leçon d'histoire controversée

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Marie Laetitia le Lun 13 Oct 2014 - 18:23

@Malaga a écrit:Quand j'ai étudié le génocide arménien avec mes élèves, j'ai eu quelques crispations de la part d'un élève d'origine turc. Il est revenu le lendemain en me demandant si on allait étudier le moment où "les Français ont tué des musulmans". Après avoir discuté avec lui, j'ai compris qu'il évoquait la guerre d'Algérie et je lui ai donc dit qu'on allait étudier cet événement également, sous tous ses aspects même ceux peu reluisants pour la France.

Et encore, il a réagi. Ici, ils se f***tent tellement de tout que l'évocation du génocide arménien n'a même pas ému nos élèves (pas mal de gamins d'origine turque). Ah si Rolling Eyes un qui a dit "Ah trop bien! Si ça se trouve, mon grand-père y était!" pale

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Jenny le Lun 13 Oct 2014 - 18:25

J'ai pas encore eu de remarques sur l'histoire, mais une mère m'a reproché une fois de faire des études de cas... Razz (Ceci dit, j'ai passé du temps à lui expliquer et je n'ai plus eu de remarques, pour l'Islam, je crois que ça ne sert à rien d'expliquer par contre No ).

Jenny
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Marie Laetitia le Lun 13 Oct 2014 - 18:26

@Clodoald a écrit:L'an dernier en réunion parents-profs, la même mère qui avait remis en cause le bien fondé de la leçon sur les débuts de l'Islam, m'a reproché que dans mon cours il y avait des scènes où des hommes s'embrassaient, qu'on en voyait désormais partout et qu'il y en avait marre!
Gné  
Puis au bout d'un moment j'ai compris: "Mais enfin madame, il s'agissait de la scène de l'hommage dans  la société féodale entre le suzerain et son vassal"...
Ignorance crasse.

Shocked Woah... Respect! Quand c'est à ce point... Rolling Eyes

Non moi j'ai juste eu le classique reproche par un parent à propos du chap. sur la naissance de l'Islam...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Collier de Barbe le Lun 13 Oct 2014 - 18:39

Comme dirait un parent entendu samedi à la réunion parent/prof du lycée "quand on pense que nos enfant se donnent la peine de venir au lycée" (sic)

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Jacq le Lun 13 Oct 2014 - 18:59

Question aux collègues d'HG de collège.


Dans les manuels étudiés lorsque je passais le CAPES (il y a longtemps, maintenant je suis PLP donc je ne sais pas s'il y a eu évolution) il était indiqué pour Jésus "il se présente comme le fils de Dieu".  Est-ce toujours ainsi ?

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Isis39 le Lun 13 Oct 2014 - 19:02

@Jacq a écrit:Question aux collègues d'HG de collège.


Dans les manuels étudiés lorsque je passais le CAPES (il y a longtemps, maintenant je suis PLP donc je ne sais pas s'il y a eu évolution) il était indiqué pour Jésus "il se présente comme le fils de Dieu".  Est-ce toujours ainsi ?

Il ne me semble pas.

Isis39
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Rendash le Lun 13 Oct 2014 - 19:49

Après vérification, dans le Hachette je lis "Jésus se dit le fils de Dieu".

...dans tous les cas c'est difficile d'étudier le christianisme sans préciser ça lol!

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Elyas le Lun 13 Oct 2014 - 19:51

Ce serait plus nuancé de dire "Jésus est dit être le fils du dieu des chrétiens selon les Évangiles".

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Olympias le Lun 13 Oct 2014 - 19:53

C'est énorme !! Notre métier devient donc : se lever chaque jour pour repousser les limites de la bêtise !

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Jacq le Lun 13 Oct 2014 - 20:10

@Elyas a écrit:Ce serait plus nuancé de dire "Jésus est dit être le fils du dieu des chrétiens selon les Évangiles".

Oui, plus logique, pas absurde ou repoussant les "limites de la bêtise".
La logique étant il se dit le fils de Dieu (du Seigneur) et il est vu par les Chrétiens comme le fils de Dieu. Question qu'il est difficile d'envisager, cela veut dire quoi pour "lui" fils de... ?

Ce n'est pas absurde, ça ménage non pas les autres religions, mais une vision plus historique, car rien n'indique que JC s'est pensé le fils unique de Dieu tel qu'il est ensuite vu dans la religion chrétienne.
Ce n'est pas une question d'abandonner des principes, une culture, c'est simplement relater des propos que l'on trouve dans les Evangiles et qui sont ensuite interprétés d'une certaine façon.

Par contre, on peut prendre toutes les nuances que l'on veut, la mauvaise foi et/ou la non compréhension des nuances par des élèves de 6e (sont-ils capables de comprendre les précautions de langage qui sont prises) font que nous aurons toujours des contestations.  

Je m'étais fait incendier une fois lorsque j'avais dit que Jésus était juif (pas longtemps, j'ai mis l'élève dehors)... même pas par un "chrétien" mais par une élève musulmane pour qui Jésus ne pouvait qu'être musulman. Et ce n'était pas en 6e mais en terminale bac pro ! Alors en 6e, les nuances, je pense qu'ils ont toutes les peines du monde à les percevoir, surtout avec le bourrage de crâne qu'ils subissent.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Elyas le Lun 13 Oct 2014 - 20:13

Non, bien au contraire, en 6e, ils sont souvent plus nuancés qu'en 2de. Il suffit de se lancer et de leur faire confiance. Je ne l'ai jamais regretté.

Elyas
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Presse-purée le Lun 13 Oct 2014 - 21:07

@Nita a écrit:Quand j'ai ce genre de mot (à propos des mythes fondateurs, donc de l'étude de la Bible), je mets l'adresse du ministère.

Monsieur, Madame,
Le programme scolaire est réglementaire, et, en ma qualité de fonctionnaire, je n'ai pas à le commenter, vous pouvez adresser, en revanche, toutes vos remarques à Monsieur (Madame) le Ministre 110 Rue de Grenelle, 75007 Paris
01 55 55 10 10

Je garde en réserve. Mais j'ai la chance de ne pas avoir eu de remarques à ce sujet.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Rendash le Lun 13 Oct 2014 - 21:08

@Elyas a écrit:Ce serait plus nuancé de dire "Jésus est dit être le fils du dieu des chrétiens selon les Évangiles".

Ça, c'est notre boulot à nous, qui n'avons pas de contraintes en termes de nombre de caractères Wink

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Jacq le Lun 13 Oct 2014 - 22:31

@Rendash a écrit:
@Elyas a écrit:Ce serait plus nuancé de dire "Jésus est dit être le fils du dieu des chrétiens selon les Évangiles".

Ça, c'est notre boulot à nous, qui n'avons pas de contraintes en termes de nombre de caractères Wink

Elyas, pour l'ensemble de ton message, je pensais l'inverse. Mais je n'ai jamais eu des élèves de cet âge là, je n'ai pas ton expérience, ou votre expérience.
Tu vois je pensais que les problèmes pouvaient justement venir de leur non compréhension, à cet âge, des nuances historiques que nous introduisons dans nos propos. D'après votre expérience de collège, ce serait plus tard que viendraient les "contestations" ?
En seconde (professionnelle) je vois non pas des constestations, mais des interrogations avec de la méfiance ou défiance. Alors que ce n'est pas du tout à mon programme je suis souvent obligé de revenir sur pas mal de choses... Sans doute que leurs interrogations ont aussi évolué avec l'âge et comme, ça n'est pas au programme du LP, nous avons des questions, auxquelles il est bon de répondre je pense (même si c'est totalement hors programme).

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: leçon d'histoire controversée

Message par Rendash le Lun 13 Oct 2014 - 22:36

Elyas a de l'expérience, moi pas ^^
Cela dit, pour ce que je connais des mômes, en 6e/5e ils sont généralement beaucoup plus nuancés parce que leurs questions sont plus sincères, ils cherchent moins à piéger/mettre en difficulté/contester pour le plaisir ce que toi tu racontes.

Les cas de mauvais esprit conduisant à une contestation systématique et infondée me paraissent sporadiques (je pense notamment à une collègue stagiaire qui s'est fait incendier via carnet par un père imam qui lui reprochait des "inexactitudes" dans son cours sur l'islam, et évidemment l'attitude du gamin en classe s'en ressentait).

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum