Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
college.inique
Niveau 3

Jean Tirole - Prix Nobel d'économie 2014

par college.inique le Lun 13 Oct 2014 - 14:00


Le président et fondateur de l’Ecole d’économie de Toulouse est primé pour son « analyse de la puissance du marché et de la régulation », a annoncé le jury. Jean Tirole est le deuxième lauréat français d’un prix Nobel cette année, après Patrick Modiano sacré en littérature.
Le Prix Nobel d’économie a été attribué au Français Jean Tirole. Cet ancien élève de Polytechnique - qui est notamment le président et fondateur de l’école d’Economie de Toulouse et qui est aussi professeur invité au MIT....

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/0203853435976-le-prix-nobel-deconomie-attribue-au-francais-jean-tirole-1053011.php?UvZI4Dtsz0Oguokq.99

http://www.franceinfo.fr/actu/economie/article/le-prix-nobel-d-economie-attribue-au-francais-jean-tirole-583425
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Jean Tirole - Prix Nobel d'économie 2014

par JPhMM le Lun 13 Oct 2014 - 14:26
Une pensée pour Montebourg qui pensait être l'élu cette année.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Croustibapt
Niveau 6

Re: Jean Tirole - Prix Nobel d'économie 2014

par Croustibapt le Lun 13 Oct 2014 - 14:27
Après Modiano en Littérature, c'est la fête des Français ! :shock:

_________________
Discipline & Bonté
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Jean Tirole - Prix Nobel d'économie 2014

par ycombe le Lun 13 Oct 2014 - 16:58
Rappelons que ce prix Nobel n'est pas un prix Nobel.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
Pedro Cordoba
Niveau 8

Re: Jean Tirole - Prix Nobel d'économie 2014

par Pedro Cordoba le Lun 13 Oct 2014 - 20:28
Ayons aussi une pensée pour Jean-Jacques Laffont
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Jean Tirole - Prix Nobel d'économie 2014

par JPhMM le Lun 13 Oct 2014 - 20:32
Et pour Jean-Jacques Pauvert, qui aurait bien mérité le prix Nobel de littérature.

Ben quoi ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
neomath
Neoprof expérimenté

Re: Jean Tirole - Prix Nobel d'économie 2014

par neomath le Lun 13 Oct 2014 - 21:15
@ycombe a écrit:Rappelons que ce prix Nobel n'est pas un prix Nobel.
Oui, contrairement à ce que racontent les médias, il n'y a pas de prix Nobel d'économie mais un "Prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel". Et ce prix est souvent contesté pour son caractère davantage idéologique que scientifique.

Le point de vue d'ATTAC :

« Prix nobel » d’économie : des cocoricos déplacés
lundi 13 octobre 2014, par Attac France

   
Le « prix de la Banque de Suède en sciences économiques en l’honneur d’Alfred Nobel », improprement appelé prix Nobel d’économie, vient d’être attribué au français Jean Tirole. Alors qu’un déluge de commentaires élogieux en forme de « cocoricos » se propage dans les médias, Attac déplore ce choix qui s’inscrit dans la lignée des prix attribués à Hayek, Friedman et autres économistes néolibéraux en grande partie responsables de la crise actuelle.

Présenté comme « un des économistes les plus influents de notre époque » par la Banque de Suède, Jean Tirole est récompensé par « son analyse de la puissance des marchés » et ses recommandations en faveur d’une déréglementation dans les domaines de l’industrie, de la finance et du travail.

C’est ainsi que Jean Tirole, dont on peut penser que le nouveau ministre de l’économie Emmanuel Macron est un admirateur fervent, propose une réforme du marché du travail, dont l’une des mesures doit être d’alléger le code du travail et, en particulier, de supprimer les contrats à durée indéterminés (CDI).

Ce n’est pas tout : Jean Tirole est depuis longtemps un fervent partisan d’un marché mondial des permis d’émission de gaz à effet de serre. Le prix et la concurrence seraient ainsi les principaux instruments mobilisés pour limiter les émissions. Pourtant le marché européen du carbone est un échec retentissant en même temps qu’un nouveau théâtre de spéculation !

Dans le domaine de la finance, Tirole s’est illustré par une approche – fondée sur la théorie des jeux et de l’information – selon laquelle la stabilité des marchés peut être obtenue par la transparence de l’information et la concurrence sur les marchés.Ignorant le caractère fondamentalement instable des marchés, Jean Tirole a cautionné les politiques de dérégulation financière et encouragé les autorités de régulation à négliger la nécessité d’une régulation globale de la finance.

Le caractère global et systémique de la crise a montré qu’il s’agissait là d’une erreur tragique… démontrant par là le caractère inadapté et dangereux des analyses de Jean Tirole et du courant de pensée qu’il représente : un néolibéralisme dogmatique pour lequel la fonction économique essentielle de l’État est d’étendre la logique des marchés à l’ensemble des domaines de la vie sociale.

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
Pedro Cordoba
Niveau 8

Re: Jean Tirole - Prix Nobel d'économie 2014

par Pedro Cordoba le Lun 13 Oct 2014 - 22:11
Le "faux" prix Nobel d'économie a aussi récompensé Krugman et Stiglitz...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Jean Tirole - Prix Nobel d'économie 2014

par User5899 le Lun 13 Oct 2014 - 22:16
Ils auraient dû le donner à Gattaz. C'était pareil pour les idées et en plus, il y avait une prime au handicap.
cassoulet
Niveau 3

Re: Jean Tirole - Prix Nobel d'économie 2014

par cassoulet le Mar 14 Oct 2014 - 0:04
Et grâce à lui, on a une TOULOUSE SCHOOL OF ECONOMY.
*** con !! (c'est de l'ancien toulousain) maintenant on dit what a shame
cassoulet
Niveau 3

Re: Jean Tirole - Prix Nobel d'économie 2014

par cassoulet le Mar 14 Oct 2014 - 0:05
Oh ! P U T A I N n'est pas un gros mot sur les bords de la garonne
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Jean Tirole - Prix Nobel d'économie 2014

par JPhMM le Mar 14 Oct 2014 - 0:09
@cassoulet a écrit:Oh ! P   U   T   A   I    N n'est pas un gros mot sur les bords de la garonne
Ça a changé. A mon époque, on disait « 'tain ».

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
cassoulet
Niveau 3

Re: Jean Tirole - Prix Nobel d'économie 2014

par cassoulet le Mar 14 Oct 2014 - 0:16
Je conteste. En début de phrase, le PU est indispensable pour la bonne compréhension du sens contextuel de l'interjection. La tonique sur le PU donne tout le sens à son utilisation.
pu très lent : y en marre
PU accentué : l'ébahissement..
Bouboule
Expert spécialisé

Re: Jean Tirole - Prix Nobel d'économie 2014

par Bouboule le Mar 14 Oct 2014 - 0:22
Jean Tirole a écrit:Nos pays doivent faire plusieurs types de réformes pour rééquilibrer leurs budgets. L'Europe du Nord a mené des réformes de compétitivité et des réformes du marché du travail sans casser la solidarité sociale: on a protégé le salarié et non le travail lui-même! Une telle réforme du marché du travail suppose de remplacer CDD et CDI par un contrat unique offrant une flexibilité aux employeurs, qui parallèlement doivent être responsabilisés et payer une taxe de licenciement. Des réformes structurelles doivent encourager la concurrence dans quelques secteurs protégés cités dans le rapport de la commission Attali.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/01/29/20002-20120129ARTFIG00198-il-faut-regagner-de-la-competitivite.php?pagination=3
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Jean Tirole - Prix Nobel d'économie 2014

par User5899 le Mar 14 Oct 2014 - 0:24
@JPhMM a écrit:
@cassoulet a écrit:Oh ! P   U   T   A   I    N n'est pas un gros mot sur les bords de la garonne
Ça a changé. A mon époque, on disait « 'tain ».
Plutôt marseillaise, l'aphérèse professeur
avatar
Finrod
Expert

Re: Jean Tirole - Prix Nobel d'économie 2014

par Finrod le Mar 14 Oct 2014 - 11:00
@neomath a écrit:


C’est ainsi que Jean Tirole, dont on peut penser que le nouveau ministre de l’économie Emmanuel Macron est un admirateur fervent, propose une réforme du marché du travail, dont l’une des mesures doit être d’alléger le code du travail et, en particulier, de supprimer les contrats à durée indéterminés (CDI).



Ben dis donc ;-)  Jean Tirole n'a pas un gentil rôle.
Contenu sponsorisé

Re: Jean Tirole - Prix Nobel d'économie 2014

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum