Autorité/rayonnement

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par tiptop77 le Mar 7 Oct 2014 - 22:08

J'ai eu un collègue rugbyman qui mesurait 1,90m au bas mot. Je peux te dire qu'il en a bavé dans mon établissement précédent. Ca m'a fait drôle d'arriver dans le couloir et de calmer un élève qui lui parlait mal alors que je faisais figure de demie portion à côté de lui.

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par dandelion le Mar 7 Oct 2014 - 22:08

Pour le rayonnement, je n'ai jamais compris ce que cela voulait dire. J'ai acheté de la poudre de soleil, mais je ne suis pas sûre que cela ait marché.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par tiptop77 le Mar 7 Oct 2014 - 22:12

Mwarf! mdr

_________________
En mode stratégies de contournement et d'évitement. Aussi loin de la sdp bergerie que possible.

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par Mamousse le Mar 7 Oct 2014 - 22:44

@Babayaga a écrit:Peut-être parce que je suis petite, que j'ai une petite voix, je ne sais pas et je m'en fiche au fond.

Ça alors, Babayaga, petite ? Je ne t' imaginais pas du tout petite...sans doute parce que je le suis moi- même : je vois automatiquement les autres plus grands que moi !
Mais je m' en fiche aussi... Very Happy

_________________
"Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis." (Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle)

"C'est véritablement utile, puisque c'est joli." (Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince)

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par kero le Mer 8 Oct 2014 - 6:57

@Mezzo voce a écrit:
@kero a écrit:Oui, l'histoire selon laquelle si on a des problèmes de discipline au début, on ne récupérera jamais la classe, c'est absolument faux. On dirait que c'est un truc qu'on raconte aux nouveaux pour les faire tétaniser un bon coup.

Des classes mal gérées au début, j'en ai récupérée plus d'une.

Mais: il est vrai aussi qu'il est plus facile de tenir une classe que l'on a jamais laissé dérapé.

Soit j'ai loupé quelque chose, soit? Je ne vois pas en quoi je laisse déraper ma 4ème. Pourtant, les heures du soir sont difficiles. Je punis, j'exclus, etc. Je ne laisse pas faire. Qu'est-ce qui cloche?

Euh ... Mon message ne te concernait absolument pas en particulier. Je ne faisais que rebondir sur ce qui avait été dit juste avant moi. Wink

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par vivi1982 le Mer 8 Oct 2014 - 10:23


Moi je ne rayonne pas! A chaque fois sur ma note administrative j'ai b au lieu de tb pour le rayonnement. D'après une collègue il paraît qu'il faut sourire???? confused Donc sourire à fond la seule fois qu'on croise la proviseure dans la journée (qui ne donne pas envie de sourire)! C'est débile ce truc.
Autorité, je ne sais pas, je me dis que j' n'y arriverais jamais. J'ai pourtant un très bon contact avec toutes mes classes, ils participent plutôt bien, mais le fait est qu'ils sont plus bruyants avec moi. Même si je punis, je ne sais pas, je ne dois pas avoir une tête qui les fait flipper! Je suis jalouse quand ils me disent qu'avec la prof d'anglais c'est silence totale, elle les fait flipper de par sa réputation. Et d'après elle ils se taisent de peur d'être interrogés en anglais car ils n'apprennent pas leurs leçons!!!!

Bref je ne sais pas comment avoir assez d'autorité pour ne plus avoir la tête cassée par leur bruit en fin de journée.

vivi1982
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par Elyas le Mer 8 Oct 2014 - 11:47

Depuis que je suis dans l'éducation nationale, je brille la nuit, pas vous ?

OK, je sors -->[]

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par lorine75 le Mer 8 Oct 2014 - 12:29

J'ai TB partout sauf en autorité/rayonnement où j'ai "bien" , depuis 15 ans.

De toutes façons , les CDE ne s’embêtent pas : ils recopient la même chose tous les ans.
Mon nouveau CDE , on ne le voit jamais donc il ne me connait qu'à travers mes précédentes notes. Donc, il recopie tel un mauvais élève.

Il m'a dit qu'il fallait faire attention à la gestion de classe :
c'était souligné à l'oral par mon inspecteur qui l'a lu dans un précédent rapport d’inspection .
Ce précédent inspecteur l'a vu d'après mes quinzaine de stages ( autorités, théâtre, voix, communication....) donc en a déduit que.... affraid
les "on dit que" : y a que comme ça qu'ILS fonctionnent ou comment se faire une réputation IMPOSSIBLE à changer!

Quand mon CDE m'a dit de faire attention à la gestion j'ai répondu avec sourire : 'je sais, cela fait 15 ans que ça dure"(j'aurai du rajouter " je ne suis pas décidé à changer  sorcire "

cette année, je lui répondrai "tu radotes, mon coco : t'as une solution? sur quoi tu te bases?je veux des preuves!? " Twisted Evil

De toutes façons, on n'a aucun compliment dans ce métier . Jamais on ne vient vous dire quand ça va mais plutôt quand ça ne va pas.

lorine75
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par Malaga le Mer 8 Oct 2014 - 12:46

@Mezzo voce a écrit:
@kero a écrit:Oui, l'histoire selon laquelle si on a des problèmes de discipline au début, on ne récupérera jamais la classe, c'est absolument faux. On dirait que c'est un truc qu'on raconte aux nouveaux pour les faire tétaniser un bon coup.

Des classes mal gérées au début, j'en ai récupérée plus d'une.

Mais: il est vrai aussi qu'il est plus facile de tenir une classe que l'on a jamais laissé dérapé.

Soit j'ai loupé quelque chose, soit? Je ne vois pas en quoi je laisse déraper ma 4ème. Pourtant, les heures du soir sont difficiles. Je punis, j'exclus, etc. Je ne laisse pas faire. Qu'est-ce qui cloche?

Peut-être que ce sont ces élèves-là mis ensemble qui clochent. Franchement, il y a certaines classes qui sont de véritables galères. Parfois, ça ne commence que dans un seul cours ; au premier conseil de classe, deux profs s'en plaignent ; au mois de mars, c'est l'ensemble des profs...
Et malheureusement, les heures de fin de journée sont plus difficiles. Les élèves et nous sommes fatigués. Tu fais ce qu'il faut, ne t'inquiète pas.

Malaga
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par Hermione0908 le Lun 13 Oct 2014 - 21:38

@Elyas a écrit:Depuis que je suis dans l'éducation nationale,  je brille la nuit, pas vous ?

OK,  je sors -->[]

Moi aussi, mais c'est depuis 86 et parce que je vis dans l'Est, pas très loin des frontières... Je peux t'accompagner ? Wink

Cette histoire d'autorité, c'est très aléatoire. Des collègues de mon nouveau bahut m'ont fait la remarque que je devais avoir beaucoup d'autorité, tout simplement parce que je fais cours porte ouverte et que lorsqu'on passe devant ma salle, ce n'est pas le dawa. Et pourtant j'ai eu des classes dont je ne me sortais pas (doux euphémisme, j'ai des souvenirs cuisants...), pour des tas de raisons déjà évoquées.

Ce qu'il faut avant tout je crois, c'est avoir confiance en soi, se dire que la classe, c'est le domaine du prof, pas des élèves, et ne pas oublier que notre métier est une grande part de théâtre. En tout cas ça peut aider je crois.

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par YoKonoké le Lun 13 Oct 2014 - 22:01

Peu de cde ont été sensibles à mon autorité/rayonnement.

Du coup, je porte des vêtements de couleurs vives voire fluos et parle fort quand je les croise pour montrer que j'existe et que je mérite mieux qu'un AB ( si, si j'ai eu droit à un AB, après 19 ans de carrière à B ou TB, arrivée dans un nouveau bahut où je n'étais pas assez lumineuse )Very Happy.

Pour l'autorité, ayant enseigné en zep, lp et dans des bahuts
difficiles, je pense que je n'aurais pas tenu dans le métier si je n'en avais pas. Alors les considérations d'un cde qui passe tout son temps enfermé dans un bureau et n'a jamais enseigné ma matière qui nécessite des compétences pour gérer des groupes chargés...je m'en moque complètement désormais. Je tiens mes classes et c'est même reconnu à chaque inspection !

Je crois comme Babayaga que les apparences jouent contre certains, je suis petite ( 1m57 ), discrète et avec une petite voix, ça suffit à persuader que je n'ai aucun charisme. D'ailleurs ce n'est pas faux,je n'ai pas de charisme et je préfère une autorité qui repose sur des compétences que sur un prétendu charisme.


_________________
«Plus on partage, plus on possède, voilà le miracle.» Léonard Nimoy

YoKonoké
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par YoKonoké le Lun 13 Oct 2014 - 22:33

@abricotedapi a écrit:Et ainsi l'administration ignore les difficultés que posent les élèves et soupçonne donc le seul prof qui fait naïvement remonter les problèmes que tout le monde a d'être un incompétent ?

L'administration, il faut le savoir, se moque complètement des élèves sauf cas assez rares . L'administration ne veut pas de bruit et pas de vague. L'administration veut ne faire remonter que ce qui fonctionne pour donner une bonne image de son établissement, éviter les conseils de discipline et c'est ce qui est bon pour la carrière. Ceux-celles qui témoignent de difficultés peuvent être accusés d'en être responsables. Mais ne pas évoquer des problèmes peut aussi se retourner contre le prof quand la situation s'envenime et qu'on lui reproche de ne pas avoir réagi.
En fait c'est le principe du "double bind" comme on dit en sociologie ou l'art de gérer des injonctions contradictoires Twisted Evil !

Oui je sais je suis devenue cynique Sad ...

YoKonoké
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par Mezzo voce le Mar 14 Oct 2014 - 10:09

@kero a écrit:
@Mezzo voce a écrit:
@kero a écrit:Oui, l'histoire selon laquelle si on a des problèmes de discipline au début, on ne récupérera jamais la classe, c'est absolument faux. On dirait que c'est un truc qu'on raconte aux nouveaux pour les faire tétaniser un bon coup.

Des classes mal gérées au début, j'en ai récupérée plus d'une.

Mais: il est vrai aussi qu'il est plus facile de tenir une classe que l'on a jamais laissé dérapé.

Soit j'ai loupé quelque chose, soit? Je ne vois pas en quoi je laisse déraper ma 4ème. Pourtant, les heures du soir sont difficiles. Je punis, j'exclus, etc. Je ne laisse pas faire. Qu'est-ce qui cloche?

Euh ... Mon message ne te concernait absolument pas en particulier. Je ne faisais que rebondir sur ce qui avait été dit juste avant moi. Wink

Mais non, moi non plus mon message ne te vise pas, je te rassure. Je réfléchis, c'est tout, en fonction de vos messages. D'ailleurs, je suis restée une heure de plus hier avec le professeur d'histoire de mes 4èmes, qui en bave et croyait être le seul. Visiblement, mes gugus peuvent être pires qu'ils ne le sont de 16 à 17 avec moi, au vu de ce que mon collègue m'a raconté, ce qui promet pour la suite. Beaucoup commencent à se plaindre. Néanmoins, les élèves semblent se tenir avec le PP (Ô Injustice!). Ce ne sont pas des méchants, comme j'en vois d'autres que l'on m'envoie de temps en temps, mais leur immaturité prend des proportions gargantuesques. En histoire, Buffon devient Bouffon, donc crises de rires. Hier, en français, j'évaluais leurs exposés oraux: mis à part quelques-uns, très sérieux, et une heureuse surprise, c'était du grand n'importe quoi à mon sens: aucun sérieux, je ris en m'adressant à mes camarades (car c'est trop la lose de faire son travail sérieusement et de passer pour un intello). J'ai même trois Mickey qui se sont permis de terminer le travail en cours avant leur passage (j'ai enlevé des points, faute de pouvoir les fouetter en place publique). Les carnets de correspondance sont noyés de croix. Il n'en reste pas moins que mes Mickey font des paris: c'est à qui fera la répartie du siècle en classe, etc. L'un d'eux a frisé l'insolence hier soir. Pourtant, je ne me sens pas non respectée. Et je continue de punir, méthodiquement, d'exclure, de coller. Et de manger du nutella. nutella

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par Mezzo voce le Mar 14 Oct 2014 - 10:10

@Elyas a écrit:Depuis que je suis dans l'éducation nationale,  je brille la nuit, pas vous ?

OK,  je sors -->[]

Laughing

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par Mezzo voce le Mar 14 Oct 2014 - 10:18

J'ajouterais que je crains précisément le copier-coller pour ma note administrative. Pour la partie "autorité/rayonnement", l'année dernière (année de stage), le CDE a été dur, quand bien même ma tutrice (quoique infernale) n'ait jamais été que très positive. Monsieur CDE a justifié sa note de la manière suivante (et ce n'est pas une blague): "En x temps de carrière, je n'ai jamais vu un rapport de tuteur aussi élogieux d'entrée de jeu. J'ai donc souhaité mettre un bémol pour ajuster la donne." Voilà: AB en rayonnement/autorité pour ajuster la donne. Donc, comme il se trouve que je "terrorise" les élèves cette année, j'ai bien à craindre un copier-coller et un nouvel AB très injustifié. Je ne suis pas bordélisée, m..de.

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par Foulquart le Mar 14 Oct 2014 - 10:24

Le boulot de prof est très fragile, et on expérimente en permanence. Qui plus est, la réussite du cours on ne l'a pas totalement en mains, puisque les élèves sont acteurs du travail. Donc, dans le discours, on a toute la responsabilité de la réussite/échec du cours ou des élèves, sans en pratique avoir toute la maîtrise du sujet. Le métier de prof est traversé par l'impuissance et l'échec récurrent. On avance à petits pas, et il faut l'accepter. Le signe que t'es un bon prof, c'est que tu doutes et te poses des questions.

Foulquart
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par Foulquart le Mar 14 Oct 2014 - 10:27

@Mezzo voce a écrit:
@kero a écrit:
@Mezzo voce a écrit:

Soit j'ai loupé quelque chose, soit? Je ne vois pas en quoi je laisse déraper ma 4ème. Pourtant, les heures du soir sont difficiles. Je punis, j'exclus, etc. Je ne laisse pas faire. Qu'est-ce qui cloche?

Euh ... Mon message ne te concernait absolument pas en particulier. Je ne faisais que rebondir sur ce qui avait été dit juste avant moi. Wink

Mais non, moi non plus mon message ne te vise pas, je te rassure. Je réfléchis, c'est tout, en fonction de vos messages. D'ailleurs, je suis restée une heure de plus hier avec le professeur d'histoire de mes 4èmes, qui en bave et croyait être le seul. Visiblement, mes gugus peuvent être pires qu'ils ne le sont de 16 à 17 avec moi, au vu de ce que mon collègue m'a raconté, ce qui promet pour la suite. Beaucoup commencent à se plaindre. Néanmoins, les élèves semblent se tenir avec le PP (Ô Injustice!). Ce ne sont pas des méchants, comme j'en vois d'autres que l'on m'envoie de temps en temps, mais leur immaturité prend des proportions gargantuesques. En histoire, Buffon devient Bouffon, donc crises de rires. Hier, en français, j'évaluais leurs exposés oraux: mis à part quelques-uns, très sérieux, et une heureuse surprise, c'était du grand n'importe quoi à mon sens: aucun sérieux, je ris en m'adressant à mes camarades (car c'est trop la lose de faire son travail sérieusement et de passer pour un intello). J'ai même trois Mickey qui se sont permis de terminer le travail en cours avant leur passage (j'ai enlevé des points, faute de pouvoir les fouetter en place publique). Les carnets de correspondance sont noyés de croix. Il n'en reste pas moins que mes Mickey font des paris: c'est à qui fera la répartie du siècle en classe, etc. L'un d'eux a frisé l'insolence hier soir. Pourtant, je ne me sens pas non respectée. Et je continue de punir, méthodiquement, d'exclure, de coller. Et de manger du nutella. nutella

Comme quoi on peut avoir une autorité auprès des élèves mais pas à ses propres yeux. Je crois qu'on est beaucoup à partager ce grand écart...

Foulquart
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Autorité/rayonnement

Message par Mezzo voce le Mar 14 Oct 2014 - 10:31

@Foulquart a écrit:Le boulot de prof est très fragile, et on expérimente en permanence. Qui plus est, la réussite du cours on ne l'a pas totalement en mains, puisque les élèves sont acteurs du travail. Donc, dans le discours, on a toute la responsabilité de la réussite/échec du cours ou des élèves, sans en pratique avoir toute la maîtrise du sujet. Le métier de prof est traversé par l'impuissance et l'échec récurrent. On avance à petits pas, et il faut l'accepter. Le signe que t'es un bon prof, c'est que tu doutes et te poses des questions.

Oh! Merci! I love you

Mezzo voce
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum