[Article]Contre le populisme géographique de Christophe Guilluy dans la France périphérique

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Article]Contre le populisme géographique de Christophe Guilluy dans la France périphérique

Message par Spartacus le Mar 14 Oct 2014 - 10:06

Guillaume le Grand a écrit:La géographie, comme l'histoire et les autres disciplines des sciences humaines, sont teintées de l'idéologie politique, même sous-jacente et confuse, de celui qui écrit l'ouvrage. Il y a des interprétations anarchiste, marxiste, libérale, conservatrice de la Révolution française par exemple. Il en va de même pour tous les sujets géographiques
@Nom d'utilisateur a écrit:Oui, il existe ainsi toute une série de disciplines dont, pour diverses raisons qui ont trait à l'histoire de leur réception mais aussi à leurs propres tensions internes, on oublie souvent, voire on ignore ou on nie qu'elles appartiennent aux sciences humaines. Les linguistes, forcément, se sentent toujours très solidaires dans ces circonstances !

Les sciences humaines, en tant que sciences molles ayant pour objet de déchiffrer les moteurs des comportements humains, et parfois de les modéliser, sont par essence porteuse de valeurs qu'il est important de contrôler (ou à défaut, de neutraliser).

La linguistique (décryptage et usage rationalisé des techniques de communication), en tant que discipline transverse à toutes les autres, est le lieu par excellence de la polarisation idéologique. Tout - même l’exploitation des chiffres - est secondaire par rapport à l'habillage linguistique. A la com', quoi...

Spartacus
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article]Contre le populisme géographique de Christophe Guilluy dans la France périphérique

Message par Guillaume le Grand le Mar 14 Oct 2014 - 13:43

@Igniatius a écrit:
@Guillaume le Grand a écrit:Des données chiffrées et nombreuses? De nombreux biais statistiques dans l'ouvrage de Guilluy et ça n'est pas la première fois que je lis ce genre de reproches.
Et puis les chiffres ça ne fait pas tout. La géographie quantitativiste a été abandonnée depuis les années 80. La religion du chiffre c'est fini


Je n'ai aucun mal a croire a la possibilite de biais statistiques, mais il faut les éclairer.
Sinon, sans appuis chiffrés, cet article n'est que du blabla, et ne peut en aucun cas convaincre qui que ce soit qui ne soit déjà opposé aux thèses de Guiluy.
C'est doigt mouillé contre idéologie.
Il y a autre chose que des chiffres. Des enquêtes qualitatives par exemple, des recherches sur le terrain (ce qui est quand même la base de la géographie)

_________________
''C'est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde''. Boris Vian

''Nous n'acceptons pas de vérité promulguée : nous la faisons nôtre d'abord par l'étude et par la discussion et nous apprenons à rejeter l'erreur, fut-elle mille fois estampillée et patentée. Que de fois, en effet, le peuple ignorant a-t-il dû reconnaître que ses savants éducateurs n'avaient d'autre science à lui enseigner que celle de marcher paisiblement et joyeusement à l'abattoir, comme ce boeuf des fêtes que l'on couronne de guirlandes en papier doré." Elisée Reclus

Guillaume le Grand
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article]Contre le populisme géographique de Christophe Guilluy dans la France périphérique

Message par Igniatius le Mer 15 Oct 2014 - 20:03

@Guillaume le Grand a écrit:
@Igniatius a écrit:
@Guillaume le Grand a écrit:Des données chiffrées et nombreuses? De nombreux biais statistiques dans l'ouvrage de Guilluy et ça n'est pas la première fois que je lis ce genre de reproches.
Et puis les chiffres ça ne fait pas tout. La géographie quantitativiste a été abandonnée depuis les années 80. La religion du chiffre c'est fini


Je n'ai aucun mal a croire a la possibilite de biais statistiques, mais il faut les éclairer.
Sinon, sans appuis chiffrés, cet article n'est que du blabla, et ne peut en aucun cas convaincre qui que ce soit qui ne soit déjà opposé aux thèses de Guiluy.
C'est doigt mouillé contre idéologie.
Il y a autre chose que des chiffres. Des enquêtes qualitatives par exemple, des recherches sur le terrain (ce qui est quand même la base de la géographie)

J'entends bien.
Mais ce n'est pas ce que fait Guiluy ?
Ca m'étonne quand même mais il est vrai que je n'ai pas lu son bouquin.

En tous cas, je persiste à penser qu'il n'y a rien de convaincant, a priori, dans l'article ici cité : ni donnée chiffrée, ni compte-rendu d'enquête ou de recherche.

Je crois quand même que le problème majeur de Guiluy, c'est qu'il émet des constats qui déplaisent à beaucoup, car ceux-ci nourrissent les discours moisis de Zemmour ou du FN : du coup, je pressens qu'on est prêt à lui faire un bon procès en sorcellerie.
C'est possible que le gars soit un vrai idéologue, prêt à maquiller la réalité pour la faire coller à sa grille de lecture.
Mais je doute que ce soit aussi clair.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Article]Contre le populisme géographique de Christophe Guilluy dans la France périphérique

Message par Reine Margot le Mer 15 Oct 2014 - 21:15

Pour avoir lu non celui-ci mais "fractures françaises", je l'avais trouvé intéressant dans sa radioscopie de la France "périphérique", à la fois les campagnes péri-urbaines et les banlieues chaudes, mais aussi la France rurale qui s'éloigne de plus en plus des pôles économiques et n'a pas les moyens économiques et culturels de faire face à l'arrivée de gens d'autres cultures près de chez eux.
Il a le mérite d'essayer d'étudier ce phénomène au lieu de se contenter de dire "c'est pas bien de voter FN".

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum