Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par Pseudo le Lun 6 Oct 2014 - 12:13

@college.inique a écrit:
@Pseudo a écrit:
@college.inique a écrit:
Alors que nous avons la chance d'avoir un si beau pays (+DOM), je trouve bien triste que l'unique préoccupation de nombreux jeunes collègues c'est d'être muté à 5 km de là d'où ils ont toujours vécu. Beaucoup on perdu la notion même de service public d'état au profit de leur petit intérêt personnel.

Vous avez oublié un extrait de la Marseillaise pour accompagné votre post.
Je ne risque pas de vouloir retourner d'où je viens, et je vis bien loin de mon pays d'origine, mais je trouve un peu les boules que des contractuels soient ventousés à des postes que je pourrais souhaiter occuper.


Je vous comprends, puisque j'ai vécu la même chose et que ma qualité actuelle de TZR m'oblige à continuer d'avaler des couleuvres. Mais bon je m'accroche à croire qu'à toute chose malheur est bon !

C'est une position très masochiste Laughing Car on dit "à quelque chose malheur est bon" et pas "à toute chose" Laughing

Pseudo
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par college.inique le Lun 6 Oct 2014 - 12:19

@Pseudo a écrit:
@college.inique a écrit:
@Pseudo a écrit:

Vous avez oublié un extrait de la Marseillaise pour accompagné votre post.
Je ne risque pas de vouloir retourner d'où je viens, et je vis bien loin de mon pays d'origine, mais je trouve un peu les boules que des contractuels soient ventousés à des postes que je pourrais souhaiter occuper.


Je vous comprends, puisque j'ai vécu la même chose et que ma qualité actuelle de TZR m'oblige à continuer d'avaler des couleuvres. Mais bon je m'accroche à croire qu'à toute chose malheur est bon !

C'est une position très masochiste Laughing Car on dit "à quelque chose malheur est bon" et pas "à toute chose"

mode Razz Laughing chat

college.inique
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par Enaeco le Lun 6 Oct 2014 - 15:53

Le titre du topic me semble incomplet : Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies parce que ces académies d’accueil en question sont encore plus en manque de profs que l'académie qui ferait plaisir à ton nombril.

Les rectorats font avec ce qu'ils ont sous la main et le choix qui a été fait, c'est de répartir les 2/3 de postes manquants sur toute la france plutôt que de se retrouver avec des académies déficitaires avec 1/4 des cours assurés par des profs titulaires qui ont envie d'être la, 1/4 des cours assurés par des contractuels et la moitié restante sans personne à mettre devant les élèves.

@Cel06 a écrit:Effectivement.
Au final, autant rester contractuel (même si précaire) cela évite des années d'exil et une vie de déprime au quotidien!

Et bien voila.
C'est effectivement le choix de certains. Avec ses avantages et ses inconvénients !

Vu les difficultés de recrutement, on peut presque dire qu'on a le choix ! alors si vous vous y retrouvez dans le statut de contractuel, foncez...

Enaeco
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par Chopin le Lun 6 Oct 2014 - 16:05

J'avais posé la question à mon ancienne DPE.

Réponse : "les titulaires et les stagiaires, on les case où on veut. Les contractuels font souvent la fine bouche. On envoie donc le plus de titulaires et de stagiaires possibles dans les académies déficitaires et on colmate ce qu'il reste d'attractif avec les contractuels."

Chopin
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par Cel06 le Lun 6 Oct 2014 - 16:40

Quand on passe les concours on sait qu'après l'année de stage c'est le jeu des chaises musicales, mais l'année de stage en elle même c'est beaucoup moins fréquent.
Pour ma part, si je râle c'est simplement parce qu'on nous a vendu du mensonge: l'année de stage je devais restée dans mon académie (dixit circulaire).
Etant enceinte au moment des oraux et la circulaire existant déjà, si de tels écrits n'avaient pas été affichés, je n'aurais pas pris la peine de présenter les oraux au risque de valser loin de chez moi avec un bébé de 2 mois.
J'aurais pour le coup pris d'autres dispositions afin de ne pas être contrainte à demander un report (donc pas de salaire) car je n'ai trouvé aucun mode de garde entre les résultats d'affectation et la rentrée: on ne confie pas un nourrisson de 2 mois à n'importe qui du jour au lendemain et de plus dans une région inconnue!
Il y a par conséquent des situations qui obligent à ne pas entrer dans les rangs de notre merveilleux ministère parfaitement administré par des administratifs d'une humanité exceptionnelle qui en laisse rêveur plus d'un!!!

Cel06
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Que dire d'un ministère dont les rectorats continuent à recruter des non titulaires dans des disciplines où des stagiaires ont été expédiés dans d'autres académies?

Message par pitchounette le Lun 6 Oct 2014 - 17:08

@Cel06 a écrit:Quand on passe les concours on sait qu'après l'année de stage c'est le jeu des chaises musicales, mais l'année de stage en elle même c'est beaucoup moins fréquent.
Dans ma spécialité les mamans n'ont pas été traitées de la même manière...

Pour ma part, si je râle c'est simplement parce qu'on nous a vendu du mensonge: l'année de stage je devais restée dans mon académie (dixit circulaire).
Mais est ce qu'il avait assez de poste pour tout le monde?


Il y a par conséquent des situations qui obligent à ne pas entrer dans les rangs de notre merveilleux ministère parfaitement administré par des administratifs d'une humanité exceptionnelle qui en laisse rêveur plus d'un!!!
j'entend et je comprends ta situation et ta déception...Mais à ce prix, chaque situation personnelle de chaque candidat est à prendre en compte.

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum