leçon d'histoire controversée

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

leçon d'histoire controversée

Message par Khalie le Sam 11 Oct 2014 - 17:49

Je poste ici mais je ne sais pas trop si c'est la section adaptée. Jeudi soir en fin de cours un élève de 5e me tend son carnet de correspondance avec le mot suivant (je met en spoiler et j'espère pouvoir éditer pour supprimer d'ici demain) :

Spoiler:
EDITE

Je n'ai pas compris le pourquoi du comment et cela a dû se voir sur ma tête car l'élève en question m'a précisé:

Spoiler:
"C'est au sujet de la leçon de l'Islam"

Ma première réaction: aucune, scotchée par la force du vocabulaire employé et profondément choquée de ce type de réaction.
La deuxième a été de foncer dans le bureau du chef qui a demandé à rencontrer la famille
Ma troisième est de me dire que j'ai peut être mal interprété et que c'est peut être une remise en question de la forme de mon cours : les élèves ayant rédigé les traces écrites en commun et s'étant essayés aux cartes mentales. Finalement ça me gênerait moins.
Ma quatrième est de me dire que celle qui a écrit ça est assez douée pour employer des tournures suffisamment floues pour inspirer le doute.

je viens à vous pour deux raisons:
1/ Comment interprétez vous ce mot?
2/ Comment réagiriez-vous dans ce cas de figure ?


Dernière édition par Khalie le Dim 12 Oct 2014 - 8:17, édité 2 fois (Raison : Edition du spoiler)

Khalie
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Hermiony le Sam 11 Oct 2014 - 17:54

Je pense qu'elle désapprouve le sujet de la leçon, hélas, et pas la forme elle-même.
La réponse la plus simple est de la renvoyer au programme, sans aucun autre commentaire. Si elle veut s'en prendre à quelqu'un, c'est au ministère qu'elle doit s'adresser.

Dans le coin où je travaille, on a tous les ans un ou deux parents qui réagissent comme celle que tu décris (même si la violence des propos est quand même ahurissante dans ton cas). Vive l'ouverture d'esprit...

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Jenny le Sam 11 Oct 2014 - 17:56

Je me contenterai d'imprimer le programme.
Inutile d'entamer une longue discussion à mon avis.

Je pense aussi malheureusement que c'est le sujet qui la dérange.

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par GD le Sam 11 Oct 2014 - 17:59

Le parent a l'air de savoir que c'est au programme, inutile d'en rajouter. Vivement le cours sur l'égalité en éducation civique Twisted Evil

GD
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Artysia le Sam 11 Oct 2014 - 18:02

C'est cela, se plaindre d'un programme auprès d'un enseignant allant jusqu'à dire être prêt à déchirer une feuille de cours.
Le dialogue sera sûrement impossible avec cette famille.

C'est grave quand on arrive à ce stade.

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Thalia de G le Sam 11 Oct 2014 - 18:02

Spoiler:

Elle a écrit a écrit:Mme Khalie, Je tiens à vous faire part de ma désagréable surprise en ce qui concerne la leçon "d'histoire" qui fait partie, hélas, du programme enseignant. Je suis consciente de votre travail qui doit, bien entendu, suivre des directives. Je désapprouve catégoriquement cette leçon, j'étais même à "deux doigts" de déchirer la feuille de mon fils. Ce mot juste pour vous exprimer une profonde colère et dégoût. Salutations
La leçon, cette leçon.
Tu as eu raison de montrer le mot à ton cde, cela te couvre si elle essaye de travestir la réalité.


Dernière édition par henriette le Dim 12 Oct 2014 - 0:56, édité 1 fois (Raison : ajout d'un spoiler autour de la citation)

Thalia de G
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par User5899 le Sam 11 Oct 2014 - 18:05

Sinon, il est bon élève, Kevin Zemmour ? Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Paratge le Sam 11 Oct 2014 - 18:06

J'ai eu des parents de 5e qui ne voulaient pas non plus de mes cours sur l'islam !

Attention à ContrOversée. Very Happy

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par kero le Sam 11 Oct 2014 - 18:09

@Khalie a écrit:car si je ne me suis pas trompée et que c'est l'enseignement du fait religieux dans son approche historique qui est vraiment remis en cause

Je pense surtout que cette dame, comme beaucoup d'autres, ne sait pas distinguer entre le fait de prodiguer un enseignement religieux, et le fait d'enseigner le fait religieux dans une perspective historique. Il n'est pas exclu que tu puisses le lui faire comprendre mais vu la violence de son propos, il serait compréhensible que tu n'aies pas envie de le faire et que tu te limites à la renvoyer au programme.

Maintenant, dans la perspective où cela pourrait désamorcer de futurs conflits, rien ne t'interdit, éventuellement, de faire une remise au point sur le sujet, dans l'espoir qu'elle comprenne. Un coup de fil pourrait être plus utile qu'une réponse dans le carnet. Je pense que c'est ce que je ferais.


Dernière édition par kero le Sam 11 Oct 2014 - 18:10, édité 1 fois

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par PauvreYorick le Sam 11 Oct 2014 - 18:09

Cripure a écrit:Sinon, il est bon élève, Kevin Zemmour ? Razz
Héhé Smile

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Artysia le Sam 11 Oct 2014 - 18:13

@kero a écrit:
@Khalie a écrit:car si je ne me suis pas trompée et que c'est l'enseignement du fait religieux dans son approche historique qui est vraiment remis en cause

Je pense surtout que cette dame, comme beaucoup d'autres, ne sait pas distinguer entre le fait de prodiguer un enseignement religieux, et le fait d'enseigner le fait religieux dans une perspective historique. Il n'est pas exclu que tu puisses le lui faire comprendre mais vu la violence de son propos, il serait compréhensible que tu n'aies pas envie de le faire et que tu te limites à la renvoyer au programme.

Maintenant, dans la perspective où cela pourrait désamorcer de futurs conflits, rien ne t'interdit, éventuellement, de faire une remise au point sur le sujet, dans l'espoir qu'elle comprenne. Un coup de fil pourrait être plus utile qu'une réponse dans le carnet. Je pense que c'est ce que je ferais.

J'éviterais les coups de fil et préférerais voir cette personne avec un témoin.

Ce n'est pas forcément le fait religieux qui la gène. Est-elle outrée par les chapitres sur le judaïsme et le christianisme en 6e ? Il y a différents cas de figure : certains ne supportent pas qu'on parle religion, d'autres ne supporte pas qu'on laisse de la place à une religion en particulier et d'autres estiment qu'on enseigne mal le fait religieux, à comprendre qu'on devrait faire de l'ensiegnement religieux.
J'ai eu le cas d'un élève ne supportant pas que je parle de sa religion, estimant que je n'étais pas pratiquante et qui plus est une femme...


Dernière édition par Artysia le Sam 11 Oct 2014 - 18:21, édité 1 fois

Artysia
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par PauvreYorick le Sam 11 Oct 2014 - 18:17

C'est une dame qui déteste tellement l'islam que la seule mention de son existence comme phénomène historique la met hors d'elle, ou bien c'est, bien différemment, une musulmane qui se scandalise qu'on puisse approcher la Vérité de façon historique et critique ?

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Khalie le Sam 11 Oct 2014 - 18:20

@Artysia a écrit:Ce n'est pas forcément le fait religieux qui la gène. Est-elle outrée par les chapitre sur le judaïsme et le christianisme en 6e ?

j'ai eu son fils en 6e sans souci sur le judaïsme et le christianisme... et pour situer, un membre de sa famille (dont j'ai aussi les enfants sans souci aucun) enseigne le catéchisme dans la commune


Khalie
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par PauvreYorick le Sam 11 Oct 2014 - 18:27

Ah ! ça répond effectivement à la question Smile

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par neomath le Sam 11 Oct 2014 - 18:32

@Khalie a écrit:
1/ Comment interprétez vous ce mot?
2/ Comment réagiriez-vous dans ce cas de figure ?

1) Cette personne trouve insupportable que l'Islam soit enseigné comme fait historique. Mais c'est au programme, elle n'y peut rien, sinon exprimer sa haine et son dégout.

2) Comme vous, montrer le mot au CDE. Puis : rien.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron

neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Sam 11 Oct 2014 - 18:37

Lorsqu'on m'a préparé à l'épreuve "Agir en fonctionnaire de façon éthique et responsable", le monsieur m'a dit que, dans un cas comme celui qui nous occupe, il faut proposer aux parents de s'adresser à leur député.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Ergo le Sam 11 Oct 2014 - 18:44

C'est arrivé à un collègue aussi cette année et ça arrive tous les ans. On montre le mot au CDE et c'est lui/elle qui gère.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Ingeborg B. le Sam 11 Oct 2014 - 18:48

Cripure a écrit:Sinon, il est bon élève, Kevin Zemmour ? Razz
C'est malin, je meurs de rire  yesyes lol!

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par ycombe le Sam 11 Oct 2014 - 18:49

@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:Lorsqu'on m'a préparé à l'épreuve "Agir en fonctionnaire de façon éthique et responsable", le monsieur m'a dit que, dans un cas comme celui qui nous occupe, il faut proposer aux parents de s'adresser à leur député.

C'est une erreur, les programmes ne sont pas du ressort législatif mais réglementaire. C'est au ministre qu'il faut s'adresser.
http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-con..ecision-n-2006-203-l-du-31-janvier-2006.1024.html


_________________
Ronin : "A un moment il faut dire stop au n'importe quoi".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".

ycombe
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Ingeborg B. le Sam 11 Oct 2014 - 18:53

@PauvreYorick a écrit:Ah ! ça répond effectivement à la question Smile
Elle s' habille en ros et porte fièrement son t-shirt mpt pour  faire le marché après la messe  Very Happy
Plus sérieusement,  si ces gens-là ne sont pas contents des programmes officiels, ils n'ont qu'à mettre leurs gamins dans des écoles intégristes hors-contrat, tendance lefèvriste dissidente (cas le plus extrême).

Ingeborg B.
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Fesseur Pro le Sam 11 Oct 2014 - 18:53

@Ergo a écrit:C'est arrivé à un collègue aussi cette année et ça arrive tous les ans. On montre le mot au CDE et c'est lui/elle qui gère.
Voilà, c'est malheureusement classique.
Le CDE gère.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Sylvain de Saint-Sylvain le Sam 11 Oct 2014 - 18:58

C'est une erreur, les programmes ne sont pas du ressort législatif mais réglementaire. C'est au ministre qu'il faut s'adresser.

Je sais bien, mais je crois que l'idée du monsieur était que pour s'adresser au ministre, il faut passer par celui qui nous représente : le député.

Sylvain de Saint-Sylvain
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Sullien le Sam 11 Oct 2014 - 18:59

Déchirez la page du carnet de liaison ! furieux

Sullien
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Nita le Sam 11 Oct 2014 - 19:02

Quand j'ai ce genre de mot (à propos des mythes fondateurs, donc de l'étude de la Bible), je mets l'adresse du ministère.

Monsieur, Madame,
Le programme scolaire est réglementaire, et, en ma qualité de fonctionnaire, je n'ai pas à le commenter, vous pouvez adresser, en revanche, toutes vos remarques à Monsieur (Madame) le Ministre 110 Rue de Grenelle, 75007 Paris
01 55 55 10 10

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Ergo le Sam 11 Oct 2014 - 19:03

veneration J'aime !

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum