Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Blan6ine
Expert

[Libération.fr] Des destins joués à pile ou face

par Blan6ine le Sam 11 Oct 2014 - 11:28
A Strasbourg, la proportion d’échec des bacs pro lors de la première année à l’université atteint les 99%.

Il est à l’université «par défaut». Pierre, 19 ans, veut s’occuper des animaux dans les laboratoires. Le BTS analyses biologiques et biotechnologiques était tout indiqué, surtout après son bac professionnel de technicien en expérimentation animale. Seulement, il n’y avait pas de place pour lui. Liste d’attente. Alors il attend, sur les bancs de la fac, en première année de licence science de la vie à Strasbourg. En maths, il est «largué». La formation est «trop théorique» pour lui, «du bourrage de crâne en amphi». Quant à la méthodologie, il estime son niveau «catastrophique».

Suite ici
barèges
Neoprof expérimenté

Re: [Libération.fr] Des destins joués à pile ou face

par barèges le Sam 11 Oct 2014 - 11:34
Jolie phrase citée dans l'article après le constat de l'échec massif des étudiants issus de bac pro :
"Est-il raisonnable et honnête d’envoyer tous ces élèves se faire laminer ? Donner sa chance à une personne, c’est parfois lui permettre de ne pas aller à l’université."
avatar
verdurin
Habitué du forum

Re: [Libération.fr] Des destins joués à pile ou face

par verdurin le Mar 14 Oct 2014 - 0:19
Et on peut dire que le choix d'un BTS analyses biologiques et biotechnologiques n'était pas évident.
Du moins pour s’occuper des animaux dans les laboratoires.
Ayant enseigné dans ce BTS, je crois pouvoir dire qu'il n'aurait pas moins été largué en maths.
Et les étudiants issus de bac pro se font souvent laminer en BTS.

Il faut rappeler que les BTS ont été créés bien avant les bac pro, pour les élèves issus des bac techniques STI et STL .

L'auteur de l'article mérite quand même des félicitations (il faut être positif et bienveillant) pour son incompétence et son inculture.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
Bouboule
Expert spécialisé

Re: [Libération.fr] Des destins joués à pile ou face

par Bouboule le Mar 14 Oct 2014 - 0:54
@verdurin a écrit:Et on peut dire que le choix d'un BTS analyses biologiques et biotechnologiques n'était pas évident.
Du moins pour s’occuper des animaux dans les laboratoires.
Ayant enseigné dans ce BTS, je crois pouvoir dire qu'il n'aurait pas moins été largué en maths.
Et les étudiants issus de bac pro se font souvent laminer en BTS.

Il faut rappeler que les BTS ont été créés bien avant les bac pro, pour les élèves issus des bac techniques STI et STL .

L'auteur de l'article mérite quand même des félicitations (il faut être positif et bienveillant) pour son incompétence et son inculture.

Sur le coup, le journaliste ne fait que citer l'étudiant, non ? (Il y a longtemps qu'il n'y a plus de journaliste écrivant avec du recul dans la presse écrite "traditionnelle".)
avatar
verdurin
Habitué du forum

Re: [Libération.fr] Des destins joués à pile ou face

par verdurin le Mar 14 Oct 2014 - 1:42
Libération a écrit:Le BTS analyses biologiques et biotechnologiques était tout indiqué, surtout après son bac professionnel de technicien en expérimentation animale.
Ce n'est pas l'étudiant qui le dit.
Et si c'est l'étudiant, la journaliste semble approuver.
Mais je reconnais volontiers que l'on ne peut pas demander à un bachelier, ni à une journaliste, de lire les programmes.

Ni même de savoir lire.

Twisted Evil

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
Bouboule
Expert spécialisé

Re: [Libération.fr] Des destins joués à pile ou face

par Bouboule le Mar 14 Oct 2014 - 10:50
@verdurin a écrit:
Libération a écrit:Le BTS analyses biologiques et biotechnologiques était tout indiqué, surtout après son bac professionnel de technicien en expérimentation animale.
Ce n'est pas l'étudiant qui le dit.
Et si c'est l'étudiant, la journaliste semble approuver.
Mais je reconnais volontiers que l'on ne peut pas demander à un bachelier, ni à une journaliste, de lire les programmes.

Ni même de savoir lire.

Twisted Evil

Ok, je croyais que tu parlais de l'affirmation de l'étudiant qui disait que les BTS avaient été créés pour les bac pro.
avatar
Finrod
Expert

Re: [Libération.fr] Des destins joués à pile ou face

par Finrod le Mar 14 Oct 2014 - 11:04
J'ai cru que vous parliez du magazine "l'étudiant"...
pitchounette
Esprit éclairé

Re: [Libération.fr] Des destins joués à pile ou face

par pitchounette le Mar 14 Oct 2014 - 20:24
@barèges a écrit:Jolie phrase citée dans l'article après le constat de l'échec massif des étudiants issus de bac pro :
"Est-il raisonnable et honnête d’envoyer tous ces élèves se faire laminer ? Donner sa chance à une personne, c’est parfois lui permettre de ne pas aller à l’université."
pour la phrase mise en gras : maintenant tous les inspecteurs nous poussent à passer les mômes en BTS. Des lois sont prises pour qu'on accepte les élèves en BTS!!! mais quand tu parles de la difficulté des épreuves, des manières de travailler....On te répond tout va très bien madame la marquise! c'est hallucinant. On se moque des élèves ce sont les statistiques les plus importantes
avatar
Caspar
Bon génie

Re: [Libération.fr] Des destins joués à pile ou face

par Caspar le Mar 14 Oct 2014 - 20:30
Et nous on envoie tout le monde en Seconde générale, le monde est bien fait. Peut-être que "Pierre" n'avait pas un super dossier et/ou n'avait rien fichu en bac pro, mais ça l'histoire ne le dit pas.
Contenu sponsorisé

Re: [Libération.fr] Des destins joués à pile ou face

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum