Classe difficile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Classe difficile

Message par shbel le Sam 18 Oct 2014 - 14:42

Bonjour à tous,
Je viens vers vous pour implorer votre aide. Je suis en début de carrière et comme chaque nouvel enseignant j'imagine, je rencontre quelques difficultés face à ma gestion de classe.

J'ai un groupe en particulier avec lequel je ne suis pas à l'aise du tout. Lorsque j'enseigne, je n'aime pas lorsque les élèves font des interventions ou posent des questions sans lever la main, et dans ce groupe ils le font CONSTAMMENT. Ceci en plus du bavardage.... De plus, contrairement à mes autres groupes, celui-ci pose CONTINUELLEMENT des questions. Par exemple, j'ai toujours un 5-10 minutes au début de chaque cours où je donne les dates des prochaines interros et où je donne d'autres annonces d'intérêt général... Et avec eux, ce petit 5 minutes peut s'allonger en 20 minutes!! Et lorsque je fais mon cours, pareil, pleiiiin de questions, ce qui fait que souvent je manque de temps pour finir et le groupe accumule du retard. D'autant plus que j'ai souvent des périodes annulées avec ce groupe pour événements divers (défi sportif, fête d'Halloween, photos d'école, etc ) ce qui fait qu'on ne peut pas franchement se permettre d'accumuler du retard.... Mais c'est le cas...
Hier, j'ai eu droit au commentaire qui tue, je m'explique Sad : un élève de ce groupe (un gentil) est venu me voir en privé pour me dire qu'il avait de la difficulté à suivre dans mon cours car je n'arrivais pas à maîtriser la classe.. Que plusieurs élèves du groupe pensent la même chose et qu'il n'y a QUE dans son cours de maths (le mien) et sciences que c'est comme cela ...

En passant, c'est une classe réputée difficile. Les profs qui ont ce groupe s'entendent tous pour le dire mais il semble qu'il n'y ait que moi et le prof de sciences qui ait de la difficulté à les gérer au quotidien ...
Bref, j'implore votre aide. J'ai déjà mis en place un système qui fonctionne avec mes autres groupes, soit écrire le nom des élèves qui bavardent au tableau comme premier avertissement, et donner des devoirs supplémentaires à ceux qui ne se sont pas repris...mais avec eux, ce n'est pas très efficace...

Une autre chose aussi : beaucoup d'enfantillages dans le groupe, par exemple j'arrive en avance et pendant la pause: madame, untel m'a insulté!! (Mais j'ai rien vu) vous faites quoi dans ce cas-là?

Bref beaucoup de questions, je sais... Mais je sais qu'ici il y a beaucoup de profs expérimentés qui sauront me répondre Wink

shbel
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile

Message par Elle aime le Sam 18 Oct 2014 - 15:02

@shbel a écrit:Par exemple, j'ai toujours un 5-10 minutes au début de chaque cours où je donne les dates des prochaines interros et où je donne d'autres annonces d'intérêt général... Et avec eux, ce petit 5 minutes peut s'allonger en 20 minutes!
Bref beaucoup de questions, je sais... Mais je sais qu'ici il y a beaucoup de profs expérimentés qui sauront me répondre

Tout le monde debout, cahiers et livres sur la table, plus le carnet (si cela existe au Québec), silence (et aussi pour l'enseignant)
Ensuite, les mettre au travail immédiatement : une interrogation rapide sur le cours précédent, un petit exercice corrigé dans la foulée (à chaque fois, tu peux relever entre cinq et dix travaux d'élèves pour les noter).
A la fin du cours, ou quand tu sens que ça peut déborder : copie de cours (si tu as un vidéoprojecteur dans ta salle, projette ton cours, mets-toi au fond de la salle).

C'est toutefois très positif que tes élèves posent des questions : si un élève prend la parole sans lever la main, fais-lui un rappel, à la deuxième, tu prends son carnet (ne note rien, c'est juste un avertissement) à la troisième, tu appelles ses parents... Pour ma part, je ne note plus rien dans les carnets. J'appelle, et à la prochaine, je mets en retenue (ou punition à rapporter selon les cas).


Dernière édition par Ciara le Sam 18 Oct 2014 - 15:04, édité 1 fois (Raison : erreur de frappe)

Elle aime
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile

Message par shbel le Sam 18 Oct 2014 - 15:03

Pour les questions je suis partagée entre le fait d'y répondre( car s'ils en posent c'est qu'ils veulent clarifier la matière) et le fait d'arrêter d'y répondre après un certain temps pour éviter les pertes de temps...

shbel
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile

Message par Elle aime le Sam 18 Oct 2014 - 15:10

Cela dépend de ton déroulement de cours :
Si ton cours répond peu de temps après à leurs questions, c'est inutile d'y répondre tout de suite. Précise tout de même qu'il est normal que cette question soit posée (et c'est très bien qu'ils la posent, ça prouve qu'ils ont compris l'objet du cours), le cours va y répondre.


_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."

Elle aime
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile

Message par jonjon71 le Sam 18 Oct 2014 - 15:41

Ce sont quels styles de questions ? Des vraies questions, pertinentes, à propos du cours, ou bien des questions hors sujet ayant pour objectif de retarder le début du cours ?

Dans le premier, prendre le temps de répondre à ces questions est nécessaire, ça n'est pas du temps perdu. Dans le second cas, il faut couper court à la discussion.

Comme tu passes 5-10 min au début de chaque cours à leur faire des annonces, ils en profitent forcément. Commence le cours et met-les en activité tout de suite. Les annonces sont pour la fin de l'heure. Tu verras, les questions sans importance ne seront plus posées si la sonnerie a retenti, les élèves préfèreront partir.

jonjon71
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile

Message par Aspasie le Sam 18 Oct 2014 - 15:56

Un plan de classe pour limiter le bavardage serait peut-être utile. Puisqu'il y a des élèves sérieux dans le groupe, il faut s'appuyer sur eux, en "coinçant" les bavards entre des élèves qui ne bavardent pas.
Il faut aussi en parler avec les collègues et demander à ceux qui ont réussi à mettre le groupe au travail comment ils s'y sont pris.

Aspasie
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile

Message par shbel le Sam 18 Oct 2014 - 20:59

Merci pour vos réponses! En fait, le plan de classe a été adapté aux affinités déjà, et j'ai aussi quelques élèves avec des troubles divers qui doivent absolument être assis à un endroit spécifique suite à leur plan d'intervention :/ j'ai parlé de ce groupe à plusieurs profs (car ils me font ch* depuis le début de l'année et j'ai soit eu droit à des "oui moi aussi ils me font galérer je ne sais pas quoi faire" et des "ah, ils sont comme ça avec toi? Avec moi ils sont bien"...

Je pense que je ne suis pas assez rigoureuse dans ma discipline, je ne donne pas toujours les punitions annoncées.
Bonne idée de les faire travailler au début du cours, je vais faire ça! Pour les questions, c'est un peu des deux... Des fois jai limpression que c'est pour ralentir, alors je réserverai la fin du cours pour les "informations d'intérêt général". Merci Smile

shbel
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile

Message par Rabelais le Dim 19 Oct 2014 - 11:14

Coucou, je ne sais pas si ça va fonctionner mais j'ai remis en place des règles de vie de classe qu'ils ont du prendre en note : comme cela personne ne sera censé les ignorer et je leur ai demandé de les apprendre.
Une de ces règles est de ne pas m'interrompre par une question lorsque je suis en train de dire ou expliquer quelque chose et d'attendre que je leur demande s'ils ont des questions.
L'autre est de ne poser des questions personnelles que durant la pause ou à la fin de cours ...effet garanti.Very Happy

_________________
Le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est c., on est c.

Rabelais
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile

Message par décembre le Dim 19 Oct 2014 - 14:29

Ce que tu écris de tes élèves me fait penser qu'ils manquent en effet de maturité ainsi que de motivation. Ainsi les questions peuvent être une façon de demander ton attention, de faire que tu t'intéresses à eux. dans ce cas c'est un cercle vicieux : lorsqu'un élève pose une question les autres veulent également se faire entendre.
Je pense que c'est une bonne idée de laisser les points d'organisation pour la fin. Tu peux aussi leur expliquer que tu ne répondras plus qu'aux questions ou remarques qui concernent toute la classe et que pour les demandes personnelles ils doivent attendre la fin du cours ou la récréation. Ca ne leur plaira pas au début mais il ne faut pas lâcher. Autre point: Lorsque un élève pose une question mais que les autres n'écoutent pas tu ne réponds pas. Il faut vraiment insister sur le respect de la parole en classe.
En ce qui concerne les questions d'organisation, s'il y a un problème je n'accepte d'en discuter qu'avec un délégué, et dans le calme sinon, tant pis pour eux .

décembre
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile

Message par Elle aime le Dim 19 Oct 2014 - 14:55

Si tu sens que cela déborde (que les questions sont juste un prétexte pour ne rien faire, chahuter, éviter l'exercice), demande qu'ils écrivent leurs questions : le calme nécessaire aux exercices sera ainsi respecté.

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."

Elle aime
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile

Message par shbel le Dim 19 Oct 2014 - 18:19

Merci!! Je me sens d'attaque pour les "affronter" mardi Smile

shbel
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile

Message par t3- le Dim 19 Oct 2014 - 19:11

@shbel a écrit:Par exemple, j'ai toujours un 5-10 minutes au début de chaque cours où je donne les dates des prochaines interros et où je donne d'autres annonces d'intérêt général... Et avec eux, ce petit 5 minutes peut s'allonger en 20 minutes!!

Idée à tenter : démarrer le cours directement par un petit travail que tous les élèves peuvent faire (Une question au tableau, un exercice court,...). Si les élèves sont actifs, il y a des chances que les soucis de mise en place s'atténuent.
Tu pourras faire les annonces après ce moment de travail.

Si les élèves ne se mettent pas à se petit travail et s'amusent, on retombera dans un problème et je n'ai pas la solution..... Mais il est peut être plus facile de demander aux élèves de ne pas s'amuser si c'est pour se lancer dans un travail, que si c'est pour écouter le prof donner des dates d'interros.

À tenter... ça peut marcher.

t3-
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile

Message par Balthazaard le Dim 19 Oct 2014 - 19:31

Bonjour

je ne veux pas te casser le moral, bien au contraire et je crois que tous t'ont donné des conseils de bon sens, par contre ne te décourage pas si cela ne marche pas , il est toujours très difficile de reprendre une classe avec laquelle on a mal commencé. Retiens par contre les erreurs que tu as faites, ou les flottements que tu aurais pu éviter de manière à ne pas recommencer l'année prochaine

Balthazaard
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile

Message par Eclipse02 le Dim 19 Oct 2014 - 20:07

Je rebondis sur le sujet car je suis aussi dans ton cas! J'ai une classe difficile et vendredi c'était un carnage!! Je suis aussi prof de sciences plus spécifiquement: physique-chimie. Ma classe a vraiment un niveau très faible et les élèves ont du mal à comprendre les consignes des exos du livre.... Ils ne travaillent pas donc me pose des questions sur le cours précédent car ils n'ont pas ouvert le cours bref, c'est la cata pour moi dans cette classe!
J'ai prévu de faire un plan de classe à la rentrée comme l'a dit une personne, je vais faire "pleuvoir" les punitions. J'ai remarqué que les bavardages ont lieu lors des corrections d'exercices donc ce que j'essaye de faire c'est envoyé un élève corrigé au tableau et je tourne dans la classe.

Quand je veux parler et qu'il n'y pas le silence, je ne parle pas, ça ne sert à rien. Certains élèves m'ont dit de crier Shocked .

Dans tous les cas, je vais parler de cette classe à la CPE, car je tente d'envoyer des mails au PP mais jamais de réponse! J'ai l'impression qu'il ne sert à rien contrairement aux autres PP de mes autres classes.

Eclipse02
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile

Message par Elle aime le Dim 19 Oct 2014 - 21:19

As-tu appelé les parents ?

_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."

Elle aime
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile

Message par kero le Dim 19 Oct 2014 - 21:26

shbel: ils ont quel âge ?

Soit on parle de questions à la con:

S'ils passent leur temps à poser des questions inutiles, arrête d'y répondre, c'est tout. Dans mon cours, j'autorise quelques questions accessoires au début de l'heure et ensuite, une fois que la leçon est lancée, toutes les questions hors sujet, c'est interdit (sauf évidemment cas exceptionnel ...). Ceux qui insistent à me faire perdre du temps perdent le droit de poser des questions jusqu'à la fin de l'heure.

Faut pas avoir de complexes. C'est souvent un jeu pour eux, de poser des questions à la con pour perdre du temps. Si tu perds 15 minutes à répondre à des questions sur un contrôle à venir, je crois qu'ils se foutent bien de toi (ou qu'ils n'écoutent pas, mais alors le problème n'est pas dans les questions, mais dans ta manière de faire la leçon). Une fois que t'as fait ton annonce de devoir/DST, autorise 3/4 questions, réponds-y vite fait, et ensuite passe à la suite.

Soit on parle de questions sérieuses

Car de fait, il y a aussi le cas des questions qui ne sont pas hors sujet et qui sont pertinentes, dans le cours de la leçon. Deux possibilités:
- soit ton cours est mal fichu (ce qui est probablement le cas et normal, dès lors que tu débutes) et donc, il faut veiller à le rendre plus clair
- soit ton cours est passionnant et soulève plein d'interrogation (ce qui est bien): réponds-y mais en mettant une limite au temps de questions/réponses. Répondre aux questions, ça fait partie de la transmission pédagogique.

Concernant la prise de parole anarchique:

- recadrages fréquents/rappel de la règle
- ne jamais répondre à une intervention/question mal posée
- sanctionner les récidivistes (prise de carnet [ça existe au Québec ?] + punitions)

Et enfin,
@Eclipse02 a écrit:Quand je veux parler et qu'il n'y pas le silence, je ne parle pas, ça ne sert à rien. Certains élèves m'ont dit de crier Shocked .

La classique mauvaise bonne idée. Ou - plutôt - une bonne idée mal appliquée. Ne pas parler et attendre le silence ne fonctionne que dans un cas: lorsqu'ils savent que si ça tarde trop, l'enfer s'abattra sur leur tête (sous forme de punitions et autres). Pour peu qu'il n'y ait pas déjà en place un respect de base de l'autorité du prof, ça ne fonctionne pas et on peut attendre longtemps.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile

Message par kero le Dim 19 Oct 2014 - 22:11

@Balthazaard a écrit:il est toujours très difficile de reprendre une classe avec laquelle on a mal commencé.

Bof. C'est surtout qu'un mauvais départ est révélateur d'un manque de méthode. Dès lors que les méthodes s'améliorent, il est tout à fait possible de reprendre en main une classe. La difficulté est dans le fait de trouver les méthodes, pas dans le fait de reprendre en main une situation.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile

Message par meldc le Lun 20 Oct 2014 - 13:37

Kero, j'aime bien ta dernière remarque, sur les méthodes !

meldc
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile

Message par shbel le Jeu 23 Oct 2014 - 21:40

kero: j'enseigne à des garçons (uniquement) de 14 ans (entre 13 et 14 ans, en fait). Les questions sont pour la plupart des questions pertinentes. Les questions qui ne le sont pas, je n'y réponds pas.

Je les ai vus 2 fois cette semaine et je les revois demain. Aujourd'hui particulièrement ça a été l'enfer Sad . Pourtant, l'année avait bien commencé avec eux, c'est vraiment depuis 2-3 semaines que ça fonctionne moins, pourtant mes règles n'ont pas changées et mes punitions non plus.... Je crois que c'est lorsque je leur ai annoncé que je n'allais pas rester toute l'année (pourtant, mes autres groupes n'ont pas réagi à ça alors je ne sais pas si c'est ça) Aujourd'hui, j'ai gardé toute la classe en retenue (car brouhaha généralisé) après le cours et j'ai donné une punition double presqu'au tiers de la classe...(car mauvais comportement malgré que j'ai averti la classe que je les garderais en retenue)
Honnêtement, j'ai juste envie de demander à une autorité supérieure de me donner un coup de main. Par contre, je doute de l'efficacité de ceci...

D'habitude, je donne un avertissement (j'écris le nom au tableau) et je sanctionne au second, mais là je sanctionnerai immédiatement.

Ouf...
Je me demande si je fais bien de sanctionner toute la classe lorsqu'il y a un brouhaha généralisé??

shbel
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile

Message par kero le Ven 24 Oct 2014 - 1:12

@shbel a écrit:Je me demande si je fais bien de sanctionner toute la classe lorsqu'il y a un brouhaha généralisé??

Personnellement, je n'ai jamais cru à la punition collective. Les rares fois où je me suis laissé aller à la faire, les seuls que j'ai eu l'impression de punir, c'était les rares qui posaient pas de problème.

Je vais le dire cash: la punition collective, pour moi, la plupart du temps c'est un pis aller auquel on se laisse aller car on ne sait pas gérer la classe.
Si tu sanctionnes correctement et sérieusement les bavardages, les bavards deviennent nettement moins nombreux. Et alors, on se concentre sur les rares qui insistent. Si le bordel est généralisé (ce qu'un pote à moi appelle la volière), c'est que tu n'agis pas suffisamment.

kero
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Classe difficile

Message par shbel le Ven 24 Oct 2014 - 2:18

Je vois bien que je n'ai "pas le tour" avec ce groupe-là... Sad Je veux vraiment rattraper le truc d'ici la fin de mon remplacement, csr je risque de retourner dans cette école (que j'aime bien) l'an prochain...merci pour ton avis sur la punition collective. Je n'ai pas trouvé ça très efficace non plus et j'éviterai. Lorsque je vois les fautifs ça va, c'est lorsque plusieurs se mettent à déconner en même temps que ça coince. Par exemple plusieurs élèves qui font des sons, je les entends mais ils ont la bouche fermée alors je n'arrive pas à les identifier... Bien sûr lorsque je demande qui le fait tout le monde dit n'importe quoi... Ah la la... J'adore mon emploi mais des journées comme aujourd'hui, beaucoup moins!!

shbel
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum