Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par User21714 le Sam 18 Oct 2014 - 8:07

On se souvient de la démonstration du leader de l'équipe, Nibali, au mois de Juillet sur le Tour de France.
Lui n'a pas été pris par la patrouille, ce qui n'est pas le cas pour 3 de ses coéquipiers.

Pour rappel, le directeur sportif n'est autre que le tristement célèbre Vinokourov, chaudière bien connue des années 2000.

http://www.eurosport.fr/cyclisme/ilya-davidenok-le-troisieme-coureur-controle-positif-chez-astana_sto4440877/story.shtml

"Dans un communiqué publié sur son site, l’Union cycliste internationale précise par ailleurs qu’elle "demandera à la Commission des licences un examen complet des politiques de gestion et de lutte anti-dopage de l’équipe Astana." Cette décision intervient alors que Maxim et Valentin Iglinskiy ont été contrôlés positifs à l’EPO ces dernières semaines, ce qui avait incité l'équipe kazakhe à s'auto-suspendre pendant une semaine, durant le Tour de Pékin (10-14 octobre), conformément aux règles du Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC). La Commission des licences est l’organe compétent pour attribuer ou retirer la licence World Tour aux équipes. La formation d’Alexandre Vinokourov, manager général, pourrait donc théoriquement se voir retirer sa licence dans les prochains mois."

C'est très chaud!

User21714
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par sena le Sam 18 Oct 2014 - 9:15

L'équipe Astana vue par Virenque....

http://www.youtube.com/watch?v=JxD1eNHs0Io
avatar
sena
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par e-Wanderer le Sam 18 Oct 2014 - 9:35

C'est étrange, mais je ne suis pas du tout surpris.

Tout ceci est très hypocrite : si on veut par exemple que les coureurs fassent Saint-Etienne-Chamrousse (au-dessus de Grenoble), soit 170 km avec deux cols de première catégorie, et qu'on leur demande d'arriver à 17h, il faut bien qu'ils montent les cols à 30km/h, et donc qu'ils se dopent.
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par YoKonoké le Sam 18 Oct 2014 - 10:41

e-Wanderer a écrit:C'est étrange, mais je ne suis pas du tout surpris.

Tout ceci est très hypocrite : si on veut par exemple que les coureurs fassent Saint-Etienne-Chamrousse (au-dessus de Grenoble), soit 170 km avec deux cols de première catégorie, et qu'on leur demande d'arriver à 17h, il faut bien qu'ils montent les cols à 30km/h, et donc qu'ils se dopent.

C'est pas faux ! Le milieu du cyclisme est très très hypocrite, c'est une catastrophe affraid !
avatar
YoKonoké
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par Normandyx le Sam 18 Oct 2014 - 10:51

e-Wanderer a écrit:C'est étrange, mais je ne suis pas du tout surpris.

Tout ceci est très hypocrite : si on veut par exemple que les coureurs fassent Saint-Etienne-Chamrousse (au-dessus de Grenoble), soit 170 km avec deux cols de première catégorie, et qu'on leur demande d'arriver à 17h, il faut bien qu'ils montent les cols à 30km/h, et donc qu'ils se dopent.




Vous croyez que les autres sports sont épargnés?

vous expliquez comment l'histoire des vestiaires saccagés par des espoirs du foot et les seringues retrouvées? des diabétiques? Laughing

demandez à un kiné qui travaille avec une grande équipe de rugby s'il n'a jamais eu de doute en voyant le volume musculaire pris par un jeune de 19 ans en moins d'une année....
avatar
Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par Enaeco le Sam 18 Oct 2014 - 11:09

La victoire individuelle d'un grand tour passe par un travail d'équipe.
Même si Nibali est un sportif clean, sa victoire est-elle tout de même aussi incontestable si elle a été bâtie par des coéquipiers positifs?

Enaeco
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par YoKonoké le Sam 18 Oct 2014 - 11:16

Un article intéressant : Halte au sport ( ce devrait plaire à cripure ) :

http://halteausport.free.fr/

_________________
«Plus on partage, plus on possède, voilà le miracle.» Léonard Nimoy
avatar
YoKonoké
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par User21714 le Sam 18 Oct 2014 - 11:19

Enaeco a écrit:La victoire individuelle d'un grand tour passe par un travail d'équipe.
Même si Nibali est un sportif clean, sa victoire est-elle tout de même aussi incontestable si elle a été bâtie par des coéquipiers positifs?

C'est une excellente question! Suspect

User21714
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par User21714 le Sam 18 Oct 2014 - 11:32

L'étrange Monsieur Vinokourov:

"2007 : il aborde le Tour de France en grand favori, mais également entouré de toutes les suspicions. L'UCI dénonce le fait que lui et ses coéquipiers se soient entraînés avant le Tour en maillots banalisés noirs (ce qui leur vaudra le surnom de "Men in black") et le soupçonne d'avoir voulu ainsi échapper aux contrôles inopinés. Vinokourov révèle collaborer avec le sulfureux Docteur Ferrari qu'il présente comme son préparateur physique. Il signe à reculons la charte antidopage, estimant "étrange" que l'UCI soit à la fois juge (c'est elle qui contrôle) et partie (c'est à elle que sera versée l'amende en cas de dopage avéré). Lors de la conférence de presse d'avant Tour, il refuse d'aborder le sujet du dopage et est violemment pris à partie par certains journalistes dont Paul Kimmage. Le Tour de France est pour lui une succession de hauts et de bas (chute dans la cinquième étape, traversée des Alpes à la peine, triomphe dans le premier contre-la-montre, défaillance le lendemain et suivie d'une nouvelle victoire d'étape. L'histoire s'arrête là car, le lendemain, pendant la journée de repos, son contrôle positif aux transfusions homologues le conduit, lui et son équipe, à se retirer de la Grande Boucle. Quelques jours plus tard, il est licencié par son équipe et en décembre il est suspendu un an par sa fédération et décide d'arrêter là sa carrière. Il termine l'année en se voyant décerner le Biclou de bois 2007 attribué par Cyclismag et ses lecteurs."

http://www.cyclisme-dopage.com/portraits/vinokourov.htm


Certains personnages font beaucoup de mal à leur sport et continuent néanmoins à sévir!  furieux

User21714
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par e-Wanderer le Sam 18 Oct 2014 - 11:47

Normandyx a écrit:

Vous croyez que les autres sports sont épargnés?

vous expliquez comment l'histoire des vestiaires saccagés par des espoirs du foot et les seringues retrouvées? des diabétiques?  Laughing

demandez à un kiné qui travaille avec une grande équipe de rugby s'il n'a jamais eu de doute en voyant le volume musculaire pris par un jeune de 19 ans en moins d'une année....

Je pense effectivement qu'il y a du dopage dans le rugby. Peut-être pas de façon aussi systématique que dans le milieu du cyclisme, mais ça existe indubitablement. Après, c'est aussi un sport où la part d'intelligence tactique, de stratégie (replacement, jeu au pied…), de gestuelle et d'habileté technique est aussi très importante (donc un joueur dopé n'est pas systématiquement meilleur qu'un autre, même si ça peut aider pour l'explosivité ou l'endurance) : c'est un peu moins exposé qu'un sport où 95% se joue sur le physique pur (natation, athlétisme, cyclisme…). Il y a aussi une forte tradition de sport universitaire qui protège un peu des pratiques déviantes. J'ai eu comme entraîneur Sylvain Derœux, qui a été professionnel au PUC et à Perpignan, et président du syndicat des joueurs. Le rugby était déjà nettement engagé sur la voie du professionnalisme, mais malgré son contrat pro, il faisait quand même des études supérieures à Orsay pour assurer son avenir. Il avait un corps avec des boules de muscles partout, mais c'est un gars qui a la tête sur les épaules et qui n'aurait jamais touché une seringue, ça j'en suis absolument certain. Je serais moins catégorique concernant certains joueurs actuels, malheureusement. Le professionnalisme a cependant apporté aussi de bons côtés : on ne verrait plus aujourd'hui de joueurs comme Jean-Luc Sadourny qui fumait un paquet de clopes par jour, l'hygiène de vie a considérablement progressé, la dose d'entraînement et de musculation n'a rien à voir non plus avec l'époque du rugby amateur ou semi-pro.

De toute façon, cela n'excuse rien pour le cyclisme : on ne peut pas s'appuyer sur les turpitudes des autres pour justifier les siennes.
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par Ronin le Sam 18 Oct 2014 - 12:14

Ce qui serait étonnant ce serait de trouver un cycliste non dopé...

_________________
avatar
Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par Normandyx le Sam 18 Oct 2014 - 12:24

Je crois que c'est une tentation pour tout sportif de haut niveau et qui veut y rester, les enjeux financiers ne font qu'ajouter une raison de plus, j'irais même jusqu'à dire que c'est très humain, participez à des cyclosportives, vous verrez ce que prennent des amateurs pour une épreuve sans enjeu, et puis après tout, des profs qui tiennent l'année en prenant des médocs, j'en ai connu, et si tout le monde se contentait de ses possibilités naturelles se vendrait il autant de pilules bleues et de corne de rhinocéros? Wink

Comparez la fréquence et la nature des contrôles du cyclisme avec celles du foot ou du tennis, vous aurez une idée du sérieux des contrôles dans certains sports.
avatar
Normandyx
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par YoKonoké le Sam 18 Oct 2014 - 12:32

Et si on disait Stop au sport de haut niveau ?

Encore un conseil de lecture : Albert Jacquard Halte aux jeux !

Bon c'est assez radical, j'en conviens mais sport-barbarie, sport-dopage, sport-sexisme, sport-homophobie...y en a marre et ça coûte une fortune !

_________________
«Plus on partage, plus on possède, voilà le miracle.» Léonard Nimoy
avatar
YoKonoké
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par User21714 le Sam 18 Oct 2014 - 12:35

Ronin a écrit:Ce qui serait étonnant ce serait de trouver un cycliste non dopé...

N'exagérons pas, quand-même...
Il se trouve que de jeunes Français commencent à avoir des résultats depuis que les contrôles deviennent de plus en plus efficaces, bizarrement.
Certaines méthodes de récupération sont licites, telles que les prises de produits de récupération en injection après une étape.
Ce n'est donc pas du dopage; je conviens que cela peut paraître discutable, mais tous les coureurs ont les mêmes droits.
Ce qui est détestable, c'est la présence de tricheurs, récidivistes de surcroît, qui auraient dû disparaître du "milieu" depuis longtemps.
Vinokourov en est le meilleur exemple...

Pour sortir du vélo, quand je vois que l'on court à 20 km/h sur Marathon, cela me laisse aussi songeur. Suspect
Les contrôles sont-ils aussi pointus en Athlétisme qu'en cyclisme?

User21714
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par Ronin le Sam 18 Oct 2014 - 12:35

Moi je connais des dérivés sympa : le rugby-picole ( fonctionne avec le foot, le hand...) tu choisis un avant et un trois-quart. A chaque fois que les commentateurs les nomment, tu bois une gorgée. Si essai, cul sec. Bien sûr, s'ils sont remplacés, tu joues avec les remplaçants.

Pas de barbarie, pas de sexisme, pas d'homophobie. De la bonne humeur, de la gueule de bois et de l'amitié Very Happy

_________________
avatar
Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par YoKonoké le Sam 18 Oct 2014 - 12:51

Ah mais j'ai joué au Hand-ball en nationale 2, non payée à ce niveau ...et c'était HandBall amitié, HandBall 3ème mi-temps, HandBall bonne humeur et bien-être...

Mais les enjeux n'étaient pas les mêmes et juste un groupe de passionnées qui n'attendaient rien ...que le plaisir de jouer ensemble à un sport formidable et je pense relativement clean mais je me fais sans doute des illusions.

Ceci dit, nous étions entraînées par une joueuse internationale polonaise et elle était copieusement payée pour entraîner des nanas parfois sans emploi qui touchaient que-dalle ( ça ça m'agaçait et justifiait mon engagement dans un groupe politique de droite Embarassed qui dénonçait la gestion de la ville par des socialistes Twisted Evil ) !
avatar
YoKonoké
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par YoKonoké le Sam 18 Oct 2014 - 12:56

Et j'ajoute que pendant un temps nous avons eu un président de club au comportement inadmissible : il insultait des joueuses adverses des tribunes avec des propos clairement racistes. J'avais honte ! C'était du genre "descends de ton cocotier " et nous avions une  joueuse noire qui ne réagissait même pas Shocked !

C'était un gros c-- marié à la polonaise qui nous entraînait !
avatar
YoKonoké
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par User21714 le Sam 18 Oct 2014 - 13:21

KaLà. a écrit:Un article intéressant : Halte au sport ( ce devrait plaire à cripure ) :

http://halteausport.free.fr/

Etonnant!

"Le mythe du sport « bon pour la santé », méthodiquement entretenu avec la complicité d’une partie du corps médical, repose sur la confusion aussi grossière que malheureusement efficace entre activité physique et sport, celui-ci étant présenté – à tort – comme le seul remède possible à la sédentarité. Le bénéfice attribué au sport, notamment dans la prévention des maladies cardio-vasculaires, n’est qu’un artifice statistique consistant à imputer à l’absence de pratique sportive le surpoids ou les désordres métaboliques fréquemment associés à la sédentarité. En réalité, le risque cardio-vasculaire d’un sujet non sportif mais de poids normal, ne présentant pas de troubles métaboliques, non hypertendu et non fumeur est inférieur à celui d’un sportif du même âge." scratch

User21714
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par e-Wanderer le Sam 18 Oct 2014 - 14:58

Mouais. Mais la méthode est biaisée : il faudrait aussi exclure du panel les sportifs qui décèdent suite à des malformations cardiaques non détectées, les sportifs qui se dopent, les sportifs qui continuent à forcer outre mesure après 40-50 ans etc. Si on ne prend que les sujets "sains" d'un côté et pas de l'autre, la comparaison n'a pas beaucoup de pertinence.

L'étude a raison sur un point : on se blesse plus facilement en faisant du sport qu'en restant dans son canapé, et plus on pratique à haut niveau, plus les risques de traumatisme augmentent. C'est la contrepartie de beaucoup d'avantages (pas seulement pour la santé, on connaît la formule : "le rugby, c'est une école de la vie").

Pour le reste, chacun sait ce qu'il fait. Pour ma part, je sais que si je ne fais pas de sport, j'ai tendance à prendre du poids (ben oui, j'aime bien manger…). Je sais aussi que j'aime beaucoup ça, que c'est addictif. J'évite juste maintenant les sports traumatisants (j'ai suffisamment donné côté blessures) ou potentiellement dangereux à mon âge (j'ai arrêté la course en côte, ça tire trop sur le cœur). La rando, la natation, le vélo, c'est parfait.
avatar
e-Wanderer
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par YoKonoké le Sam 18 Oct 2014 - 16:12

Moi je continue à faire du sport aussi, je connais bien mon corps, ai appris à connaître et accepter mes limites et je dois beaucoup à mon parcours compétitif ( ça m'a donné une grande force de résistance )...donc aussi randonnée, vélo, natation et c'est meilleur pour la santé que la sédentarité, ça j'en suis persuadée !

_________________
«Plus on partage, plus on possède, voilà le miracle.» Léonard Nimoy
avatar
YoKonoké
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par sena le Sam 18 Oct 2014 - 19:47

républicain a écrit:L'étrange Monsieur Vinokourov:

"2007 : il aborde le Tour de France en grand favori, mais également entouré de toutes les suspicions. L'UCI dénonce le fait que lui et ses coéquipiers se soient entraînés avant le Tour en maillots banalisés noirs (ce qui leur vaudra le surnom de "Men in black") et le soupçonne d'avoir voulu ainsi échapper aux contrôles inopinés. Vinokourov révèle collaborer avec le sulfureux Docteur Ferrari qu'il présente comme son préparateur physique. Il signe à reculons la charte antidopage, estimant "étrange" que l'UCI soit à la fois juge (c'est elle qui contrôle) et partie (c'est à elle que sera versée l'amende en cas de dopage avéré). Lors de la conférence de presse d'avant Tour, il refuse d'aborder le sujet du dopage et est violemment pris à partie par certains journalistes dont Paul Kimmage. Le Tour de France est pour lui une succession de hauts et de bas (chute dans la cinquième étape, traversée des Alpes à la peine, triomphe dans le premier contre-la-montre, défaillance le lendemain et suivie d'une nouvelle victoire d'étape. L'histoire s'arrête là car, le lendemain, pendant la journée de repos, son contrôle positif aux transfusions homologues le conduit, lui et son équipe, à se retirer de la Grande Boucle. Quelques jours plus tard, il est licencié par son équipe et en décembre il est suspendu un an par sa fédération et décide d'arrêter là sa carrière. Il termine l'année en se voyant décerner le Biclou de bois 2007 attribué par Cyclismag et ses lecteurs."

http://www.cyclisme-dopage.com/portraits/vinokourov.htm


Certains personnages font beaucoup de mal à leur sport et continuent néanmoins à sévir!  furieux

Une très bonne émission sur cette question.
http://www.youtube.com/watch?v=B3anz8Wrsas
avatar
sena
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par simondu38 le Sam 18 Oct 2014 - 21:07

KaLà. a écrit:Et si on disait Stop au sport de haut niveau ?

Encore un conseil de lecture : Albert Jacquard Halte aux jeux !

Bon c'est assez radical, j'en conviens mais sport-barbarie, sport-dopage, sport-sexisme, sport-homophobie...y en a marre et ça coûte une fortune !

Pour mon cas perso, à 15-16 ans, j'ai touché du bout des doigts le haut niveau (groupe France, inscrit sur liste ministérielle, sélections coupe d'Europe ..), dans un sport mineur (pas un dollar à gagner ou si peu qu'il n'y a pas d'athlète pro dans ce sport, même au haut niveau mondial).

J'ai décidé d'arrêter lorsqu'en stage d'entrainement on m'a demandé de faire la course de sélection alors que j'avais une entorse à la cheville (avec un bel oeuf) et on m'a dit, "tu prends un anti douleur (à base de morphine) avant la course, le médecin qui encadre le stage t'autorise, comme ça tu pourras courir sans problème et tu te sentiras même plus fort"....

J'ai disparu de la circulation, je suis allé en prépa pour m'occuper l'esprit et avoir une bonne raison d'arrêter de faire 6 entraînements par semaine!

Donc oui le dopage existe et le cyclisme a eu le mérite de mettre ce problème sur la place publique. Il ne faut pas pour autant taper uniquement sur le cyclisme (par contre des Riis, Vinokourov ou encore manolo Saiz ne devraient pas être autorisés à être directeur sportif!)

Il y a peu Florent Manaudou avouait prendre de la créatine, (ce n'est pas un produit dopant) mais il a un pouvoir masquant, c'est aussi un produit largement utilisé dans le rugby, de là à voir le mal partout, il n'y a qu'un pas qu'il n'est pas difficile de franchir.

Perso, je fais toujours mes 7 à 14h de sport par semaine, selon le temps (horaire et climatique), mais je ne mets des dossards en compétition que sur des courses locales où la plus part des gens courent pour le plaisir.

simondu38
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cyclisme professionnel: un troisième coureur de l'équipe Astana reconnu positif.

Message par Bouboule le Sam 18 Oct 2014 - 21:57

Vinokourov : sa victoire aux JO de 2012 (après l'argent en 2000) avec des commentaires plus que gentillets des inénarrables de francetv, c'était à vomir.

Bouboule
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum