Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Pseudo
Demi-dieu

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Pseudo le Dim 19 Oct 2014 - 23:53
@Olympias a écrit:Mais qu'est-ce qu'Etienne Klein va faire la dedans ????

Il va résoudre les problèmes de datation de fichier grâce à la physique quantique et à l'intrication : le 13 ou le 14 : les deux ! Pareil pour les notes : la note est-elle morte ou vivante ? Les deux !


Dernière édition par Pseudo le Dim 19 Oct 2014 - 23:54, édité 1 fois
avatar
John
Médiateur

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par John le Dim 19 Oct 2014 - 23:54
@Pseudo a écrit:
@Olympias a écrit:Mais qu'est-ce qu'Etienne Klein va faire la dedans ????
Il va résoudre les problème de datation de fichier grâce à la physique quantique. Pareil pour les notes : la note est-elle morte ou vivante ? Les deux !
Very Happy

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par ycombe le Dim 19 Oct 2014 - 23:55
@Daphné a écrit:
Mon père, né en 1924 à Carmaux et élevé dans cette ville minière, nous disait qu'à la fin du CP tout le monde savait lire : et il y avait des enfants d'immigrés à l'école, polonais ou italiens, dont les parents ne parlaient pas le français. Un seul ne savait pas lire à la fin de l'année il avait été absent pour maladie.
Et en plus on leur apprenait à tenir un crayon et à écrire.
Ah, mais à l'époque ils n'avaient que jusqu'à 12 ans pour arriver à apprendre le minimum pour la vie entière, alors ils ne faisaient que ça et à coups de trique encore ! Non, les enfants n'étaient pas heureux à l'école, c'est évident.

Maintenant qu'on est bienveillant, on se préoccupe du bonheur à l'école, alors on n'a plus le temps de leur apprendre à lire et à écrire. Ils sont ignorants, mais ils sont heureux.





_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
User17706
Enchanteur

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par User17706 le Dim 19 Oct 2014 - 23:55
@John a écrit:
PauvreYorick a écrit:Tout ça à condition que la date et l'heure ait été correcte sur la ou les machines sur laquelle/lesquelles le(s) document(s) a/ont été créé(s). On peut imaginer une ou plusieurs machines qui retardent ou avancent de plusieurs heures/jours Smile
C'est si dur que ça de régler l'heure d'un pc ? heu

Certes non, mais j'ai tendance à croire qu'un PC dans une administration peut être à peu près dans n'importe quel état. Je souhaite bien entendu me tromper Smile

_________________
'Tis a blushing, shamefaced spirit that mutinies in a man’s bosom. It fills a man full of obstacles. It made me once restore a purse of gold that by chance I found. It beggars any man that keeps it. It is turned out of towns and cities for a dangerous thing, and every man that means to live well endeavors to trust to himself and live without it.
____________

When everybody is swept away unthinkingly by what everybody else does and believes in, those who think are drawn out of hiding because their refusal to join is conspicuous and thereby becomes a kind of action.
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par ycombe le Dim 19 Oct 2014 - 23:57
@John a écrit:
@Pseudo a écrit:
@Olympias a écrit:Mais qu'est-ce qu'Etienne Klein va faire la dedans ????
Il va résoudre les problème de datation de fichier grâce à la physique quantique. Pareil pour les notes : la note est-elle morte ou vivante ? Les deux !
Very Happy
Les deux, mais seulement tant que les parents n'ouvrent pas l'enveloppe avec les résultats. À l'ouverture de l'enveloppe l'état se fixe soit sur la note, soit sans la note. Mais ils ne le sauront pas avant d'avoir ouvert.  professeur


Dernière édition par ycombe le Dim 19 Oct 2014 - 23:57, édité 1 fois

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Luigi_B le Dim 19 Oct 2014 - 23:57
En même temps, "non acquis" ou "en cours d'acquisition", c'est déjà le chat de Schrodinger, quand on y réfléchit bien.
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par JPhMM le Dim 19 Oct 2014 - 23:57
L'EN aurait des calculateurs quantiques ???

Wawwww...

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Pseudo le Dim 19 Oct 2014 - 23:57
Dans mon bahut, pas un ordi n'est à l'heure. Et impossible de changer ça, ça vient du réseau et apparemment on ne peut pas toucher ça.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
John
Médiateur

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par John le Dim 19 Oct 2014 - 23:59
Bon, c'est pas tout ça, mais si on créait un observatoire de l'évaluation, distinct du jury ?

En plus, le ministère a un physicien sous la main : c'est l'homme idéal pour un observatoire.

L'observatoire pourrait commencer par observer l'heure à laquelle sont réglés les pc du ministère. Il y en a pour un an de travaux minimum, là, si on veut que ça soit fait sérieusement.


Dernière édition par John le Lun 20 Oct 2014 - 0:00, édité 1 fois

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Pseudo le Dim 19 Oct 2014 - 23:59
@ycombe a écrit:
@John a écrit:
@Pseudo a écrit:
Il va résoudre les problème de datation de fichier grâce à la physique quantique. Pareil pour les notes : la note est-elle morte ou vivante ? Les deux !
Very Happy
Les deux, mais seulement tant que les parents n'ouvrent pas l'enveloppe avec les résultats. À l'ouverture de l'enveloppe l'état se fixe soit sur la note, soit sans la note. Mais ils ne le sauront pas avant d'avoir ouvert.  professeur

Laughing

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Pseudo le Lun 20 Oct 2014 - 0:09
@John a écrit:Bon, c'est pas tout ça, mais si on créait un observatoire de l'évaluation, distinct du jury ?

En plus, le ministère a un physicien sous la main : c'est l'homme idéal pour un observatoire.

L'observatoire pourrait commencer par observer l'heure à laquelle sont réglés les pc du ministère. Il y en a pour un an de travaux minimum, là, si on veut que ça soit fait sérieusement.

Oh ! Oui ! Un observatoire !

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par ycombe le Lun 20 Oct 2014 - 0:11
@Luigi_B a écrit:En même temps, "non acquis" ou "en cours d'acquisition", c'est déjà le chat de Schrodinger, quand on y réfléchit bien.
Le chat est en même temps dans deux états qui se superposent, à la fois vivant et mort. Un élève est-il à la fois ignorant et savant, dans deux états superposés qui ne se résolvent qu'au moment de la restitution de l'évaluation ?


_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
John
Médiateur

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par John le Lun 20 Oct 2014 - 0:18
Ce point sera observé dans le futur observatoire de l'évaluation !

Mais ce jury, c'est un peu un observatoire en fait, sauf qu'au lieu de faire comme Peillon, c'est-à-dire de nommer un chef de l'observatoire, auquel collaborent un certain nombre de quidams, dont des amis et la femme du chef, cette fois Najat Vallaud-Belkacem appelle ça "un jury", et il y a trente personnes chargées d'observer en même temps, le tout sous la présidence d'un physicien qui saura donc observer mieux que personne.

C'est le renouveau dans la continuité.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par ycombe le Lun 20 Oct 2014 - 0:18
@Pseudo a écrit:Dans mon bahut, pas un ordi n'est à l'heure. Et impossible de changer ça, ça vient du réseau et apparemment on ne peut pas toucher ça.
affraid

Dans ce cas là, il faut changer d'administrateur. Il y en a qui vraiment racontent n'importe quoi pour justifier leur incompétence.


_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Pseudo le Lun 20 Oct 2014 - 0:21
@ycombe a écrit:
@Luigi_B a écrit:En même temps, "non acquis" ou "en cours d'acquisition", c'est déjà le chat de Schrodinger, quand on y réfléchit bien.
Le chat est en même temps dans deux états qui se superposent, à la fois vivant et mort. Un élève  est-il à la fois ignorant et savant, dans deux états superposés qui ne se résolvent qu'au moment de la restitution de l'évaluation ?


Qui ne se résolve qu'au moment où le chef d'établissement clique sur "êtes vous certain de vouloir valider l'ensemble des items pour l'intégralité de la liste d'élèves ?"

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Pseudo le Lun 20 Oct 2014 - 0:23
@ycombe a écrit:
@Pseudo a écrit:Dans mon bahut, pas un ordi n'est à l'heure. Et impossible de changer ça, ça vient du réseau et apparemment on ne peut pas toucher ça.
affraid

Dans ce cas là, il faut changer d'administrateur. Il y en a qui vraiment racontent n'importe quoi pour justifier leur incompétence.


C'est une entreprise privée, môssieur, pas un administrateur local. On est des gens sérieux, nous...

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Pseudo le Lun 20 Oct 2014 - 0:26
@John a écrit:Ce point sera observé dans le futur observatoire de l'évaluation !

Mais ce jury, c'est un peu un observatoire en fait, sauf qu'au lieu de faire comme Peillon, c'est-à-dire de nommer un chef de l'observatoire, auquel collaborent un certain nombre de quidams, dont des amis et la femme du chef, cette fois Najat Vallaud-Belkacem appelle ça "un jury", et il y a trente personnes chargées d'observer en même temps, le tout sous la présidence d'un physicien qui saura donc observer mieux que personne.

C'est le renouveau dans la continuité.

Laughing

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
ycombe
Modérateur

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par ycombe le Lun 20 Oct 2014 - 0:32
@John a écrit:Ce point sera observé dans le futur observatoire de l'évaluation !

Mais ce jury, c'est un peu un observatoire en fait, sauf qu'au lieu de faire comme Peillon, c'est-à-dire de nommer un chef de l'observatoire, auquel collaborent un certain nombre de quidams, dont des amis et la femme du chef, cette fois Najat Vallaud-Belkacem appelle ça "un jury", et il y a trente personnes chargées d'observer en même temps, le tout sous la présidence d'un physicien qui saura donc observer mieux que personne.

C'est le renouveau dans la continuité.
En tous cas, on sait déjà ce qu'ils vont tirer de leurs observations.

Quand on sait à l'avance les résultats d'une observation, ça peut être problématique. S.J. Gould raconte (dans «la malmesure de l'homme») qu'un scientifique du XIXè avait imaginé mesurer la distance entre je ne sais plus trop quoi à la base du crâne et l'arrière du crâne, pour prouver que les nègres (je reprends le vocabulaire de l'époque) étaient plus proche (physiologiquement) des singes que les blancs. ses observations ayant conduit au résultat inverse de celui qu'il voulait (les blancs plus proches des singes…), que croyez-vous qu'il fit ? Il ne modifia pas sa conclusion −qui était certaine−, il modifia l'interprétation de sa mesure pour faire coller ses observations avec le résultat souhaité.

Avec le jury de l'évaluation, c'est pareil. La conclusion est déjà prise, plus qu'à faire coïncider les observations avec de résultat attendu. On ne va pas tarder à ajouter des épicycles dans les sciences de l'éducation pour expliquer que ça avance en reculant (quoique si on y réfléchit bien, le niveau qui monte ressemble déjà assez fortement à un épicycle).


Dernière édition par ycombe le Lun 20 Oct 2014 - 8:14, édité 1 fois

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
avatar
sena
Niveau 8

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par sena le Lun 20 Oct 2014 - 0:41
En fait, cette  commission ressemble à cela...

avatar
John
Médiateur

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par John le Lun 20 Oct 2014 - 0:46
@sena a écrit:En fait, cette  commission ressemble à cela...
30 membres, ça fait presque une super poubelle en dénombrement Shadock.
Ca fait une grande poubelle, trois poubelles et deux Shadocks.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
sena
Niveau 8

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par sena le Lun 20 Oct 2014 - 0:57
John serais tu le roi de la syllabique ?
Un très mauvais point pour siéger dans la commission!
avatar
John
Médiateur

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par John le Lun 20 Oct 2014 - 1:04
En tout cas je sais compter en base shadock : ce n'est pas très compliqué Wink

D'ailleurs, on pourrait évaluer sur cette base : il faut envoyer la vidéo au ministère !

"Ga" si c'est bien, "Bu" si c'est très bien, "Zo" si c'est excellent, et "Meu" si c'est mieux qu'excellent. On attribuera une majorité de "Meu" bien entendu.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
mimika
Niveau 6

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par mimika le Lun 20 Oct 2014 - 7:17
J'ai envoyé ma contribution hier soir sur le site de la consultation sur l'évaluation, au moins, il faut s'exprimer, à dégaut de pouvoir peser dans les décisions prises!
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par JPhMM le Lun 20 Oct 2014 - 11:07
Excellent cours sur la numération en base 4 (quaternaire, très bonne base !).
Je note que personne n'a osé dire combien font buzogameu en base décimale.

1 x 43 + 2 x 42 + 0 x 41 + 3 x 40 =
1 x 64 + 2 x 16 + 0 x 4 + 3 x 1 =
64 + 32 + 0 + 3 = 99.

Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Hélips
Modérateur

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Hélips le Lun 20 Oct 2014 - 11:10
HS total : j'utilisai cette vidéo en cours en spé première L, c'était rigolo et ils finissaient par trouver 99:)

_________________
Amis via FB ? oui oui avec plaisir, un petit MP avec les bonnes infos et je fais le nécessaire.
frdm
Niveau 10

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par frdm le Lun 20 Oct 2014 - 13:26
@Luigi_B a écrit:En même temps, "non acquis" ou "en cours d'acquisition", c'est déjà le chat de Schrodinger, quand on y réfléchit bien.
Je vois bien ceci sur le bulletin : l'élève trucmuche se trouve dans l'état |en cours d'acquisition>= 1/racine(2){|acquis>+|non acquis>}, cela laisserait
certains parents perplexes.
Contenu sponsorisé

Re: Conférence sur l'évaluation : la mascarade

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum