Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Vivivava
Niveau 5

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Vivivava le Jeu 23 Oct 2014 - 15:10
[quote="Normandyx"]
@Luigi_B a écrit:Comme disait Sophie Pène, auteur de ce rapport présente hier dans l'émission :

Sophie Pène a écrit:Pourquoi enseigner le code à des enfants qui ne savent pas lire ? Parce que beaucoup d’enfants, aujourd’hui, ont besoin de passer par le code pour apprendre à lire. Le code, c’est de l’analyse, de la compréhension, du “décodage” du monde.

sauf qu'à mon humble avis, elle ne parle pas du code de l'écriture mais bien de code informatique.

Si on suit ce qu'elle dit, l'enseignement du code informatique mènerait tout naturellement à une meilleure compréhension du code écrit. Or, qu'il s'agisse de code informatique ou de code écrit, on est toujours face à des compétences de lecture et de compréhension. Sa démarche me semble donc particulièrement tirée par les cheveux.
avatar
Vivivava
Niveau 5

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Vivivava le Ven 24 Oct 2014 - 9:39
Un article sur la mémoire :
https://lejournal.cnrs.fr/articles/le-numerique-nous-fait-il-perdre-la-memoire
cliohist
Habitué du forum

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par cliohist le Ven 24 Oct 2014 - 18:29
.
Pierre Mounier : Open Access + social media = humanities 2.0
http://fr.slideshare.net/revuesorg/digital-humanities-and-open-access-tools
avatar
doctor who
Vénérable

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par doctor who le Mar 20 Fév 2018 - 15:40
Petite réflexion sous forme SF de ce qu'aurait pu être une spécialité "Humanités numériques" pas trop débile dans la réforme du Bac 2021.

C'est ici :

http://pedagoj.eklablog.com/petit-essai-de-bac-fiction-la-specialite-humanites-numeriques-a137105032

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Zagara le Mar 20 Fév 2018 - 16:01
Si ça veut dire un bac avec de la vraie programmation et du maniement d'outils professionnels (photoshop, outils de montage, etc), ce serait plutôt une bonne idée.
Si c'est juste des trucs bidons comme excel/word, ce sera une voie de garage.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par JPhMM le Mar 20 Fév 2018 - 16:10
Je ne vois pas ce que l’apprentissage des rudiments de Photoshop aurait à faire dans un bac général.

Bref, tout cela ressemble quand même de plus en plus surtout à un bac à sable.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
VinZT
Grand sage

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par VinZT le Mar 20 Fév 2018 - 16:13
Et les licences de photoshop ou de des logiciels de montage seront payées par ?

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par JPhMM le Mar 20 Fév 2018 - 16:16
Adobe a toujours été très fort pour organiser la fuite de versions pirates, depuis au moins 25 ans, manière que les étudiants désargentés se forment sur ses produits, et imposent de les utiliser une fois devenus salariés ou responsables.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Zagara le Mar 20 Fév 2018 - 16:18
Je n'appellerais pas "bac à sable" des outils professionnels utilisés par de nombreuses industries au quotidien.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par JPhMM le Mar 20 Fév 2018 - 16:21
J’évoquais le bac.
Il va ressembler de plus en plus à un bac à sable et de moins en moins à un baccalauréat.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
VinZT
Grand sage

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par VinZT le Mar 20 Fév 2018 - 16:33
@JPhMM a écrit:Adobe a toujours été très fort pour organiser la fuite de versions pirates, depuis au moins 25 ans, manière que les étudiants désargentés se forment sur ses produits, et imposent de les utiliser une fois devenus salariés ou responsables.

Certes, mais de là à ce qu'une institution dise : « installons les versions crackées » il y a une marge …

Reste que, bien évidemment, faire l'étude de photoshop, de cubase ou de final cut pro en bac général serait assez baroque, mais finalement pas improbable (pas plus qu'imposer l'achat de calculettes mode examen qui ne seront pas mises en mode examen par exemple).

_________________
« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Prezbo
Niveau 9

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Prezbo le Mar 20 Fév 2018 - 16:36
@JPhMM a écrit:Adobe a toujours été très fort pour organiser la fuite de versions pirates, depuis au moins 25 ans, manière que les étudiants désargentés se forment sur ses produits, et imposent de les utiliser une fois devenus salariés ou responsables.

Qu'un étudiant bosse sur une version piratée d'un logiciel, c'est possible.

Par contre, qu'elle soit utilisée par un établissement d'enseignement en France, ça me paraît plus difficile...

(Sinon, ces "humanités numériques" sentent soit le gadget qui va tourner au remplissage, soit le truc dont seule une poignée de geeks profitera.)
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par JPhMM le Mar 20 Fév 2018 - 16:40
Je suis d’accord avec vous deux, bien sûr.
Économiquement, Adobe aurait tout intérêt à offrir des licences gratuites aux élèves et lycéens. De là à ce que soit fait...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Zagara le Mar 20 Fév 2018 - 16:41
Le MEN est coutumier des dépenses de prestige complètement irrationnelles pour équiper les établissements en nouvelles technologies (dernier en date : tablettes au collège).
avatar
henriette
Médiateur

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par henriette le Mar 20 Fév 2018 - 16:44
Mais en quoi s'agit-il d' "humanités" ? Ça veut dire quoi "humanités numériques" ? Je ne comprends pas ce terme qui me semble un quasi oxymore.

Pour rappel :
cnrtl.fr a écrit: Humanités : Formation scolaire où l'étude des langues et littératures latines et grecques, considérées comme particulièrement formatrices, est prépondérante. Dans tout le cours de ses humanités, Descartes fut un élève modèle (Valéry, Variété V, 1944, p. 212).

− En partic. ,,Classes, dans les collèges et les lycées, comprenant l'enseignement au-dessus de la grammaire jusqu'à la philosophie exclusivement, et dites aujourd'hui classes de lettres`` (Littré).


_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Zagara
Vénérable

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Zagara le Mar 20 Fév 2018 - 16:47
Ils ont pris un terme technique du supérieur et l'ont transplanté sur une autre réalité dans le secondaire.
avatar
lene75
Empereur

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par lene75 le Mer 21 Fév 2018 - 12:41
Je ne comprends pas non plus ce que le terme humanités fait là. Même si on pense au sens plus large aux sciences humaines ça ne colle pas.

Apprendre juste à coder ou juste à se servir de logiciels, ça me paraît aussi très léger et ça fait hurler mon mari scientifique qui dit que c'est un peu comme si dans des études de jardinage on apprenait juste à bêcher. Pas sûre que ça attire les vrais geeks qui aiment mettre les mains dans le cambouis et savoir comment ça marche (et utilisent en général des logiciels libres qu'ils contribuent à créer ou à améliorer).

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
avatar
Caspar
Bon génie

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Caspar le Mer 21 Fév 2018 - 12:44
@lene75 a écrit:Je ne comprends pas non plus ce que le terme humanités fait là. Même si on pense au sens plus large aux sciences humaines ça ne colle pas.

Apprendre juste à coder ou juste à se servir de logiciels, ça me paraît aussi très léger et ça fait hurler mon mari scientifique qui dit que c'est un peu comme si dans des études de jardinage on apprenait juste à bêcher. Pas sûre que ça attire les vrais geeks qui aiment mettre les mains dans le cambouis et savoir comment ça marche (et utilisent en général des logiciels libres qu'ils contribuent à créer ou à améliorer).

C'est zoli et ça sonne bien pendant une conférence de presse.
avatar
Austrucheerrante
Niveau 6

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Austrucheerrante le Mer 21 Fév 2018 - 12:51
Et ça permettra de mettre dans la tête de milliers de lycéens que les "humanités", c'est nul et ça sert à rien.
avatar
Ingeborg B.
Esprit éclairé

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Ingeborg B. le Mer 21 Fév 2018 - 13:17
Je l'ai posté ailleurs, une définition des humanités numériques en histoire mais en lisant, on voit clairement que c'est surtout un outil pour la recherche. Je ne vois pas trop l'intérêt au lycée. Contrairement à ce que raconte Blanquer, cela n'a rien à voir avec le codage en fait...
https://www.ish-lyon.cnrs.fr/sites/www.ish-lyon.cnrs.fr/files/page/fichier/Zighed_2013_HumanitesNumeriquesSHS.pdf
avatar
Guermantes729
Habitué du forum

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Guermantes729 le Mer 21 Fév 2018 - 14:10
@lene75 a écrit:Je ne comprends pas non plus ce que le terme humanités fait là. Même si on pense au sens plus large aux sciences humaines ça ne colle pas.

Apprendre juste à coder ou juste à se servir de logiciels, ça me paraît aussi très léger et ça fait hurler mon mari scientifique qui dit que c'est un peu comme si dans des études de jardinage on apprenait juste à bêcher. Pas sûre que ça attire les vrais geeks qui aiment mettre les mains dans le cambouis et savoir comment ça marche (et utilisent en général des logiciels libres qu'ils contribuent à créer ou à améliorer).


Dans notre lycée, c'est ainsi que la spé ISN en terminale, plébiscitée les 2 premières années a été finalement désertée....
avatar
Al9
Niveau 9

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Al9 le Mer 21 Fév 2018 - 14:22
Ne pensez-vous pas que les humanités numériques correspondront à l'actuelle ICN de seconde et de première. Pas de codage ni quoi que ce soit de techniques mais plutôt un cours sur les enjeux numériques et scientifiques en lien avec la société : du style, le clonage, l'intelligence artificielle, le développement durable, etc.
A la lecture des professeurs préconisés pour y intervenir, je vois bien quelque chose dans ce goût là.
avatar
Prezbo
Niveau 9

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Prezbo le Mer 21 Fév 2018 - 20:59
@Ingeborg B. a écrit:Je l'ai posté ailleurs, une définition des humanités numériques en histoire mais en lisant, on voit clairement que c'est surtout un outil pour la recherche. Je ne vois pas trop l'intérêt au lycée. Contrairement à ce que raconte Blanquer, cela n'a rien à voir avec le codage en fait...
https://www.ish-lyon.cnrs.fr/sites/www.ish-lyon.cnrs.fr/files/page/fichier/Zighed_2013_HumanitesNumeriquesSHS.pdf

Extraits du rapport :

Résumé.
Les Humanités Numériques sont en train de transformer l’univers des
SHS tant du point de vue de la recherche que de l’enseignement. En fait, cet évolution
va bien au-delà de ces deux espaces pour toucher également, de manière
significative, les liens entre les SHS et le monde socio-économique que cela soit
en terme d’innovations technologiques et de création de valeurs économiques ou
en terme d’employabilité et de débouchés professionnels pour les étudiants issus
des filières SHS. Ce rapport vise à identifier les contours des Humanités Numériques
pour comprendre son objet et ses acteurs. Cela permettra de mieux les
situer dans la sphère des SHS. Il propose également une analyse pouvant aider
à mieux identifier, plus largement, les articulations des HN avec la recherche,
l’enseignement, l’économie et la société. Ce bilan permettra de dresser une liste,
même partielle, des grands défis scientifiques et techniques qu’affrontent les HN.
[...]

1  Introduction
Les Sciences Humaines et Sociales (SHS) réunissent un ensemble de disciplines scientifiques
hétérogènes qui traitent de l’humain, des organisations, des échanges, de la communi
cation... entre les entités - individuelles ou collectives - à travers l’espace et le temps. [...]
Depuis plus d’une décennie, les SHS vivent un bouleversement profond qui touche non
seulement à leurs méthodes d’investigation, mais également leurs questions scientifiques propres.
Un de ces bouleversements majeurs est à mettre sur le compte du numérique. En effet, l’arrivée
de l’ordinateur dans la sphère des SHS a constitué un levier majeur pour aborder les questions
scientifiques, jusque là laissées de côté, et a ainsi introduit de nouveaux paradigmes qui ont à
leur tour modifié les contours disciplinaires.


Comment tant de vide peut-il peser aussi lourd ? cafe
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par JPhMM le Mer 21 Fév 2018 - 21:54
@Prezbo a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:Je l'ai posté ailleurs, une définition des humanités numériques en histoire mais en lisant, on voit clairement que c'est surtout un outil pour la recherche. Je ne vois pas trop l'intérêt au lycée. Contrairement à ce que raconte Blanquer, cela n'a rien à voir avec le codage en fait...
https://www.ish-lyon.cnrs.fr/sites/www.ish-lyon.cnrs.fr/files/page/fichier/Zighed_2013_HumanitesNumeriquesSHS.pdf

Extraits du rapport :

Résumé.
Les Humanités Numériques sont en train de transformer l’univers des
SHS tant du point de vue de la recherche que de l’enseignement. En fait, cet évolution
va bien au-delà de ces deux espaces pour toucher également, de manière
significative, les liens entre les SHS et le monde socio-économique que cela soit
en terme d’innovations technologiques et de création de valeurs économiques ou
en terme d’employabilité et de débouchés professionnels pour les étudiants issus
des filières SHS. Ce rapport vise à identifier les contours des Humanités Numériques
pour comprendre son objet et ses acteurs. Cela permettra de mieux les
situer dans la sphère des SHS. Il propose également une analyse pouvant aider
à mieux identifier, plus largement, les articulations des HN avec la recherche,
l’enseignement, l’économie et la société. Ce bilan permettra de dresser une liste,
même partielle, des grands défis scientifiques et techniques qu’affrontent les HN.
[...]

1  Introduction
Les Sciences Humaines et Sociales (SHS) réunissent un ensemble de disciplines scientifiques
hétérogènes qui traitent de l’humain, des organisations, des échanges, de la communi
cation... entre les entités - individuelles ou collectives - à travers l’espace et le temps. [...]
Depuis plus d’une décennie, les SHS vivent un bouleversement profond qui touche non
seulement à leurs méthodes d’investigation, mais également leurs questions scientifiques propres.
Un de ces bouleversements majeurs est à mettre sur le compte du numérique. En effet, l’arrivée
de l’ordinateur dans la sphère des SHS a constitué un levier majeur pour aborder les questions
scientifiques, jusque là laissées de côté, et a ainsi introduit de nouveaux paradigmes qui ont à
leur tour modifié les contours disciplinaires.


Comment tant de vide peut-il peser aussi lourd ? cafe
La faute aux bosons de Zhiged, ça.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
henriette
Médiateur

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par henriette le Mer 21 Fév 2018 - 22:56
Et ben ça m'a tout l'air d'être une belle cochonnerie, tes bosons de Bidule, permets-moi de te le dire, JPh ! Suspect

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Call_BB5A
Niveau 4

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Call_BB5A le Jeu 22 Fév 2018 - 0:15
@Prezbo a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:https://www.ish-lyon.cnrs.fr/sites/www.ish-lyon.cnrs.fr/files/page/fichier/Zighed_2013_HumanitesNumeriquesSHS.pdf
Extraits du rapport : [...]

Extraits de la page 12 du rapport :

Des enquêtes américaines et françaises montrent que les diplômés des SHS qui sont au chômage sont deux fois plus nombreux par rapport au taux national moyen. [...]

Les débouchés pour les SHS restent l’enseignement primaire et secondaire suivis des professions liées aux médias et à l’édition. [...]

En France, selon un rapport d’étape remis à Valérie Pécresse par le Conseil pour le développement des Humanités et Sciences Sociales , l’enseignement reste le principal débouché des SHS alors que les taux de réussite au CAPES varient entre 3% et 12%.


Contenu sponsorisé

Re: Vers un baccalauréat «humanités numériques» ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum