane le Mar 8 Mar 2016 - 20:06

Shere Khan a écrit:
Jane a écrit:Je pense très sincèrement que oui, il le savent. Mais comme nous sommes investis auprès de nos élèves, ils tentent le coup. Et comme beaucoup d'enseignants méconnaissent leurs droits, craignent je ne sais quoi, je ne sais qui, ils se laissent facilement manipuler attendrir.
Certainement, oui. Les CDE sont des hommes d'administration, ils connaissent bien les textes. Mais les professeurs ne connaissent rien de leurs droits, effectivement. D'abord, à l'I.U.F.M. et maintenant à l'E.S.P.E., ça a toujours été un sujet tabou. La majorité des professeurs n'ont jamais entendu parler du décret de 1950, qui pourtant régissait nos statuts c'est dire. De plus, la profession comporte son nombre non négligeable de fayots, prêts à massacrer le premier collègue qui a l'outrecuidance de ressortir les textes, justement. Avec de telles attitudes, 100 de luttes sociales tombent rapidement aux oubliettes.

Tu parles de mes collègues en train de se battre devant le bureau du chef comme des charognards pour les heures de marge là ou pour avoir des EPI à la mords moi le noeud parce que le chef les a menacés ? Y en a même un qui m'a sorti que dans nos statuts il est écrit qu'on doit faire des EPI et que ne pas en faire pouvait constituer une faute professionnelle ? (bah oui, quoi, c'est le chef qui l'a dit !)Rolling Eyes No No Ca marche du tonnerre de feu, la menace, et ce à tous les niveaux.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)
avatar
Jane
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'absentéisme des profs"

Message par Ronin le Mar 8 Mar 2016 - 20:19

Ce qui prouve que les collègues sont quand même des petits enfants.

_________________
avatar
Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum