Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Lorely
Niveau 9

Le COI

par Lorely le Dim 10 Mai 2009 - 17:26
Je suis en train de préparer un cours sur le COI et je trouve des données différentes selon les manuels:
- Un COI est un complément introduit par les prépositions à ou de;
- un COI est un complément introduit par une préposition (ceci est confirmé par la grammaire Riegel).
Cela dit, si tout complément introduit par une préposition est un COI, il y a une confusion avec les compléments circonstanciels non?
Ex: "Jean est dans la maison": moi je dirais CC de lieu mais alors c aussi un COI???
Eclairez moi svp, jsuis perdue là...
Merci!
avatar
melaniguiz
Fidèle du forum

Re: Le COI

par melaniguiz le Dim 10 Mai 2009 - 17:50
La règle ne dit pas que tout complément introduit par la préposition à ou de, ou tout complément introduit par une préposition est un COI. Jean est à la maison = à la maison est aussi un CCL.

La confusion avec les CC est possible, c'est pourquoi c'est bien de faire des exercices qui les mèlent et de demander aux élèves de repérer les COI seulement. Quand je fais le CCL, je vois toujours la différence avec le COD au moins (il habite dans une maison / il habite une maison).

Pour la leçon, je les fais repérer par la préposition, mais surtout par la question posée (CCL = où, à quel endroit etc / COI = à qui, de quoi... ?). Puis vérification par la pronominalisation et la suppression.
avatar
Carabas
Vénérable

Re: Le COI

par Carabas le Dim 10 Mai 2009 - 18:00
Avant tout, le COI complète un verbe.
La préposition sert à le différencier du COD.
avatar
miss terious
Modérateur

Re: Le COI

par miss terious le Dim 10 Mai 2009 - 18:02
Oui, il faut que les élèves comprennent que les CO (D ou I) sont essentiels au verbe - on ne peut ni les déplacer ni les supprimer ; les CC sont eux circonstanciels - ils peuvent être déplacés/supprimés.

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)  
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS
avatar
Eole
Niveau 9

Re: Le COI

par Eole le Dim 10 Mai 2009 - 19:52
Tout à fait d'accord avec l'idée que le CC est suppressible... mais "Jean est à la maison", CCL, mais on peut difficilement dire "Jean est"...

Bizarre tout ça...
avatar
Leil
Sage

Re: Le COI

par Leil le Dim 10 Mai 2009 - 19:53
@Eole a écrit:Tout à fait d'accord avec l'idée que le CC est suppressible... mais "Jean est à la maison", CCL, mais on peut difficilement dire "Jean est"...

Bizarre tout ça...

Ce n'est pas un complément circonstanciel de lieu dans ce cas-là, mais un complément essentiel de lieu. Wink

_________________
http://www.bricabook.fr/
avatar
Amaliah
Empereur

Re: Le COI

par Amaliah le Dim 10 Mai 2009 - 19:55
Et si tu ne dis que "le COI est introduit par une préposition", tes élèves vont relever tous les compléments du nom!
avatar
retraitée
Vénérable

Re: Le COI

par retraitée le Dim 10 Mai 2009 - 21:07
Le COI est presque toujours introduit par les deux prépositions à et de , mais l'inverse n'est pas vrai, à et de servant à introduire d'autres compléments (du nom, du pronom, de l'adjectif, d'agent (de), circonstanciels, CoS. On trouve aussi des de explétifs! "Son plus cher désir est d'avoir des enfants" (on peut hésiter entre attribut du sujet et sujet inversé, selon les grammaires), sans oublier le de partitif (il n'a pas d'argent) ou le de = des. Il a des copains/pas de copains = COD!
Ce qui est important, c'est de faire remarquer sur "quoi" s'exerce l'action, quel est l'objet de l'action.
On trouve aussi la préposition en (croire en Dieu) et même, voir un post ancien, contre (se battre contre des moulins/combattre des moulins)
Contenu sponsorisé

Re: Le COI

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum