Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par invitéW le Ven 10 Oct 2014 - 23:35

Hier, quelqu’un m’a dit «Encore en vacances ? Mais tu travailles jamais ! ». Dans ton imaginaire, j’ai probablement les joues roses et l’oeil alerte, je sautille d’élève en élève pour leur expliquer en comptines les règles difficiles et je dors du sommeil de la bien-heureuse, fière du métier accompli et comblée par mes nombreux loisirs : cuisine, guitare, peinture sur verre et scrapbooking. Alors, cher quelqu’un, sache que mes dix dernières semaines travaillées 50 heures chacune, seule devant mon ordinateur, devant mes élèves ou devant mes cahiers, ne me laissent même pas l’énergie de faire ma lessive. Je suis crade, j’ai des cernes et je suis proche du coma par épuisement. Et pendant ce temps, mes élèves continuent de sautiller, sans fin.
lire la suite.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par Fesseur Pro le Ven 10 Oct 2014 - 23:47

Merci.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par liliepingouin le Ven 10 Oct 2014 - 23:57

J'aime beaucoup la chute

_________________
Spheniscida qui se prend pour une Alcida.

"Laissons glouglouter les égouts." (J.Ferrat)
"Est-ce qu'on convainc jamais personne?" (R.Badinter)
Même si c'est un combat perdu d'avance, crier est important.

liliepingouin
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par babouchka4 le Sam 11 Oct 2014 - 0:04

ça sera mis en SDP Lundi Smile

_________________
" If you can keep your head when all about you are losing theirs..... , you'll be a man my Son. "

babouchka4
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par sansara le Sam 11 Oct 2014 - 0:26

Très bon texte. veneration

sansara
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par Catsoune le Sam 11 Oct 2014 - 0:32

Merci du lien.

_________________
Les compliments, c'est comme le mascara, il en faut plusieurs couches.....

Catsoune
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par Mamousse le Sam 11 Oct 2014 - 1:14

Je le mettrai en salle des profs lundi. J' aime beaucoup la chute aussi.

_________________
"Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis." (Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle)

"C'est véritablement utile, puisque c'est joli." (Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince)

Mamousse
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par User5899 le Sam 11 Oct 2014 - 4:40

Je l'imprime pour mon mari Smile

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par Yazilikaya le Sam 11 Oct 2014 - 7:05

Pas mal!

Yazilikaya
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par Nicolatsar le Sam 11 Oct 2014 - 7:54

Superbe ! Il faudrait le même pour le secondaire Smile

_________________
Quels enfants léguerons-nous à notre terre ?

Nicolatsar
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par Clarianz le Sam 11 Oct 2014 - 8:20

Joli! yesyes yesyes

_________________
Mama's Rock

Clarianz
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par Iphigénie le Sam 11 Oct 2014 - 8:41

jolie chute! et bon titre Very Happy


Dernière édition par Iphigénie le Sam 11 Oct 2014 - 8:58, édité 1 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par Thalia de G le Sam 11 Oct 2014 - 8:55

Y a un contact sur le blog pour lui signaler, gentiment, quelques fautes ?
Cela dit, j'ai aimé l'article.

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par arcenciel le Sam 11 Oct 2014 - 9:04

J'aime beaucoup.

arcenciel
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par zeprof le Sam 11 Oct 2014 - 9:06

j'a-do-re !

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par Enaeco le Sam 11 Oct 2014 - 9:19

@Nicolatsar a écrit:Superbe ! Il faudrait le même pour le secondaire Smile

Ca me fait penser à mes élèves qui sont tombés sur mon EDT en s'extasiant sur mon lundi matin libre et mon mercredi.
J'ai suscité en quelques secondes pas mal de vocations, puis le temps de la réflexion est arrivée :
- c'est trop bien d'être prof !
- avec des élèves comme toi, oui, mais avec xxxx........
- oué c'est vrai Laughing ...
- et il y a les copies... (je me suis permis d'intervenir en leur faisant faire un petit calcul mental à 5 petites minutes par copies multiplié par leur centaine de têtes)
- oué en fait c'est nul

Enaeco
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par surfeuse le Sam 11 Oct 2014 - 9:35

J'en ferais bien une lecture analytique mais... en liaison avec quel objet d'étude ? Very Happy

_________________
"L'école est faite pour libérer les enfants de l'amour de leurs parents. C'est une machine de guerre contre la famille "
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." (Alain).

surfeuse
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par Mangogul le Sam 11 Oct 2014 - 9:45

Excellent ! J'aime beaucoup la fin également.

Ce qui est un poil agaçant aussi, c'est la fameuse formule "Comment fais-tu, moi je ne pourrai jamais finir prof". Ou comment vous signifier que vous allez droit dans le mur et vers votre propre décrépitude.

Mangogul
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par Chocolat le Sam 11 Oct 2014 - 9:48

J'adore !

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par géohistoire le Sam 11 Oct 2014 - 12:07

Mis sur facebook. Et forcément un imbécile (Ah la famille!) a commenté, sans lire, en traitant les profs de feignasses. Je l'ai remercié de me prouver que j'ai eu raison de partager le lien.

géohistoire
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par Daphné le Sam 11 Oct 2014 - 12:28

C'est très bien.
Personnellement, je ne discute plus depuis longtemps avec les imbéciles : je leur signale simplement que les concours existent et qu'ils n'ont qu'à les passer;
On cherche du monde maintenant, il y a des places non pourvues, vous pourrez voir du pays avec vos muts, etc..... et, cerise sur le gâteau des vacheries, surtout s'il s'agit d'un(e) vieu(ieille) c....... j'ajoute qu'on manque tellement de monde dans notre si beau métier bien payé à rien f......., toujours en vacances ou en grève, qu'il n'y a plus de limite d'âge pour passer les concours, z'ont plus qu'à !
Avec 4 mois de vacances, vous attendez quoi ??
Ça les sèche un peu, du moins vis à vis de moi Razz

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par géohistoire le Sam 11 Oct 2014 - 14:25

L'*** est revenu à la charge, alors je lui ai simplement demandé ce qu'il faisait ce week-end. Parce que moi, c'est correction, préparation de cours et de contrôles, et une mère à appeler. Scusez, faut que j'y aille.

géohistoire
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par Ilse le Sam 11 Oct 2014 - 14:37

Et tu le gardes dans tes "amis" ? A virer !

Ilse
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par surfeuse le Sam 11 Oct 2014 - 15:00

Ne jamais dire (à un parent, un ami, un voisin, un élève ou la caissière de Carrefour) : "je ne travaille pas" tel ou tel jour mais " je travaille chez moi, c'est mon après-midi de corrections". Ça finit par rentrer... un peu.

_________________
"L'école est faite pour libérer les enfants de l'amour de leurs parents. C'est une machine de guerre contre la famille "
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." (Alain).

surfeuse
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis prof, et (je) ça vous em*erde.

Message par Elaïna le Sam 11 Oct 2014 - 15:13

Je ne dis jamais, moi non plus, "aujourd'hui je n'ai pas cours", mais toujours "je travaille chez moi". Cela étant, je suis toujours un peu étonnée quand les collègues disent qu'ils travaillent tous les soirs au moins une heure et au moins un jour sur deux le week-end. Qu'on arrive comme tous les salariés aux 35 heures tout compris, sans problème, mais plus (hors périodes type bac blanc, etc) ? J'ai quand même l'impression qu'il y a aussi parfois un problème d'organisation... et un problème de gens qui se "sentent obligés" de faire dix mille choses...
Perso je ne travaille jamais les soirs et les week-ends. Je l'ai fait quelques années, jusqu'à ce que mon mari pète un plomb en me signifiant fermement qu'il n'était pas marié à l'éducation nationale. Cela m'a aussi ouvert les yeux sur le degré de servitude volontaire où j'étais arrivée. Bosser 50h par semaine pour le salaire qu'on a, au bout d'un moment, c'est délirant. Je ferai 50h par semaine pour le lycée quand j'aurai le même salaire que mon mari. Au bout d'un moment, il faut arrêter de vouloir trop bien faire, ça nous épuise...

Alors oui, mes élèves n'ont pas énormément de notes, en même temps, un gros devoir par mois et une mini-interro, il me semble que ça n'est pas insignifiant non plus. Et hors de question de passer trois heures sur la préparation du moindre cours. Enfin, dans la mesure du possible, les copies ne quittent jamais le lycée : je corrige quand j'ai des trous, ça me fait gagner du temps, et ça me fait un risque de moins à paumer des copies.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum