Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par Cel06 le Lun 6 Oct 2014 - 9:11

Effectivement.
Au final, autant rester contractuel (même si précaire) cela évite des années d'exil et une vie de déprime au quotidien!

Cel06
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par pimpampoum le Lun 6 Oct 2014 - 9:23

C'est très fréquent malheureusement ! la plupart des gens avec qui j'étais à la fac et qui n'ont jamais réussi le concours, sont contractuels dans ma région. Quand je discute avec eux, ils me disent : "Pourquoi me faire ch.... à passer le concours pour aller péter en banlieue ?! ici je trouve toujours !" D'ailleurs deux d'entre eux, ont un poste à l'année à temps complet depuis 3 ans. Le proviseur les rembauche d'une année sur l'autre. Alors bien sûr, ils gagnent moins que moi, mais les loyers et le coût de la vie sont bien différents de la région où je suis. 
Petite anecdote, j'ai appelé un syndicat de ma région, la dame m'a expliqué que dans ma matière les 2/3 des profs de la région étaient contractuels car "on trouve pas de titulaire !!! et puis les titulaires comme vous doivent aller là où personne ne veut aller". Cette petite phrase résume tout. 
Même si effectivement on savait que l'on serait amené à bouger une fois le concours en poche, ce genre de situation est assez râlant et donne parfois envie de tout laisser tomber.

pimpampoum
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par Pseudo le Lun 6 Oct 2014 - 9:27

Je dirais que les règles de mutation sont faites pour assurer l'équité et la justice, et que tout autre système serait moins bien.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par Cel06 le Lun 6 Oct 2014 - 9:32

C'est clair. Dans ma discipline (plp), on préfère maintenir des certifiés et des contractuels: moins coûteux!
Alors oui cela donne à réfléchir sur les suites à donner au concours, d'autant qu'en tant que non titulaire on cumule fréquemment un autre job de quelques heures à côté (le plus souvent toujours en rapport avec l'enseignement) et les 2 additionnés permettent de gagner un salaire équivalent à 15 ans d'EN ou plus.
Cherchez l'erreur et comprenez le manque de candidats!

Cel06
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par Pierre-Henri le Lun 6 Oct 2014 - 9:33

La logique du ministère est d'étaler ses moyens pour disséminer des professeurs appartenant à tous les corps sur l'ensemble du territoire. C'est aussi pour cela que tant de professeurs agrégés se retrouvent dans des collèges difficiles. Cette stratégie se justifie par les nécessités du service. Le vrai problème, évidemment, est qu'elle n'est plus compensée par rien -- ni salaire, ni conditions de travail décentes, ni respect des professeurs, ni aide au déménagement ou au logement, ni rien.

Quant au choix de rester contractuel, je l'ai effectué moi-même. Cependant, la situation a beaucoup changé cette année. Les salaires des contractuels et suppléants ont plongé dans des proportions énormes (jusqu'à 9.53 € l'heure de cours pour les remplacements brefs). Les contrats sont aussi plus difficiles à trouver. Visiblement, le ministère souhaite forcer les gens à passer les concours.

Pierre-Henri
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par pimpampoum le Lun 6 Oct 2014 - 9:37

Pseudo, je suis d'accord avec vous mais le problème ce n'est pas le système des mut'. Quand une académie fonctionne avec 2/3 de contractuels dans une discipline, vous l'expliquez comment ? 
Ce n'est pas la faute du système de mutation. Ce n'est que le résultat d'un choix fait par le rectorat de fonctionner avec des contractuels.

pimpampoum
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par pimpampoum le Lun 6 Oct 2014 - 9:38

Alors il faut croire que les exemples de contractuels dans ma matière que j'ai autour de moi, s'en sortent très bien !

pimpampoum
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par Cel06 le Lun 6 Oct 2014 - 9:39

Ne me parlez pas de règles d'équité et de justice: où sont-elles lorsque l'on maintient un lauréat célibataire session exceptionnelle dans son académie et expédie une lauréate session rénovée ex-contractuelle mariée et future maman à 500km de chez elle?
C'est une blague Pseudo? Comme entrée dans le métier en tant que fonctionnaire stagiaire cela donne envie de vomir!

Cel06
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par Cel06 le Lun 6 Oct 2014 - 9:42

Pimpampoum, vos exemples de contractuels ne sont pas isolés: il y en a beaucoup plus qu'on ne le pense!

Cel06
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par pitchounette le Lun 6 Oct 2014 - 10:28

@Cel06 a écrit:Ne me parlez pas de règles d'équité et de justice: où sont-elles lorsque l'on maintient un lauréat célibataire session exceptionnelle dans son académie et expédie une lauréate session rénovée ex-contractuelle mariée et future maman à 500km de chez elle?
Une amie mère de 4 enfants a fait son stage sur son académie d'origine. L'année de néo titulaire elle a laissé le mari et les 4 enfants pour une année sur Orléans tours. Elle est revenue plus vite que les autres. Mais elle est quand même partie!

C'est une blague Pseudo? Comme entrée dans le métier en tant que fonctionnaire stagiaire cela donne envie de vomir!
non on va pas rependre l'éternel débat. Tu as passé un concours tu es fonctionnaire faut en accepter les règles jusqu'au bout...Même si je comprend que la manière dont certains excontractuels ont eu l'info.

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par Hermione0908 le Lun 6 Oct 2014 - 10:38

L'affectation des contractuels et des TZR laisse également rêveur.
J'ai eu confirmation par mon rectorat que les contractuels étaient affectés en priorité sur les BMP et les postes à l'année, tandis que les TZR se partageaient les miettes. La raison en est simple : un contractuel peut refuser un remplacement, un TZR non, ce serait considéré comme un abandon de poste. Et en tant que TZR, je l'ai vécu un certain nombre de fois, le must étant que dans mon RAD, quasiment tous les ans durant sept ans (et encore cette année), il y a eu des besoins variant entre 9h et un temps plein, voire un temps plein avec heures supplémentaires en lettres, que j'étaiz TZR en lettres rattaché à cet établissement, et que la plupart de ces remplacements, ce n'est pas moi qui les ai faits, ni un autre TZR, mais des contractuels. Cherchez l'erreur...

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par eleonore69 le Lun 6 Oct 2014 - 11:07

@Cel06 a écrit:Effectivement.
Au final, autant rester contractuel (même si précaire) cela évite des années d'exil et une vie de déprime au quotidien!

Sauf que les salaires sont très faibles et que le jour où on aura plus besoin d'eux (cela arrivera forcément), on les licenciera !!

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par Pseudo le Lun 6 Oct 2014 - 11:50

@Cel06 a écrit:Ne me parlez pas de règles d'équité et de justice: où sont-elles lorsque l'on maintient un lauréat célibataire session exceptionnelle dans son académie et expédie une lauréate session rénovée ex-contractuelle mariée et future maman à 500km de chez elle?
C'est une blague Pseudo? Comme entrée dans le métier en tant que fonctionnaire stagiaire cela donne envie de vomir!

Rien n'est plus aveugle que le système de mutation, mais ce n'est pas bien de le dire. Alors je ne le dis pas. J'ai sur le forum des passe d'armes régulières à ce sujet, ou on m'explique inlassablement, comme Candide, que tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes. Alors c'est que cela doit être vrai. Non ?

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par Pseudo le Lun 6 Oct 2014 - 11:52

@pimpampoum a écrit:Pseudo, je suis d'accord avec vous mais le problème ce n'est pas le système des mut'. Quand une académie fonctionne avec 2/3 de contractuels dans une discipline, vous l'expliquez comment ? 
Ce n'est pas la faute du système de mutation. Ce n'est que le résultat d'un choix fait par le rectorat de fonctionner avec des contractuels.

Comment ça ? Tu voudrais dire que le système de mutation transparent, équitable, national, et juste, est d'une quelconque façon entravé par des décisions locales arbitraires ? Je n'ose le croire...

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par college.inique le Lun 6 Oct 2014 - 12:00

Je suis d'une génération où quant nous partions faire notre service militaire à 300 km, nous trouvions cela normal. Idem pour le concours d'EN, nous avons tous quitté notre bonne académie d'origine. A l'époque on sortait "normalement" de la fac avec le concours vers 23/24 ans, sans être mariés (ou pacsé) et sans enfants.... on partait pour les toutes académies au début de la Loire, nous trouvions cela normal également. Tout le monde était sur le même pied d'égalité, nous étions fatalistes, mais heureux d'avoir un métier et être au service de l'état partout sur son territoire.

Actuellement la normalité c'est d'être marié ou pacsé, et d'avoir des enfants quant on passe le concours.... Les situations qui devaient être exceptionnelles (marié avec enfants) sont devenues la normale, donc le système de mutation ne peut plus les protéger. Tout le monde dans le milieu syndical sait que la grande majorité des pacs sont bidons... mais on laisse encore faire. Le poids donné à la prise en compte de la situation personnelle a pourri le système. Personnellement j'en viens même à être pour l'unique prise en compte des états de service (ce qui serait bien moins grugable).

Alors que nous avons la chance d'avoir un si beau pays (+DOM), je trouve bien triste que l'unique préoccupation de nombreux jeunes collègues c'est d'être muté à 5 km de là d'où ils ont toujours vécu. Beaucoup on perdu la notion même de service public d'état au profit de leur petit intérêt personnel.

college.inique
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par Pseudo le Lun 6 Oct 2014 - 12:08

@college.inique a écrit:
Alors que nous avons la chance d'avoir un si beau pays (+DOM), je trouve bien triste que l'unique préoccupation de nombreux jeunes collègues c'est d'être muté à 5 km de là d'où ils ont toujours vécu. Beaucoup on perdu la notion même de service public d'état au profit de leur petit intérêt personnel.

Vous avez oublié un extrait de la Marseillaise pour accompagné votre post.
Je ne risque pas de vouloir retourner d'où je viens, et je vis bien loin de mon pays d'origine, mais je trouve un peu les boules que des contractuels soient ventousés à des postes que je pourrais souhaiter occuper.


_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par college.inique le Lun 6 Oct 2014 - 12:09

@Cel06 a écrit:Ne me parlez pas de règles d'équité et de justice: où sont-elles lorsque l'on maintient un lauréat célibataire session exceptionnelle dans son académie et expédie une lauréate session rénovée ex-contractuelle mariée et future maman à 500km de chez elle?
C'est une blague Pseudo? Comme entrée dans le métier en tant que fonctionnaire stagiaire cela donne envie de vomir!

Tu n'as pas compris que c'est du saupoudrage administratif, afin que les contractuels ne se retrouvent pas tous au même endroit. Idem pour les mut' afin qu'ils n'existent pas de désert éducatif car personne ne veut aller en banlieue.

Même si cela doit t'être difficile admettre ou comprendre, tu es devenue une sorte de "cadre" d'un point de vue professionnel et administratif.

college.inique
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par college.inique le Lun 6 Oct 2014 - 12:10

@Pseudo a écrit:
@college.inique a écrit:
Alors que nous avons la chance d'avoir un si beau pays (+DOM), je trouve bien triste que l'unique préoccupation de nombreux jeunes collègues c'est d'être muté à 5 km de là d'où ils ont toujours vécu. Beaucoup on perdu la notion même de service public d'état au profit de leur petit intérêt personnel.

Vous avez oublié un extrait de la Marseillaise pour accompagné votre post.
Je ne risque pas de vouloir retourner d'où je viens, et je vis bien loin de mon pays d'origine, mais je trouve un peu les boules que des contractuels soient ventousés à des postes que je pourrais souhaiter occuper.


Je vous comprends, puisque j'ai vécu la même chose et que ma qualité actuelle de TZR m'oblige à continuer d'avaler des couleuvres. Mais bon je m'accroche à croire qu'à toute chose malheur est bon !


Dernière édition par college.inique le Lun 6 Oct 2014 - 12:18, édité 1 fois

college.inique
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par Hermione0908 le Lun 6 Oct 2014 - 12:16

@eleonore69 a écrit:
@Cel06 a écrit:Effectivement.
Au final, autant rester contractuel (même si précaire) cela évite des années d'exil et une vie de déprime au quotidien!

Sauf que les salaires sont très faibles et que le jour où on aura plus besoin d'eux (cela arrivera forcément), on les licenciera !!

Rien n'est moins sûr, d'une part vu la pénurie actuelle de profs (il n'y a qu'à voir le nombre de services partagés, de contractuels et de TZR dans une salle des profs, les proportions deviennent hallucinantes, c'est être en poste dans une équipe pérenne qui devient presque exotique dans certains établissements), et d'autre part pour des raisons politiques toutes simples : un titulaire avec la sécurité de l'emploi, ça peut se permettre de l'ouvrir quand il n'est pas content. Un contractuel sur la sellette et qui veut continuer à bosser pour manger, ça ne fait pas trop de vagues, et c'est compréhensible. Alors il vaut mieux des contractuels "muselés" que des fonctionnaires potentiellement en mesure de râler.

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par Chertea le Lun 6 Oct 2014 - 12:19

Perso je suis contractuel et je n'ai toujours pas été contacté par le rectorat donc c'est pas si génial que ça...

Chertea
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par Hermione0908 le Lun 6 Oct 2014 - 12:26

A aucun moment je n'ai dit que c'était génial, et je ne pense pas que ce soit l'idée générale ici, ni que c'est le credo des collègues qui postent dans ce topic. Suspect

Quant au fait que tu n'aies pas été appelé, il me semble logique que les titulaires soient appelés avant les contractuels, car il ne faut pas oublier que le principe du statut de contractuel, même s'il est largement dévoyé à l'heure actuelle en raison du manque de professeurs en particulier dans certaines disciplines, c'est d'être une variable d'ajustement en fonction des besoins.

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par Pierre-Henri le Lun 6 Oct 2014 - 12:33

@Hermione0908 a écrit:Un contractuel sur la sellette et qui veut continuer à bosser pour manger, ça ne fait pas trop de vagues, et c'est compréhensible. Alors il vaut mieux des contractuels "muselés" que des fonctionnaires potentiellement en mesure de râler.

Le rapport de l'IG sur le recrutement dit le contraire (pages 66 à 72) :

http://cache.media.education.gouv.fr/file/2013/48/5/2013-071_Difficultes_Recrutement_273485.pdf

Les contractuels :

- font jouer la concurrence public / privé sous contrat / enseignement agricole / formation professionnelle / soutien scolaire. "Les candidats négocient tout et vont vers le plus offrant", page 71.

- sont moins immédiatement disponibles parce qu'ils ont d'autres activités.

- n'hésitent pas à démissionner dans la journée si les conditions de travail ne leur plaisent pas (voir p. 72 en haut).

- sont moins attachés à la sécurité de l'emploi qu'on l'imagine souvent.

La difficulté des rectorats, comme il est répété dans le rapport, est de "fidéliser" leurs professeurs contractuels. Pour ça, il faut les choyer, "sinon ils vont voir ailleurs" (toujours page 72).

Pierre-Henri
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par Pseudo le Lun 6 Oct 2014 - 14:13

@college.inique a écrit:
@Pseudo a écrit:
@college.inique a écrit:
Alors que nous avons la chance d'avoir un si beau pays (+DOM), je trouve bien triste que l'unique préoccupation de nombreux jeunes collègues c'est d'être muté à 5 km de là d'où ils ont toujours vécu. Beaucoup on perdu la notion même de service public d'état au profit de leur petit intérêt personnel.

Vous avez oublié un extrait de la Marseillaise pour accompagné votre post.
Je ne risque pas de vouloir retourner d'où je viens, et je vis bien loin de mon pays d'origine, mais je trouve un peu les boules que des contractuels soient ventousés à des postes que je pourrais souhaiter occuper.


Je vous comprends, puisque j'ai vécu la même chose et que ma qualité actuelle de TZR m'oblige à continuer d'avaler des couleuvres. Mais bon je m'accroche à croire qu'à toute chose malheur est bon !

C'est une position très masochiste Laughing Car on dit "à quelque chose malheur est bon" et pas "à toute chose" Laughing

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum