On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

Message par Laura Ingalls le Mar 14 Oct 2014, 18:50

En ce qui me concerne, j'ai du cycle 3, donc je suis aussi démunie que vous... On n'a plus vraiment l'occasion de consacrer du temps à ça, et en plus c'est plus difficile à corriger car ils sont plus vieux. Certaines années, j'ai même acheté pour quelques élèves les petits trucs en caoutchouc que l'on peut mettre sur les crayons pour les aider, je ne sais pas si c'est efficace...

Par contre, tout comme pour l'orthographe, je constate aussi que si l'on insiste bien au départ sur le soin apporté au travail (avec menace éventuelle à l'appui...), un nombre non négligeable d'élèves va s'améliorer immédiatement. Mais il faudrait ne rien lâcher et exiger constamment cela, parfois je ne le fais pas, notamment en situation d'évaluation parce que pour certains, ça fait beaucoup à la fois de réfléchir pour donner la bonne réponse tout en écrivant bien.
Je pense aussi que des années de mode "à la manière de..." en maternelle autour de la peinture abstraite n'a pas aidé à améliorer les choses, les taches de couleurs, ils savent bien faire, mais dessiner bêtement un chat ou un bonhomme, même à 9 ans, parfois j'hallucine quand je vois leurs productions affraid

Il faudrait avoir des avis d'enseignants de maternelle. Je reconnais bien volontiers qu'il y a des sûrement des choses à améliorer à tous les niveaux. Mais les phrases lapidaires comme celle qui m'a fait réagir "encore un instit qui n'a pas fait son boulot", ça ne passe pas...  

Laura Ingalls
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

Message par miss terious le Mar 14 Oct 2014, 19:03

Quelques nouveaux échantillons. Deux de 5e pour commencer :




et trois en 4e :

(c'est la copie d'un garçon)




et encore, elle a fait des efforts parce que je lui ai demandé d'écrire moins gros...

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

Message par Ajupouet le Mar 14 Oct 2014, 20:41

nutella
Bon, c'est pas encore demain que je vais être au chômage.

_________________
Enfants, adolescents, adultes : il n'est jamais trop tard pour restaurer son geste d'écriture.
www.sos-ecriture.fr   - Facebook

Ajupouet
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

Message par Wilde le Mar 14 Oct 2014, 21:10

Moi aussi, j'ai pas mal d'élèves de 6e qui ont de graves problèmes d'écriture.
J'en faisais travailler un en aide aux devoirs, il devait apprendre ses leçons mais il était incapable de se relire.
C'est vraiment triste... Evidemment, les instits ont alerté la famille, lui ont conseillé de faire des bilans... mais le famille n'a jamais donné suite et accuse aujourd'hui l'école de ne pas avoir fait son travail.


Wilde
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

Message par Normandyx le Jeu 16 Oct 2014, 00:01

Il y a deux trucs qui m'énervent, d'une part que les parents ne comprennent pas qu'on puisse avoir besoin d'un diagnostic extérieur, et d'autre part, le fait qu'on a de plus en plus tendance à tout externaliser, et tout classer dys alors qu'on squeeze des bases dans le primaire qui risquent de produire encore plus de dys...

Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

Message par Rendash le Jeu 16 Oct 2014, 00:16

J'ai observé mes élèves ce matin pendant qu'ils copiaient une leçon.
La moitié d'entre eux ne sait pas tenir son stylo u_u'
Je leur ai fait la remarque...ben zou, cinq minutes à leur montrer comment faire. C'est choupi, j'en ai vu essayer le reste de l'heure, quand d'autres sont très vite revenus à leurs habitudes Razz

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

Message par Clodoald le Jeu 16 Oct 2014, 00:49

Bravo! Quelle conscience professionnelle!
S'il faut leur apprendre à tenir le stylo maintenant.
Comme je l'ai dit sur un autre fil, décidemment, tout cela n'est plus de mon âge.

Clodoald
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

Message par Rendash le Jeu 16 Oct 2014, 01:06

@Clodoald a écrit:Bravo! Quelle conscience professionnelle!

Ouais, fous-toi de moi. En attendant, je découvre des trucs ici, j'observe, j'essaie d'appliquer ce que je peux appliquer, stoo. Je n'aurais pas imaginé avant l'intervention d'Ajupouet que la mauvaise tenue du stylo était aussi généralisée - ce ne sont pas des choses auxquelles je prête attention naturellement - ni même qu'il existait des rééducations dans ce domaine, hors mutilations. Donc, ouais, ça m'intéresse, et si par-dessus le marché ça te donne à toi l'occase de balancer une pique, c'est tout benef' pour tout le monde yesyes

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

Message par Clodoald le Jeu 16 Oct 2014, 01:13

Pardon. Tu m'as mal compris je ne me fous absolument pas de toi. Le "Bravo", c'était vraiment du premier degré.
Au contraire, je suis amer.
J'aimerai bien avoir le temps de faire ce que tu décris mais je n'y arrive pas. Tu as de l'énergie et c'est super pour tes élèves.
Moi, j'en ai de moins en moins.

Clodoald
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

Message par Rendash le Jeu 16 Oct 2014, 01:15

Ha, au temps pour moi, j'ai pris ça comme de l'ironie. Toutes mes confuses Embarassed
C'est normal, je suis tout neuf dans le métier, je m'enthousiasme pour tout, j'ose espérer que ça durera Razz
ET mes élèves sont sympa, ils me donnent (presque tous) envie de me défoncer pour eux, ça doit jouer pas mal par rapport à certains petits monstres (cf. l'histoire racontée par Cripure, qui me fait encore froid dans le dos :s)

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

Message par Kak le Jeu 16 Oct 2014, 07:49

@Laura Ingalls a écrit: Mais les phrases lapidaires comme celle qui m'a fait réagir "encore un instit qui n'a pas fait son boulot", ça ne passe pas...  

Ça je comprends. Ce serait plutôt encore : "encore un instit qui a fait le boulot demandé par l'institution et non le boulot dont les enfants ont besoin"!
Constat à la maison (et pourtant les instits de mon enfant sont très bien)  : j'ai appris à ma fille à lire avant le cp: elle lit très bien; je ne lui ai  appris ni à dessiner ni à écrire (parce que je ne sais pas faire): elle n'a  appris que par mimétisme et c'est assez catastrophique!
" je ne suis pas formés pour apprendre à écrire" dixit le PE de ma fille!
planning de la semaine depuis le cp: plus d'anglais et d'HDA que d'apprentissage de l'écriture!
Il y a bien un problème à l'école!
Quant aux parents qui refusent de se tourner vers le paramédical, je comprends parce que payer des sommes très importantes (je le sais je viens de prendre rendez-vous) pour que nos enfants apprennent ce qui devrait l'être à l'école ( gratuité? égalité des chances? ... elle est où l'école de la République qui a permis à nos parents ou grands parents d'apprendre, de gravir les échelons de l'échelle sociale?!)

désolée pour ce billet d'humeur matinal!

Kak
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

Message par ysabel le Jeu 16 Oct 2014, 07:59

@Rendash a écrit:J'ai observé mes élèves ce matin pendant qu'ils copiaient une leçon.
La moitié d'entre eux ne sait pas tenir son stylo u_u'
Je leur ai fait la remarque...ben zou, cinq minutes à leur montrer comment faire. C'est choupi, j'en ai vu essayer le reste de l'heure, quand d'autres sont très vite revenus à leurs habitudes Razz

Rolling Eyes  moi aussi, je me mets à regarder comment mes lycéens tiennent leur stylo et effectivement, un paquet ne sait pas le faire correctement.
Finalement, je vais faire cela en AP : comment bien tenir son stylo ! Razz

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

Message par Daphné le Jeu 16 Oct 2014, 08:49

@ysabel a écrit:
@Rendash a écrit:J'ai observé mes élèves ce matin pendant qu'ils copiaient une leçon.
La moitié d'entre eux ne sait pas tenir son stylo u_u'
Je leur ai fait la remarque...ben zou, cinq minutes à leur montrer comment faire. C'est choupi, j'en ai vu essayer le reste de l'heure, quand d'autres sont très vite revenus à leurs habitudes Razz

Rolling Eyes  moi aussi, je me mets à regarder comment mes lycéens tiennent leur stylo et effectivement, un paquet ne sait pas le faire correctement.
Finalement, je vais faire cela en AP : comment bien tenir son stylo ! Razz

En surveillant des épreuves de CAPES, je me suis rendu compte que beaucoup de (futurs) collègues ne savaient pas non plus......

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: On peut être en 6è et ne pas savoir vraiment écrire: la preuve.

Message par Daphné le Jeu 16 Oct 2014, 08:54

@Kak a écrit:
@Laura Ingalls a écrit: Mais les phrases lapidaires comme celle qui m'a fait réagir "encore un instit qui n'a pas fait son boulot", ça ne passe pas...  

Ça je comprends. Ce serait plutôt encore : "encore un instit qui a fait le boulot demandé par l'institution et non le boulot dont les enfants ont besoin"!
Constat à la maison (et pourtant les instits de mon enfant sont très bien)  : j'ai appris à ma fille à lire avant le cp: elle lit très bien; je ne lui ai  appris ni à dessiner ni à écrire (parce que je ne sais pas faire): elle n'a  appris que par mimétisme et c'est assez catastrophique!
" je ne suis pas formés pour apprendre à écrire" dixit le PE de ma fille!
planning de la semaine depuis le cp: plus d'anglais et d'HDA que d'apprentissage de l'écriture!
Il y a bien un problème à l'école!
Quant aux parents qui refusent de se tourner vers le paramédical, je comprends parce que payer des sommes très importantes (je le sais je viens de prendre rendez-vous) pour que nos enfants apprennent ce qui devrait l'être à l'école ( gratuité? égalité des chances? ... elle est où l'école de la République qui a permis à nos parents ou grands parents d'apprendre, de gravir les échelons de l'échelle sociale?!)

désolée pour ce billet d'humeur matinal!

+ 1000 !!
Tu as tout à fait raison.

Quant à l'argument "encore un instit qui n'a pas fait son boulot", c'est vraiment idiot et à éviter, parce que vu la situation, les profs de lycée peuvent dire "mais que font donc les profs de collège ?" et les profs du Supérieur "mais que font donc les profs du secondaire ?"

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum