Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Jane
Guide spirituel

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Jane le Mer 15 Oct 2014 - 17:20
@ycombe a écrit:
@Jane a écrit:
@Balthazaard a écrit:"Ensuite, il y a des notes sur 10, mais elles ne peuvent jamais être infé­rieures à 4"

ça revient à noter sur 6 non?

A ce compte-là, je laisse tomber les copies. 4 parce que l'élève était là et a noté son nom sur une feuille ? Sleep Sleep Sleep
L'idée est que tout élève qui n'a pas la moyenne a 4. Les autres ont des notes qui vont de 5 à 10. Et si tu n'as pas 8/10 dans toutes les matières tu ne vas pas au lycée non plus. Au final les 2/3 des élèves ne vont pas au lycée général. Mais ce n'est pas du tri, c'est la Finlande, donc c'est bien.



Bref, autant dire que 4 ou 0 c'est pareil. C'est vachement positif de se prendre dans la figure un 4 qui signifie "t'es un gros nullos, le lycée de toute façon c'est pas pour toi."Sleep Sleep
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par ycombe le Mer 15 Oct 2014 - 17:22
@kero a écrit:C'est juste que c'est un faux problème, ce que plein de gens font semblant de ne pas voir.

Si un jour on ne note que via des "acquis/non acquis", ça avancera à quoi ?
À noyer le poisson. C'est le but : rendre incompréhensible les résultats des élèves pour la plupart des parents.

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Septimus
Niveau 9

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Septimus le Mer 15 Oct 2014 - 17:40
Hamon n'est pas resté longtemps au ministère mais avec son idée stupide de réforme de l'évaluation il aura fait du mal, beaucoup de mal...
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Pseudo le Mer 15 Oct 2014 - 17:53
Et dites-moi, on va être "consulté" ? Non, parce que je trouve qu'une demi journée de parlotte non consignées et non remontées, ça nous manque.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
kero
Grand sage

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par kero le Mer 15 Oct 2014 - 17:54
@Pseudo a écrit:Et dites-moi, on va être "consulté" ? Non, parce que je trouve qu'une demi journée de parlotte non consignées et non remontées, ça nous manque.

Je vais réserver un bon paquet de copies pour la prochaine.
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Pseudo le Mer 15 Oct 2014 - 17:57
Et pendant qu'on s'empaille sur le socle et l'évaluation, y a une pelletée de gosses qui ne sait toujours ni lire ni écrire en 6eme, et même en fin de 3eme. Sans compter le nombre considérable de pétés du casque qui nous pourrissent la vie et vont, dans quelques années, nous envoyer leur progéniture encore plus déboussolée qu'eux-même.
Est-ce qu'on va un jour arrêté de brasser du vent et nous laisser du temps et de l'énergie pour nous colleter à la réalité ?


Dernière édition par Pseudo le Mer 15 Oct 2014 - 17:58, édité 1 fois

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Pseudo le Mer 15 Oct 2014 - 17:58
@kero a écrit:
@Pseudo a écrit:Et dites-moi, on va être "consulté" ? Non, parce que je trouve qu'une demi journée de parlotte non consignées et non remontées, ça nous manque.

Je vais réserver un bon paquet de copies pour la prochaine.

"Mercredi, y a concertation sur l'évaluation. Prenez une feuille, interrogation écrite, ça compte pour la moyenne !"

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
kero
Grand sage

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par kero le Mer 15 Oct 2014 - 18:04
@Pseudo a écrit:
@kero a écrit:
@Pseudo a écrit:Et dites-moi, on va être "consulté" ? Non, parce que je trouve qu'une demi journée de parlotte non consignées et non remontées, ça nous manque.

Je vais réserver un bon paquet de copies pour la prochaine.

"Mercredi, y a concertation sur l'évaluation. Prenez une feuille, interrogation écrite, ça compte pour la moyenne !"
lol!
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par User5899 le Mer 15 Oct 2014 - 18:49
NB Confrontez le texte de Celeborn (SNALC) ci-dessus avec celui que les autres publieront (ou pas Smile) sur le même sujet, et pensez-y (entre autres) pour les élections pro.
JDCJDR
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par User5899 le Mer 15 Oct 2014 - 19:21
Exclusif : la photo du groupe de travail.

avatar
brown_voodoo
Niveau 5

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par brown_voodoo le Mer 15 Oct 2014 - 19:27
@Pseudo a écrit:Et dites-moi, on va être "consulté" ? Non, parce que je trouve qu'une demi journée de parlotte non consignées et non remontées, ça nous manque.

yesyes Excellent!!
avatar
JEMS
Modérateur

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par JEMS le Mer 15 Oct 2014 - 19:31
Cripure, j'allais poster :


_________________
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par User5899 le Mer 15 Oct 2014 - 19:35
@JEMS a écrit:Cripure, j'allais poster :

Pourquoi se priver d'une belle convergence ? Very Happy
avatar
John
Médiateur

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par John le Mer 15 Oct 2014 - 19:41
Au cas où vous la chercheriez, la liste des gens est ici :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/10_Octobre/51/9/les_membres_du_jury_Conference_evaluation_358519.pdf

Vous remarquerez au passage qu'elle est datée du 13 octobre, et qu'elle a été mise en ligne le 10 octobre heu


Dernière édition par John le Mer 15 Oct 2014 - 19:42, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Normandyx
Neoprof expérimenté

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Normandyx le Mer 15 Oct 2014 - 19:42
@sena a écrit:Avec des A  plus plus et des A moins moins . Avec  4 lettres on revient à une note sur 20. Mais c'est plus long que des chiffres. Pourquoi ne pas revenir à une écriture cunéiforme dans les livrets?

je vous conseille les points de couleurs comme dans certaines écoles primaires, c'est tellement marrant de voir une collègue remplir ses carnets avec tout ces petits feutres, et tellement drôle après de la voir débouler après la classe "peux tu me scanner les carnets de machins et de bidule et les imprimer sur ton imprimante couleur, parce que les parents sont séparés, je dois donner un double de l'évaluation et à la photocopieuse, les points verts, les points orange, les points rouges, ça passe pareil... Laughing

En plus, pour une moyenne annuelle, rouge plus vert = orange, 2 verts plus 1 orange = vert.... Laughing

et pourtant je ne suis pas un fan des notes sur 10 ou sur 20, je me contente de scores de réussite dans la plupart des évaluations.

Sinon, j'avoue sans honte que je me sens le coeur encore plus léger à l'idée de sauter du bateau avant la mise en place de cette gigantesque stupidité supplémentaire, l'idée d'entendre autant de sottises sans rien dire me donne des besoins de maalox, j'ai l'impression que vous allez être transformés en Jacques Martin de l'école des fans... tout le monde a gagné....
avatar
Moonchild
Expert spécialisé

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Moonchild le Mer 15 Oct 2014 - 19:43
@Balthazaard a écrit:"Ensuite, il y a des notes sur 10, mais elles ne peuvent jamais être infé­rieures à 4"
C'est pas déjà plus ou moins ce qui se passe pour le bac avec les notes des CCF de LV, sauf que c'est sur 20 ?

@ycombe a écrit:
@Jane a écrit:
@Balthazaard a écrit:"Ensuite, il y a des notes sur 10, mais elles ne peuvent jamais être infé­rieures à 4"

ça revient à noter sur 6 non?

A ce compte-là, je laisse tomber les copies. 4 parce que l'élève était là et a noté son nom sur une feuille ? Sleep Sleep Sleep
L'idée est que tout élève qui n'a pas la moyenne a 4. Les autres ont des notes qui vont de 5 à 10. Et si tu n'as pas 8/10 dans toutes les matières tu ne vas pas au lycée non plus. Au final les 2/3 des élèves ne vont pas au lycée général. Mais ce n'est pas du tri, c'est la Finlande, donc c'est bien.


La Finlande, c'est doux. professeur
La Finlande c'est à l'éducation ce que l'ours Cajoline est à la lessive.
avatar
Jane
Guide spirituel

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Jane le Mer 15 Oct 2014 - 19:45
Non mais sérieusement, pourquoi chercher encore à évaluer ? De toute façon, les enfants sautent allègrement de classe en classe comme les petits moutons sautent les ruisseaux. Vert, jaune, rouge, rose à rayures orange, 0, 4 ou 125, qu'est-ce que ça change, au fond ?
avatar
Normandyx
Neoprof expérimenté

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Normandyx le Mer 15 Oct 2014 - 19:51
@John a écrit:Au cas où vous la chercheriez, la liste des gens est ici :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/10_Octobre/51/9/les_membres_du_jury_Conference_evaluation_358519.pdf

Vous remarquerez au passage qu'elle est datée du 13 octobre, et qu'elle a été mise en ligne le 10 octobre heu

c'est logique, à partir du moment où dès lundi en 8 la ministre se félicitait de l'adhésion des enseignants alors que la plupart des concertations n'avaient pas encore eu lieu.

peut être qu'il faudrait bien repréciser aux collègues qu'ils doivent voter en ligne via leur boite pro puisque les remontées finiront à la corbeille

avatar
Presse-purée
Grand sage

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Presse-purée le Mer 15 Oct 2014 - 20:06
@John a écrit:Au cas où vous la chercheriez, la liste des gens est ici :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/10_Octobre/51/9/les_membres_du_jury_Conference_evaluation_358519.pdf

Vous remarquerez au passage qu'elle est datée du 13 octobre, et qu'elle a été mise en ligne le 10 octobre heu

Pff Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Ils ne se cachent même plus. Quelle mascarade, on croirait le cabinet Châtel. Mais curieusement, il n'y a que quelques syndicats qui gueulent. ça ne fait rien aux autres de cautionner ce foutage de gueule?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
sena
Niveau 8

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par sena le Mer 15 Oct 2014 - 20:26
Je pense , malheureusement , que cela change tout. Je n'ai jamais vu dans les notes la traduction d'une sélection mais au contraire la possibilité d'une ascension vers le savoir et la connaissance. Je vois la disparition des notes comme une traduction supplémentaire , sous des motifs progressistes, du mépris d'une élite sociale et culturelle à l'encontre des acteurs du progrès social que nous sommes. J'ai vu de nombreux élèves progresser socialement par leur parcours scolaire. Je sais que la suppression de notes ne peut être que la possibilité renforcée pour l'élite de conserver sa place et son entre-soi . Pointer le problème de la notation permet de masquer le reste: les effectifs, les inégalités sociales, l'absence de reconnaissance de l'importance de l'école. J'y vois une démagogie et même un conservatisme confortable, une absence de remise en cause d'une pensée globale qui se veut progressiste mais qui est finalement nihiliste . En cassant les critères objectifs des notations c'est le poids du déterminisme social qui est renforcé et l'action de l'école qui est reniée. J'ai vu les mêmes s'attaquer aux collègues qui pratiquaient la syllabique en CP, en les accusant de conservatisme, au nom d'une vision progressiste de la lecture, qui convenait, comme par hasard, davantage aux milieux sociaux des enfants privilégiés.
avatar
Dinosaura
Habitué du forum

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Dinosaura le Mer 15 Oct 2014 - 21:08
@sena a écrit:Je pense , malheureusement , que cela change tout. Je n'ai jamais vu dans les notes la traduction d'une sélection mais au contraire la possibilité d'une ascension vers le savoir et la connaissance.  Je vois la disparition des notes comme une traduction supplémentaire , sous des motifs progressistes, du mépris d'une élite  sociale et culturelle à l'encontre des acteurs du progrès social que nous sommes. J'ai vu de nombreux élèves progresser socialement  par leur parcours scolaire. Je sais que la suppression de notes ne peut être que la possibilité renforcée pour l'élite de conserver sa place et  son  entre-soi . Pointer le problème de la notation permet de masquer le reste: les effectifs, les inégalités sociales, l'absence de reconnaissance de l'importance de l'école. J'y vois une démagogie et même un conservatisme confortable, une absence de remise en cause d'une pensée globale qui se veut progressiste mais qui est finalement nihiliste . En cassant les critères objectifs des notations c'est le poids du déterminisme social qui est  renforcé et l'action de l'école qui est reniée. J'ai vu les mêmes s'attaquer aux collègues qui pratiquaient la syllabique en CP, en les accusant de conservatisme, au nom d'une vision progressiste de la lecture, qui convenait, comme par hasard,  davantage aux  milieux sociaux  des enfants privilégiés.  

+10000 J'enregistre cet argumentaire,merci.

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."
avatar
verdurin
Habitué du forum

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par verdurin le Mer 15 Oct 2014 - 23:22
Bonsoir,
il y a un argument qui mérite d'être examiné : les notes sont fausses, et de nombreuses études montrent la variabilité d'icelles suivant le correcteur ou l'instant de correction.

On est donc conduit à les supprimer.

Malheureusement l'institution, ainsi que les parents et le reste de la société, ont besoin d'une évaluation des élèves.

Nos vénérés chefs (et les fédérations de parents d'élèves) proposent de remplacer la notation par l'évaluation des compétences.

Au lieu de noter de 0 à 20 on note soit « acquis », soit  « non acquis », soit l'hypocrite « en cours d'acquisition ».

Mais il n'y a aucune raison de penser que ces appréciations soient moins sujettes à l'erreur que les notes.

Et les conséquences des erreurs sont beaucoup plus graves : si je mets « non acquis » à la place de « acquis » la différence, et les conséquences, sont beaucoup plus importantes que si je mets 8 à la place de 12.

En discrétisant une mesure , on ne peut pas augmenter sa précision. Et il est même évident que l'on perd de la précision en diminuant le nombre de niveaux.

En gros en remplaçant les notes par l'évaluation des compétences, on augmente les erreurs et les injustices.

Mais les pédagogues institutionnels sont trop ignares pour s'en rendre compte.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
avatar
Normandyx
Neoprof expérimenté

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Normandyx le Mer 15 Oct 2014 - 23:30
@verdurin a écrit:

Au lieu de noter de 0 à 20 on note soit « acquis », soit  « non acquis », soit l'hypocrite « en cours d'acquisition ».

Mais il n'y a aucune raison de penser que ces appréciations soient moins sujettes à l'erreur que les notes.


Pas vraiment, pour avoir du me plier à cette stupidité, c'est relativement simple, à part sur une compétence archi basique pour le niveau concerné où il est simple de mettre Acquis, pour les autres, mettre Acquis à reconnait le verbe et le sujet en CE2 peut laisser croire aux parents et aux enseignants suivants que c'est su et maitrisé, qu'on peut passer à autre chose, donc on met "en cours d'acquisition".
Pour l'élève qui ne maitrise rien du tout et ne fait rien du tout, "non acquis" ne pose pas de problème, mais c'est quand même plutôt rare, il y a souvent un début d'acquisition, ne serait-ce qu'en pompant sur le voisin ou en jouant la réponse à pouf pouf, donc Acquisition en cours.

Résultat, tout le monde a 2 quelques rares Acquis et non acquis... le syndrome école des fans, tout le monde ex aequo...

Quant aux malheureux qui sont vraiment à l'aise, ils ont Acquis, et peuvent attendre tranquillement les mains en haut du guidon jusqu'à ce qu'un Acquisition en cours
avatar
Clodoald
Érudit

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Clodoald le Mer 15 Oct 2014 - 23:35
@Normandyx a écrit:
@verdurin a écrit:

Au lieu de noter de 0 à 20 on note soit « acquis », soit  « non acquis », soit l'hypocrite « en cours d'acquisition ».

Mais il n'y a aucune raison de penser que ces appréciations soient moins sujettes à l'erreur que les notes.


Pas vraiment, pour avoir du me plier à cette stupidité, c'est relativement simple, à part sur une compétence archi basique pour le niveau concerné où il est simple de mettre Acquis, pour les autres, mettre Acquis à reconnait le verbe et le sujet en CE2 peut laisser croire aux parents et aux enseignants suivants que c'est su et maitrisé, qu'on peut passer à autre chose, donc on met "en cours d'acquisition".
Pour l'élève qui ne maitrise rien du tout et ne fait rien du tout, "non acquis" ne pose pas de problème, mais c'est quand même plutôt rare, il y a souvent un début d'acquisition, ne serait-ce qu'en pompant sur le voisin ou en jouant la réponse à pouf pouf, donc Acquisition en cours.

Résultat, tout le monde a 2 quelques rares Acquis et non acquis... le syndrome école des fans, tout le monde ex aequo...

Quant aux malheureux qui sont vraiment à l'aise, ils ont Acquis, et peuvent attendre tranquillement les mains en haut du guidon jusqu'à ce qu'un Acquisition en cours

veneration
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par User5899 le Mer 15 Oct 2014 - 23:37
@John a écrit:Au cas où vous la chercheriez, la liste des gens est ici :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/10_Octobre/51/9/les_membres_du_jury_Conference_evaluation_358519.pdf

Vous remarquerez au passage qu'elle est datée du 13 octobre, et qu'elle a été mise en ligne le 10 octobre heu
veneration veneration
________

@sena a écrit:Je pense , malheureusement , que cela change tout. Je n'ai jamais vu dans les notes la traduction d'une sélection mais au contraire la possibilité d'une ascension vers le savoir et la connaissance.  Je vois la disparition des notes comme une traduction supplémentaire , sous des motifs progressistes, du mépris d'une élite  sociale et culturelle à l'encontre des acteurs du progrès social que nous sommes. J'ai vu de nombreux élèves progresser socialement  par leur parcours scolaire. Je sais que la suppression de notes ne peut être que la possibilité renforcée pour l'élite de conserver sa place et  son  entre-soi . Pointer le problème de la notation permet de masquer le reste: les effectifs, les inégalités sociales, l'absence de reconnaissance de l'importance de l'école. J'y vois une démagogie et même un conservatisme confortable, une absence de remise en cause d'une pensée globale qui se veut progressiste mais qui est finalement nihiliste . En cassant les critères objectifs des notations c'est le poids du déterminisme social qui est  renforcé et l'action de l'école qui est reniée. J'ai vu les mêmes s'attaquer aux collègues qui pratiquaient la syllabique en CP, en les accusant de conservatisme, au nom d'une vision progressiste de la lecture, qui convenait, comme par hasard,  davantage aux  milieux sociaux  des enfants privilégiés.  
Bel argumentaire, qui me semble fort juste.
________

@verdurin a écrit:il y a un argument qui mérite d'être examiné : les notes sont fausses, et de nombreuses études montrent la variabilité d'icelles suivant le correcteur ou l'instant de correction.
Une question fait suite à ce constat : sur la plupart des points évalués, est-il possible qu'il en aille autrement ?
________

@verdurin a écrit:Au lieu de noter de 0 à 20 on note soit « acquis », soit  « non acquis », soit l'hypocrite « en cours d'acquisition ».
Je me permets de faire à nouveau remarquer qu'"en cours d'acquisition" implique "non acquis", et que "non acquis" n'implique pas "non en cours d'acquisition".
En d'autres termes, c'est n'importe quoi Smile
avatar
verdurin
Habitué du forum

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par verdurin le Mer 15 Oct 2014 - 23:58
Cripure a écrit:
@verdurin a écrit:il y a un argument qui mérite d'être examiné : les notes sont fausses, et de nombreuses études montrent la variabilité d'icelles suivant le correcteur ou l'instant de correction.
Une question fait suite à ce constat : sur la plupart des points évalués, est-il possible qu'il en aille autrement ?
Je crois que non. Et cette croyance s’appuie sur une constatation empirique : on a jamais vu de mesures exactes.

Cripure a écrit:
@verdurin a écrit:Au lieu de noter de 0 à 20 on note soit « acquis », soit  « non acquis », soit l'hypocrite « en cours d'acquisition ».
Je me permets de faire à nouveau remarquer qu'"en cours d'acquisition" implique "non acquis", et que "non acquis" n'implique pas "non en cours d'acquisition".
En d'autres termes, c'est n'importe quoi Smile
Ce n'est pas moi qui ai choisi ces termes, je suis assez sensible aux problèmes qu'ils soulèvent.
Par ailleurs il me semblet inutile de me reprocher de ne pas avoir fait un cours de logique.
Mais, si tu veux, je peux en faire un.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum