Les bacheliers retrouvent le goût des sciences dures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les bacheliers retrouvent le goût des sciences dures

Message par kyu le Dim 12 Oct 2014 - 16:34

A priori plutôt une bonne nouvelle pour les mathématiques
« La première année de licence [tous domaines scientifiques confondus] enregistre une hausse de 23 % d’inscrits. Cela fait quinze ans que nous n’avions pas vu cela et c’est un très bon signe », s’enthousiasme ainsi Muriel Jakobiak-Fontana, chargée de communication de l’université Joseph-Fourier, à Grenoble. L’érosion du nombre d’étudiants inscrits à l’université dans les filières scientifiques s’est en effet interrompue en 2013. Les licences scientifiques de Lyon-I-Claude-Bernard accueillent, elles aussi, 16 % d’inscrits de plus qu’en septembre 2013, dont nombre de bacheliers avec mention bien ou très bien ; la hausse des inscrits atteint même 26 % pour le portail physique-chimie-sciences de l’ingénieur et 17,3 % en mathématiques informatique.

A  relativiser quand même:
Pourquoi un tel engouement ? Pour Isabelle Demachy, vice-présidente de Paris-Sud, « la réforme des programmes des lycées y est sans doute pour quelque chose. Les sciences y sont désormais enseignées de façon plus ludique, avec des exemples concrets et parlants pour les jeunes ». Elle nuance néanmoins : « Ils y acquièrent certes une culture scientifique, mais peut-être au détriment des notions mathématiques et scientifiques fondamentales que nous devons donc reprendre. »

http://www.lemonde.fr/education/reactions/2014/10/08/les-bacheliers-retrouvent-le-gout-des-sciences-dures_4502587_1473685.html


Dernière édition par kyu le Dim 12 Oct 2014 - 17:14, édité 1 fois

kyu
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bacheliers retrouvent le goût des sciences dures

Message par wanax le Dim 12 Oct 2014 - 16:47

On y croit très fort. Il faut avoir la positive attitude.

wanax
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bacheliers retrouvent le goût des sciences dures

Message par Paddy le Dim 12 Oct 2014 - 16:53

« Ils y acquièrent certes une culture scientifique, mais peut-être au détriment des notions mathématiques et scientifiques fondamentales que nous devons donc reprendre. »

Ce n'est pas peut-être, c'est sûr et certain. Il y en a encore une la semaine dernière qui m'a écrit :

2/1 = 2,5 !!! Franchement... affraid

Paddy
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bacheliers retrouvent le goût des sciences dures

Message par JPhMM le Dim 12 Oct 2014 - 17:07

Ils y acquièrent certes une culture scientifique, mais peut-être au détriment des notions mathématiques et scientifiques fondamentales que nous devons donc reprendre.
J'ignore ce qu'est une culture scientifique sans notion scientifique fondamentale. Sincèrement, je l'ignore et ne comprends pas la phrase.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bacheliers retrouvent le goût des sciences dures

Message par Finrod le Dim 12 Oct 2014 - 17:22

@JPhMM a écrit:
J'ignore ce qu'est une culture scientifique sans notion scientifique fondamentale. Sincèrement, je l'ignore et ne comprends pas la phrase.

Ce serait un peu comme un mélomane fan de Patrick Sébastien qui rentre au conservatoire.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bacheliers retrouvent le goût des sciences dures

Message par JPhMM le Dim 12 Oct 2014 - 18:19

Voilà topela

Pas de quoi donner le moral.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bacheliers retrouvent le goût des sciences dures

Message par Bouboule le Dim 12 Oct 2014 - 18:28

@kyu a écrit:A priori plutôt une bonne nouvelle pour les mathématiques
« La première année de licence [tous domaines scientifiques confondus] enregistre une hausse de 23 % d’inscrits. Cela fait quinze ans que nous n’avions pas vu cela et c’est un très bon signe », s’enthousiasme ainsi Muriel Jakobiak-Fontana, chargée de communication de l’université Joseph-Fourier, à Grenoble. L’érosion du nombre d’étudiants inscrits à l’université dans les filières scientifiques s’est en effet interrompue en 2013. Les licences scientifiques de Lyon-I-Claude-Bernard accueillent, elles aussi, 16 % d’inscrits de plus qu’en septembre 2013, dont nombre de bacheliers avec mention bien ou très bien ; la hausse des inscrits atteint même 26 % pour le portail physique-chimie-sciences de l’ingénieur et 17,3 % en mathématiques informatique.

A  relativiser quand même:
Pourquoi un tel engouement ? Pour Isabelle Demachy, vice-présidente de Paris-Sud, « la réforme des programmes des lycées y est sans doute pour quelque chose. Les sciences y sont désormais enseignées de façon plus ludique, avec des exemples concrets et parlants pour les jeunes ». Elle nuance néanmoins : « Ils y acquièrent certes une culture scientifique, mais peut-être au détriment des notions mathématiques et scientifiques fondamentales que nous devons donc reprendre. »

http://www.lemonde.fr/education/reactions/2014/10/08/les-bacheliers-retrouvent-le-gout-des-sciences-dures_4502587_1473685.html


Avec ce journal, c'est toujours superficiel. Le problème ici est que la "journaliste" n'a même pas demandé d'où venaient ces 23% supplémentaires vu que les autres formations n'ont pas vu leurs effectifs baisser.

À rapprocher de :
http://www.neoprofs.org/t81958-difficultes-en-mathematiques-des-etudiants-dans-des-enseignements-de-physique

Bouboule
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bacheliers retrouvent le goût des sciences dures

Message par Moonchild le Dim 12 Oct 2014 - 23:19

@JPhMM a écrit:J'ignore ce qu'est une culture scientifique sans notion scientifique fondamentale. Sincèrement, je l'ignore et ne comprends pas la phrase.
C'est ce qu'on acquiert en regardant E=M6 ou C'est pas sorcier... ou en ayant suivi les nouveaux programmes de lycée. professeur

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bacheliers retrouvent le goût des sciences dures

Message par Zappons le Dim 12 Oct 2014 - 23:46

@Moonchild a écrit:
@JPhMM a écrit:J'ignore ce qu'est une culture scientifique sans notion scientifique fondamentale. Sincèrement, je l'ignore et ne comprends pas la phrase.
C'est ce qu'on acquiert en regardant E=M6 ou C'est pas sorcier... ou en ayant suivi les nouveaux programmes de lycée. professeur
lol! ...mais tellement vrai !

Zappons
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bacheliers retrouvent le goût des sciences dures

Message par leskhal le Lun 13 Oct 2014 - 5:20

J'ai aussi des élèves de TS qui partent en classe préparatoire et qui n'y auraient jamais été acceptés il y a 10 ans : mes collègues de prépa se demandent ce qui leur tombe dessus, on les avait pourtant prévenus qu'ils étaient les prochaines victimes du tsunami d'incompétents qui se pavanent désormais avec leur bac avec mentions élogieuses...

_________________
pingouin Dans consensus, la première syllabe prend trop de place. pingouin

leskhal
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les bacheliers retrouvent le goût des sciences dures

Message par Normandyx le Lun 13 Oct 2014 - 5:49

J'en ai 2 qui sont partis vers des prépas, quand ils ont été acceptés sur dossier, ils n'avaient pas encore leur bac, et les dossiers ont été envoyés avec seulement le bulletin du premier trimestre de terminale, ce n'est donc pas la mention qui a été déterminante, mais bien plus les bulletins des profs de première...
Sur les 2, il y avait une prépa intégrée à une école privée et donc payante, et bien pour être accepté, il fallait passer un écrit et un oral, pas dans la prépa publique.
Ma plus grosse surprise aura été, malgré le choix d'une prépa publique réputée difficile d'accès, en ayant fait son cursus dans l'établissement en plus, de voir qu'on acceptait ET gardait en prépa des touristes qui perturbaient le cours...

Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum