Le sapin de la place Vendôme

Page 5 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par Dhaiphi le Dim 19 Oct 2014 - 20:40

@Pseudo a écrit: devant les bijoutiers scandaleusement chers et coincés du derche,

Quel manque de considération pour l'artisanat d'art (le mot "art" n'étant pas usurpé dans ce cas) ! Shocked  Wink


Dernière édition par Dhaiphi le Dim 19 Oct 2014 - 22:56, édité 1 fois

Dhaiphi
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par Nom d'utilisateur le Dim 19 Oct 2014 - 21:05

@Rabelais a écrit:Sincèrement, je trouvais ça tout simplement moche et desservant l'art...en me disant que sans doute je n'y comprenais rien et que je n'étais pas une esthète.Apres avoir fait mon éducation sexuelle et avoir contemplé les autres œuvres de l'artiste, je me dis à présent que nous allons bosser des années à tenter de montrer à de jeunes esprits (1) les vertus du respect, du travail et des études (2) presque bénévolement pendant que d'autres se gavent et leur démontrent avec gigantisme que (3) l'exhibition, la nullité de la réflexion, la facilité de l'argument l'emportera toujours.

Sans vouloir en aucune manière jouer le ricaneur (pas mon genre), le "troll" (itou), le rebelle (une discussion récente a confirmé que le mot s'entendait volontiers dans un sens peu flatteur de "mouton de Panurge") -- ni, bien sûr, vouloir irriter quiconque :

1) En quoi l'érection d'une sculpture / installation interprétable comme un jouet sexuel sur la place Vendôme viendrait freiner votre ardeur à enseigner " les vertus du respect, du travail et des études". Si cela vous répugne, vous avez trouvé un excellent repoussoir ; quand on parle des méchants, il faut bien en citer ! Dans le cas inverse, vous vous y retrouveriez tout autant, évidemment. C'est même peut-être cette fadeur, à tout prendre, qui pourrait être attaquée au premier chef. Contingence qui fait fi du sentiment de nécessité qu'on a envie d'associer aux créations artistiques...  du passé ?

3) vos deux critiques :
- "l'exhibition (l'emportera toujours)" : n'est-ce pas un truisme ? ce qui se donne à voir a certes plus de chances d'être vu que ce qui se cache.
- "La facilité de l'argument (l'emportera toujours)" : la "facilité", à supposer qu'on dispose du moyen de sa mesure, est parfois mentionnée de manière laudative : donnez-nous le critère qui distingue la bonne de la mauvaise. Une fois encore, on peut utiliser ces questions pour dire sa détestation : la sophistique mise en branle est bavarde, cette oeuvre est trop bavarde, flatus vocis pour faire un jeu de mots nauséabond.

2) Last but not least : le fait que vous et moi gagnions à nous deux réunis beaucoup moins qu'un artiste de renom, un joueur du PSG ou un animateur TV me semble étranger à la discussion.

Nous, profs enseignants, nous nous autoriserions ça : dire "c'est simplement moche" ?
Chacun fait comme il l'entend, mais il me semble que nous pouvons/devons viser autre chose. Cette discussion me rappelle celle sur la syntaxe des sms (pour certains : l'absence d'ycelle).

Nom d'utilisateur
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par JPhMM le Dim 19 Oct 2014 - 23:40

@MrBrightside a écrit:En tout cas, le "sapin" a déjà des fans !

Spoiler:

Pierre Louÿs a écrit:Je n'aime pas à voir la maîtresse du Pape
Qui pour monter en grade et changer de milieu,
Coïte avec un Christ en forme de Priape
Et se croit chaque soir la maîtresse de Dieu.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par MrBrightside le Lun 20 Oct 2014 - 7:30

Merci pour les images à 7h30 du matin pale

_________________

MrBrightside
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par Rabelais le Lun 20 Oct 2014 - 9:58

@Nom d'utilisateur a écrit:
@Rabelais a écrit:Sincèrement, je trouvais ça tout simplement moche et desservant l'art...en me disant que sans doute je n'y comprenais rien et que je n'étais pas une esthète.Apres avoir fait mon éducation sexuelle et avoir contemplé les autres œuvres de l'artiste, je me dis à présent que nous allons bosser des années à tenter de montrer à de jeunes esprits (1) les vertus du respect, du travail et des études (2) presque bénévolement pendant que d'autres se gavent et leur démontrent avec gigantisme que (3) l'exhibition, la nullité de la réflexion, la facilité de l'argument l'emportera toujours.

Sans vouloir en aucune manière jouer le ricaneur (pas mon genre), le "troll" (itou), le rebelle (une discussion récente a confirmé que le mot s'entendait volontiers dans un sens peu flatteur de "mouton de Panurge") -- ni, bien sûr, vouloir irriter quiconque :

1) En quoi l'érection d'une sculpture / installation interprétable comme un jouet sexuel sur la place Vendôme viendrait freiner votre ardeur à enseigner " les vertus du respect, du travail et des études". Si cela vous répugne, vous avez trouvé un excellent repoussoir ; quand on parle des méchants, il faut bien en citer ! Dans le cas inverse, vous vous y retrouveriez tout autant, évidemment. C'est même peut-être cette fadeur, à tout prendre, qui pourrait être attaquée au premier chef. Contingence qui fait fi du sentiment de nécessité qu'on a envie d'associer aux créations artistiques...  du passé ?

3) vos deux critiques :
- "l'exhibition (l'emportera toujours)" : n'est-ce pas un truisme ? ce qui se donne à voir a certes plus de chances d'être vu que ce qui se cache.
- "La facilité de l'argument (l'emportera toujours)" : la "facilité", à supposer qu'on dispose du moyen de sa mesure, est parfois mentionnée de manière laudative : donnez-nous le critère qui distingue la bonne de la mauvaise. Une fois encore, on peut utiliser ces questions pour dire sa détestation : la sophistique mise en branle est bavarde, cette oeuvre est trop bavarde, flatus vocis pour faire un jeu de mots nauséabond.

2) Last but not least : le fait que vous et moi gagnions à nous deux réunis beaucoup moins qu'un artiste de renom, un joueur du PSG ou un animateur TV me semble étranger à la discussion.

Nous, profs enseignants, nous nous autoriserions ça : dire "c'est simplement moche" ?
Chacun fait comme il l'entend, mais il me semble que nous pouvons/devons viser autre chose. Cette discussion me rappelle celle sur la syntaxe des sms (pour certains : l'absence d'ycelle).

Il est très intéressant de voir ( et je ne veux irriter personne), qu'à force de soigner ses phrases et de jargonner, on finit par ne plus comprendre un message simple et clair.
Oui, humblement, clairement, j'avais trouvé cet objet d'art laid, " moche" et je ne me repens pas de n'avoir pas cherché des termes péjoratifs plus élaborés.
Tes oreilles ont été écorchées, j'en suis désolée, il faudra que tu t'y fasses. j'aurais pu dire que ce sapin était playmobilisant mais tu aurais hurlé Very Happy
Nous ne sommes ni en classe, ici, ni en représentation et c'est bien le seul endroit où nous pouvons nous permettre de nous exprimer librement et sans fard, en respectant certes les règles syntaxiques mais en n'abusant pas de tournures qui ne flattent finalement que notre propre ego. professeur


Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par Nom d'utilisateur le Lun 20 Oct 2014 - 10:25

"Nous ne sommes ni en classe, ici..."

=> C'est pourtant des classes qu'il s'agissait dans le message.

"... ni en représentation"

=> Vous trouvez ?

Cela dit, pardon de vous avoir ennuyée.

Nom d'utilisateur
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par thrasybule le Lun 20 Oct 2014 - 11:16

J'aime beaucoup l'intervention de Nom d'utilisateur.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par Jean-charles le Lun 20 Oct 2014 - 11:27

@Pseudo a écrit: devant les bijoutiers scandaleusement chers et coincés du derche,

Pour ce genre de coinçage, l'objet en question à une  taille plus modeste aurait pu avoir son utilité...

Sophia Aram a fait une chronique plutôt amusante sur le sujet ce matin:

http://www.franceinter.fr/emission-le-billet-de-sophia-aram-plug-anal[/quote]

_________________
Marie: Dis p'pa, tu crois qu'il en a vu des singes en hiver ? Gabriel: Je pense qu'il en a vu au moins un.

Jean-charles
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par Elaïna le Lun 20 Oct 2014 - 12:01

@Collier de Barbe a écrit:Avec cette histoire palpitante, j'aurais au moins découvert ce qu'est un "plug anal", on arrête pas le progrès...
Shocked

Moi aussi.

D'ailleurs la façon dont j'ai appris "l'affaire" me fait bien rire : des copains cathos très comme il faut (même pas Manif pour Tous cela dit) qui s'indignaient... et sont devenus un peu rouges quand je leur ai dit que moi, ce qui m'épatait, c'était le nombre de cathos qui connaissaient ce type d'objets.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par guerguel le Lun 20 Oct 2014 - 12:12

lol! lol!

guerguel
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par PauvreYorick le Lun 20 Oct 2014 - 12:20

Cilice, discipline, butt-plug. Une panoplie in-dis-pen-sable.

PS. Oui, le post de Nom méritait autre chose à mon avis aussi.

_________________
DISCUSSION, n. A method of confirming others in their errors.


PauvreYorick
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par thrasybule le Lun 20 Oct 2014 - 12:24

Serrez ma haire avec ma discipline!
O beau sapin, roi....

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par JPhMM le Lun 20 Oct 2014 - 12:37

Qu'en pense Michel Sapin ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par JPhMM le Lun 20 Oct 2014 - 12:53

@thrasybule a écrit:Serrez ma haire avec ma discipline!
O beau sapin, roi....
des gorets ?

Razz

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par thrasybule le Lun 20 Oct 2014 - 12:56

Que j'aime la luxure?

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par thrasybule le Lun 20 Oct 2014 - 12:58

Que j'aime ton vit dur?

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par JPhMM le Lun 20 Oct 2014 - 13:00

Quand par l'hiver, doigts et madrés ?

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par InvitéeD2 le Lun 20 Oct 2014 - 13:05

@Elaïna a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:Avec cette histoire palpitante, j'aurais au moins découvert ce qu'est un "plug anal", on arrête pas le progrès... Shocked
Moi aussi. D'ailleurs la façon dont j'ai appris "l'affaire" me fait bien rire : des copains cathos très comme il faut (même pas Manif pour Tous cela dit) qui s'indignaient... et sont devenus un peu rouges quand je leur ai dit que moi, ce qui m'épatait, c'était le nombre de cathos qui connaissaient ce type d'objets.
Etant donné le nombre de gens qui ignorait l'existence de "ce type d'objets", j'ai l'impression exactement inverse : d'être une dépravée parce que je connaissais.

@PauvreYorick a écrit:Cilice, discipline, butt-plug. Une panoplie in-dis-pen-sable.
PS. Oui, le post de Nom méritait autre chose à mon avis aussi.
Yorick se lâche.
PS. Nous t'écoutons te lisons.

@Nom d'utilisateur a écrit:"Nous ne sommes ni en classe, ici, ni en représentation"
=> Vous trouvez ?
Si, très clairement. Bien vu.  Smile

@Nom d'utilisateur a écrit:
@Rabelais a écrit:Sincèrement, je trouvais ça tout simplement moche et desservant l'art...en me disant que sans doute je n'y comprenais rien et que je n'étais pas une esthète. Apres avoir fait mon éducation sexuelle et avoir contemplé les autres œuvres de l'artiste, je me dis à présent que nous allons bosser des années à tenter de montrer à de jeunes esprits (1) les vertus du respect, du travail et des études (2) presque bénévolement pendant que d'autres se gavent et leur démontrent avec gigantisme que (3) l'exhibition, la nullité de la réflexion, la facilité de l'argument l'emportera toujours.
1) En quoi l'érection d'une sculpture / installation interprétable comme un jouet sexuel sur la place Vendôme viendrait freiner votre ardeur à enseigner " les vertus du respect, du travail et des études". Si cela vous répugne, vous avez trouvé un excellent repoussoir ; quand on parle des méchants, il faut bien en citer ! Dans le cas inverse, vous vous y retrouveriez tout autant, évidemment. C'est même peut-être cette fadeur, à tout prendre, qui pourrait être attaquée au premier chef. Contingence qui fait fi du sentiment de nécessité qu'on a envie d'associer aux créations artistiques...  du passé ?
3) vos deux critiques :
- "l'exhibition (l'emportera toujours)" : n'est-ce pas un truisme ? ce qui se donne à voir a certes plus de chances d'être vu que ce qui se cache.
- "La facilité de l'argument (l'emportera toujours)" : la "facilité", à supposer qu'on dispose du moyen de sa mesure, est parfois mentionnée de manière laudative : donnez-nous le critère qui distingue la bonne de la mauvaise. Une fois encore, on peut utiliser ces questions pour dire sa détestation : la sophistique mise en branle est bavarde, cette oeuvre est trop bavarde, flatus vocis pour faire un jeu de mots nauséabond.
2) Last but not least : le fait que vous et moi gagnions à nous deux réunis beaucoup moins qu'un artiste de renom, un joueur du PSG ou un animateur TV me semble étranger à la discussion.
Nous, profs enseignants, nous nous autoriserions ça : dire "c'est simplement moche" ?
Chacun fait comme il l'entend, mais il me semble que nous pouvons/devons viser autre chose. Cette discussion me rappelle celle sur la syntaxe des sms (pour certains : l'absence d'ycelle).
Je crois que Rabelais s'agaçait surtout de la (sur)représentation, et de l'érection en modèle, de la médiocrité et de l'absence de talent. Cela suppose évidemment d'être d'accord avec elle et donc, dans ce cas précis, de (s'entendre sur la définition puis de) supposer que l'artiste est effectivement dépourvu de talent. Pour ma part, j'ai déjà tenu un discours similaire en réaction à un message contenant le mot "Nabilla", sans que je puisse me souvenir du contenu du message déclencheur, ni du mien (et quelque part, je m'en félicite).

A titre tout à fait personnel, je goûte la beauté de l'art en ce que, justement, elle atteint quelque chose de l'humanité que je suis incapable de faire émerger moi-même. Deux facteurs se conjuguent ici : d'une part ce que l'art fait émerger, l' "idée" au sens large, et d'autre part le medium utilisé pour ce faire. Il me semble que, dans l'art contemporain, l'idée supplante souvent l'accomplissement technique, plastique. Je me souviens ainsi de cette exposition dans laquelle l'artiste recouvrait les murs de carrés de taille identique, remplis de certaines formes. Les œuvres consistaient en la combinaison différente de neuf carrés distincts (interchangeables mais toujours identiques), sur une très grande surface. Les cartels expliquaient qu'à présent l'artiste se contentait d'indiquer sur un brouillon l'ordre dans lequel il voulait faire apparaître les carrés, à charge pour ses assistants de réaliser plastiquement l’œuvre ainsi imaginée.

Pour le cas de cette œuvre, je n'ai pas entendu l'artiste se prononcer sur l' "idée" qu'il chercherait à atteindre à travers ce sapin, si ce n'est que la proximité des formes, entre le sapin et le plug anal, le faisait rire. Je ne trouve pas la réalisation esthétique particulièrement réussie non plus : il s'agit d'un gros ballon d'une forme particulière et, d'une part je doute que l'artiste l'ait fabriqué seul (l'idée supplanterait l'acte plastique si l'artiste s'exprimait au sujet de la première), et d'autre part il est des ballons plus originaux et qui m'impressionnent plus parce qu'ils s'éloignent de ce dont je serais capable.

Enfin, Malraux disait "On peut aimer que le sens du mot "art" soit tenter de donner conscience à des hommes de la grandeur qu'ils ignorent en eux." A mon avis, cette œuvre-là ne correspond pas à cette définition-ci. Mais tout ceci est infiniment personnel, évidemment.

InvitéeD2
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par tiptop77 le Lun 20 Oct 2014 - 13:06

@Collier de Barbe a écrit:Avec cette histoire palpitante, j'aurais au moins découvert ce qu'est un "plug anal", on arrête pas le progrès...
Shocked

Quand je vois la couleur et la taille de cet objet, une question me vient spontanément à l'esprit:
le Géant vert en serait-il le propriétaire? Shocked

_________________
En mode stratégies de contournement et d'évitement. Aussi loin de la sdp bergerie que possible.

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par Anaxagore le Lun 20 Oct 2014 - 13:08

Même pour le Géant Vert cela me semble gaillard.

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par Anaxagore le Lun 20 Oct 2014 - 13:09

Ceci dit même pour quelque chose qui ne m'emballe pas j'ai du mal à me réjouir d'un saccage.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par JPhMM le Lun 20 Oct 2014 - 13:10

Ce n'est pas un tabou, c'est un totem comme dirait un certain ministre.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par Anaxagore le Lun 20 Oct 2014 - 13:11

Une tirade à la Cyrano? Laughing

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par JPhMM le Lun 20 Oct 2014 - 13:12

It's not a totem, it's a wheel of pain, dirait un certain barbare.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par User5899 le Lun 20 Oct 2014 - 13:21

@Raoul Volfoni a écrit:
@ysabel a écrit:
@Zazk a écrit:Z'avez-vu l'autre oeuvre de l'artiste ?
C'est zoli, hein ? (Et ce n'est pas une plaisanterie...)
Mon Dieu ! une merde géante ! affraid
Le Ministère de l'EN pourrait la récupérer pour la renommer "Le Socle Commun".
lol!
________

@Daphné a écrit:
@Bouboule a écrit:Mais qui autorise cela sur une si belle place ? Et combien ça coûte ?
Mêmes questions !
Il paraît qu'il n'y a plus d'argent, OK, mais pour ces m.... on en trouve furieux
La FIAC a un financement privé. L'oeuvre a été érigée avec l'accord de la mairie de Paris, après consultation favorable des riverains (c'est ce qui s'est dit, je n'ai consulté personne).
________

Dalathée2 a écrit:Dites, euh, pardonnez mon ignorance, mais... c'est quoi un plug-qui-n'a-rien-de-sexuel ?
Une clé USB Razz
________

osteoboy a écrit:
@Collier de Barbe a écrit:Avec cette histoire palpitante, j'aurais au moins découvert ce qu'est un "plug anal", on arrête pas le progrès...
Shocked
Maintenant que tu as découvert ce qu'était le plug anal, il va falloir aller plus loin, le tester et partager ton ressenti.
Dieu sait si les enseignants sont rompus à ce genre de test et si les dimensions qu'on nous enfile depuis trente ans finissent par concurrencer l'engin Rolling Eyes
D'autant que le SGEN milite pour un élargissement régulier du diamètre.
________

@thrasybule a écrit:J'aime beaucoup l'intervention de Nom d'utilisateur.
Moi aussi.
Je suis aussi surpris que des enseignants en charge d'une auto-proclamée "histoire des arts" puissent encore réagir sur la base de bo/pabo.
________

@Anaxagore a écrit:Ceci dit même pour quelque chose qui ne m'emballe pas j'ai du mal à me réjouir d'un saccage.
+1
Notre pays semble ne plus savoir rien supporter qui n'aille dans ce qu'il voit comme le sens de son histoire.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le sapin de la place Vendôme

Message par tiptop77 le Lun 20 Oct 2014 - 13:53


tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum