90 minutes pour devenir prof

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

90 minutes pour devenir prof

Message par Bientôtlesud le Ven 3 Oct 2014 - 21:22

Au bout d’une demi-heure, un inspecteur d’académie vient me chercher. Dans le couloir, il parcourt mon test : « Bon, manifestement, le lycée, c’est pas pour vous », lance-t-il d’entrée. Courtois, il me demande pourquoi je veux devenir professeur. Je réponds que je cherche un métier épanouissant. Ça le fait rire : « Et vous pensez que ça va être épanouissant, l’Education nationale ? » Il s’enquiert de mes projets à moyen terme et m’interroge sur la manière dont je ferais face à un « problème de gestion de classe » : j’exclus l’élève ? « Non, surtout pas. » Que faut-il faire alors ? « Pas ça. » Je n’en saurai pas plus. Il me donne un avis favorable, « pour le collège uniquement ». Serai-je formé avant la rentrée ? Non, mais il me confie un petit guide pédagogique de trois pages recto-verso. « Et si vous avez des questions, adressez-vous à vos collègues. L’enseignement, c’est vraiment un métier où on travaille en équipe », insiste-t-il en m’accompagnant vers la sortie. Me voilà prof. Dans certaines académies, je le serais devenu plus vite encore, comme à Rouen, où un échange téléphonique suffit. Selon le rapport de l’inspection générale, « il peut arriver, qu’en cours d’année, des candidats soient retenus malgré un avis défavorable des corps d’inspection ».

http://leparisienmagazine.fr/education-90-minutes-pour-devenir-prof-112276/

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: 90 minutes pour devenir prof

Message par marie91270 le Ven 3 Oct 2014 - 21:35

Je ne suis même pas étonnée...
Quant au test : affraid

marie91270
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: 90 minutes pour devenir prof

Message par linedeloc le Ven 3 Oct 2014 - 22:37

Ah oui quand même... affraid

_________________
de jolis bijoux faits main et personnalisés: http://lesbijouxdeline.canalblog.com/
https://www.facebook.com/line.bijoux.5

linedeloc
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: 90 minutes pour devenir prof

Message par e-Wanderer le Ven 3 Oct 2014 - 22:52

Et les conseils pédagogiques : "Exprimez-vous dans un français correcte" (sic.) furieux

e-Wanderer
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: 90 minutes pour devenir prof

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Ven 3 Oct 2014 - 22:59

C'est gentil pour les élèves qui vont attendre leur professeur quelques jours de plus.

Il fallait vraiment en passer par là pour connaître un peu le sort des contractuels ?

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: 90 minutes pour devenir prof

Message par Normandyx le Ven 3 Oct 2014 - 23:40

dans l'académie de rouen, c'est encore plus expéditif, depuis des années le nombre de candidats baissent, les politiques ne font rien, "ça coûte trop cher"...

L'érosion est plus rapide dans les matières qui offrent de larges débouchés plus rémunérateurs dans le privé, mais pas seulement, dans mon académie lors du dernier concours de prof des écoles, la moyenne était largement en baisse sans arriver au 4 comme à Créteil.
Je dois dire que vu le niveau de recrutement, les perspectives d'évolution dans la carrière, le traitement et la détérioration des conditions d'exercice, en dehors de militants à la vocation d'airain, il faut être en galère pour aller chercher 1300€ net pour galérer dans des écoles "sensibles" ou à "valoriser"...

Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: 90 minutes pour devenir prof

Message par mariemarie86 le Ven 3 Oct 2014 - 23:51

Affligeant...

mariemarie86
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: 90 minutes pour devenir prof

Message par dandelion le Ven 3 Oct 2014 - 23:59

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:C'est gentil pour les élèves qui vont attendre leur professeur quelques jours de plus.

Il fallait vraiment en passer par là pour connaître un peu le sort des contractuels ?
Je trouve surtout dommage qu'il n'ait pas poussé un peu plus loin le journalisme d'investigation. Tremblay en France, ça aurait fait un reportage intéressant je pense, mais si ce qui lui faisait peur c'est de 'mentir' aux élèves, je comprends

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 90 minutes pour devenir prof

Message par yogi le Sam 4 Oct 2014 - 6:01

Moi non plus suis pas du tout étonnée. On va pouvoir s'y habituer...et rapidement!

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: 90 minutes pour devenir prof

Message par lisette83 le Sam 4 Oct 2014 - 8:25

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:C'est gentil pour les élèves qui vont attendre leur professeur quelques jours de plus.

Il fallait vraiment en passer par là pour connaître un peu le sort des contractuels ?
Ne vous inquiétez pas, en cas de refus, le rectorat appelle immédiatement le suivant sur la liste, cela ne change rien...

lisette83
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: 90 minutes pour devenir prof

Message par miss sophie le Sam 4 Oct 2014 - 9:19

@dandelion a écrit:Je trouve surtout dommage qu'il n'ait pas poussé un peu plus loin le journalisme d'investigation. Tremblay en France, ça aurait fait un reportage intéressant je pense, mais si ce qui lui faisait peur c'est de 'mentir' aux élèves, je comprends

+1. Son article est intéressant mais forcément incomplet sans l'expérience pratique du remplacement au pied levé.

miss sophie
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: 90 minutes pour devenir prof

Message par Pierre-Henri le Sam 4 Oct 2014 - 9:24

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
Il fallait vraiment en passer par là pour connaître un peu le sort des contractuels ?

Oui. Le sujet est tabou à l'éducation nationale. Vous ne ferez pas dire un mot là dessus aux responsables d'un rectorat, en tout cas pas autre chose que "niveau excellent, fortement sélectionnés, formation de grande qualité". Qu'un journaliste se déplace pour aller voir de ses yeux et écouter de ses oreilles est tout à son honneur. Là où Luc Cédelle, Maryline Baumard, Emmanuel Davidenkoff ou Véronique Soulé se contentent de recopier la communication officielle, il a fait un travail de journaliste.

Pierre-Henri
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: 90 minutes pour devenir prof

Message par MrCailloux le Sam 4 Oct 2014 - 10:16

j'ai vu ça au JT de 13h hier sur France 2. En même temps il y a 2 ans, j'avais envoyé pas loin d'une centaine de CV et LM... on m'a appelé le vendredi soir pour le lundi matin... je n'ai eu aucun entretien. Lui il a eu la chance de croiser un inspecteur!

_________________
2016-2017: 4 6ème, 2 5ème, 4 4ème + PP (T2)
2015-2016: 2 5ème, 4 4ème, 4 3ème + PP (Néotit')
2014-2015: 5 2nde, 2 1ES/L, 3 MPS (Stagiaire)
2013-2014: 2 2nde (CAD2)
2012-2013: 2 6ème, 6 5ème, 2 4ème, 2 3ème, 1 2nde MPS

MrCailloux
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: 90 minutes pour devenir prof

Message par Cath le Sam 4 Oct 2014 - 10:52

Mais qu'est-ce qui vous étonne ?

J'ai commencé comme MA en lettres en 1989 avec moins de vérifications que ça !

Un dossier papier à remplir avec accord du président de l'université (donné à tout le monde, donc), envoyé au rectorat et quelques jours après (alors que je postulais pour l'année suivante !) un coup de fil d'un établissement scolaire, et c'était parti.
Aucun entretien préalable, ni test d'aucune sorte.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: 90 minutes pour devenir prof

Message par Roumégueur Ier le Sam 4 Oct 2014 - 11:23

@Cath a écrit:Mais qu'est-ce qui vous étonne ?

J'ai commencé comme MA en lettres en 1989 avec moins de vérifications que ça !

Un dossier papier à remplir avec accord du président de l'université (donné à tout le monde, donc), envoyé au rectorat et quelques jours après (alors que je postulais pour l'année suivante !) un coup de fil d'un établissement scolaire, et c'était parti.
Aucun entretien préalable, ni test d'aucune sorte.

Presque pareil : contractuel embauché en un temps record : un coup de téléphone du rectorat un lundi en 2000 ou 2001, un entretien avec le principal du collège le mardi (qui voulait que je me lance dès le mercredi), deux heures d'entrevue avec la collègue en maladie que je remplaçais le mercredi aprèm et hop, le jeudi tadam, t'es prof!
Pas vu un inspecteur, pas de questionnaire de niveau, ils savaient juste que je passais le Capes.
J'ai bien ramé, j'étais bien paumé, faut croire que tu dois passer par cette épreuve initiatrice, mais après j'ai refusé les autres remplacements car je ne pouvais plus préparer correctement les concours.

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: 90 minutes pour devenir prof

Message par Leclochard le Sam 4 Oct 2014 - 11:39

c'est effrayant.
J'en parlais hier: je crains de ne plus faire confiance dans l'institution. Entre les jeunes recrues qui n'ont pas forcément le niveau et les remplaçants qui n'auront ni la formation, ni les connaissances nécessaires, l'enseignement s'enfoncera définitivement.
Et si mes enfants se retrouvent avec des professeurs de pacotille, faudra-t-il envisager des cours à l'extérieur ? faudra-t-il que je les instruise moi-même ?

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: 90 minutes pour devenir prof

Message par roxanne le Sam 4 Oct 2014 - 11:43

@Cath a écrit:Mais qu'est-ce qui vous étonne ?

J'ai commencé comme MA en lettres en 1989 avec moins de vérifications que ça !

Un dossier papier à remplir avec accord du président de l'université (donné à tout le monde, donc), envoyé au rectorat et quelques jours après (alors que je postulais pour l'année suivante !) un coup de fil d'un établissement scolaire, et c'était parti.
Aucun entretien préalable, ni test d'aucune sorte.

Pareil (enfin en 1996). Maîtrise de lettes en poche, point d'entretien.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: 90 minutes pour devenir prof

Message par géohistoire le Sam 4 Oct 2014 - 14:44

Je n'ai eu aucun test ni même d'entretien. Certains chefs d'établissement me demandent si j'ai déjà enseigné et ça s'arrête là.
Pour revenir sur le cas du journaliste, il postule dans un domaine où il n'a pas de diplôme. C'est probablement pour ça qu'il a eu droit à un test et à un entretien. Mais 90 minutes ça fait vraiment court.
Dans tous les cas on est vraiment jetés dans la fosse aux lions. Le premier chef d'établissement que j'ai rencontré m'a fait un petit schéma pour m'expliquer le niveau de bavardage bruit que j'estime pouvoir supporter et m'a dit de mettre la barre du moment où je punie plus bas pour ne pas risquer de me laisser déborder. Ce que ça voulait dire concrètement, la façon de le mettre en œuvre ????

géohistoire
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: 90 minutes pour devenir prof

Message par Ruthven le Sam 4 Oct 2014 - 15:10

@roxanne a écrit:
@Cath a écrit:Mais qu'est-ce qui vous étonne ?

J'ai commencé comme MA en lettres en 1989 avec moins de vérifications que ça !

Un dossier papier à remplir avec accord du président de l'université (donné à tout le monde, donc), envoyé au rectorat et quelques jours après (alors que je postulais pour l'année suivante !) un coup de fil d'un établissement scolaire, et c'était parti.
Aucun entretien préalable, ni test d'aucune sorte.

Pareil (enfin en 1996). Maîtrise de lettes en poche, point d'entretien.

Idem, pour des vacations, un entretien de 5 min avec le CdE qui centralisait les établissements d'un bassin, rien dans les autres bassins ; pour devenir MA, un entretien d'une dizaine de minutes avec un chargé d'inspection ...

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: 90 minutes pour devenir prof

Message par Bientôtlesud le Sam 4 Oct 2014 - 22:35

@dandelion a écrit:
Je trouve surtout dommage qu'il n'ait pas poussé un peu plus loin le journalisme d'investigation. Tremblay en France, ça aurait fait un reportage intéressant je pense, mais si ce qui lui faisait peur c'est de 'mentir' aux élèves, je comprends

Mmh, Tremblay en France c'est quand même loin d'être les pires conditions de travail du 93. C'est plutôt son éloignement relatif de la capitale qui explique que cette commune soit assez peu demandée.

Bientôtlesud
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum