Besoin de conseils sur l'enseignement

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par Marianne le Sam 9 Mai 2009 - 13:41

Il fut un temps (il y a à peine de cela quelques jours) où j'avais la naïve ambition d'enseigner... non pas tant pour instruire les jeunes (dans mon lycée, l'instruction relève plutôt de l'illusion) mais pour tenter d'apporter quelque chose à ce que j'oserai appeler des "restes d'élèves". Oui vous avez bien compris : des "restes d'élève", c'est-à-dire des jeunes qui ne sont pas dans la position d'élève, qui ne veulent pas de nos connaissances, qui refusent toute tentative de notre part pour les amener à s'élever grâce au savoir.

Je n'ai que très peu d'expérience et plus aucune illusion. Devrais-je remercier les récentes théories pédagogiques selon lesquelles "l'élève est au centre du savoir" ? Lorsque j'entre dans mes salles de classe, ce que je vois, ce n'est pas un élève au centre de son savoir, non. Ce que je vois, c'est moi au centre de l'ignorance de ces élèves et lorsque ce centre devient une cible, la situation devient très difficile... Tout cela pour vous dire qu'à force de supporter des situations très (trop) difficiles pour moi (élèves qui se parlent entre eux tout haut, qui mangent, qui me lancent des boulettes, qui me répondent...) j'ai négligé de prendre conscience de mon seuil de tolérance. Lequel seuil a été franchi récemment... J'ai donc commis une faute professionnelle (oui, j'ai voulu répondre aux propos d'élèves qui me manquaient de respect et ma main est partie toute seule). A lire ce post, vous allez peut-être penser que je n'ai aucune maîtrise de mes classes et que je ferai peut-être mieux de changer de métier. Certes. La question ne se pose pas pour moi pour l'instant puisque j'essaie de me remettre de cet épisode très fâcheux (arrêt maladie). Je vous sollicite afin de savoir si le fait d'avoir craqué (avec ce très peu d'expérience, ce qui n'arrange rien) montre clairement que je ne serai jamais capable d'assurer professionnellement parlant ? Voilà. Merci d'avance pour vos conseils.

Marianne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par John le Sam 9 Mai 2009 - 14:21

le fait d'avoir craqué (avec ce très peu d'expérience, ce qui n'arrange rien) montre-t-il clairement que je ne serai jamais capable d'assurer professionnellement parlant ?

Non. Rien à voir. Au bout d'un moment, c'est même plutôt le signe d'une réaction normale : les élèves poussent à bout, la réaction est digne de la situation.

Tu peux nous expliquer la situation encore plus clairement si tu le souhaites. Comment ont réagi l'élève, les parents et l"administration ?

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par Ruthven le Sam 9 Mai 2009 - 15:02

C'est la logique de la cocotte-minute : on encaisse, on encaisse, on encaisse, et puis à un moment boum ... [comme on encaisse, ils en rajoutent encore, et encore...]

Et quand on commence dans le métier, on ne sait pas à quel moment va se produire le boum - d'où les dérapages ; avec l'expérience, je crois qu'on cerne mieux quand on va exploser, on apprend aussi à se blinder intérieurement dans une sorte de détachement stoïcien surtout si l'on sait qu'il n'y a rien à faire.

Bref, une erreur de jeunesse n'engage pas tes qualités professionnelles futures. Profite de ton congé pour te requinquer un peu.

Tu es en LP ou en LGT?

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par charlottofraise le Sam 9 Mai 2009 - 15:09

Je connais de très bons professeurs qui, un jour, ont giflé un élève parce que la situation était intolérable... Tu n'es qu'un être humain et tu as réagis humainement, même si ce n'était pas la réaction attendue par l'institution.

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par Marianne le Sam 9 Mai 2009 - 15:42

Je suis en lycée professionnel. J'ai cinq classes et quatre niveaux. Parmi ces cinq classes, j'ai quatre classes d'examen : 2ème année de BEP, 1ère STT (bac français), 2ème année de BTS, 1ère BAC PRO.
J'ai beaucoup angoissé avec les BTS (c'est la première fois que j'en ai) car j'avais du mal à faire cours (difficultés d'ordre pédagogique, pas d'aide des autres professeurs). Le stress s'est accumulé avec les BEP (2 classes dont une très difficile capable de faire craquer des enseignants qui ont plus de 15 ans d'ancienneté). Je pense qu'il a culminé avec les élèves de 1ère qui ne font rien et qui n'achètent pas les livres pour l'oral !!!! C'est dans cette classe que l'incident s'est produit et je ne sais plus quoi faire....

Marianne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par Leil le Sam 9 Mai 2009 - 15:52

Ta démarche (t'interroger sur tes pratiques et comprendre pourquoi tu as eu ce geste) montre au contraire ton bon sens et ta volonté de ne pas réitérer ce geste.

_________________
http://www.bricabook.fr/

Leil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par Marianne le Sam 9 Mai 2009 - 19:19

Un peu plus de précisions de ma part :

Si l'intention était bien là, le geste n'a pas porté puisque l'élève s'est protégé (j'ai donc touché le bras).

Lundi, un rendez-vous a été pris entre les parents de l'élève et la direction. Sachant que cette dernière n'aime pas du tout les vagues, elle va tenter "d'arranger" les choses (comprenez, éviter que les parents ne porte plainte). Ceci dit, je reste parfaitement lucide. Si la direction fait tout cela, ce n'est pas pour moi mais pour elle. Elle veut éviter qu'une telle affaire ne fasse toute la lumière sur les nombreuses carences pédagogiques qui règnent au sein de cet établissement. La preuve en est que lorsque mon arrêt maladie arrivera à terme (milieu de semaine prochaine), ils me renverront gentillement face aux mêmes élèves et dans les mêmes conditions.
Avec la nouvelle réputation de "professeur qui frappe les élèves" que je porte (supporte) à présent, je vous laisse imaginer l'ambiance... Que faire face à tout cela... Aucune idée. Sachez seulement que si j'ai à présent un peu plus de recul pour en parler, c'est grâce à vous et je tenais à vous en remercier.

Marianne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par Reine Margot le Sam 9 Mai 2009 - 19:30

es-tu en poste fixe? Si oui as-tu demandé une mutation?

J'ai 6 ans d'expérience donc non pas très expérimentée mais plus néotit non plus. Je te dis tout de suite que je n'aurais pas mieux fait que toi.
Face à des élèves qui ne sont pas des élèves, je ne sais pas faire. Plus j'avance dans le métier, plus je me "blinde": je fais des cours sérieux et tout, mais je prends de la distance.

N'hésite pas à prolonger ton arrêt si tu ne te sens pas capable de revenir face à ces élèves, jujsqu'à la fin de l'année s'il le faut.

Bon courage.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par Marianne le Sam 9 Mai 2009 - 19:41

Je ne suis pas du tout en poste fixe. Je suis depuis peu de temps vacataire dans le privé.

Le médecin m'a conseillé de faire face à la situation et de revenir, conseil que des proches m'ont également donné. C'est vrai qu'il faut savoir affronter les épreuves mais ils ne se rendent absolument pas compte des conditions de travail :
élèves particulièrement méchants, direction quasi absente car "circulez il n'y a rien à voir, continuez c'est votre métier", atmosphère malsaine en salle des profs car bien sûr tout le monde est au courant et ils font tous semblant de ne rien savoir. D'ailleurs, certains en profitent pour casser du sucre sur mon dos avec les élèves (il faut dire que certains professeurs n'ont pas une attitude "normale" avec les élèves...). Bref, rien de très drôle.

Je sais à présent à quoi m'en tenir pour la suite. Comme quoi, c'est une triste expérience pale qui m'aura quand même beaucoup appris...

Ce qui me fait tenir, c'est qu'on est bientôt à la fin de l'année et que je sais que je ne reviendrai plus jamais dans cet établissement...

Marianne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par Invité le Sam 9 Mai 2009 - 19:48

Tu sais, Marianne, ça a failli m'arriver, il y a peu, cela. J'ai lancé un topic là-dessus : http://www.neoprofs.org/l-enseignement-au-quotidien-f1/j-ai-failli-la-gifler-t7020.htm

Cela arrive plus souvent qu'on ne le croit. Le métier de prof est un de ceux où on trouve le plus de dépressifs, c'est dire si nous sommes soumis à des tensions. A force d'accumuler, les coutures lâchent, c'est humain.
Mais effectivement, ça déroute beaucoup. Je te comprends.
Courage!
Marquise a raison : si tu n'es pas prête à te retrouver devant les élèves, prolonge ton arrêt.
En tout cas, cela ne signifie pas que tu doives changer de métier!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par bibliominis le Sam 9 Mai 2009 - 19:57

Après le coup de la gifle, peut-être que l'attitude des élèves changera ? Ils seront peut-être moins agressifs étant donné que tu as réagi de manière inattendue ?
N'y a-t-il pas un collègue à qui tu pourrais demander comment tes élèves ont commenté la gifle ?

bibliominis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par Marianne le Sam 9 Mai 2009 - 19:58

J'ai lu ton topic et il m'a aidé à comprendre ce qui me torturait beaucoup suite à cette affaire : cet élève m'a provoqué volontairement et attendait ma réaction. Je pense qu'elle était en position d'actrice et tous les autres élèves étaient spectateurs. Ils attendaient. J'avais le choix de refuser d'entrer dans ce jeu qui m'aurait enlevé toute crédibilité. Je n'ai pas fais le bon choix et je n'ai pas su me maîtriser. Voilà ce qui ne va pas pour moi. Un professeur est un adulte qui représente une certaine autorité. Il doit (qu'il le veuille ou non) donner l'exemple. Sinon, les élèves n'ont plus de références. Remarquez, je suis dans un établissement où les références et les points de repères n'existent pas... Ce qui n'excuse en rien mon geste. Je regrette d'avoir manqué à mon devoir de professeur et je ne m'en remets pas.

Marianne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par Marianne le Sam 9 Mai 2009 - 20:01

La seule collègue avec qui je peux en parler est documentaliste. Les autres collègues sont plutôt... individualistes. Chacun pour soi et tout va très bien. Face à eux, je me sens jugée. Et puis, ils sont déjà pas mal divisés entre eux...

Marianne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par Maissa le Sam 9 Mai 2009 - 20:02

@Marianne a écrit:Je ne suis pas du tout en poste fixe. Je suis depuis peu de temps vacataire dans le privé.

Le médecin m'a conseillé de faire face à la situation et de revenir, conseil que des proches m'ont également donné. C'est vrai qu'il faut savoir affronter les épreuves mais ils ne se rendent absolument pas compte des conditions de travail :
élèves particulièrement méchants, direction quasi absente car "circulez il n'y a rien à voir, continuez c'est votre métier", atmosphère malsaine en salle des profs car bien sûr tout le monde est au courant et ils font tous semblant de ne rien savoir. D'ailleurs, certains en profitent pour casser du sucre sur mon dos avec les élèves (il faut dire que certains professeurs n'ont pas une attitude "normale" avec les élèves...). Bref, rien de très drôle.

Je sais à présent à quoi m'en tenir pour la suite. Comme quoi, c'est une triste expérience pale qui m'aura quand même beaucoup appris...

Ce qui me fait tenir, c'est qu'on est bientôt à la fin de l'année et que je sais que je ne reviendrai plus jamais dans cet établissement...

Ne reprends surtout pas si tu ne t'en sens pas le courage. C'est vrai que les médecins ou les personnes proches ont tendance à dire qu'il "faut faire face" heu mais nous savons, nous, que parfois nous ne pouvons le faire parce que trop fragilisés. Essaie de prolonger l'arrêt jusqu'aux vacances et change de médecin si celui-ci ne t'aide pas vraiment.
Bon courage ! De tout coeur avec toi....

Maissa
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par bibliominis le Sam 9 Mai 2009 - 21:22

Si tu sais que tu ne travailleras plus dans cet établissement, tu pourrais peut-être demander à ce que l'on te prolonge ton arrêt ?
J'ai rencontré des difficultés dans un collège zep (qui fait toujours parler de lui). Comme je suis fière, j'ai enseigné comme j'ai pu jusqu'au dernier jour ( bon, au mois de mai, on a cinq maxi 7 élèves par classe). Les élèves (des 4e) voulaient que je craque : je n'ai pas versé une larme devant eux (mais j'ai souvent pleuré à la maison). Quand je sentais que je m'énervais, je jettais le sac de l'élève de l'autre côté de la porte. Après j'allais mieux et je reprenais le cours.
Continuer à travailler là-bas ne t'apportera rien de bon, je crois ...
Tiens, j'ai remarqué que les documentalistes étaient souvent des profs bien sympathiques.

bibliominis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par charlottofraise le Sam 9 Mai 2009 - 21:25

@Marianne a écrit:direction quasi absente car "circulez il n'y a rien à voir, continuez c'est votre métier", atmosphère malsaine en salle des profs car bien sûr tout le monde est au courant et ils font tous semblant de ne rien savoir. D'ailleurs, certains en profitent pour casser du sucre sur mon dos avec les élèves (il faut dire que certains professeurs n'ont pas une attitude "normale" avec les élèves...).
J'ai connu ça aussi, quand j'étais vacataire. Tu sais comment je faisais, pour tenir de petites vacances en petites vacances ? Je me disais qu'à la rentrée, je ne reviendrais pas et que je les planterais avec leurs élèves. Mais les miens n'étaient pas aussi pénibles que les tiens, alors je suis toujours revenue, en me disant "dans 7 semaines, j'arrête".
Si aujourd'hui j'ai digéré le truc, c'est parce que j'ai rencontré des collègues formidables par la suite. Mais je te jure que ce n'est pas pour avoir des collègues que j'ai passé le capes.

Repose-toi maintenant. Tu sembles analyser correctement la situation, le rôle que jouait l'élève pour te faire sortir de ton rôle de professeur. C'est l'essentiel, et l'an prochain est une autre année, ailleurs.

charlottofraise
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par bibliominis le Sam 9 Mai 2009 - 21:28

Effectivement, pense aux vacances puis à l'année prochaine.
A présent j'ai des classes plutôt sympathiques. Bon il y a toujours un élève emmerdeur par classe mais c'est un gentil emmerdeur.

bibliominis
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par Marianne le Sam 9 Mai 2009 - 21:30

Merci beaucoup pour vos conseils et votre soutien.

Vous m'aidez à passer cette situation difficile à vivre.

Je vous tiendrai au courant de la suite des événements et d'après ce que j'ai compris, cela risque d'être difficile car le père de l'élève n'est pas commode...

Marianne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par missfifi le Sam 9 Mai 2009 - 22:54

@Marianne a écrit:Merci beaucoup pour vos conseils et votre soutien.

Vous m'aidez à passer cette situation difficile à vivre.

Je vous tiendrai au courant de la suite des événements et d'après ce que j'ai compris, cela risque d'être difficile car le père de l'élève n'est pas commode...

Je t'envoie tout mon soutien! Je comprends qu'on puisse en arriver à lever la main, d'ailleurs pour ma part, j'ai enseigné quelques années en mettant de temps en temps mes mains dans les poches pour éviter que le geste ne parte. Cela ne me ressemble pas. Mais il faut voir les situations dans lesquelles on peut se trouver parfois, face à des élèves qui n'ont qu'un objectif: vous pousser à bout. Un professeur est un être humain. Les nerfs peuvent prendre le dessus et en général, il a fallu que l'élève en face n'y soit pas allé de main morte. Tiens bon, dans quelques semaines, tu pourras souffler pour de bon. Il ne faut pas hésiter à faire prolonger ton arrêt si tu ne te sens pas en état de reprendre. Tu te sens peut-être isolée dans ton établissement, mais tu ne l'es pas ici. Sache qu'on est là. Courage.

missfifi
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par John le Sam 9 Mai 2009 - 22:59

Tu as voulu lui donner une gifle et elle s'est protégée avec le bras ?

Tu lui as donc donné une tape sur le bras.

Eh bien pour moi il n'y a rien de très coupable dans ce que tu as fait. C'est ce que tout le monde aurait dû te dire tout de suite dans l'établissement où tu es.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par Carabas le Sam 9 Mai 2009 - 23:05

J'ai balancé mon classeur au sol en leur lançant "vous vous comportez comme des petits cons". Je me suis tenue éloignée d'eux exprès, ce jour-là, sentant que ça risquait de partir.

Carabas
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par 21 le Dim 10 Mai 2009 - 8:15

Après de longs mois d'absence me voici de retour, et je constate que les choses n'évoluent pas beaucoup ou plutôt que notre métier devient décidément difficile. Je rejoins tout ce qu'ont dit les personnes avant moi, tu ne dois pas te sentir coupable d'avoir eu une réaction à une telle provocation. Désormais, repos effectivement, et préparation du rendez-vous avec les parents ! Rappelle qu'il est temps que quelqu'un leur dise "non" à ces "enfants" car à force de faire n'importe quoi, on devient n'importe qui. Toi tu as plus d'ambition pour eux et tu n'admets pas de tels comportements insolents. Il leur a fallu un électrochoc. S'ils s'offusquent de ton geste (qui n'est qu'une tape sur le bras) que faut-il penser de tout ce que tu as enduré de leur part ? Toi tu as su être patiente, tu as poursuivi ton enseignement, mais face au manque de résultats et à la provocation grandissante, tu as dû, à regret, monter d'un cran ! Montre leur que les premiers et seuls vrais coupables de la situation, ce sont les élèves et leur manque de sérieux (pour les autres responsables de l'établissement, malheureusement, nous sommes, je crois, impuissants !) Je t'envoie tout mon soutien et pense à toi !

21
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par Haruki le Dim 10 Mai 2009 - 11:44

En ce qui me concerne, j'ai déjà craqué deux fois devant des élèves, une fois en traitant une élève de "grosse débile" (elle s'amusait à passer la main par la fenêtre pour faire tomber les chaises que je venais de poser sur les bureaux, devant mon nez). J'ai cru que j'allais me faire tuer...Ca m'a valu un bordel pendant une semaine.

Une autre fois en pleurant devant la pire classe de toute ma vie (je ne me souviens plus ce qui s'était passé mais ça reste mon souvenir le plus cuisant). Je précise que c'était dans deux collèges en zone de violence. Je passais plus de temps à faire des rapports, à gérer les punitions, qu'à préparer mes cours.
Ca arrive à tout le monde.

Disons que frapper, c'est un cran au dessus, car ça te pose en persécuteur. Et ça donne du grain à moudre à l'admin, aux parents et à tes propres persécuteurs. J'ai remarqué que quand on dérape, on sait très bien ce que l'on fait, on joue contre nous. Tu en avais tellement assez que tu t'es autodétruite devant les élèves. En fait tu t'es comportée en victime...

Maintenant que j'ai des élèves "normaux", c'est à dire qui sont suffisamment structurés pour accepter le cadre d'un groupe et d'une hiérarchie, je me suis promis que jamais plus je ne remettrai les pieds dans des endroits pareils. Je laisse ce genre d'établissements à ceux qui s'en sortent, qui sont faits pour ça, parce que malgré tout, il y en a.

Haruki
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par Aurore le Dim 10 Mai 2009 - 11:49

Prépare bien la réunion avec les parents de cette élève. Peut-être peux-tu venir accompagnée par quelqu'un de ton syndicat si tu es syndiquée ? Demande également à ton syndicat si tu bénéficies d'une couverture juridique.
Bon courage pour cette épreuve.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Besoin de conseils sur l'enseignement

Message par Marianne le Dim 10 Mai 2009 - 11:54

Le problème, c'est que lorsque j'accepte un remplacement, je ne sais jamais dans quel type d'établissement je vais travailler....

Quant à m'autodétruire... Disons que j'avais en tête une certaine idée de l'enseignement qui ne correspondait pas vraiment à la réalité... Je ne pensais pas que les jeunes avaient un tel manque de respect...

Je ne sais pas si le pire est d'avoir fait une telle erreur ou de sans cesse repenser au fait que la situation aurait pu être gérée différemment...

Quoiqu'il en soit, ce statut de victime est difficilement surmontable (voir impossible). Je me suis mise au même niveau que les élèves et cela ne pardonne pas.

Marianne
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum