Autorité/rayonnement

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Autorité/rayonnement

Message par Mezzo voce le Mar 7 Oct 2014 - 11:57

Me revoilà avec mes sempiternelles questions. Qu'est-ce l'autorité/rayonnement, au juste? Qu'est-ce que cela recouvre? Est-il juste de sanctionner un enseignant pour une classe qui pose problème sur trois ou quatre classes, comme ce fut le cas d'un collègue l'an dernier? Qu'est-ce que l'autorité? Pourquoi l'une de mes collègues contractuelle a-t-elle droit à la visite d'un inspecteur sous prétexte qu'elle manque d'autorité - en fait, elle est autoritaire, fait très bien son travail et n'hésite pas à sanctionner, mais la direction est lasse d'avoir à gérer les rapports, etc. Quant à moi, suis-je une mauvaise enseignante en devenir parce qu'une classe de 4ème me gonfle de 16 à 17? humhum

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par eleonore69 le Mar 7 Oct 2014 - 12:14

Le principe pour "être un bon prof." aux yeux de l'administration c'est de ne pas faire parler de soi !
En multipliant les rapports cette collègue se fait remarquer..
A titre perso, je fais très peu de rapport : 2-3 par an.. seulement pour les choses graves.. Je ne connais pas ta collègue mais en tant qu'ex P.P j'ai eu les rapports donnés aux élèves de la classe que j'avais en charge et j'ai pu constater que certains faisaient des rapports constamment pour tout et n'importe quoi...

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par anthinéa le Mar 7 Oct 2014 - 12:16

Vaste problème que l'autorité!
Et inégalités primaires !

Comme il est facile de rayonner dans un établissement facile et quasi mystique dans un autre établissement, comme il est facile de rayonner à 9h et comme il est quasi impossible de le faire une veille des vacances et/ou de 16 à 17 et/ou quand on fait suite à un cours qui "exite" nos ados ...

Comme il est facile de rayonner quand on fait 2 m et qu'on a une voix forte ...

Franchement, on nous "dresse" à l'autorité ( ne dit-on pas un premier jour d'IUFM qu'une première séance ratée est une année bordélisée?) mais on nous donne pas de recette miracle. Recette miracle qui ne fonctionnerait pas à chaque fois de toute manière!

Moi, je rayonne.
Je le sais car c'est prégnant. Je n'ai qu'à fixer mes classes du regard pour qu'elles se rangent comme de bons petits soldats . Donc, je ne fais aucun rapport.
MAIS
Je suis dans un collège de 230 élèves qui sont conditionnés pour et qui nous tiennent la porte, nous disent bonjour chaque fois qu'ils nous voient .
J'y suis depuis 5 ans et j'ai " des frères et soeurs  de" qui savent depuis longtemps comment je fonctionne .
J'ai une voix qui porte, loin très loin et je fais semblant d'être une oursonne mal lêchée ! ( j'ai même un panneau attention chien méchant sur ma porte!)

Donc, il n'y a pas de règles fixes, il n'y a que des injustices et malheureusement c'est une vraie question qui nous taraudent quasiment tous!

Suis-je assez/trop autoritaire?

Non, on ne manque pas d'autorité quand UNE classe nous échappe, quand la séance de 16 à 17 nous échappe. Tout comme on n' est pas un prof en bois quand on c*** une séance !
Cela se saurait !

anthinéa
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par Mezzo voce le Mar 7 Oct 2014 - 12:20

@eleonore69 a écrit:En multipliant les rapports cette collègue se fait remarquer..

En somme, il vaut mieux se taire et prendre sur soi?

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par Clodoald le Mar 7 Oct 2014 - 12:23

Oui, dans beaucoup d'établissements.

Clodoald
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par eleonore69 le Mar 7 Oct 2014 - 12:26

@Mezzo voce a écrit:
@eleonore69 a écrit:En multipliant les rapports cette collègue se fait remarquer..

En somme, il vaut mieux se taire et prendre sur soi?

Je ne connais pas ta collègue mais j'ai pu constater que l'excès de rapports n'est pas bon signe (surtout s'il émane d'une seule collègue de la classe)
Je te donne des exemples de rapports que j'ai eu:
l'élève a souri de manière ironique, il a oublié sa calculatrice, son cahier...
Bref, ces raisons ne méritent pas -à mon sens- un rapport... Ces problèmes doivent être réglés en interne...

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par Mezzo voce le Mar 7 Oct 2014 - 12:30

En effet, c'est léger. Mais des élèves dissipés et/ou perturbateurs? Du coup, je m'inquiète pour moi, maintenant. Hier soir, j'ai rédigé des documents d’exclusion pour des élèves que j'ai envoyés dans la salle d'un collègue (on s'échange nos élèves...). Aurais-je dû ne pas signaler ces exclusions?

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par Clodoald le Mar 7 Oct 2014 - 12:32

Si on s'arrange entre collègues, l'administration n'a rien à savoir.

Clodoald
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par eleonore69 le Mar 7 Oct 2014 - 12:33

@Mezzo voce a écrit:En effet, c'est léger. Mais des élèves dissipés et/ou perturbateurs? Du coup, je m'inquiète pour moi, maintenant. Hier soir, j'ai rédigé des documents d’exclusion pour des élèves que j'ai envoyés dans la salle d'un collègue (on s'échange nos élèves...). Aurais-je dû ne pas signaler ces exclusions?

Non, il ne faut pas forcément s'inquiéter mais lorsqu'on procède à ce type d'arrangement avec mes collègues (on le fait également)on ne le signale pas ..

eleonore69
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par abricotedapi le Mar 7 Oct 2014 - 13:22

Et ainsi l'administration ignore les difficultés que posent les élèves et soupçonne donc le seul prof qui fait naïvement remonter les problèmes que tout le monde a d'être un incompétent ?

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par User5899 le Mar 7 Oct 2014 - 14:01

L'autorité est ce qui permet de ne pas avoir à être autoritaire...
L'autorité est la confiance que vous irradiez, mélange de compétence et d'ascendant, elle est ce qui fait que vous êtes reconnu comme compétent pour le travail que vous exercez.
araignée

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par tiptop77 le Mar 7 Oct 2014 - 14:38

Cripure a écrit:L'autorité est ce qui permet de ne pas avoir à être autoritaire...
L'autorité est la confiance que vous irradiez, mélange de compétence et d'ascendant, elle est ce qui fait que vous êtes reconnu comme compétent pour le travail que vous exercez.
araignée

topela
Ca me fait penser à une allumée qui m'a parlé dans le bus il y a quelques mois. Elle m'a donné des ordres Suspect  , je l'ai envoyée bouler froidement. Elle me dit: " Vous êtes autoritaire!" et je lui ai répondu "Non,  je ne suis pas autoritaire, j'ai de l'autorité. Ce n'est pas pareil! " Twisted Evil

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par Lizdarcy le Mar 7 Oct 2014 - 14:41

Cripure a écrit:L'autorité est ce qui permet de ne pas avoir à être autoritaire...
L'autorité est la confiance que vous irradiez, mélange de compétence et d'ascendant, elle est ce qui fait que vous êtes reconnu comme compétent pour le travail que vous exercez.
araignée

Du charisme en quelque sorte?

Lizdarcy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par abricotedapi le Mar 7 Oct 2014 - 14:41

Le charisme n'a rien à voir avec la compétence.

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par Lizdarcy le Mar 7 Oct 2014 - 14:46

Je pensais davantage à la confiance que l'on irradie, en effet.

Lizdarcy
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par Mezzo voce le Mar 7 Oct 2014 - 15:42

Je ne pense pas faire montre d'un manque de confiance en situation d'enseignement, cette année. Il n'en reste pas moins que j'ai une classe agitée de 4ème, et que je punis/sanctionne, et que si je me fie à ce qui est écrit plus haut, punir/sanctionner n'est pas forcément bien vu par l'administration et génère le soupçon d'un manque d'autorité.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par kero le Mar 7 Oct 2014 - 15:52

@eleonore69 a écrit:
@Mezzo voce a écrit:
@eleonore69 a écrit:En multipliant les rapports cette collègue se fait remarquer..

En somme, il vaut mieux se taire et prendre sur soi?

Je ne connais pas ta collègue mais j'ai pu constater que l'excès de rapports n'est pas bon signe (surtout s'il émane d'une seule collègue de la classe)
Je te donne des exemples de rapports que j'ai eu:
l'élève a souri de manière ironique, il a oublié sa calculatrice, son cahier...
Bref, ces raisons ne méritent pas -à mon sens- un rapport... Ces problèmes doivent être réglés en interne...

Faire des rapports pour ces raisons-là, c'est tout bonnement ridicule et relève de l'incompétence. Les problèmes de manque larvé de respect ou de matériel absent, c'est au professeur de les gérer.

Par contre je ne suis pas d'accord avec ceux qui disent qu'il faut faire un minimum/pas de rapports pour passer sous les radars. Déjà parce qu'il n'est pas vrai de dire que partout, on vous regardera mal si vous en faites. Dans un établissement normal, on vous regardera mal si vous en faites sans raison valable. J'ajouterais que faire des rapports est dans certains cas nécessaire: ça donne des éléments à la direction pour agir en connaissance de cause. Une CPE de l'an dernier avec laquelle je discutais du cas d'un élève extrêmement problématique me disait qu'elle ne pouvait rien faire, parce qu'elle ne recevait pas de rapports de discipline.

De même, cette histoire selon laquelle punir aménerait à se faire mal voir par la direction... Ça m'étonne un peu de lire ça. Là aussi, c'est peut-être vrai pour certains CDE, mais ce n'est certainement pas une règle.

Maintenant, si on dépasse ça deux secondes. J'ai envie de dire: même à supposer que ce soit le cas: et alors ? C'est quoi le truc, déterminer chaque moindre petit geste qu'on fait dans l'établissement en fonction du regard plus ou moins bienveillant que le Principal va jeter sur les décisions prises ? C'est une mentalité de sous-fifre, ça ...

Forcément que si on en est au point de craindre la réaction du CDE pour quelques punitions, niveau autorité, ça va pas venir ...

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par Mezzo voce le Mar 7 Oct 2014 - 18:41

@kero a écrit:
@eleonore69 a écrit:
@Mezzo voce a écrit:

En somme, il vaut mieux se taire et prendre sur soi?

Je ne connais pas ta collègue mais j'ai pu constater que l'excès de rapports n'est pas bon signe (surtout s'il émane d'une seule collègue de la classe)
Je te donne des exemples de rapports que j'ai eu:
l'élève a souri de manière ironique, il a oublié sa calculatrice, son cahier...
Bref, ces raisons ne méritent pas -à mon sens- un rapport... Ces problèmes doivent être réglés en interne...

Faire des rapports pour ces raisons-là, c'est tout bonnement ridicule et relève de l'incompétence. Les problèmes de manque larvé de respect ou de matériel absent, c'est au professeur de les gérer.

Par contre je ne suis pas d'accord avec ceux qui disent qu'il faut faire un minimum/pas de rapports pour passer sous les radars. Déjà parce qu'il n'est pas vrai de dire que partout, on vous regardera mal si vous en faites. Dans un établissement normal, on vous regardera mal si vous en faites sans raison valable. J'ajouterais que faire des rapports est dans certains cas nécessaire: ça donne des éléments à la direction pour agir en connaissance de cause. Une CPE de l'an dernier avec laquelle je discutais du cas d'un élève extrêmement problématique me disait qu'elle ne pouvait rien faire, parce qu'elle ne recevait pas de rapports de discipline.

De même, cette histoire selon laquelle punir aménerait à se faire mal voir par la direction... Ça m'étonne un peu de lire ça. Là aussi, c'est peut-être vrai pour certains CDE, mais ce n'est certainement pas une règle.

Maintenant, si on dépasse ça deux secondes. J'ai envie de dire: même à supposer que ce soit le cas: et alors ? C'est quoi le truc, déterminer chaque moindre petit geste qu'on fait dans l'établissement en fonction du regard plus ou moins bienveillant que le Principal va jeter sur les décisions prises ? C'est une mentalité de sous-fifre, ça ...

Forcément que si on en est au point de craindre la réaction du CDE pour quelques punitions, niveau autorité, ça va pas venir ...

Merci Kero, ça me rassure.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par Seifer le Mar 7 Oct 2014 - 19:41

@anthinéa a écrit:Vaste problème que l'autorité!
Et inégalités primaires !

Comme il est facile de rayonner dans un établissement facile et quasi mystique dans un autre établissement, comme il est facile de rayonner à 9h et comme il est quasi impossible de le faire une veille des vacances et/ou de 16 à 17 et/ou quand on fait suite à un cours qui "exite" nos ados ...

Comme il est facile de rayonner quand on fait 2 m et qu'on a une voix forte ...

Franchement, on nous "dresse" à l'autorité ( ne dit-on pas un premier jour d'IUFM qu'une première séance ratée est une année bordélisée?) mais on nous donne pas de recette miracle. Recette miracle qui ne fonctionnerait pas à chaque fois de toute manière!

Moi, je rayonne.
Je le sais car c'est prégnant. Je n'ai qu'à fixer mes classes du regard pour qu'elles se rangent comme de bons petits soldats .  Donc, je ne fais aucun rapport.
MAIS
Je suis dans un collège de 230 élèves qui sont conditionnés pour et qui nous tiennent la porte, nous disent bonjour chaque fois qu'ils nous voient .
J'y suis depuis 5 ans et j'ai " des frères et soeurs  de" qui savent depuis longtemps comment je fonctionne .
J'ai une voix qui porte, loin très loin et je fais semblant d'être une oursonne mal lêchée ! ( j'ai même un panneau attention chien méchant sur ma porte!)

Donc, il n'y a pas de règles fixes, il n'y a que des injustices et malheureusement c'est une vraie question qui nous taraudent quasiment tous!

Suis-je assez/trop autoritaire?

Non, on ne manque pas d'autorité quand UNE classe nous échappe, quand la séance de 16 à 17 nous échappe. Tout comme on n' est pas un prof en bois quand on c*** une séance !
Cela se saurait !


Plus maintenant alors.

Seifer
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par lorine75 le Mar 7 Oct 2014 - 19:53

@anthinéa a écrit:Vaste problème que l'autorité!
Et inégalités primaires !

Comme il est facile de rayonner dans un établissement facile et quasi mystique dans un autre établissement, comme il est facile de rayonner à 9h et comme il est quasi impossible de le faire une veille des vacances et/ou de 16 à 17 et/ou quand on fait suite à un cours qui "exite" nos ados ...

Comme il est facile de rayonner quand on fait 2 m et qu'on a une voix forte ...

Franchement, on nous "dresse" à l'autorité ( ne dit-on pas un premier jour d'IUFM qu'une première séance ratée est une année bordélisée?) mais on nous donne pas de recette miracle. Recette miracle qui ne fonctionnerait pas à chaque fois de toute manière!

Moi, je rayonne.
Je le sais car c'est prégnant. Je n'ai qu'à fixer mes classes du regard pour qu'elles se rangent comme de bons petits soldats .  Donc, je ne fais aucun rapport.
MAIS
Je suis dans un collège de 230 élèves qui sont conditionnés pour et qui nous tiennent la porte, nous disent bonjour chaque fois qu'ils nous voient .
J'y suis depuis 5 ans et j'ai " des frères et soeurs  de" qui savent depuis longtemps comment je fonctionne .
J'ai une voix qui porte, loin très loin et je fais semblant d'être une oursonne mal lêchée ! ( j'ai même un panneau attention chien méchant sur ma porte!)

Donc, il n'y a pas de règles fixes, il n'y a que des injustices et malheureusement c'est une vraie question qui nous taraudent quasiment tous!

Suis-je assez/trop autoritaire?

Non, on ne manque pas d'autorité quand UNE classe nous échappe, quand la séance de 16 à 17 nous échappe. Tout comme on n' est pas un prof en bois quand on c*** une séance !
Cela se saurait !

tout à fait et c'est faux !!!

Une année,j'ai eu un premier cours raté(bazar) , ai gueulé et je n'ai jamais eu une classe aussi calme de ma carrière par la suite.
J'ai fréquemment des classes hyper calmes jusqu'en janvier et après cela se gâte : je ne comprends toujours pas ce que j'ai loupé

lorine75
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par kero le Mar 7 Oct 2014 - 20:00

Oui, l'histoire selon laquelle si on a des problèmes de discipline au début, on ne récupérera jamais la classe, c'est absolument faux. On dirait que c'est un truc qu'on raconte aux nouveaux pour les faire tétaniser un bon coup.

Des classes mal gérées au début, j'en ai récupérée plus d'une.

Mais: il est vrai aussi qu'il est plus facile de tenir une classe que l'on a jamais laissé dérapé.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par Mezzo voce le Mar 7 Oct 2014 - 20:03

@kero a écrit:Oui, l'histoire selon laquelle si on a des problèmes de discipline au début, on ne récupérera jamais la classe, c'est absolument faux. On dirait que c'est un truc qu'on raconte aux nouveaux pour les faire tétaniser un bon coup.

Des classes mal gérées au début, j'en ai récupérée plus d'une.

Mais: il est vrai aussi qu'il est plus facile de tenir une classe que l'on a jamais laissé dérapé.

Soit j'ai loupé quelque chose, soit? Je ne vois pas en quoi je laisse déraper ma 4ème. Pourtant, les heures du soir sont difficiles. Je punis, j'exclus, etc. Je ne laisse pas faire. Qu'est-ce qui cloche?

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par Babayaga le Mar 7 Oct 2014 - 20:36

Tout ne tient pas à toi, ne te remets pas en question inutilement, fais le tri. Je considère que je n'ai pas de problème d'autorité, je fais mes cours sans m'agacer, j'amène les élèves là où je voulais les mener, pas tous, mais ceux qui font un tant soit peu d'efforts, oui.
Quand mes élèves de 4ème se sont jeté des élastiques dès que je regardais ailleurs cet après-midi, je n'ai pas pris ça pour un manque de rayonnement. Quand le pire élève du bahut s'est déchaîné dans mon cours il y a deux ans, je ne l'ai pas pris pour moi non plus. Même si c'était pire avec moi qu'avec les autres professeurs. Il ne faut pas. Sur le long terme, je sais que je me fais respecter, même dans les établissement durs. À court terme, les élèves difficiles s'en prennent souvent à moi, même dans les établissements normaux. Peut-être parce que je suis petite, que j'ai une petite voix, je ne sais pas et je m'en fiche au fond.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par Rendash le Mar 7 Oct 2014 - 22:02

@anthinéa a écrit:
Comme il est facile de rayonner quand on fait 2 m et qu'on a une voix forte ...


Si ça suffisait, ça se saurait. Je n'ai pas eu le cas en tant que prof (...depuis un mois, donc ça peut encore venir), mais il arrive que des p'tits caïds autoproclamés viennent chercher précisément le grand barbu balèze justement parce qu'ils y voient une preuve de rebellitude ou je ne sais quoi. J'imagine que ce n'est pas valable que dans les transports ou vis-à-vis d'un videur en boîte, ça peut très bien se diriger aussi contre un prof, d'autant plus qu'ils savent parfaitement que le prof ne leur collera pas la tarte qui les calmerait (en théorie, du moins Twisted Evil )


edit :

@anthinéa a écrit: ( j'ai même un panneau attention chien méchant sur ma porte!)

Haha, je rêve justement d'en mettre un "attention, je mords" ! yesyes

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par tiptop77 le Mar 7 Oct 2014 - 22:08

J'ai eu un collègue rugbyman qui mesurait 1,90m au bas mot. Je peux te dire qu'il en a bavé dans mon établissement précédent. Ca m'a fait drôle d'arriver dans le couloir et de calmer un élève qui lui parlait mal alors que je faisais figure de demie portion à côté de lui.

_________________
En mode stratégies de contournement et d'évitement. Aussi loin de la sdp bergerie que possible.

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum