Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
cnaudin
Niveau 6

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par cnaudin le Dim 12 Oct 2014 - 22:06
Tout à fait.
avatar
Ingeborg B.
Sage

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Ingeborg B. le Dim 12 Oct 2014 - 22:08
@cnaudin a écrit:
@Ingeborg B. a écrit:
@Dimka a écrit:
Et heureusement que l’histoire et son rôle social volent plus haut que tout ça.
Je pense que le débat a été simplifié dans les médias. J'ai lu des réflexions intéressantes sur le rôle de l'historien ou le poids médiatique de figures comme Gauchet dans des textes qui avaient le malheur de faire plus d'une page.

>>> oui, c'est l'éternel problème. Il faut expliquer point par point pourquoi on critique (et c'est normal), mais c'est souvent complexe. Alors qu'on est face à des gens qui de suite se placent sur la victimisation et la caricature. Ils savent très bien utiliser les médias, ce n'est pas nouveau.
Mais c'est aussi aux gens de faire l'effort de lire les textes (même quand ils sont très longs) quand ils s'intéressent à une polémique.

On l'a vu dans d'autres "affaires" autour de l'histoire.
J'ajoute que la présence de Christophe Charle dans la pétition parue dans Libération est éclairante.  On ne peut pas l'accuser de méconnaître la question du positionnement des intellectuels, ni de rechercher la gloire médiatique.
User5899
Dieu de l'Olympe

gauchet

par User5899 le Lun 13 Oct 2014 - 0:13
http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/10/06/marcel-gauchet-la-seule-attitude-c-est-le-silence-et-le-mepris-par-rapport-a-une-agression-sans-motif-plausible_4501375_3232.html
avatar
nitescence
Érudit

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par nitescence le Lun 13 Oct 2014 - 0:21
Toujours la même condescendance et la même arrogance et surtout les mêmes mensonges : "Toutes les choses qui m'étaient reprochées étaient sans aucun fondement. Je cherche en vain les preuves, les textes, les sources étayant les informations de mes détracteurs. [...] je ne suis pas homophobe", mais pourquoi alors n'inviter à débattre dans sa revue que des opposants au mariage pour tous ? M. Gauchet n'est pas homophobe comme la MPT n'était pas homophobe... Et le reste est du même acabit : une suffisance qui cache mal sa mauvaise foi...

Edit : mon post répondait au lien de Cripure : http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/10/06/marcel-gauchet-la-seule-attitude-c-est-le-silence-et-le-mepris-par-rapport-a-une-agression-sans-motif-plausible_4501375_3232.html, qui a disparu depuis
avatar
Condorcet
Oracle

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Condorcet le Lun 13 Oct 2014 - 0:47
Marcel Gauchet a écrit:Nous sommes dans un monde extraordinaire où chacun peut aller absolument au bout de sa logique strictement personnelle.
Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
Chopin
Niveau 9

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Chopin le Lun 13 Oct 2014 - 2:04
Tout cela est ridicule... Les attaques contre Marcel Gauchet sont infâmes et n'honorent pas une pseudo-gauche intellectuelle qui est déjà depuis très longtemps sortie de l'histoire... Et quand on voit ce qu'il en reste aujourd'hui avec des types comme Edouard Louis ou Denis Eribon, on se dit que ce n'est que justice...
avatar
Chopin
Niveau 9

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Chopin le Lun 13 Oct 2014 - 2:09
@cnaudin a écrit:
Cripure a écrit:
@cnaudin a écrit:


Et vous ?
Plait-il ? Vous m'avez lu revendiquer sur ce sujet ? On ne lit votre pseudo qu'ici, vous faites de ce fil une affaire personnelle, semble-t-il. Je ne pense pas ma question si illégitime. Si la "leçon inaugurale" de Gauchet, non suivie de débat à ce qui est dit ailleurs, doit se révéler affligeante, ou provocatrice, ou simplement nulle, ne me dites pas que de véritables intellectuels et chercheurs ne peuvent pas en tirer argument ou matière pro domo. On bavarde sur cette question du boycott depuis un bon mois, je trouve cette situation ridicule et pathétique. Et je me prends pour quelqu'un qui dit cela, avec, je pense exactement les mêmes titres que vous.

Donc, si je comprends bien, il faudrait être "quelqu'un" pour pouvoir discuter et avoir un avis sur le sujet ? De plus, les textes dont je parle ont été faits par des universitaires, des enseignants,...Ils ne sont "rien" par rapport à Gauchet ? Ils ne méritent que son mépris ?

Quant au boycott, vous semblez mélanger tout. Ce sont des philosophes comme Edouard Louis qui ont appelé au boycott, pas les historiens qui ont fait les tribunes de ces derniers jours.
Mais je l'ai déjà dit...

La leçon inaugurale a déjà commencé à être critiquée, mais le problème était déjà le choix de la confier à Gauchet...Pas d'inviter Gauchet à un débat...

Des philosophes comme Edouard Louis ? Et des intellectuelles comme Nadine Morano aussi ?
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Reine Margot le Lun 13 Oct 2014 - 7:12
+1

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
John
Médiateur

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par John le Lun 13 Oct 2014 - 7:21
Tout cela est ridicule... Les attaques contre Marcel Gauchet sont infâmes
A quel titre ?
Je peux lancer aussi "les propos de M. Gauchet sont infâmes", et je n'aurai pas fait avancer le débat d'un pouce.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par JPhMM le Lun 13 Oct 2014 - 7:45
@Reine Margot a écrit:Mais quand bien même Gauchet est conservateur sur certains thèmes, pourquoi ne serait-il pas autorisé à parler des rebelles?
Il parle bien à Badiou d'ailleurs diable

Toute cette histoire est d'un ridicule...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Reine Margot le Lun 13 Oct 2014 - 7:47
@John a écrit:
Tout cela est ridicule... Les attaques contre Marcel Gauchet sont infâmes
A quel titre ?
Je peux lancer aussi "les propos de M. Gauchet sont infâmes", et je n'aurai pas fait avancer le débat d'un pouce.

Sauf que Marcel Gauchet est critiqué comme s'il était un suppôt de l'extrême-droite, ce qu'il n'est pas, et dans ce que j'ai lu de lui je n'ai jamais vu quoi que ce soit d'infâmant, ou alors il faut qu'on m'explique s'il y en a que j'ai ratés.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par JPhMM le Lun 13 Oct 2014 - 7:52
@Reine Margot a écrit:
@John a écrit:
Tout cela est ridicule... Les attaques contre Marcel Gauchet sont infâmes
A quel titre ?
Je peux lancer aussi "les propos de M. Gauchet sont infâmes", et je n'aurai pas fait avancer le débat d'un pouce.

Sauf que Marcel Gauchet est critiqué comme s'il était un suppôt de l'extrême-droite, ce qu'il n'est pas, et dans ce que j'ai lu de lui je n'ai jamais vu quoi que ce soit d'infâmant, ou alors il faut qu'on m'explique s'il y en a que j'ai ratés.
http://www.lexpress.fr/culture/le-philosophe-marcel-gauchet-a-contre-emploi-pour-parler-des-rebelles_1610437.html
http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/10/09/etre-anti-conformiste-est-devenu-le-conformisme_4503593_3232.html
http://larepubliquedeslivres.com/marcel-gauchet-ne-serait-pas-assez-rebelle-pour-parler-des-rebelles/

Situationniste un jour, situationniste toujours.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Guillaume le Grand le Lun 13 Oct 2014 - 7:59
@Ingeborg B. a écrit:J'ajoute que la présence de Christophe Charle dans la pétition parue dans Libération est éclairante.  On ne peut pas l'accuser de méconnaître la question du positionnement des intellectuels, ni de rechercher la gloire médiatique.
+1!

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus
avatar
John
Médiateur

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par John le Lun 13 Oct 2014 - 7:59
Sauf que Marcel Gauchet est critiqué comme s'il était un suppôt de l'extrême-droite
Mais non :shock:

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Ingeborg B.
Sage

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Ingeborg B. le Lun 13 Oct 2014 - 9:07
@Reine Margot a écrit:
@John a écrit:
Tout cela est ridicule... Les attaques contre Marcel Gauchet sont infâmes
A quel titre ?
Je peux lancer aussi "les propos de M. Gauchet sont infâmes", et je n'aurai pas fait avancer le débat d'un pouce.

Sauf que Marcel Gauchet est critiqué comme s'il était un suppôt de l'extrême-droite, ce qu'il n'est pas, et dans ce que j'ai lu de lui je n'ai jamais vu quoi que ce soit d'infâmant, ou alors il faut qu'on m'explique s'il y en a que j'ai ratés.
Tu as lu les textes publiés sur le site de Mediapart et dans Libération ? J'ai un doute. C'est Gauchet qui affirme cela, pas les rédacteurs des différents textes !
avatar
Ingeborg B.
Sage

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Ingeborg B. le Lun 13 Oct 2014 - 9:11
@Chopin a écrit:
@cnaudin a écrit:
Cripure a écrit:
Plait-il ? Vous m'avez lu revendiquer sur ce sujet ? On ne lit votre pseudo qu'ici, vous faites de ce fil une affaire personnelle, semble-t-il. Je ne pense pas ma question si illégitime. Si la "leçon inaugurale" de Gauchet, non suivie de débat à ce qui est dit ailleurs, doit se révéler affligeante, ou provocatrice, ou simplement nulle, ne me dites pas que de véritables intellectuels et chercheurs ne peuvent pas en tirer argument ou matière pro domo. On bavarde sur cette question du boycott depuis un bon mois, je trouve cette situation ridicule et pathétique. Et je me prends pour quelqu'un qui dit cela, avec, je pense exactement les mêmes titres que vous.

Donc, si je comprends bien, il faudrait être "quelqu'un" pour pouvoir discuter et avoir un avis sur le sujet ? De plus, les textes dont je parle ont été faits par des universitaires, des enseignants,...Ils ne sont "rien" par rapport à Gauchet ? Ils ne méritent que son mépris ?

Quant au boycott, vous semblez mélanger tout. Ce sont des philosophes comme Edouard Louis qui ont appelé au boycott, pas les historiens qui ont fait les tribunes de ces derniers jours.
Mais je l'ai déjà dit...

La leçon inaugurale a déjà commencé à être critiquée, mais le problème était déjà le choix de la confier à Gauchet...Pas d'inviter Gauchet à un débat...

Des philosophes comme Edouard Louis ? Et des intellectuelles comme Nadine Morano aussi ?
Chopin, renseigne-toi sur les signataires des textes qui sont parus dans la presse.... Pour la pétition parue dans Libération,  il y a Christophe Charle par exemple et d'autres historien reconnus.. Ce serait bien de s' informer sérieusement avant de lancer des jugements à l'emporte-pièce.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par JPhMM le Lun 13 Oct 2014 - 13:36


Spoiler:
James Dean a-t-il lu Bourdieu ?
Est-il un héritier ? ou un vrai rebelle ?
Faut-il nécessairement tuer le père pour être un rebelle ?
Qu'en pense Luke Skywalker ?



Un débat passionnant qui déchire les universités françaises.

Comme quoi, il faut toujours relire le Gorgias Wink

— Mais un rebelle, dirais-tu que c'est une personne qui fait acte de rébellion ou celui qui ne fait pas acte de rébellion ?
— Tu te moques Socrate, celui qui fait acte de rébellion, à l'évidence.
— Tu dis bien, mon ami. Mais alors, puisque le rebelle est celui qui fait avec de rébellion, dirais-tu qu'il fait acte de rébellion contre quelque chose ou contre rien ?
— Contre quelque chose, c'est entendu. Sinon il n'est rebelle contre rien et il n'est en rien rebelle.
— Mais cette chose, peut-être être toute chose ? ou quelque chose en particulier ? Tu connais le roi Aïakos, qui a fait tuer son cuisinier qui lui avait préparé une tarte tatin, dirais-tu que sa rébellion contre la tarte tatin nous permet de dire, dans le cadre de notre conversation, qu'il est un rebelle ?
— Non, assurément, pas lui. Nul ne peut être rebelle de s'est rebellé contre une tarte tatin.
— Mais contre quoi alors, mon ami ? puisqu'il convient ici de définir ce qu'est un rebelle, il nous faut savoir contre quoi celui qui se rebelle se rebelle pour déterminer s'il est rebelle. Contre quelle chose en particulier se rebelle celui qui, par cette action, peut être dit rebelle ?

Razz


Dernière édition par JPhMM le Lun 13 Oct 2014 - 14:49, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par User5899 le Lun 13 Oct 2014 - 14:40
@nitescence a écrit:Toujours la même condescendance et la même arrogance et surtout les mêmes mensonges : "Toutes les choses qui m'étaient reprochées étaient sans aucun fondement. Je cherche en vain les preuves, les textes, les sources étayant les informations de mes détracteurs. [...] je ne suis pas homophobe", mais pourquoi alors n'inviter à débattre dans sa revue que des opposants au mariage pour tous ? M. Gauchet n'est pas homophobe comme la MPT n'était pas homophobe... Et le reste est du même acabit : une suffisance qui cache mal sa mauvaise foi...

Edit : mon post répondait au lien de Cripure : http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/10/06/marcel-gauchet-la-seule-attitude-c-est-le-silence-et-le-mepris-par-rapport-a-une-agression-sans-motif-plausible_4501375_3232.html, qui a disparu depuis
Bah non, il est juste au-dessus Smile
elephantrose
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Reine Margot le Lun 13 Oct 2014 - 17:08
@Ingeborg B. a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@John a écrit:
A quel titre ?
Je peux lancer aussi "les propos de M. Gauchet sont infâmes", et je n'aurai pas fait avancer le débat d'un pouce.

Sauf que Marcel Gauchet est critiqué comme s'il était un suppôt de l'extrême-droite, ce qu'il n'est pas, et dans ce que j'ai lu de lui je n'ai jamais vu quoi que ce soit d'infâmant, ou alors il faut qu'on m'explique s'il y en a que j'ai ratés.
Tu as lu les textes publiés sur le site de Mediapart et dans Libération ? J'ai un doute. C'est Gauchet qui affirme cela, pas les rédacteurs des différents textes !

J'ai lu tout ce qui s'est écrit dans le Monde et je ne vois toujours pas ce que Gauchet dit de si terrible. Et j'ai lu le texte de Ludivine Bantigny, si c'est de cela que tu veux parler, et je ne vois toujours pas ce qu'on reproche à Gauchet, si ce n'est d'être conservateur (quelle horreur)

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Chopin
Niveau 9

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Chopin le Lun 13 Oct 2014 - 19:26
@John a écrit:
Tout cela est ridicule... Les attaques contre Marcel Gauchet sont infâmes
A quel titre ?
Je peux lancer aussi "les propos de M. Gauchet sont infâmes", et je n'aurai pas fait avancer le débat d'un pouce.

L'accuser d'homophobie est pour moi ignoble!
avatar
Chopin
Niveau 9

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Chopin le Lun 13 Oct 2014 - 19:28
@Ingeborg B. a écrit:
@Chopin a écrit:
@cnaudin a écrit:

Donc, si je comprends bien, il faudrait être "quelqu'un" pour pouvoir discuter et avoir un avis sur le sujet ? De plus, les textes dont je parle ont été faits par des universitaires, des enseignants,...Ils ne sont "rien" par rapport à Gauchet ? Ils ne méritent que son mépris ?

Quant au boycott, vous semblez mélanger tout. Ce sont des philosophes comme Edouard Louis qui ont appelé au boycott, pas les historiens qui ont fait les tribunes de ces derniers jours.
Mais je l'ai déjà dit...

La leçon inaugurale a déjà commencé à être critiquée, mais le problème était déjà le choix de la confier à Gauchet...Pas d'inviter Gauchet à un débat...

Des philosophes comme Edouard Louis ? Et des intellectuelles comme Nadine Morano aussi ?
Chopin, renseigne-toi sur les signataires des textes qui sont parus dans la presse.... Pour la pétition parue dans Libération,  il y a Christophe Charle par exemple et d'autres historien reconnus.. Ce serait bien de s' informer sérieusement avant de lancer des jugements à l'emporte-pièce.

Je disais juste que dire qu'Edouard Louis est un philosophe est grotesque. Rien d'autre ! Smile
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par JPhMM le Lun 13 Oct 2014 - 19:45
@Chopin a écrit:Je disais juste que dire qu'Edouard Louis est un philosophe est grotesque. Rien d'autre ! Smile
Il a le syndrome Bourdieu.
C'est quand même cocasse cette passion qui touche immanquablement une partie de la vie étudiante française. Qui d'entre nous n'a jamais subit, au cours d'une soirée, les répliques peu à jeun du jeune étudiant qui, le regard soudain sérieux, nous confie que nous devons absolument lire le livre révélation, qu'il a découvert dans sa bibliothèque de quartier, qui ferait de lui le nouveau gnomon de la rébellion la plus solaire et sincère, le juge es moralité, qui sait, parmi les intellectuels, politiques, structures, lesquels doivent entrer dans la case "gentils" et lesquels doivent entrer dans la case "méchants" de sa pensée binaire à valeur universelle, qui nous explique que tous les maux de la société ne viennent que d'une source, et que le monde entier doit être compris à travers l'unique spectre qu'il est le seul à lire, puisque lui a lu le Livre de la vérité du secret le plus profond du monde ? Les héritiers, confie-t-il religieusement, ils sont là, partout, et la société est malade de leur présence.
Gauchet doit avoir rencontré des dizaines de jeunes groupies de Bourdieu dans sa vie, grands donneurs de leçons devant l'éternel et catalogueurs compulsifs. Tout cela doit lui paraitre très drôle, au fond.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
egomet
Grand sage

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par egomet le Lun 13 Oct 2014 - 20:14
Ou le faire pleurer, ou les deux.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Mes livres, mes poèmes, quelques réflexions pédagogiques assez terre-à-terre: http://egomet.sanqualis.com/
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Reine Margot le Lun 13 Oct 2014 - 20:28
@JPhMM a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@John a écrit:
A quel titre ?
Je peux lancer aussi "les propos de M. Gauchet sont infâmes", et je n'aurai pas fait avancer le débat d'un pouce.

Sauf que Marcel Gauchet est critiqué comme s'il était un suppôt de l'extrême-droite, ce qu'il n'est pas, et dans ce que j'ai lu de lui je n'ai jamais vu quoi que ce soit d'infâmant, ou alors il faut qu'on m'explique s'il y en a que j'ai ratés.
http://www.lexpress.fr/culture/le-philosophe-marcel-gauchet-a-contre-emploi-pour-parler-des-rebelles_1610437.html
http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/10/09/etre-anti-conformiste-est-devenu-le-conformisme_4503593_3232.html
http://larepubliquedeslivres.com/marcel-gauchet-ne-serait-pas-assez-rebelle-pour-parler-des-rebelles/

Situationniste un jour, situationniste toujours.

Oui, comme je le disais il lui est reproché d'être conservateur. Mais il reste encore à expliquer en quoi c'est un crime et en quoi ça empêche de parler des Rebelles.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
cnaudin
Niveau 6

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par cnaudin le Lun 13 Oct 2014 - 20:46
Mais vous le faîtes exprès ou quoi ?

Le problème n'était pas qu'il parle des rebelles ou qu'il vienne à Blois, mais qu'il soit choisi pour inaugurer les RV, alors qu'il n'est pas spécialement spécialiste du sujet, et qu'il a en plus pris des positions très marquées sur le sujet, qui n'avaient pas grand chose de scientifique...

Enfin, ce choix a été fait sans concerter le Conseil scientifique des RV.

Tout ça, ça fait beaucoup quand même, non ?

Gauchet est un choix multiple, et très parlant sur comment ça fonctionne au sommet des RV : c'est un choix médiatique, politique et de réseau.

_________________
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie" (Patrick Boucheron)
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Reine Margot le Lun 13 Oct 2014 - 20:49
Et c'est la première fois qu'un non-historien (relatif car il a beaucoup écrit sur la révolution mais bon) inaugure les rdv de l'histoire?
Si ce n'est pas le conseil scientifique qui l'a choisi, alors qui?

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Contenu sponsorisé

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum