Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
cnaudin
Niveau 6

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par cnaudin le Dim 12 Oct 2014, 19:19
@Presse-purée a écrit:
@cnaudin a écrit:Je trouve ça dommage de réduire cette affaire à une "petite gueguerre mondaine d’intellos qui cherchent des causes sur lesquelles se faire mousser…"

Car elle est très symptomatique d'un climat, notamment autour des usages de l'Histoire.

Ce n'est pas un hasard si Gauchet est soutenu par Elizabeth Lévy (qu'elle soit invitée à Blois est encore plus stupéfiant d'ailleurs).
La présence de Manuel Valls non plus n'est pas un hasard...Et vu la déférence à son endroit de gens comme Jeanneney et Guarrigues, ça fait beaucoup quand même !

Les RV de Blois n'ont jamais été à la pointe de l'histoire critique (c'est quand même Jack Lang qui les a créés), mais ils étaient ouverts vraiment à tous, et assez curieux sur certains sujets (notamment l'histoire globale il y a 2-3 ans).
Là, il y a comme un tournant. On le voit par la programmation, avec en grandes conférences centrales tout ce qui se fait de "personnalités" médiatiques et d'historiens de cour, alors que tout le reste est de plus en plus périphérique (la tendance existait, elle est encore plus marquée).
Et le mépris (ou le silence parfois) avec lequel les pontes des RV ont accueilli les critiques sur leurs choix ne présage rien de bon.
Que tout ceci arrive sur un sujet au combien symbolique comme celui des rebelles est très parlant.

Si l'année prochaine, ils nous faisaient un thème nation/nationalisme avec Finkielkraut en ouverture et Zemmour en guest star, je ne serais pas étonné.

Question toute bête: n'y a-t-il pas là, aussi, une recherche de couverture médiatique (et à ce titre, la fameuse polémique dont nous parlons est du pain béni) voire de financements?


>>> une couverture médiatique dans quel but ? Pour financer quoi ? La plupart des signataires de ces textes ou de ces pétitions sont des chercheurs reconnus dans leur discipline...
Et il ne faut pas connaître comment fonctionne la recherche en histoire pour croire qu'une telle polémique peut amener des "financements"...
avatar
cnaudin
Niveau 6

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par cnaudin le Dim 12 Oct 2014, 19:21
@Elyas a écrit:
@cnaudin a écrit:Je n'y étais pas cette année, mais les cinq années précédentes. En revanche, la programmation, je l'ai lue, et les échos qui m'arrivent régulièrement depuis vendredi ne sont guère encourageants.

Quant aux festivaliers, je n'ai pas fait de sondage (et vous ?), je ne sais pas ce qu'ils pensent, même si je connais bien le public des RV.

Et puis germanopratin, ça veut dire quoi ?

J'étais aux Rdv. J'étais intervenant et je suis tout sauf un ponte ou un historien médiatique. Il y avait un millier d'intervenants. Des centaines d'historiens de toute la France étaient présents.

Les stars dont vous parlez ne représentent qu'une vingtaine de personnes et une dizaine de conférences. C'est à dire une goutte d'eau dans l'océan des Rdv.

Peut-être que votre regard est obscurci ou influencé par des motivations partisanes et que le seul fait que Gauchet qui a été un choix fait par défaut vous horripile.


J'étais intervenant l'année dernière, je sais comment ça fonctionne. Après, il suffit de voir où et à quelle heure sont programmées telle ou telle conférence...

EDIT : et plus haut je louais la diversité des RV les années précédentes, et la montée en puissance de son "off"...

_________________
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie" (Patrick Boucheron)
avatar
Marie Laetitia
Bon génie

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Marie Laetitia le Dim 12 Oct 2014, 19:43
@cnaudin a écrit:
Cripure a écrit:
@cnaudin a écrit:


Et vous ?
Plait-il ? Vous m'avez lu revendiquer sur ce sujet ? On ne lit votre pseudo qu'ici, vous faites de ce fil une affaire personnelle, semble-t-il. Je ne pense pas ma question si illégitime. Si la "leçon inaugurale" de Gauchet, non suivie de débat à ce qui est dit ailleurs, doit se révéler affligeante, ou provocatrice, ou simplement nulle, ne me dites pas que de véritables intellectuels et chercheurs ne peuvent pas en tirer argument ou matière pro domo. On bavarde sur cette question du boycott depuis un bon mois, je trouve cette situation ridicule et pathétique. Et je me prends pour quelqu'un qui dit cela, avec, je pense exactement les mêmes titres que vous.

Donc, si je comprends bien, il faudrait être "quelqu'un" pour pouvoir discuter et avoir un avis sur le sujet ? De plus, les textes dont je parle ont été faits par des universitaires, des enseignants,...Ils ne sont "rien" par rapport à Gauchet ? Ils ne méritent que son mépris ?

Quant au boycott, vous semblez mélanger tout. Ce sont des philosophes comme Edouard Louis qui ont appelé au boycott, pas les historiens qui ont fait les tribunes de ces derniers jours.
Mais je l'ai déjà dit...

La leçon inaugurale a déjà commencé à être critiquée, mais le problème était déjà le choix de la confier à Gauchet...Pas d'inviter Gauchet à un débat...

Edouard Louis, philosophe? à 22 ans? Vous voulez rire, j'espère?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...
avatar
nitescence
Érudit

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par nitescence le Dim 12 Oct 2014, 19:44
La valeur n'attend pas le nombre des années ! A son âge Rimbaud avait déjà achevé la totalité de son oeuvre poétique...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Ruthven le Dim 12 Oct 2014, 19:50
@Marie Laetitia a écrit:
Edouard Louis, philosophe? à 22 ans? Vous voulez rire, j'espère?

Il est romancier, et éventuellement sociologue.

On a déjà suffisamment de boulets médiatiques dans la corporation, pas la peine de charger la barque. Twisted Evil
avatar
DesolationRow
Vénérable

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par DesolationRow le Dim 12 Oct 2014, 19:52
Il est romancier, et étudiant en socio. Je veux bien qu'on traite Gauchet de pseudo-penseur, mais enfin dans ce cas on ne va quand même pas prétendre qu'E. Louis est un phare de la pensée contemporaine.
avatar
nitescence
Érudit

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par nitescence le Dim 12 Oct 2014, 19:54
vous allez me trouver prétentieux, mais j'ai tendance à me considérer comme philosophe. être philosophe c'est être ami de la sagesse et réfléchir par soi-même c'est déjà philosopher : en ce sens nous sommes beaucoup de philosophes ici, ce qui n'est pas le cas de Gauchet d'ailleurs dans la mesure où il ne pense pas par lui-même mais se contente de répéter la doxa réactionnaire...

_________________
Mordre. Mordre d'abord. Mordre ensuite. Mordre en souriant et sourire en mordant. (avec l'aimable autorisation de Cripure, notre dieu à tous)
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Ruthven le Dim 12 Oct 2014, 19:54
@nitescence a écrit:La valeur n'attend pas le nombre des années ! A son âge Rimbaud avait déjà achevé la totalité de son oeuvre poétique...

Mais Rimbaud n'est pas philosophe ...

Du côté des précoces en philo., peut-être Leibniz ...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par User5899 le Dim 12 Oct 2014, 19:55
@cnaudin a écrit:Je précise, puisqu'apparemment ce n'est pas clair, que je ne demande pas à gauchet de me répondre personnellement, mais de répondre aux arguments donnés par les différents tribunes ces dernières jours, plutôt que de les accuser de staliniens... Rolling Eyes
J'entends bien, mais au nom de quoi le somme-t-on, suite à cette invitation ? Et d'ailleurs même en général ? Le refus de répondre n'en fait pas nécessairement quelqu'un d’attaquable. Surtout qu'à la base de tout ce boucan, il n'y a qu'un gamin de quoi ? 25 ans ?
User17706
Enchanteur

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par User17706 le Dim 12 Oct 2014, 19:55
Merci Ruthven, je n'osais pas Wink

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
cnaudin
Niveau 6

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par cnaudin le Dim 12 Oct 2014, 20:01
Cripure a écrit:
@cnaudin a écrit:Je précise, puisqu'apparemment ce n'est pas clair, que je ne demande pas à gauchet de me répondre personnellement, mais de répondre aux arguments donnés par les différents tribunes ces dernières jours, plutôt que de les accuser de staliniens... Rolling Eyes
J'entends bien, mais au nom de quoi le somme-t-on, suite à cette invitation ? Et d'ailleurs même en général ? Le refus de répondre n'en fait pas nécessairement quelqu'un d’attaquable. Surtout qu'à la base de tout ce boucan, il n'y a qu'un gamin de quoi ? 25 ans ?

>>> mais il a répondu. Par des mensonges sur les intentions de ceux qui le critiquent. Il a accusé Louis de vouloir le censurer (alors qu'il appelait au boycott, pas à l'interdiction), puis il a crié au procès stalinien face aux différentes tribunes parues ces derniers jours. Il a même dit dans le débat avec Lévy et Offenstadt que ceux qui le critiquaient devaient avoir l'honnêteté d'appuyer leurs accusations en citant ses textes...ce qu'ils ont déjà fait dans les dites tribunes...
Pourquoi a-t-il choisi ce type de réponse, et pas de répondre sur le fond ?

EDIT : quant à Louis, je ne suis pas expert pour savoir s'il est "philosophe" ou pas, c'est vous qui voyez...De toute façon, c'est un peu comme historien, il y a débat sur qui l'est.
Et, personnellement, je n'étais pas pour le boycott qu'il exigeait.

_________________
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie" (Patrick Boucheron)
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Reine Margot le Dim 12 Oct 2014, 20:03
@cnaudin a écrit:Commence déjà par lire les articles en question avant de dire qu'il y a eu demande d'interdiction.

Et personne ne l'a empêché de parler à Blois à ma connaissance, lors des débats, et même au contraire...
Aucun des pétitionnaires ou des auteurs des tribunes parues n'a appelé à des happenings. Il y a juste eu une réunion en off hier à 17h, bien loin du centre-ville.

Car ça, c'est le seul "argument" de Gauchet. Et c'est un mensonge.

Ben si, Edouard Louis et consorts refusaient qu'il s'exprime aux rendez-vous de l'Histoire. Et appelaient carrément à la démission de la présidente Michèle Perrot... Rolling Eyes

L'article de Pierre Jourde exprime très bien ce que j'en pense

"Donc, Edouard Louis, Geoffroy de Lagasnerie et Didier Eribon ont annulé leur participation aux « Rendez-vous de l’histoire » de Blois.

Et non seulement ils n’iront pas, mais ils appellent à boycotter l’événement.

Et non seulement ils appellent à boycotter l’événement, mais ils demandent à la présidente de démissionner.

Là, un léger manque d’audace peut-être. Personnellement, j’aurais aussi appelé à la démission de la ministre de la culture. Et, par solidarité, à la démission du président de la Sorbonne, des académiciens français, de l’administrateur du Collège de France.

L’heure est grave, en effet. Il y a des moments ou un homme libre doit avoir le courage de se dresser face aux forces de l’obscurantisme qui menacent notre démocratie. Comme aux pires heures de notre histoire, nous avons besoin de tels résistants, de leur audace, de leur lucidité politique.

Car que va-t-il se passer aux Rendez-vous de l’histoire ? Un hommage aux combattants de la SS ? Une réception en l’honneur de Faurisson ? Une conférence sur les exploits d’Ante Pavelic ?

Pire que ça.

Il y aura Marcel Gauchet.

Et en plus, il prononcera la conférence inaugurale.

Vous vous rendez compte ?

On conviendra qu’il y a, pour Louis et Lagasnerie, de quoi exprimer leur dégoût.

Car Marcel Gauchet, d’après ces deux rebelles, fait « exister dans l’espace de l’acceptable des idéologies néfastes et inquiétantes » (rebelles mais pas absolument virtuoses de la phrase. Enfin on ne peut pas tout avoir).

Mieux, pour Didier Eribon, Gauchet est « un sinistre idéologue ultra-réactionnaire »."

suite ici http://pierre-jourde.blogs.nouvelobs.com/tag/rendez-vous+de+l'histoire

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Reine Margot le Dim 12 Oct 2014, 20:04
ah oui c'est clair qu'appeler au boycott parce que quelqu'un s'exprime c'est vachement différent d'une interdiction...ils n'espéraient pas du tout que Gauchet soit décommandé...

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
cnaudin
Niveau 6

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par cnaudin le Dim 12 Oct 2014, 20:05
@Reine Margot : lire mon post au-dessus pour ce que je pense de l'initiative de Louis et du boycott.

Les textes dont je parle depuis le début sont le fait d'historiens et de profs d'histoire, et n'appellent en rien au boycott.

_________________
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie" (Patrick Boucheron)
avatar
cnaudin
Niveau 6

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par cnaudin le Dim 12 Oct 2014, 20:07
Et la plupart des pétitionnaires étaient présents, dans le festival en visiteurs ou comme intervenants, et ont même organisé une réunion le samedi soir...

_________________
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie" (Patrick Boucheron)
avatar
Olympias
Prophète

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Olympias le Dim 12 Oct 2014, 20:07
@nitescence a écrit:La valeur n'attend pas le nombre des années ! A son âge Rimbaud avait déjà achevé la totalité de son oeuvre poétique...
Sauf que si Rimbaud est un génie de la poésie, Edouard Louis n'est pas encore un génie de la littérature, et surtout, Rimbaud n'avait pas les prétentions d'Edouard Louis.
avatar
John
Médiateur

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par John le Dim 12 Oct 2014, 20:09
Ben si, Edouard Louis et consorts refusaient qu'il s'exprime aux rendez-vous de l'Histoire. Et appelaient carrément à la démission de la présidente Michèle Perrot...
Ni l'un ni l'autre.
Ils ont protesté contre le fait qu'il tienne la conférence inaugurale, et non pas contre le fait q'il débatte.
Quant à Perrot, elle a été été nulle sur cette question, mais sa démission était réclamée comme acte de soutien aux pétitionnaires, pas pour une quelconque faute.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Reine Margot le Dim 12 Oct 2014, 20:10
Mais quand bien même Gauchet est conservateur sur certains thèmes, pourquoi ne serait-il pas autorisé à parler des rebelles? Comme le souligne Pierre Jourde, pour intervenir sur l'histoire du communisme il faudrait être stalinien?

J'ai lu une réponse de Gauchet où il disait bien que justement la rébellion c'était parfois de s'opposer à une certaine "gauche" qui se positionne comme seule détentrice de la bonne pensée.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Reine Margot le Dim 12 Oct 2014, 20:13
@John a écrit:
Ben si, Edouard Louis et consorts refusaient qu'il s'exprime aux rendez-vous de l'Histoire. Et appelaient carrément à la démission de la présidente Michèle Perrot...
Ni l'un ni l'autre.
Ils ont protesté contre le fait qu'il tienne la conférence inaugurale, et non pas contre le fait q'il débatte.
Quant à Perrot, elle a été été nulle sur cette question, mais sa démission était réclamée comme acte de soutien aux pétitionnaires, pas pour une quelconque faute.

Mais en quoi est-ce gênant qu'il fasse cette conférence inaugurale? J'ai lu un livre de Gauchet, je ne connais pas toute son oeuvre mais je trouve "la démocratie contre elle-même" très loin d'Elisabeth Lévy et de Zemmour auxquels on l'associe. Conservateur sans doute, mais enfin ce n'est pas un tenant de l'extrême-droite!
Et puis le soutien aux pétitionnaires, comment dire? Rolling Eyes

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
cnaudin
Niveau 6

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par cnaudin le Dim 12 Oct 2014, 20:13
Le problème n'est pas qu'il intervienne, mais qu'il ouvre le festival, par la conférence inaugurale, censée donner le ton.
Il n'y aurait pas eu tout ça s'il avait été un simple intervenant dans un débat quelconque...

_________________
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie" (Patrick Boucheron)
avatar
John
Médiateur

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par John le Dim 12 Oct 2014, 20:14
Comme le souligne Pierre Jourde, pour intervenir sur l'histoire du communisme il faudrait être stalinien?
Sur l'histoire du communisme, c'est un peu comme si on avait fait intervenir Philippe Nemo ou Philippe de Villiers...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
cnaudin
Niveau 6

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par cnaudin le Dim 12 Oct 2014, 20:15
Je vous conseille de lire la tribune de Ludivine Bantigny, sur Mediapart, Reine Margot.

_________________
"Je veux croire à l’histoire, si l’histoire est ce récit entraînant qui nous soulève et nous désoriente, nous oblige et nous délie" (Patrick Boucheron)
avatar
Ruthven
Monarque

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Ruthven le Dim 12 Oct 2014, 20:18
@John a écrit:
Comme le souligne Pierre Jourde, pour intervenir sur l'histoire du communisme il faudrait être stalinien?
Sur l'histoire du communisme, c'est un peu comme si on avait fait intervenir Philippe Nemo ou Philippe de Villiers...

Soit, mais aurait-il fallu contester, pour l'histoire du communisme, une conférence inaugurale d'Alain Besançon ?

Ce qui est problématique avec le choix de Gauchet, ce n'est pas tant qu'il soit un réactionnaire qui parle des rebelles, c'est surtout que son degré d'expertise sur l'objet que sont les rebelles n'est quand même pas très marquant dans son oeuvre. Bref, un choix médiatique.

avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Reine Margot le Dim 12 Oct 2014, 20:26
@cnaudin a écrit:Le problème n'est pas qu'il intervienne, mais qu'il ouvre le festival, par la conférence inaugurale, censée donner le ton.
Il n'y aurait pas eu tout ça s'il avait été un simple intervenant dans un débat quelconque...


Peut-être faut-il voir le contenu de cette conférence, je n'ai jamais lu chez Gauchet de propos d'extrême-droite ou anti-républicains.
ça serait intéressant de savoir exactement en quoi Gauchet ne "pense pas droit".

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Reine Margot le Dim 12 Oct 2014, 20:26
@John a écrit:
Comme le souligne Pierre Jourde, pour intervenir sur l'histoire du communisme il faudrait être stalinien?
Sur l'histoire du communisme, c'est un peu comme si on avait fait intervenir Philippe Nemo ou Philippe de Villiers...

Je ne connais pas Philippe Nemo mais De Villers n'est pas historien à ma connaissance.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Reine Margot le Dim 12 Oct 2014, 20:27
@Ruthven a écrit:
@John a écrit:
Comme le souligne Pierre Jourde, pour intervenir sur l'histoire du communisme il faudrait être stalinien?
Sur l'histoire du communisme, c'est un peu comme si on avait fait intervenir Philippe Nemo ou Philippe de Villiers...

Soit, mais aurait-il fallu contester, pour l'histoire du communisme, une conférence inaugurale d'Alain Besançon ?

Ce qui est problématique avec le choix de Gauchet, ce n'est pas tant qu'il soit un réactionnaire qui parle des rebelles, c'est surtout que son degré d'expertise sur l'objet que sont les rebelles n'est quand même pas très marquant dans son oeuvre. Bref, un choix médiatique.


Il faudrait savoir ce qu'on entend par "rebelles", en tout cas sur la démocratie, les droits de l'homme et la République Française il a beaucoup publié.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
Contenu sponsorisé

Re: Marcel Gauchet invite ses opposants "à démis­sion­ner de l'Université au cré­dit de laquelle ils portent une grave atteinte".

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum