Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
User24373
Neoprof expérimenté

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par User24373 le Sam 11 Oct 2014 - 8:40
Moi j'ai un élève avec 3 dys (lexique/graphique/praxique) en gros il ne peut pas faire grand chose d'après ce que m'ont dit ses parents quand je les ai reçus. Moi je ne sais pas quoi faire. Parce qu'en plus à force de passer des heures de cours à ne rien faire, cet élève s'ennuie à mort donc il peut être embêtant parfois. Et même si je ne peux accepter qu'il dérange mon cours, je suis un peu désolée pour lui.
Je suis stagiaire cette année, j'aurais adoré avoir une formation sur ce genre de cas...mais bon. !
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par Jane le Sam 11 Oct 2014 - 8:42
Ca fait 17 ans que je l'attends, la formation !
Bienheureuse que tu es de n'avoir qu'un dys (même avec 3 dys). Seuls 3 de mes 8 dys n'ont qu'un dys, les autres sont dys puissance 10.

_________________
We are such stuff as dreams are made on, and our little life, is rounded with a sleep (Shakespeare)
User24373
Neoprof expérimenté

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par User24373 le Sam 11 Oct 2014 - 9:03
@Jane a écrit:Ca fait 17 ans que je l'attends, la formation !
Bienheureuse que tu es de n'avoir qu'un dys (même avec 3 dys). Seuls 3 de mes 8 dys n'ont qu'un dys, les autres sont dys puissance 10.

Non j'ai 8 dyslexiques (oui oui ) dont celui là et un autre qui en plus de sa dyslexie est hyperactif mais ses médocs le calment bien.  A côté de ça j'ai des élèves excellents dans la même classe.  Mais je parle de cet élève car j'ai l'impression qu'il faut le laisser ne rien faire (parce qu'il ne peut pas) et ça ça me dérange.
A moi les stratégies pédagogiques différenciées. . .
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par Jane le Sam 11 Oct 2014 - 9:10
Ah ok ! J'avais compris que tu n'en avais qu'un ! Laughing
Pas d'excellents élèves dans ma classe... Si je dresse un état des lieux j'ai donc:
- 8 dys
- 2 hyperactifs sous Ritaline
- 4 redoublants
Soit la moitié de la classe en grande difficulté. Plus les autres...
avatar
Normandyx
Neoprof expérimenté

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par Normandyx le Sam 11 Oct 2014 - 9:21
@F.Lemoine a écrit:
@Normandyx a écrit:je n'ai vu de prise en charge correcte que dans des établissements privés.

Envoie-les nous !
je n'ai jamais vu en collège d'adaptation pour dyspraxique sévère nécessitant aussi bien des réglures spéciales et l'utilisation de cahier et non de classeur etc...
Quant aux élèves précoces, même chose, ils doivent entrer dans le cadre d'une classe, même pas possible de suivre un cours d'un niveau supérieur dans une matière, nous en avons un dans l'école dont la précocité en mathématiques était évidente, il a fait le programme CE2 CE2 en un peu plus d'une année, mais il manquait d'aisance en production d'écrit et pour écrire tout court, aujourd'hui en CM2, il est dans un manuel de 6e qu'il aura terminé avant la fin de l'année, je ne vous dis pas la tête des collègues du collège quand cela leur a été communiqué et qu'ils ont insisté pour qu'il fasse "autre chose" qu'il ne touche pas à un manuel de 6e ou qui demandent un passage en 5e directement...
avatar
Dhaiphi
Sage

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par Dhaiphi le Sam 11 Oct 2014 - 11:04
@Jane a écrit:Au milieu de tout ça, j'ai des gentils petits qui tentent bien que mal de travailler, d'attraper au vol un pauvre mot qui sort de la bouche des profs et arrive miraculeusement à leurs oreilles.
Si, dans le bateau qui coule de l'EN, il faut faire un choix, le mien est fait et depuis longtemps.

_________________
De toutes les écoles que j’ai fréquentées, c’est l’école buissonnière qui m’a paru la meilleure.  
[Anatole France]
J'aime les regretteurs d'hier qui voudraient changer le sens des rivières et retrouver dans la lumière la beauté d'Ava Gardner.
[Alain Souchon]
avatar
ycombe
Modérateur

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par ycombe le Sam 11 Oct 2014 - 11:26
@Normandyx a écrit:
@F.Lemoine a écrit:
@Normandyx a écrit:je n'ai vu de prise en charge correcte que dans des établissements privés.

Envoie-les nous !
je n'ai jamais vu en collège d'adaptation pour dyspraxique sévère nécessitant aussi bien des réglures spéciales et l'utilisation de cahier et non de classeur etc...
Quant aux élèves précoces, même chose, ils doivent entrer dans le cadre d'une classe, même pas possible de suivre un cours d'un niveau supérieur dans une matière, nous en avons un dans l'école dont la précocité en mathématiques était évidente, il a fait le programme CE2 CE2 en un peu plus d'une année, mais il manquait d'aisance en production d'écrit  et pour écrire tout court, aujourd'hui en CM2, il est dans un manuel de 6e qu'il aura terminé avant la fin de l'année, je ne vous dis pas la tête des collègues du collège quand cela leur a été communiqué et qu'ils ont insisté pour qu'il fasse "autre chose" qu'il ne touche pas à un manuel de 6e ou qui demandent un passage en 5e directement...
Il est stupide de le faire travailler dans un manuel de 6ème d'aujourd'hui: ils sont vides, plein de jolies images mais aussi et surtout plein de vide. Il ne va pas y apprendre grand chose et à peu près rien d'utile.

S'il est si à l'aise en math, se procurer des manuels d'avant les maths moderne (au hasard, les Lebossé Hémery) et le faire travailler avec.

Vérifier aussi qu'il pratique les opérations par les méthodes efficaces (division directe) sans artefact (pas de table du diviseur) et lui donner une méthode de calcul mental.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Normandyx
Neoprof expérimenté

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par Normandyx le Sam 11 Oct 2014 - 11:37
le collègue qui l'a aujourd'hui le fait travailler comme il l'entend et ayant lui même enseigné les maths en collège il y a fort longtemps il a du choisir un manuel qui lui convienne et qui permette à l'élève d'avancer tout seul entre les parties cours et les parties exercices, le plus di.

tables de diviseurs ça n'existe pas chez nous, quant au calcul mental, c'est un travail qui est mené du CP au CM2 et en proposant différentes stratégies de calcul pour s'adapter à tout le monde et pour lequel nous participions à des défis (maintenant ras le bol).
avatar
labaroline
Niveau 10

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par labaroline le Sam 11 Oct 2014 - 11:46
@babouchka4 a écrit:PPS= projet personnel de scolarisation= prise en charge MDPH, presence d une AVSI, matériel adapté, amenagements horaires, scolaires et pedagogiques. ( et / ou )

Oui Cf loi de 2005 pour moi.

PPS pour des élèves qui ont une reconnaissance de handicap, pas forcément tous une AVS ou du matériel adapté. PPS donc même pour des élèves qui n'ont qu'une AEEH (allocation pour l'éducation d'enfant handicapé). De plus en plus fréquents sont les parents qui montent un dossier de demande d'AEEH en me disant "au moins comme ça les profs seront obligés de mettre en place les aménagements parce qu'avec le PAI-dys ils ne le faisaient pas".
Et ça m'agace.
avatar
Normandyx
Neoprof expérimenté

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par Normandyx le Sam 11 Oct 2014 - 11:50
@labaroline a écrit:
@babouchka4 a écrit:PPS= projet personnel de scolarisation= prise en charge MDPH, presence d une AVSI, matériel adapté, amenagements horaires, scolaires et pedagogiques. ( et / ou )

Oui Cf loi de 2005 pour moi.

PPS pour des élèves qui ont une reconnaissance de handicap, pas forcément tous une AVS ou du matériel adapté. PPS donc même pour des élèves qui n'ont qu'une AEEH (allocation pour l'éducation d'enfant handicapé). De plus en plus fréquents sont les parents qui montent un dossier de demande d'AEEH en me disant "au moins comme ça les profs seront obligés de mettre en place les aménagements parce qu'avec le PAI-dys ils ne le faisaient pas".
Et ça m'agace.

C'est même généralement l'argument massue pour nous contraindre (nous les PE) à nous coltiner ces réunions et ces paperasses parce qu'on a pu constater effectivement que les PAI-Dys étaient mis avec les livrets scolaires et autres paperasses, rarement lu et encore plus rarement suivi d'effet
tetelleriv
Niveau 5

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par tetelleriv le Mar 16 Déc 2014 - 13:08
Bonjour tout le monde, l'accompagnement de nos élèves dys est en effet bien difficile sans formation mais tellement nécessaire pour qu'ils puissent avoir accès aux apprentissages, si vous voulez approfondir le sujet, n'hésitez pas à rejoindre mon groupe facebook "dyscussions parents professeurs", un bon moyen de se former car il est difficile de compter sur l'éducation nationale pour cela Wink
tetelleriv
Niveau 5

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par tetelleriv le Mar 16 Déc 2014 - 13:08
https://www.facebook.com/groups/dyscussionsparentsprofesseurs/
avatar
Normandyx
Neoprof expérimenté

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par Normandyx le Mar 16 Déc 2014 - 13:20
Je le conseillerai à des parents, personnellement, je n'ai pas de profil facebook, j'irai lire car j'en administre 2...
tetelleriv
Niveau 5

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par tetelleriv le Mar 16 Déc 2014 - 13:36
Ok, merci.
Tu es de quel coin en Normandie? Je suis de Verneuil Sur Avre.
avatar
F.Lemoine
Expert spécialisé

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par F.Lemoine le Mar 16 Déc 2014 - 21:47
@Normandyx a écrit:
@labaroline a écrit:
@babouchka4 a écrit:PPS= projet personnel de scolarisation= prise en charge MDPH, presence d une AVSI, matériel adapté, amenagements horaires, scolaires et pedagogiques. ( et / ou )

Oui Cf loi de 2005 pour moi.

PPS pour des élèves qui ont une reconnaissance de handicap, pas forcément tous une AVS ou du matériel adapté. PPS donc même pour des élèves qui n'ont qu'une AEEH (allocation pour l'éducation d'enfant handicapé). De plus en plus fréquents sont les parents qui montent un dossier de demande d'AEEH en me disant "au moins comme ça les profs seront obligés de mettre en place les aménagements parce qu'avec le PAI-dys ils ne le faisaient pas".
Et ça m'agace.

C'est même généralement l'argument massue pour nous contraindre (nous les PE) à nous coltiner ces réunions et ces paperasses parce qu'on a pu constater effectivement que les PAI-Dys étaient mis avec les livrets scolaires et autres paperasses, rarement lu et encore plus rarement suivi d'effet

Normandyx,
Je ne peux raisonnablement pas te laisser répandre à longueur de messages cette idée. J'ai des dyslexiques, un dyspraxique, et j'aménage. Cela concerne peut-être les profs de ton collège de secteur, mais n'en fais pas une généralité.
Quant au bien-fondé de l'adaptation, quel que soit la classe, la remets-tu sérieusement en doute ? Cela semble t'agacer d'avoir des élèves "différents" ?

Un collègue normand.
avatar
Loreleii
Neoprof expérimenté

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par Loreleii le Mar 16 Déc 2014 - 21:54
Ils sont tous différents ! Dys ou non.
avatar
F.Lemoine
Expert spécialisé

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par F.Lemoine le Mar 16 Déc 2014 - 21:57
@Loreleii a écrit:Ils sont tous différents ! Dys ou non.

La dyslexie (la vraie, hein) est un HANDICAP.
avatar
nina67
Niveau 5

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par nina67 le Mar 16 Déc 2014 - 22:03
je comprends pas qq chose : la ritaline, ça aide un hyperactif à se contrôler justement ! C'est le seul problème ?

(J'ai un élève hyperactif. Je peux dire les jours où il n'a pas pris sa ritaline... Mais ça arrive rarement.)

_________________
"Se donner du mal pour les petites choses, c'est parvenir aux grandes avec le temps"
Beckett, in Molloy
avatar
nina67
Niveau 5

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par nina67 le Mar 16 Déc 2014 - 22:06
J'aime pas les sous-entendus genre "la vraie", pour la dyslexie.

C'est pas rigolo, d'être dyslexique, ni pour les enfants, ni pour leurs parents.
Il a des degrés dans la dyslexie, bien sûr.
Mais quand elle est repérée, puis diagnostiquée, eh ben c'est de la dyslexie.

On n'a pas à juger, mais à aider au mieux.

Sur ce, bonne nuit : Smile Sleep
avatar
Loreleii
Neoprof expérimenté

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par Loreleii le Mar 16 Déc 2014 - 22:07
@F.Lemoine a écrit:
@Loreleii a écrit:Ils sont tous différents ! Dys ou non.

La dyslexie (la vraie, hein) est un HANDICAP.

La vraie, oui, mais elle ne concerne qu'un tout petit pourcentage ... Et non les hordes de dys que l'on a dans nos classes ...
avatar
nina67
Niveau 5

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par nina67 le Mar 16 Déc 2014 - 22:13
Les "hordes", vraiment ?
Plus sérieusement ?

Il y a 20 ans on estimait 5 % de dys. Là, autour de 8 %. Des hordes, vraiment.
Les pourcentages, après tests etc, bien sûr.

Mais ce sont des pourcentages, donc, une année, ça peut être bien plus, ou moins.
Je constate, au fil des années, que ça dépend.... des années ! Very Happy
avatar
nicolin
Niveau 5

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par nicolin le Mar 16 Déc 2014 - 22:15
@Loreleii a écrit:
@F.Lemoine a écrit:
@Loreleii a écrit:Ils sont tous différents ! Dys ou non.

La dyslexie (la vraie, hein) est un HANDICAP.

La vraie, oui, mais elle ne concerne qu'un tout petit pourcentage ... Et non les hordes de dys que l'on a dans nos classes ...

Enfin, quoi qu'il en soit, on peut pas vraiment dire que ce soit un avantage, non ?

_________________
http://audioblog.arteradio.com/blog/patchworks/
avatar
F.Lemoine
Expert spécialisé

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par F.Lemoine le Mar 16 Déc 2014 - 22:16
@Loreleii a écrit:
@F.Lemoine a écrit:
@Loreleii a écrit:Ils sont tous différents ! Dys ou non.

La dyslexie (la vraie, hein) est un HANDICAP.

La vraie, oui, mais elle ne concerne qu'un tout petit pourcentage ... Et non les hordes de dys que l'on a dans nos classes ...

Absolument d'accord. Je l'ai déjà écrit : cela fait plus de 20 ans que j'enseigne et j'ai dû rencontrer moins de 5 dyslexiques (peut-être plus, mais à l'époque j'étais trop jeune pour les reconnaître et je n'avais pas suivi de formation adéquate).
Il y a un abus extraordinaire : j'ai cette année une petite en 6e qui lit très difficilement (ses scores de Mots Lus Correctement en une Minute) sont assez affolants, mais elle n'est pas dyslexique. Je l'ai questionné sur la façon dont elle avait appris à lire au CP, elle m'a dit qu'elle devait apprendre par cœur des mots entiers (pure méthode globale), elle n'a jamais appris à déchiffrer. Résultat : elle invente des mots quand elle lit, d'après le contexte.
avatar
F.Lemoine
Expert spécialisé

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par F.Lemoine le Mar 16 Déc 2014 - 22:21
@nina67 a écrit:J'aime pas les sous-entendus genre "la vraie", pour la dyslexie.

C'est pas rigolo, d'être dyslexique, ni pour les enfants, ni pour leurs parents.
Il a des degrés dans la dyslexie, bien sûr.
Mais quand elle est repérée, puis diagnostiquée, eh ben c'est de la dyslexie.

On n'a pas à juger, mais à aider au mieux.

Sur ce, bonne nuit : Smile Sleep

Ce n'est pas un sous-entendu, je le dis clairement. Certaines méthodes d'apprentissage de la lecture débouchent sur de grosses difficultés que des orthophonistes pas forcément au top diagnostiquent comme de la dyslexie. Il faut savoir ce qu'on entend par ce mot. Pour moi, il s'agit d'un handicap qui ne peut être surmonté quelle que soit la méthode adoptée, et qui nécessite donc une adaptation.
avatar
Loreleii
Neoprof expérimenté

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par Loreleii le Mar 16 Déc 2014 - 22:21
C'est clair qu'une mauvaise méthode d'apprentissage de la lecture crée ces "faux dys".
Ce que je remarque, c'est que très peu des dys de mon collège obtiennent des tiers temps pour le brevet. Les autres, ben, ils le passent comme tout le monde et sont corrigés comme tout le monde. C'est le médecin scolaire qui fait le tri.
avatar
F.Lemoine
Expert spécialisé

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par F.Lemoine le Mar 16 Déc 2014 - 22:24
Je vous renvoie à l'excellent ouvrage d'une orthophoniste qui a une grande expérience de la chose : Colette Ozilou, Dyslexie : une vraie-fausse épidémie.
Contenu sponsorisé

Re: dyslexie : du PAI au PAP.

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum