Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par Luigi_B le Mer 8 Oct - 13:56

On reconnaît une patte de lapin. Wink

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par John le Mer 8 Oct - 13:58

Sinon, la ministre a bien redit qu'il y aurait une réforme du collège.
Oui : c'est important, après avoir choisi les partitions de l'orchestre, de savoir quels sont les instruments qui vont jouer dedans, et de savoir où il sera placé sur le bateau pour qu'on l'entende bien.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par Herrelis le Mer 8 Oct - 14:01

Cripure a écrit:Comment te donner vraiment tort...

C'est dingue. Ils savent écrire, mais je ne comprends RIEN. Il va bien falloir que j'accélère, j'en suis à 35 minutes par copie et je ne comprends rien, même si je crois deviner qu'ils n'ont rien compris.
Non mais c'est plus un métier, c'est une torture. Je n'en peux plus.

Pas mieux. Je ne sais plus comment m'y prendre pour évaluer quand on sort du vrai/faux...

_________________
Han : "Comment on s'en sort?" Luke : "comme d'habitude." Han : "Si mal que ça?!!" Le Retour du Jedi
"Without you I feel... hollow." - "Such a lovely way to say that 'am a pain in the ass."

Herrelis
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par MUTIS le Mer 8 Oct - 14:13

Je suis en train de relire Gilles Lipovetsky : L'ère du vide !
Analyse remarquable des dérives de l'individualisme contemporain (qu'il appelle le procès de personnalisation), du culte narcissique qu'il induit et de sa logique du vide. Il note la désaffection du savoir et de l'engagement qui va de pair avec cette nouvelle sous culture obsédée par la quête de soi-même et la réalisation de ses désirs. Un ouvrage prophétique, en quelques sorte, quand on pense qu'il date de 1983...
p. 80 je lis ce passage fort éclairant : "C'est à la même dissolution du Moi qu'oeuvre la nouvelle éthique permissive et hédoniste : l'effort n'est plus à la mode, ce qui est contrainte ou discipline austère est dévalorisé au bénéfice du culte du désir et de son accomplissement immédiat (...) Associations libres, spontanéité créatrice, non-directivité, notre culture de l'expression, mais aussi notre idéologie du bien-être stimulent la dispersion au détriment de la concentration, le temporaire au lieu du volontaire, travaillent à l'émiettement du Moi, à l'annihilation des systèmes psychiques organisés et synthétiques"...
Après avoir prôné la pédagogie du zapping en calquant son vocabulaire sur les médias à la mode (séquence, séance etc...) les fumeuses élites de Grenelle prônent désormais la pédagogie narcissique où chacun peut collectionner ses compétences et éviter toute frustration. La note engendre parfois des frustrations (on pourrait la voir plutôt comme une incitation à l'effort et au progrès) supprimons-la. Refusons tout classement, toute hiérarchie (voir les déclarations affligeantes de Françoise Robine) et soyons dans la bienveillance cool pour tous. Et incitons-les à l'estime de soi en les flattant, en les incitant à s'exprimer sans leur infliger un discours magistral, les pauvres , en encourageant même la pédagogie nouvelle du selfie (évaluer avec justesse et finesse ne supposant aucune expérience et aucune connaissance, invitons-les à l'autoévaluation).  Nous ferons des êtres sans caractère et sans volonté qui pourront consommer benoîtement et participer à la société du spectacle et du jeu. Quant au 10% qui sont destinés à les gouverner, ils trouveront bien les filières d'excellence qui assureront la sélection désormais réservée aux initiés...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par Iphigénie le Mer 8 Oct - 14:25

@John a écrit:
Sinon, la ministre a bien redit qu'il y aurait une réforme du collège.
Oui : c'est important, après avoir choisi les partitions de l'orchestre, de savoir quels sont les instruments qui vont jouer dedans, et de savoir où il sera placé sur le bateau pour qu'on l'entende bien.

et le bateau au plus près d'un iceberg sans doute (qu'on le rate pas! il fait partie du concept)?
comme ça dans la transversalité on évaluera aussi la compétence en natation: la tâche finale.
Bravo à ceux qui ont encore la force de réagir: moi je me sens de plus en plus Vénus de Milo Rolling Eyes

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par retraitée le Mer 8 Oct - 15:00

Cripure a écrit:Comment te donner vraiment tort...

C'est dingue. Ils savent écrire, mais je ne comprends RIEN. Il va bien falloir que j'accélère, j'en suis à 35 minutes par copie et je ne comprends rien, même si je crois deviner qu'ils n'ont rien compris.
Non mais c'est plus un métier, c'est une torture. Je n'en peux plus.

NVB était hier soir sur France inter. J'ai écouté peu de temps, avant de passer à Radio classique ! mais il était évident qu'elle ne savait que répondre à certains auditeurs faisant simplement état de la réalité "du terrain". Un peu jeune et tendre pour le rôle qu'on lui a fait endosser, bien peu de connaissance des dossiers ! c'était pitoyable.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par retraitée le Mer 8 Oct - 15:01

Cripure a écrit:Comment te donner vraiment tort...

C'est dingue. Ils savent écrire, mais je ne comprends RIEN. Il va bien falloir que j'accélère, j'en suis à 35 minutes par copie et je ne comprends rien, même si je crois deviner qu'ils n'ont rien compris.
Non mais c'est plus un métier, c'est une torture. Je n'en peux plus.

Tu devrais en photocopier et les envoyer à Najat.

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par retraitée le Mer 8 Oct - 15:04

@Luigi_B a écrit:On reconnaît une patte de lapin. Wink

Un vrai porte-bonheur !

retraitée
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par Ergo le Mer 8 Oct - 15:07


_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par Thierry30 le Mer 8 Oct - 15:29

@MUTIS a écrit:Je suis en train de relire Gilles Lipovetsky : L'ère du vide !
Analyse remarquable des dérives de l'individualisme contemporain (qu'il appelle le procès de personnalisation), du culte narcissique qu'il induit et de sa logique du vide. Il note la désaffection du savoir et de l'engagement qui va de pair avec cette nouvelle sous culture obsédée par la quête de soi-même et la réalisation de ses désirs. Un ouvrage prophétique, en quelques sorte, quand on pense qu'il date de 1983...
p. 80 je lis ce passage fort éclairant : "C'est à la même dissolution du Moi qu'oeuvre la nouvelle éthique permissive et hédoniste : l'effort n'est plus à la mode, ce qui est contrainte ou discipline austère est dévalorisé au bénéfice du culte du désir et de son accomplissement immédiat (...) Associations libres, spontanéité créatrice, non-directivité, notre culture de l'expression, mais aussi notre idéologie du bien-être stimulent la dispersion au détriment de la concentration, le temporaire au lieu du volontaire, travaillent à l'émiettement du Moi, à l'annihilation des systèmes psychiques organisés et synthétiques"...
Après avoir prôné la pédagogie du zapping en calquant son vocabulaire sur les médias à la mode (séquence, séance etc...) les fumeuses élites de Grenelle prônent désormais la pédagogie narcissique où chacun peut collectionner ses compétences et éviter toute frustration. La note engendre parfois des frustrations (on pourrait la voir plutôt comme une incitation à l'effort et au progrès) supprimons-la. Refusons tout classement, toute hiérarchie (voir les déclarations affligeantes de Françoise Robine) et soyons dans la bienveillance cool pour tous. Et incitons-les à l'estime de soi en les flattant, en les incitant à s'exprimer sans leur infliger un discours magistral, les pauvres , en encourageant même la pédagogie nouvelle du selfie (évaluer avec justesse et finesse ne supposant aucune expérience et aucune connaissance, invitons-les à l'autoévaluation).  Nous ferons des êtres sans caractère et sans volonté qui pourront consommer benoîtement et participer à la société du spectacle et du jeu. Quant au 10% qui sont destinés à les gouverner, ils trouveront bien les filières d'excellence qui assureront la sélection désormais réservée aux initiés...

Prophétique, à n'en pas douter! cafe

Thierry30
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par Marie Laetitia le Mer 8 Oct - 15:43

@Celeborn a écrit:On vient de mettre une version téléchargeable et imprimable avec logo.

Merci pour vos retours !

Sinon, la ministre a bien redit qu'il y aurait une réforme du collège.

Merci beaucoup. Il manque peut-être (juste) ta signature (on ne sait pas qui est l'auteur, vu que tu emploies le "je" tout à la fin).

Je vais diffuser en tout cas...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par MUTIS le Mer 8 Oct - 15:44

L'évaluation ne doit plus générer de frustrations et de blessures narcissiques. Elle doit assurer le confort et l'autosatisfaction...
Cela me fait penser à ces parents qui s'étonnent des réactions de leurs enfants et des échecs qu'ils constatent alors qu'ils ont été super "cool".
Ne pas oublier cette parole d'une psychanalyste lucide (Claude Halmos) : "Un enfant capricieux c'est un enfant à qui on n'a pas osé dire non !".
Un élève médiocre et fainéant, c'est un élève qu'on n'a pas osé confronter à la frustration et à l'échec. L'échec c'est mal, désormais !!! Assurez vous de leur réussite, flattez les et dites leur qu'ils sont magnifiques et vraiment intelligents.
C'est cette philosophie d'un enfant roi sans repère qu'incarne l'inénarrable Antibi et les adeptes de sa secte.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par Ronin le Mer 8 Oct - 16:24

Si vous saviez l'inflation de prises en charge en pédopsy pour des pathologies des limites ( toute puissance/refus des limites, etc.. ) avec des effondrements dépressifs à la première difficulté...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par User5899 le Mer 8 Oct - 16:30

@Olympias a écrit:je veux une formation pour savoir différencier la tâche finale et la tâche complexe Laughing Laughing
Facile.
Spoiler:
C'est la tâche finale
Cochons tout et demain
La tâche complexe
Sera le genre humain elephantrose

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par musa le Mer 8 Oct - 16:38

Dès demain, je me fais un plaisir d'afficher la patte de lapin porte bonheur! Et j'aime bien aussi la formule de John "disserter sur le sexe des compétences". C'est le réconfort qui nous reste: avoir (encore) des collègues intelligents.

musa
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par John le Mer 8 Oct - 16:39

musa topela Smile

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par Daphné le Mer 8 Oct - 16:50

@Celeborn a écrit:La déclaration du SNALC-FGAF

Madame la Ministre,

La Conférence nationale sur l'évaluation des élèves ne doit pas se transformer en réquisitoire contre les personnels. Or le document de présentation qui nous a été envoyé dresse, en creux, un portrait des pratiques des enseignants proprement scandaleux. Nous voilà décrits comme ne prenant parfois en compte que les lacunes des élèves, comme utilisant des codes et des attendus hors de portée d'une partie des élèves et des parents, comme n'aidant « qu'insuffisamment les élèves à comprendre et apprendre de leurs erreurs ». Nous nous servirions d'un système ne permettant pas « d'identifier précisément les difficultés rencontrées, les progrès réalisés et ceux restant à faire ».

Ce point de départ n'est pas acceptable. Nous nous élevons contre les présupposés contenus dans ce texte, et nous les remettons en cause publiquement devant vous. Il est par exemple écrit que « la note et la « moyenne » apparaissent très tôt dans la scolarité comme la principale, voire la seule mesure des résultats scolaires ». Pourtant, un rapport de l'inspection générale publié en juillet 2013 signale la chose suivante au sujet des pratiques d'évaluation à l'école primaire :

« on recourt majoritairement aujourd’hui aux appréciations littérales et ensuite à la validation de type « acquis, en cours d’acquisition, non acquis », voire à la validation binaire (« oui / non ») pour rendre compte des acquis des élèves. La notation chiffrée intervient en troisième position. »

Il est dommage de n'avoir pas consulté la documentation déjà existante sur le sujet avant d'établir des constats inexacts.

De même, le recours à la sempiternelle formule « de nombreuses études ont montré » est un peu facile et un peu court. Ce n'est pas spécifiquement la notation qui peut avoir un caractère subjectif, mais l'évaluation dans son ensemble. Quand on a pu constater les écarts de taux de validation du socle commun d'un établissement à l'autre, on peut se demander si « mieux valoriser une approche par les compétences » est véritablement la voie à suivre. En attendant, c'est une injonction qui figure dans le document, montrant bien que la conclusion est déjà écrite avant même que la consultation ait commencé.

Madame la Ministre, il est encore temps pour vous d'agir et de changer radicalement le message que vous envoyez aux personnels au travers de cette présentation. Il n'est nullement illégitime de réfléchir sur les pratiques d'évaluation. Il est en revanche insupportable de le faire de cette manière, d'une manière orientée idéologiquement, et qui stigmatise des personnels que vous vous devez au contraire de soutenir.

Les professeurs n'ont pas attendu cette consultation pour réfléchir sur leurs pratiques, pour travailler à mettre en œuvre l'évaluation la plus juste et la plus pertinente possible, pour communiquer avec les élèves et leurs familles. On ne peut balayer nos compétences professionnelles d'un revers de main en déclarant que notre manière d'évaluer est un problème central de notre système éducatif. C'est faux, c'est injuste et c'est détestable.

Madame la Ministre, nous comptons sur vous pour recadrer fortement cette conférence afin qu'elle ne suscite pas une hostilité justifiée de la part des personnels.

Je vous remercie.

fleurs2 fleurs2 fleurs2 fleurs2 fleurs2

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par Marie Laetitia le Mer 8 Oct - 16:51

@Ronin a écrit:Si vous saviez l'inflation de prises en charge en pédopsy pour des pathologies des limites ( toute puissance/refus des limites, etc.. ) avec des effondrements dépressifs à la première difficulté...

Ça ne m'étonne même pas vraiment. J'ai vu un petit 5e faire une crise de rage parce qu'on ne le faisait pas essayer tout de suite-maintenant le VTT pendant la journée découverte UNSS. "Bah non mon lapin (pas blanc çui-là), ton attitude ne mérite pas que tu passes en premier, tu attendras..." Que n'avions-nous pas dit...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par Ronin le Mer 8 Oct - 16:59

Après six ans en psychiatrie, mon observation est que nous vivons actuellement la situation exactement inverse de celle décrite par Freud au XIXème : une explosion des pathologies liées à l'absence ou l'insuffisance de limites ( pas assez de surmoi ). Quand Freud décrivait une société de névrosés à cause d'une éducation trop stricte, trop rigide qui forçait le refoulement, nous vivons exactement l'inverse, une absence de limites, plus de refoulement, plus de surmoi, des enflures narcissiques qui explosent au moindre petit souci ou vont se réfugier dans des addictions. ( ouin, j'ai eu 12 en maths ben je vais me saouler à la vodka, j'ai pas eu d'Iphone6 je fume trois gros joints ).

Une bonne partie des ados actuels ne sont qu'ego. Et ça va péter dans un bain de sang.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par User5899 le Mer 8 Oct - 17:02

C'est pas faute de le dire.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par Daphné le Mer 8 Oct - 17:05

@Ronin a écrit:Après six ans en psychiatrie, mon observation est que nous vivons actuellement la situation exactement inverse de celle décrite par Freud au XIXème : une explosion des pathologies liées à l'absence ou l'insuffisance de limites ( pas assez de surmoi ). Quand Freud décrivait une société de névrosés à cause d'une éducation trop stricte, trop rigide qui forçait le refoulement, nous vivons exactement l'inverse, une absence de limites, plus de refoulement, plus de surmoi, des enflures narcissiques qui explosent au moindre petit souci ou vont se réfugier dans des addictions. ( ouin, j'ai eu 12 en maths ben je vais me saouler à la vodka, j'ai pas eu d'Iphone6 je fume trois gros joints ).

Une bonne partie des ados actuels ne sont qu'ego. Et ça va péter dans un bain de sang.

Ce qui est sûr c'est qu'ils vont connaître des frustrations dans la vie ! Et ils n'y sont pas du tout préparés.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par Ronin le Mer 8 Oct - 17:11

L'idéologie dominante de l'excuse, de la culpabilité collective, de l'écoute toujours compréhensive, le refus des règles et ( oui je suis un sale réac ) de toute forme d'autorité nous mène droit au Fascisme. Je sais bien que je ne suis pas le premier à le dire, mais je le vois de l'intérieur. Et plus ça pète, plus on alerte, plus on nous traite de réacs, de corporatistes, de passéistes etc. Les élites, les vrais, sont au chaud dans les beaux quartiers, leurs enfants dans les bons bahuts, pour les 99 % restants ça va faire très mal.

Mais tant que l'immonde, le nouvel idiot ou les incons ne disent rien, c'est qu'il ne se passe rien. Désolé c'était mon coup de gueule de 17 h 11 Smile

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par MUTIS le Mer 8 Oct - 17:14

Ronin, le constat que vous faites est celui aussi de Gilles Lipovestsky : l'individu narcissique moderne est vulnérable et dépressif notamment quand les nourritures narcissiques ne sont plus suffisantes. Alors il s'écroule... Transposition : gavez-les d'autosatisfaction au collège, faites-en des êtres multi-compétents sans frustrations, le choc n'en sera que plus dur face à la vie et à la sélection quand elle se présentera !
Mais là encore, gageons que dans les établissements d'élite, ils sauront maintenir les exigences qui préparent aux concours, aux grandes écoles et aux formations sélectives. Si nous suivons la piste actuelle, ces établissements d'élite seront privés et réservés aux privilégiés . Ce sera la conséquence inévitable du désastre programmé.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mercredi 8 octobre, le CSE et la ministre s'occupent de la réforme de l'Evaluation. Pendant que le bateau coule, le ministère choisit les partitions de l'orchestre.

Message par Ronin le Mer 8 Oct - 17:20

Apple a la solution pour eux : le joujou électronique pour être gavé en continu. C'est d'ailleurs ce que l'on observe avec l'école pour les enfants de cadres dans la SiliconValley, il y a eu deux liens si je ne m'abuse et l'interview de Steve Jobs qui expliquait interdire les conneries électroniques à la maison, et pousser à la lecture, la discussion,etc.

Il suffit aussi de voir ce qui se fait à Eton, Oxford, Cambridge ou l'Ivy League aux USA. Voir les programmes de l'école Alsacienne ou du cours Hattermer...

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum